Au Japon, des milliers de personnes disparaissent chaque année

Proposé par
le
dans

Le terme "johatsu" (évaporé) traduit un phénomène au coeur de la culture nippone. Chaque année au Japon, près de 100 000 personnes disparaissent sans laisser de traces. Les concernés changent souvent d'identité et deviennent clandestins dans leur propre pays, souvent pour échapper à la honte et au déshonneur suite à un échec.

Il existe même aujourd'hui des sociétés de "déménagement" spécialisées dans l'évaporation.
Le sujet reste tabou au Japon où les familles des disparus, frappées par la honte, n'entament souvent aucune démarche afin de retrouver leurs proches.


Tous les commentaires (68)

a écrit : Il n'y a pas de -ent à vive les USA.
Donneur de leçons oblige.
Tiens !? Encore une anecdote dont les commentaires sont consacrés à la Personne Aux Multiples Pseudos ! Eh oui. Ne t'en déplaise, vive ne s'accorde pas obligatoirement et ça reste à l'appréciation du locuteur. Je comprends que ça peut être gênant pour quelqu'un qui veut imposer des règles de grammaires, mais ça laisse au moins cette liberté à ceux qui osent s'exprimer sur ce site malgré la menace de la PAMP qui plane aux dessus d'eux...

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Il faut compter aussi les disparitions liées aux enlèvements, meurtres, et autres que le déshonneur.

En France aussi il y a beaucoup de disparitions inquiétantes chaque année. Même si l'honneur ne doit certainement pas être aussi souvent la cause qu'au Japon.
Pour comparaison, en France on a, à peu près, 5000 disparitions par an.
Au Japon, une famille entière (époux + enfants + (grands) parents) peut décider de disparaître.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Il n'y a pas de -ent à vive les USA.
Donneur de leçons oblige.
Si si !!! Que vivent les USA...
Vivent les vacances et vive la maîtresse !

a écrit : Chose impossible en France à cause d'un terme qui veut dire "retrouver et prendre" : LE FISC !
Le Japon devrait louer leurs services ^^
Aucun lien avec l'anecdote ni ton commentaire mais je trouvais sympa le logo sur ta photo de profil, c'est bien le symbole de la devise de Séville?

a écrit : Il n'y a pas de -ent à vive les USA.
Donneur de leçons oblige.
Les 2 façons de l'écrire sont acceptées ("Vive" ou "Vivent")

a écrit : Il n'y a pas de -ent à vive les USA.
Donneur de leçons oblige.
Euh si, le verbe s'accorde avec le sujet, même au subjonctif.

Exemple (Tintin et Milou):
www.goldenmoustache.com/wp-content/uploads/2015/08/17-preuves-que-Tintin-au-Congo-n-est-pas-raciste8.png

Extrait du site de l'académie française :

D’un point de vue grammatical, la phrase Vive(nt) les vacances peut être analysée comme une indépendante au subjonctif exprimant un souhait et comparée à une phrase du type Périssent les traîtres ! Le verbe s’accordera donc naturellement avec son sujet et l’on pourra écrire Vivent les vacances. Cependant vive est aujourd’hui perçu plus souvent comme un simple mot exclamatif que comme un verbe traduisant un véritable souhait de longue existence, ce qui explique que ce terme tende à perdre sa valeur verbale et qu’on puisse le considérer comme une particule à valeur prépositionnelle : on le rencontre par conséquent fréquemment au singulier.

On a parfois voulu distinguer deux cas : les noms de personnes, véritablement douées de vie, qui exigeraient l’accord (Vivent les mariés), et les noms de choses, avec lesquels le verbe resterait invariable (Vive les sports d’hiver). L’usage littéraire contredit cette volonté et l’on trouve, indifféremment avec les personnes comme avec les choses, l’accord et l’invariabilité, comme c’était déjà le cas en latin où l’on pouvait rencontrer vivat et vivant.

a écrit : Aucun lien avec l'anecdote ni ton commentaire mais je trouvais sympa le logo sur ta photo de profil, c'est bien le symbole de la devise de Séville? Oui bien joué c'est bien ça : "no me ha dejado" :)
Ville sublime et magique soit dit en passant ! On en tombe amoureux comme d'un premier amour !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ça me fait penser au créateur du bitcoin.
Japonais, et qui a disparus sans laisser de traces. Probablement après que son invention servent aux mafias et aux trafiquants d'armes du monde entier à échanger de l'argent de façon fiable (pas d'intervention d'état ou d'organisme bancaire), cert
aine (les transferts sont certain et définitif), et totalement anonyme.
Avant que ce système se popularise.

Au passage, il a laissé les premiers bitcoins générés, qui n'ont jamais servis.
Ce qui représente une sacrée somme innutilisée, et probablement à jamais innutilisable.

C'est probablement une évaporation de ce genre.

Perso, je pense que ça devrait être une liberté fondementale. De pouvoir disparaitre et recommencer sa vie. Surtout à une époque où on trace bien trop facilement toute la vie des gens.
(Et pas seulement les états, les entreprises privées aussi)

:)
Afficher tout
Pour information le bitcoin a dépassé la valeur de l'or en bourse et vaut même pratiquement le double.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ça me fait penser au créateur du bitcoin.
Japonais, et qui a disparus sans laisser de traces. Probablement après que son invention servent aux mafias et aux trafiquants d'armes du monde entier à échanger de l'argent de façon fiable (pas d'intervention d'état ou d'organisme bancaire), cert
aine (les transferts sont certain et définitif), et totalement anonyme.
Avant que ce système se popularise.

Au passage, il a laissé les premiers bitcoins générés, qui n'ont jamais servis.
Ce qui représente une sacrée somme innutilisée, et probablement à jamais innutilisable.

C'est probablement une évaporation de ce genre.

Perso, je pense que ça devrait être une liberté fondementale. De pouvoir disparaitre et recommencer sa vie. Surtout à une époque où on trace bien trop facilement toute la vie des gens.
(Et pas seulement les états, les entreprises privées aussi)

:)
Afficher tout
Il est très peu peu probable que le créateur du Bitcoin soit Japonais, Satoshi Nakamoto ne semble être qu'un pseudo et le créateur est très probablement Anglais ou Australien. D'autre part, l'utilisation du Bitcoin à des fins frauduleuses se maginalise depuis la fermeture de Silk Road, plateforme qui servait à acheter des drogues aux États-Unis. Le flou autour du créateur du Bitcoin n'est certainement pas une évaporation, puisque son créateur n'est probablement pas Japonais, et assurément pas un enfant de choeur. Il s'agit de rester dans l'anonymat pour un faisceau de raisons que j'ignore, mais quand on sait que le Bitcoin valait en 2011 0,06 centimes et qu'il a frôlé les 2800 dollars il y a quelques jours, on peut supposer que les enjeux ne concernent plus les bons sentiments.

C'est incroyable cette culture de la phobie de l'échec. Pourtant l'échec est un excellent diplôme.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : C'est une sorte de suicide social. Tu m'a fait penser à Orelsan

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ça me fait penser au créateur du bitcoin.
Japonais, et qui a disparus sans laisser de traces. Probablement après que son invention servent aux mafias et aux trafiquants d'armes du monde entier à échanger de l'argent de façon fiable (pas d'intervention d'état ou d'organisme bancaire), cert
aine (les transferts sont certain et définitif), et totalement anonyme.
Avant que ce système se popularise.

Au passage, il a laissé les premiers bitcoins générés, qui n'ont jamais servis.
Ce qui représente une sacrée somme innutilisée, et probablement à jamais innutilisable.

C'est probablement une évaporation de ce genre.

Perso, je pense que ça devrait être une liberté fondementale. De pouvoir disparaitre et recommencer sa vie. Surtout à une époque où on trace bien trop facilement toute la vie des gens.
(Et pas seulement les états, les entreprises privées aussi)

:)
Afficher tout
Mouais, on ne sait pas qui se cache derriere le pseudo Satoshi Nakamoto. Il y a beaucoup d'indices qui pointent vers une organisation gouvernementale, ce qui expliquerait entre autre que le million de bitcoin reste intouché aujourdhui.

Posté le

android

(3)

Répondre

Ça me rappel le film "Intineraire d'un enfant gâté" avec Jean-Paul Belomondo et Richard Aconina en rôles principaux.Le personnage joué par JPB à tout réussi dans sa vie privée et professionnelle mais veut prendre le large et recommencer une nouvelle vie.Il simule donc une disparition en mer après un tour de bateau... Tout se déroule comme prévu jusqu'à qu'il se rende compte au bout de 1 ou 2 ans que tout quitter (notamment ces proches) est très dur.Bon là on est loins du cas de figure des "Johatsu" qui sont souvent en citation d'échec mais bon voilà je voulais le dire ^^

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Une chose est sûre, tu es très attaché aux votes sur tes commentaires puisque tu en parles dans un commentaire sur 2 (tu te fais d'ailleurs bannir à chaque fois à cause de ça, mais aussi pour tes hors sujets réguliers : il faudra que tu comprennes un jour que l'espace commentaires de SCMB ne t'est pas réservé et que tu n'es pas libre d'y raconter tout ce qui te passe par la tête, surtout quand ça n'a aucun rapport avec l'anecdote..).

Tu es aussi persuadé que dès que je me lève le matin, je me précipite sur une fonction spéciale que j'aurai pour baisser les votes sur tes commentaires. Une sorte de théorie du complot chez SCMB. Le fait que ce soit simplement que tu fatigues régulièrement la plupart des lecteurs avec tes plaintes et tes HS permanents, et qu'ils te sanctionnent dès qu'ils t'ont identifié (ce qui n'est pas difficile, cette anecdote le démontrant une fois de plus) ne t'a jamais effleuré l'esprit....

Fais un essai : reste dans l'anecdote, arrête de parler des notes sur tes commentaires, arrête de reprendre sans arrêt tout le monde, de prendre les gens régulièrement de haut (comme tu le fais encore ici), en plus parfois alors que tu as complètement tort, et tu verras comme par magie ta côte de popularité remonter :)
Afficher tout
Encore un qui se prend pour le nombril..... et quoi de mieux ici lol ou ça parle de suicide social... le mec est tellement insignifiant dans sa vie qu'il cherche à susciter l'intérêt ici à coups de mauvaise foie et de pseudo complot contre lui... lol c'est juste qu'il fait ch... avec ses comm qui n'ont rien à voir avec le sujet et ça ça enerve tout le monde... du staf au mec comme moi qui l'a ramène jamais... je lis, je vote point barre... si je peux apporter qlq chose j hesite pas mais pas besoin d'avoir une haute opinion de ses propres mérites si tant soit peu qu'il y en ait.....

Après son mea culpa en demi-teinte, lanarcho s'envole vers d'autre cieux.
Ci-gît son 431ème compte tombé au combat après 3 jours de lutte acharnée à la recherche du top commentaire. Il a craqué, ne pouvant s'empêcher de franchir la ligne rouge pour la 431ème fois.
Soyez certain qu'il sera de retour pour nous pondre un mauvais four (et améliorer son français parfait).
RIP

a écrit : Ça me fait penser au créateur du bitcoin.
Japonais, et qui a disparus sans laisser de traces. Probablement après que son invention servent aux mafias et aux trafiquants d'armes du monde entier à échanger de l'argent de façon fiable (pas d'intervention d'état ou d'organisme bancaire), cert
aine (les transferts sont certain et définitif), et totalement anonyme.
Avant que ce système se popularise.

Au passage, il a laissé les premiers bitcoins générés, qui n'ont jamais servis.
Ce qui représente une sacrée somme innutilisée, et probablement à jamais innutilisable.

C'est probablement une évaporation de ce genre.

Perso, je pense que ça devrait être une liberté fondementale. De pouvoir disparaitre et recommencer sa vie. Surtout à une époque où on trace bien trop facilement toute la vie des gens.
(Et pas seulement les états, les entreprises privées aussi)

:)
Afficher tout
J'aimerais un jour comprendre ce qu'est le bitcoin, son utilité et comment ça fonctionne ...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Pour information le bitcoin a dépassé la valeur de l'or en bourse et vaut même pratiquement le double. l'or est coté au poids, comment est coté le bitcoin?
comment pourraient-ils valoir la moitié, ou le double, l'un de l'autre. Il faut comparer des choses comparables

a écrit : J'aimerais un jour comprendre ce qu'est le bitcoin, son utilité et comment ça fonctionne ... Une devise (et non pas une monnaie qui doit être adossée à une valeur réelle) électronique, dont la valeur ne repose que sur la confiance que lui accordent ses utilisateurs. Selon le point de vue, c'est soit un outil d'émancipation qui te servira à envoyer anonymement, instantanément et sans frais la somme que tu veux, à qui tu veux sur la planète, en imposant aux banques des relations sexuelles non consenties au passage, soit un énième schéma de Ponzi qui va profiter à une poignée de malfaiteurs et de chanceux sur le dos d'une majorité d'autres.

Là par exemple, depuis deux mois, c'est la ruée vers le Bitcoin, et c'est typiquement annonciateur d'une bulle qui va probablement éclater. C'est aussi la hype dans les milieux apprentis traders que de miser sur les autres cryptomonnaies disponibles. Tu peux toujours t'acheter plusieurs milliers de x monnaie pour 10 euros en espérant qu'elle sera la bonne.

HS total.

a écrit : Chose impossible en France à cause d'un terme qui veut dire "retrouver et prendre" : LE FISC !
Le Japon devrait louer leurs services ^^
Ça me fait penser, ne payez jamais vos impôts avant de partir en croisière. Si vous faites naufrage le fisc vous retrouvera.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Ca poserait quand même énormément de problèmes. Certes ça a l'air cool au premier abord mais nous sommes (ou nous deviendrons pour certains) des adultes responsables qui doivent assumer les conséquences de nos actions. On ne peut pas foutre la merde dans la vie des autres, faire des actions débiles, voire même des trucs beaucoup plus extrêmes comme le meurtre, le viol... et n'en subir aucune conséquence. Ce serait juste trop facile de pouvoir "s'évaporer" et ne pas accepter les conséquences de nos actes. Afficher tout Si la police vous recherche pour un quelconque crime, vous pouvez essayer de disparaitre tant que vous voulez, elle ne vous lâchera jamais. Et tôt ou tard, elle vous retrouvera.

Posté le

android

(0)

Répondre