Le titanosaure est le plus gros animal ayant jamais vécu sur Terre

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Le plus grand dinosaure a egalement été decouvert en Argentine , c est l' argentinosaurus je crois

Posté le

android

(42)

Répondre

Les titanosauridaes étaient parmis les plus lourd oui mais pas les plus grand. Le titanosaurus lui ne faisait qu'une dizaine de metres. Les plus long de l'espece etait argentinosaurus avec ses 40 m estimés. En revanche, l'amphicoelias qui n'etais pas un titanosauridae et qui a vecu presque 100 millions d'années avant, mesurait, d'apres les estimations actuelles plus de 60m de long pour une dizaine de metres de haut. Il serait lui les plus grand animal terretre de tous les temps

Posté le

android

(91)

Répondre

Ce dinosaure fait partit de dino au long cou. (Sauropodes) Leur long cou ne leur servait pas à ces herbivores comme on le pense à brouter de haut feuillages car pour cela il leur aurait fallut un coeur immense pour envoyé le sang jusqu'à la tête. Sans ça c'est l'évanouissement assuré. Et un coeur deux fois plus gros qu'une baleine serait trop coûteux en énergie.
Ces dinos portaient alors leur cou à l'horizontale. Du coup leur tête n'était plus à 10m mais plutôt vers les 5m de haut. Suffisant pour brouter quelques grands arbres.
Mais alors pourquoi posséder un si long cou ? Comme leur cou était très mobile (capable de balayer de gauche à droite un angle de 180°) c'était un sacré avantage pour engloutir beaucoup de végétation sans bouger. Car déplacer une telle carcasse, surtout la remettre en marche coûtait beaucoup d'énergie.
Mais porter un si long cou à l'horizontale n'est pas si simple, tout comme la respiration. Car en expirant une partie de l'air rejeté reste coincé dans la trachée et cet air impur (vicié) est renvoyer dans les poumons, avec des risques d'asphyxie. Comment faire ? Aspirer plus d'air pour diluer ? Non car pour un cou de 10m cela fait 180l d'air vicié et des poumons de 300l chacun impossible : cela coûterait trop d'énergie.
La solution est alors qu'il possède une petite tête (de la taille de cette d'une cheval) 20kg. Avec de fines mâchoires car ils ne mâchaient pas. Donc moins de poids pour le cou. Mais cela ne suffit pas ils possédaient aussi des vertèbres aérées : creusées d'une multitude de cavités ou venaient s'attacher des petits ballons remplis d'air : les sacs aériens. Résultat des vertèbres moins lourdes par unité de volume (0,4g/cm³) contre (1g/cm³) pour celles des mammifères. Et pour l'air ils possédaient deux autres sacs aériens dans la poitrine qui communiquaient avec les poumons et se remplissaient d'air lors de l'inspiration puis se contractaient l'envoyant dans les poumons. Et selon les calculs ils auraient pu inhaler jusqu'à 900l d'air en un coup ! Largement suffisant pour diluer l'air vicié !

En espérant vous avoir été utile ;)

Posté le

android

(162)

Répondre


Tous les commentaires (23)

Le plus grand dinosaure a egalement été decouvert en Argentine , c est l' argentinosaurus je crois

Posté le

android

(42)

Répondre

J'ai du mal à croire que ce genre d'animal évoluait sur la terre ferme tant il devait supporter son poids, j'imagine qu'il devait plutôt passer le plus clair de son temps dans l'eau comme les hippopotames...

Les titanosauridaes étaient parmis les plus lourd oui mais pas les plus grand. Le titanosaurus lui ne faisait qu'une dizaine de metres. Les plus long de l'espece etait argentinosaurus avec ses 40 m estimés. En revanche, l'amphicoelias qui n'etais pas un titanosauridae et qui a vecu presque 100 millions d'années avant, mesurait, d'apres les estimations actuelles plus de 60m de long pour une dizaine de metres de haut. Il serait lui les plus grand animal terretre de tous les temps

Posté le

android

(91)

Répondre

a écrit : J'ai du mal à croire que ce genre d'animal évoluait sur la terre ferme tant il devait supporter son poids, j'imagine qu'il devait plutôt passer le plus clair de son temps dans l'eau comme les hippopotames... C'est une hypothese qui a été avancée il y a qurlques années pour des dinosaures tels que brachiosaurus ou sauroposéidon, qui etait des sauropodes "en hauteur". Meme si elle n'est plus valable pour aucun type de sauropode, cette hypothese n'a jamais été avancée pour les sauropodes "en longueur" tel que diplodocus ou argentinosaurus car leur vertebres les empechait de lever le cou bien haut et longtemps, par consequent leur tete etait situé generalement au meme niveau que leur dos.

Posté le

android

(11)

Répondre

Ce squelette à révéler que lors de ça mort l'animal était encore en pleine croissance ce qui laisse imaginer la taille du truc un fois adulte. Je me suis toujours demander si la gravité était la meme qu'aujourd'hui et si c'est le cas comment faisaient ils pour se déplacer si quelqu'un a des infos la dessus j'ai pas trouver grand choses

Ps: oui il manque un mot .... et oui c'est sur terre et pas dans la mer même si il est quand même plus gros que la baleine bleu mais pas plus lourd

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Ce squelette à révéler que lors de ça mort l'animal était encore en pleine croissance ce qui laisse imaginer la taille du truc un fois adulte. Je me suis toujours demander si la gravité était la meme qu'aujourd'hui et si c'est le cas comment faisaient ils pour se déplacer si quelqu'un a des infos la dessus j'ai pas trouver grand choses

Ps: oui il manque un mot .... et oui c'est sur terre et pas dans la mer même si il est quand même plus gros que la baleine bleu mais pas plus lourd
Afficher tout
Pis tu confonds "ça" et "sa", et d'autres choses

Pour plus de précision, je pense qu'il faut comprendre "l'animal le plus lourd sur la terre ferme", même si d'autres dinosaures lui font concurrence, notamment dans la famille des... titanosauridés. En tout cas, eu égard au cas de l'Amphicoelias (estimé à 60m de long), de l'Argentinosaurus (40m environ) ou du Diplodocus (plus de 50m), ce n'était pas le plus grand.

a écrit : Ce squelette à révéler que lors de ça mort l'animal était encore en pleine croissance ce qui laisse imaginer la taille du truc un fois adulte. Je me suis toujours demander si la gravité était la meme qu'aujourd'hui et si c'est le cas comment faisaient ils pour se déplacer si quelqu'un a des infos la dessus j'ai pas trouver grand choses

Ps: oui il manque un mot .... et oui c'est sur terre et pas dans la mer même si il est quand même plus gros que la baleine bleu mais pas plus lourd
Afficher tout
La gravité etait bien evidement la meme, c'est pour ça que ces grandes betes etaient tres tres lente. La quantité d'energie necessaire au deplacement etait enorme, pour le coup ils mangeant tout le temps. Il y a quelques années certains estimaient qu'un troupeau de diplodocus pouvait raser une foret en a peine un mois ou deux. Ils etaient en constant deplacement

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Pour plus de précision, je pense qu'il faut comprendre "l'animal le plus lourd sur la terre ferme", même si d'autres dinosaures lui font concurrence, notamment dans la famille des... titanosauridés. En tout cas, eu égard au cas de l'Amphicoelias (estimé à 60m de long), de l'Argentinosaurus (40m environ) ou du Diplodocus (plus de 50m), ce n'était pas le plus grand. Afficher tout Pour preciser le diplodocus faisait 25-27m. Les premieres estimations sont eronnées (comme pour beaucoup de betes decouvertes au 20 eme siecle)

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Pour preciser le diplodocus faisait 25-27m. Les premieres estimations sont eronnées (comme pour beaucoup de betes decouvertes au 20 eme siecle) En fait je pensais surtout au Seismosaurus, qui atteignait la cinquantaine de mètres de long selon des estimations, et qui apparemment est considéré comme un Diplodocus, c'est pour ça que j'ai bien parlé de Diplodocus ;)
Source wiki : fr.wikipedia.org/wiki/Diplodocus_hallorum

En complément d'information, l'animal le plus imposant n'ayant jamais vécu sur Terre est la baleine bleue !

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Ce squelette à révéler que lors de ça mort l'animal était encore en pleine croissance ce qui laisse imaginer la taille du truc un fois adulte. Je me suis toujours demander si la gravité était la meme qu'aujourd'hui et si c'est le cas comment faisaient ils pour se déplacer si quelqu'un a des infos la dessus j'ai pas trouver grand choses

Ps: oui il manque un mot .... et oui c'est sur terre et pas dans la mer même si il est quand même plus gros que la baleine bleu mais pas plus lourd
Afficher tout
Il manque un mot à quoi ?

Ce dinosaure fait partit de dino au long cou. (Sauropodes) Leur long cou ne leur servait pas à ces herbivores comme on le pense à brouter de haut feuillages car pour cela il leur aurait fallut un coeur immense pour envoyé le sang jusqu'à la tête. Sans ça c'est l'évanouissement assuré. Et un coeur deux fois plus gros qu'une baleine serait trop coûteux en énergie.
Ces dinos portaient alors leur cou à l'horizontale. Du coup leur tête n'était plus à 10m mais plutôt vers les 5m de haut. Suffisant pour brouter quelques grands arbres.
Mais alors pourquoi posséder un si long cou ? Comme leur cou était très mobile (capable de balayer de gauche à droite un angle de 180°) c'était un sacré avantage pour engloutir beaucoup de végétation sans bouger. Car déplacer une telle carcasse, surtout la remettre en marche coûtait beaucoup d'énergie.
Mais porter un si long cou à l'horizontale n'est pas si simple, tout comme la respiration. Car en expirant une partie de l'air rejeté reste coincé dans la trachée et cet air impur (vicié) est renvoyer dans les poumons, avec des risques d'asphyxie. Comment faire ? Aspirer plus d'air pour diluer ? Non car pour un cou de 10m cela fait 180l d'air vicié et des poumons de 300l chacun impossible : cela coûterait trop d'énergie.
La solution est alors qu'il possède une petite tête (de la taille de cette d'une cheval) 20kg. Avec de fines mâchoires car ils ne mâchaient pas. Donc moins de poids pour le cou. Mais cela ne suffit pas ils possédaient aussi des vertèbres aérées : creusées d'une multitude de cavités ou venaient s'attacher des petits ballons remplis d'air : les sacs aériens. Résultat des vertèbres moins lourdes par unité de volume (0,4g/cm³) contre (1g/cm³) pour celles des mammifères. Et pour l'air ils possédaient deux autres sacs aériens dans la poitrine qui communiquaient avec les poumons et se remplissaient d'air lors de l'inspiration puis se contractaient l'envoyant dans les poumons. Et selon les calculs ils auraient pu inhaler jusqu'à 900l d'air en un coup ! Largement suffisant pour diluer l'air vicié !

En espérant vous avoir été utile ;)

Posté le

android

(162)

Répondre

a écrit : Ce dinosaure fait partit de dino au long cou. (Sauropodes) Leur long cou ne leur servait pas à ces herbivores comme on le pense à brouter de haut feuillages car pour cela il leur aurait fallut un coeur immense pour envoyé le sang jusqu'à la tête. Sans ça c'est l'évanouissement assuré. Et un coeur deux fois plus gros qu'une baleine serait trop coûteux en énergie.
Ces dinos portaient alors leur cou à l'horizontale. Du coup leur tête n'était plus à 10m mais plutôt vers les 5m de haut. Suffisant pour brouter quelques grands arbres.
Mais alors pourquoi posséder un si long cou ? Comme leur cou était très mobile (capable de balayer de gauche à droite un angle de 180°) c'était un sacré avantage pour engloutir beaucoup de végétation sans bouger. Car déplacer une telle carcasse, surtout la remettre en marche coûtait beaucoup d'énergie.
Mais porter un si long cou à l'horizontale n'est pas si simple, tout comme la respiration. Car en expirant une partie de l'air rejeté reste coincé dans la trachée et cet air impur (vicié) est renvoyer dans les poumons, avec des risques d'asphyxie. Comment faire ? Aspirer plus d'air pour diluer ? Non car pour un cou de 10m cela fait 180l d'air vicié et des poumons de 300l chacun impossible : cela coûterait trop d'énergie.
La solution est alors qu'il possède une petite tête (de la taille de cette d'une cheval) 20kg. Avec de fines mâchoires car ils ne mâchaient pas. Donc moins de poids pour le cou. Mais cela ne suffit pas ils possédaient aussi des vertèbres aérées : creusées d'une multitude de cavités ou venaient s'attacher des petits ballons remplis d'air : les sacs aériens. Résultat des vertèbres moins lourdes par unité de volume (0,4g/cm³) contre (1g/cm³) pour celles des mammifères. Et pour l'air ils possédaient deux autres sacs aériens dans la poitrine qui communiquaient avec les poumons et se remplissaient d'air lors de l'inspiration puis se contractaient l'envoyant dans les poumons. Et selon les calculs ils auraient pu inhaler jusqu'à 900l d'air en un coup ! Largement suffisant pour diluer l'air vicié !

En espérant vous avoir été utile ;)
Afficher tout
Les commentaires de tels gens ne sont que des anecdotes dans d'autres .
Merci énormément...

a écrit : Ce dinosaure fait partit de dino au long cou. (Sauropodes) Leur long cou ne leur servait pas à ces herbivores comme on le pense à brouter de haut feuillages car pour cela il leur aurait fallut un coeur immense pour envoyé le sang jusqu'à la tête. Sans ça c'est l'évanouissement assuré. Et un coeur deux fois plus gros qu'une baleine serait trop coûteux en énergie.
Ces dinos portaient alors leur cou à l'horizontale. Du coup leur tête n'était plus à 10m mais plutôt vers les 5m de haut. Suffisant pour brouter quelques grands arbres.
Mais alors pourquoi posséder un si long cou ? Comme leur cou était très mobile (capable de balayer de gauche à droite un angle de 180°) c'était un sacré avantage pour engloutir beaucoup de végétation sans bouger. Car déplacer une telle carcasse, surtout la remettre en marche coûtait beaucoup d'énergie.
Mais porter un si long cou à l'horizontale n'est pas si simple, tout comme la respiration. Car en expirant une partie de l'air rejeté reste coincé dans la trachée et cet air impur (vicié) est renvoyer dans les poumons, avec des risques d'asphyxie. Comment faire ? Aspirer plus d'air pour diluer ? Non car pour un cou de 10m cela fait 180l d'air vicié et des poumons de 300l chacun impossible : cela coûterait trop d'énergie.
La solution est alors qu'il possède une petite tête (de la taille de cette d'une cheval) 20kg. Avec de fines mâchoires car ils ne mâchaient pas. Donc moins de poids pour le cou. Mais cela ne suffit pas ils possédaient aussi des vertèbres aérées : creusées d'une multitude de cavités ou venaient s'attacher des petits ballons remplis d'air : les sacs aériens. Résultat des vertèbres moins lourdes par unité de volume (0,4g/cm³) contre (1g/cm³) pour celles des mammifères. Et pour l'air ils possédaient deux autres sacs aériens dans la poitrine qui communiquaient avec les poumons et se remplissaient d'air lors de l'inspiration puis se contractaient l'envoyant dans les poumons. Et selon les calculs ils auraient pu inhaler jusqu'à 900l d'air en un coup ! Largement suffisant pour diluer l'air vicié !

En espérant vous avoir été utile ;)
Afficher tout
Moi qui croyait savoir plein de choses sur les dinosaures, je découvre l'existence des sacs aériens. Merci de ton commentaire :)

Du coup j'ai cherché un peu, et il semblerait que les sacs aériens soient répandus chez les oiseaux, et donc chez une partie de leurs ancêtres, ainsi que chez les ptérosaures. Ils avaient donc pour fonction d'optimiser l'apport d'oxygène et la régulation de température, et permettaient d'alléger assez considérablement le squelette. Je comprends mieux pourquoi des animaux aussi grands et potentiellement aussi lourds ont pu exister :)

Je connais un animal plus gros !
Mon ex belle-mère !
Trêve de plaisanterie, et merci au contributeurs pour les compléments très intéressants ;-)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : La gravité etait bien evidement la meme, c'est pour ça que ces grandes betes etaient tres tres lente. La quantité d'energie necessaire au deplacement etait enorme, pour le coup ils mangeant tout le temps. Il y a quelques années certains estimaient qu'un troupeau de diplodocus pouvait raser une foret en a peine un mois ou deux. Ils etaient en constant deplacement Afficher tout Et que penses tu de la pression atmosphérique ? Était il probable qu'elle fusse moindre qu'a notre époque et que cela pu avoir une influence sur leur taille ou masse ?

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Ce dinosaure fait partit de dino au long cou. (Sauropodes) Leur long cou ne leur servait pas à ces herbivores comme on le pense à brouter de haut feuillages car pour cela il leur aurait fallut un coeur immense pour envoyé le sang jusqu'à la tête. Sans ça c'est l'évanouissement assuré. Et un coeur deux fois plus gros qu'une baleine serait trop coûteux en énergie.
Ces dinos portaient alors leur cou à l'horizontale. Du coup leur tête n'était plus à 10m mais plutôt vers les 5m de haut. Suffisant pour brouter quelques grands arbres.
Mais alors pourquoi posséder un si long cou ? Comme leur cou était très mobile (capable de balayer de gauche à droite un angle de 180°) c'était un sacré avantage pour engloutir beaucoup de végétation sans bouger. Car déplacer une telle carcasse, surtout la remettre en marche coûtait beaucoup d'énergie.
Mais porter un si long cou à l'horizontale n'est pas si simple, tout comme la respiration. Car en expirant une partie de l'air rejeté reste coincé dans la trachée et cet air impur (vicié) est renvoyer dans les poumons, avec des risques d'asphyxie. Comment faire ? Aspirer plus d'air pour diluer ? Non car pour un cou de 10m cela fait 180l d'air vicié et des poumons de 300l chacun impossible : cela coûterait trop d'énergie.
La solution est alors qu'il possède une petite tête (de la taille de cette d'une cheval) 20kg. Avec de fines mâchoires car ils ne mâchaient pas. Donc moins de poids pour le cou. Mais cela ne suffit pas ils possédaient aussi des vertèbres aérées : creusées d'une multitude de cavités ou venaient s'attacher des petits ballons remplis d'air : les sacs aériens. Résultat des vertèbres moins lourdes par unité de volume (0,4g/cm³) contre (1g/cm³) pour celles des mammifères. Et pour l'air ils possédaient deux autres sacs aériens dans la poitrine qui communiquaient avec les poumons et se remplissaient d'air lors de l'inspiration puis se contractaient l'envoyant dans les poumons. Et selon les calculs ils auraient pu inhaler jusqu'à 900l d'air en un coup ! Largement suffisant pour diluer l'air vicié !

En espérant vous avoir été utile ;)
Afficher tout
Une démonstration claire et accessible, merci pour ces précisions. :)

a écrit : Et que penses tu de la pression atmosphérique ? Était il probable qu'elle fusse moindre qu'a notre époque et que cela pu avoir une influence sur leur taille ou masse ? La pression atmosphérique était plus faible à l'époque c'est un fait, mais il me semble (corrigez moi si je me trompe) que le pourcentage d'oxygène dans l'air était plus élevé qu'aujourd'hui.
Je ne peux dire dans quelle mesure cela a joué sur le développement de ces espèces, mais cela a forcément eu un impact.
Un spécialiste dans le coin?

a écrit : La pression atmosphérique était plus faible à l'époque c'est un fait, mais il me semble (corrigez moi si je me trompe) que le pourcentage d'oxygène dans l'air était plus élevé qu'aujourd'hui.
Je ne peux dire dans quelle mesure cela a joué sur le développement de ces espèces, mais cel
a a forcément eu un impact.
Un spécialiste dans le coin?
Afficher tout
Pendant longtemps on a cru que la concentration en oxygene etait plus elevée pendant le mesozoïque (trias, jurassique, crétacé). Cependant une etude recente (menée sur des morceau d'ambres) affirme le contraire. C'est au carbonifere que la concentration en oxygene a favorisé le gigantisme des especes de l'epoque: des insectes genre arthropleura (un scolopendre de 2m) ou meganeura (une libelule d'1 m). Brrrr
En gros les raisons du gigantisme des sauropodes est encore un fait qu'on ne peut expliquer de A à Z, meme si plusieurs theories tres credibles sont avancées.

Posté le

android

(5)

Répondre