Un milliardaire a décidé de se construire une tour pour y vivre

Proposé par
Invité
le

Mukesh Ambani est la plus grosse fortune d'Inde, qui a décidé de se construire la maison privée la plus chère du monde. Estimée à près d'un milliard de dollars, il s'agit d'une tour de 22 étages, de 165 mètres de hauteur et 37 000 m2 de surface habitable, qui surplombe Bombai. Au programme : piscine olympique, un étage pour les soins en tous genres, et 600 employés à l'année.


Tous les commentaires (129)

a écrit : Comme quoi on peut-être très très très riche et très très très con à la fois. Pourquoi con ? Quand un mec te rends jaloux, il est directement con ?

Posté le

android

(4)

Répondre

Il faut arrêter de critiquer immédiatement. Cette même personne donne peut-être beaucoup aux associations pour aider son prochain. Quoiqu'il en soit, il a le droit de dépenser son argent comme il l'entend.

Posté le

android

(1)

Répondre

Certains ne saisissent pas les critiques faites à l'encontre de cet homme. Qu'il dépense son argent, super. Qu'il emploie des locaux pour construire sa ""maison"", j'en doute plus. Mais surtout la chose qui semble ne pas pour interpeller, c'est que le but de tout ca n'est pas de donner du travail MAIS de construire la maison la plus chère du monde. Sans compter le fait qu'un seul homme concentre autant d'argent dans un pays où tant de gens sont dans le besoin critique.
Alors, quand on connait les objectifs, quand on connait les conditions de travail des ouvriers indiens, et quand on sait qu'il construit ca à coté d'un gigantesque bidonville... Vous vous dites pas que cet homme aurait pu "généreusement aider" ses compatriotes autrement qu'en les faisant trimer pour réaliser ses rêves de mégalomane?!

Posté le

android

(46)

Répondre

L'habitation la plus chère du monde surplombant le bidonville le plus pauvre au monde.
Voici l'homme de nos jours...

En soit, donner du travail à quelqu'un n'est pas systématiquement une bonne action.Si, ayant les moyens, j'emploi 100 personne qui font mes 4 volontés et que je les payent une misère..je ne suis pas un bienfaiteur.
Sur Scmb, certaine personne sont dans la contradiction systématique, peut être pour se prouver quelquechose.Mais avant d'extrapoler, il faut connaitre le fond d'une situation et les mobiles.
Pour autant, on devient souvent miliardaire au détriment ou sur le dos des autres et après..on se rachète une conduite et une réputation..

Posté le

android

(26)

Répondre

Si seulement il avait investi ces sous dans les aides à la population :*

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Personnellement je vois surtout qu'il va donner du travail à énormément d'ouvriers pendant la construction de sa maison et à 600 personnes, dont probablement certaines n'ont pas fait d'étude, pendant des années. Comme quoi on peut être riche et aider les autres. Ha c'est très intéressant, j'avais pas vu ça comme ça mais effectivement c'est plutôt bien qu'il dépense son argent plutôt que de le laisser s'entasser

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Personnellement je vois surtout qu'il va donner du travail à énormément d'ouvriers pendant la construction de sa maison et à 600 personnes, dont probablement certaines n'ont pas fait d'étude, pendant des années. Comme quoi on peut être riche et aider les autres. Ouvriers qui crèverons de faim parce que le salaire la bas c'est pas trop élevé. Faut se souvenir que c'est un pays où les gens ont plus facilement accès à un beau téléphone qu'à des toilettes propres.

Dans quel but et pourquoi ? Je n'arrive pas à comprendre la mégalomanie et l'excentricité extrême des plus riches.

Posté le

android

(8)

Répondre

ok, ca fait de mal a personne et ca donne du bouleau a des gens, mais ca reste plutot con, avec une surface comme ca, meme si il avait 10 femme et 30 enfants, il aurrait du mal a l'exploiter en entier.

a écrit : En soit, donner du travail à quelqu'un n'est pas systématiquement une bonne action.Si, ayant les moyens, j'emploi 100 personne qui font mes 4 volontés et que je les payent une misère..je ne suis pas un bienfaiteur.
Sur Scmb, certaine personne sont dans la contradiction systématique, peut être pour
se prouver quelquechose.Mais avant d'extrapoler, il faut connaitre le fond d'une situation et les mobiles.
Pour autant, on devient souvent miliardaire au détriment ou sur le dos des autres et après..on se rachète une conduite et une réputation..
Afficher tout
On nuit forcément aux autres en étant milliardaire, ne serait-ce que parce que l'argent qu'on a n'est, par définition, pas aux autres. C'est une tautologie.

Mais pas besoin d'aller chercher les milliardaires pour voir une compétition et des gens vivre du "détriment des autres". C'est le fondement du management dans toute industrie, dans une écrasante majorité des entreprises, mais aussi dans la recherche publique, et... dans la nature. Ressources limitées, et ce qu'on prend ne pourra plus être pris par les autres.

Le problème moral est dans l'excès (évident ici) et l'accumulation. Malheureusement, nous sommes tous excessifs pour quelqu'un ; moi-même, de classe moyenne, je ferais par mes possessions saliver d'envie les personnes dans ces bidonvilles. Alors, où est-ce qu'on met la frontière entre le "nécessaire" et le "trop" ? Mon avis est qu'elle se situerait entre "la maison la plus riche du monde", et "les gens des bidonvilles", mais à quel niveau tu la mettrais toi ? Parce que décider de la place de cette barre arbitrairement, ça a déjà été essayé, il me semble. Avec en plus la perspective d'aider ceux qui sont sous la barre à se mettre à niveau. Et on ne peut pas dire que ça ait extrêmement bien marché.

Sur SCMB, certaines personnes sont dans le jugement systématique, dans le catégorique immédiat, et n'envisagent absolument pas de manquer cruellement de résolution dans leur regard sur les situations présentées. D'autres se sentent obligés de rappeler qu'il y a des nuances. Et que justement, l'extrapolation, c'est le jugement direct.

a écrit : Personnellement je vois surtout qu'il va donner du travail à énormément d'ouvriers pendant la construction de sa maison et à 600 personnes, dont probablement certaines n'ont pas fait d'étude, pendant des années. Comme quoi on peut être riche et aider les autres. Avec 1 milliard, tu peux donner du travail à bien plus que 600 personnes en Inde..
C'est reste un projet disproportionné

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Personnellement je vois surtout qu'il va donner du travail à énormément d'ouvriers pendant la construction de sa maison et à 600 personnes, dont probablement certaines n'ont pas fait d'étude, pendant des années. Comme quoi on peut être riche et aider les autres. Il va donner du travail certes, mais avec quel respect des droit de l'homme ? Quel dignité du salaire ?
Je pense qu'on est tous d'accord sur l'injustice de la misère, de la famine, du mal logement, et autres nécessités fondamentales.
Il ne faut JAMAIS oublier que ces inégalités sont le fruit de l'amoncellement de l'argent mondial par une poignée de personnes, quand bien même en utilisent-il une ridicule partie pour crée 600 emplois, ils auraient la possibilité de nourrir des milliers de personnes, de loger des milliers de personnes, de payer des médicaments à des milliers de personnes, et mieux que tout ça, en refusant que leurs fortune dépasse un certain plafond, il auraient la possibilité de crée une économie ou PERSONNE ne serait mal payé.
NON, créer quelques emplois quand on est milliardaire ne fait pas de vous un bienfaiteur de l'humanité, cet argument ne sera JAMAIS recevable.

Mais vous n'avez rien compris, c'est juste un remake (pas très fidèle) de slummedome millionnaire

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : On nuit forcément aux autres en étant milliardaire, ne serait-ce que parce que l'argent qu'on a n'est, par définition, pas aux autres. C'est une tautologie.

Mais pas besoin d'aller chercher les milliardaires pour voir une compétition et des gens vivre du "détriment des autres&
quot;. C'est le fondement du management dans toute industrie, dans une écrasante majorité des entreprises, mais aussi dans la recherche publique, et... dans la nature. Ressources limitées, et ce qu'on prend ne pourra plus être pris par les autres.

Le problème moral est dans l'excès (évident ici) et l'accumulation. Malheureusement, nous sommes tous excessifs pour quelqu'un ; moi-même, de classe moyenne, je ferais par mes possessions saliver d'envie les personnes dans ces bidonvilles. Alors, où est-ce qu'on met la frontière entre le "nécessaire" et le "trop" ? Mon avis est qu'elle se situerait entre "la maison la plus riche du monde", et "les gens des bidonvilles", mais à quel niveau tu la mettrais toi ? Parce que décider de la place de cette barre arbitrairement, ça a déjà été essayé, il me semble. Avec en plus la perspective d'aider ceux qui sont sous la barre à se mettre à niveau. Et on ne peut pas dire que ça ait extrêmement bien marché.

Sur SCMB, certaines personnes sont dans le jugement systématique, dans le catégorique immédiat, et n'envisagent absolument pas de manquer cruellement de résolution dans leur regard sur les situations présentées. D'autres se sentent obligés de rappeler qu'il y a des nuances. Et que justement, l'extrapolation, c'est le jugement direct.
Afficher tout
Même si il est très difficile de placer un limite nette, peut être est il tout de même important de s'indigner lorsqu'elle est largement dépassée, l'indignation est le début du processus d'évolution, elle ne crée pas les solutions, mais elle initie le mouvement qui mène à leurs découvertes.
Quand aux tentatives foireuses de limitations des richesses, si on éliminait toute tentative ayant échouée par le passé, nous ne serions pas en démocratie aujourd'hui, sous prétexte qu'elle avait chu en Grèce antique.

Dites-vous juste que votre façon de penser est purement française et n'effleure personne en Inde.

Mukesh Ambani est un grand modèle dans tout le pays. Il donne du travail non pas à 600 personnes avec sa maison mais à des millions de personnes à travers ses centaines d'entreprises. Son père n'est parti de rien et il a bâti une fortune de plusieurs dizaines de milliards de dollars. La pauvreté en France est une fatalité car le pays est plus pauvre tous les ans. Mais l'Inde sort systématiquement 30 millions de personnes par an de la misère et ce depuis 20 ans. La croissance est de 7,5% et même les plus pauvres croient en l'avenir. Alors oui il y a encore des dizaines d'année de développement économique à faire mais les gens comme Mukesh Ambani ou Rathan Tata sont des modèles pour y arriver et offre de bien meilleures conditions de travail à leurs employés que leurs concurrents. N’oubliez pas qu’on ne développe par un pays de 1.3 milliards d'habitants juste avec de l'artisanat et de la PME d'outsourcing informatique. Il faut des gens comme eux qui investissent dans la recherche, les infrastructures, l'éducation et poussent le pays vers le haut. S’ils font fortune au passage tant mieux pour eux tant que leur argent est réinvesti dans l’économie réelle.

PS : Coquille dans l'anecdote. Bombay est un ancien nom de la ville, il faut employé Mumbai depuis une vingtaine d'années.

Je suis d'accord avec toi. N'empêche qu'il aurait pu se construire quelque chose de plus modeste. On va dire la moitié moins cher, ce qui est déjà énorme, et donner les $700 millions de dollars pour construire des hôpitaux et des écoles. Ce qui aurait aussi créé des Millers d'emplois mais surtout aurait amélioré la vie de millier de personnes et non pas égoïstement sa propre folie des grandeurs.

a écrit : Je suis d'accord avec toi. N'empêche qu'il aurait pu se construire quelque chose de plus modeste. On va dire la moitié moins cher, ce qui est déjà énorme, et donner les $700 millions de dollars pour construire des hôpitaux et des écoles. Ce qui aurait aussi créé des Millers d'emplois mais surtout aurait amélioré la vie de millier de personnes et non pas égoïstement sa propre folie des grandeurs. Afficher tout Non son idée était de montrer au monde que l'Inde pouvait à nouveau devenir une superpuissance. S'il avait fait une maison à quelques centaines de millions d'euros on n'en aurait pas parlé ici. Et les habitants de Mumbai sont fières d'avoir un batiment unique au monde, ça donne envie aux gens de se défoncer pour s'en sortir. Les indiens sont extrêmement bléssés d'avoir été la première puissance économique mondiale pendant 2000 ans puis d'avoir été brusquement rélégué au rang de pays du tiers monde.

Et Ambani n'est pas du tout quelqu'un d'égoiste contrairement à d'autres miliardaires. Tu peux regarder son oirganisation philantropique, la reliance fondation. Il a investits des milliard dans l'éducation ou la santé.