Le président américain Calvin Collige aimait faire des blagues

Proposé par
Invité
le

Calvin Coolidge fut le trentième président américain, et était dans les plus atypiques. Outre le fait qu'il dormait beaucoup, ce qui lui faisait rater ou partir tôt lors des repas officiels, il aimait par exemple faire sonner l'alarme de son bureau, et voir arriver en trombe ses gardes du corps qui le cherchaient partout alors qu'il s'était généralement caché sous un bureau.


Commentaires préférés (3)

Coolidge avait aussi pour animaux de compagnie un hippopotame pygmée nommé Billy, et un raton-laveur femelle nommé Rebecca, avec laquelle il avait pour habitude de la promener en laisse dans les jardins.
Plutôt cool ce Coolidge... ^^

Posté le

android

(210)

Répondre

Pas avide de pouvoir ni de dollars, pas braillard ni ostentoire, pas violent ni insultant ... si tous les Présidents étaient comme ça!

a écrit : Déconnécté du monde réel comme tous les politiciens finalement... Elle est facile cette critique. On peut aussi y voir un mec qui est resté simple malgré le protocole et l'aspect honorifique de sa fonction. Parce que la blague de l'alarme je pense que nombreux sont ceux, sur ce forum notamment, qui aimeraient la faire.

Posté le

android

(243)

Répondre


Tous les commentaires (43)

Déconnécté du monde réel comme tous les politiciens finalement...

Posté le

android

(1)

Répondre

Coolidge avait aussi pour animaux de compagnie un hippopotame pygmée nommé Billy, et un raton-laveur femelle nommé Rebecca, avec laquelle il avait pour habitude de la promener en laisse dans les jardins.
Plutôt cool ce Coolidge... ^^

Posté le

android

(210)

Répondre

C'est donc ce président qui était au pouvoir pour le jeudi noir de la bourse, coïncidence ...

Posté le

android

(1)

Répondre

Pas avide de pouvoir ni de dollars, pas braillard ni ostentoire, pas violent ni insultant ... si tous les Présidents étaient comme ça!

a écrit : Pas avide de pouvoir ni de dollars, pas braillard ni ostentoire, pas violent ni insultant ... si tous les Présidents étaient comme ça! Je ne suis pas d'accord avec WallowErik et vais le tenir à l'œil.
On va savoir de quel bois je me chauffe!

a écrit : C'est donc ce président qui était au pouvoir pour le jeudi noir de la bourse, coïncidence ... Il a été président jusqu'au 4 mars 1929 et le Krach était en octobre

a écrit : Coolidge avait aussi pour animaux de compagnie un hippopotame pygmée nommé Billy, et un raton-laveur femelle nommé Rebecca, avec laquelle il avait pour habitude de la promener en laisse dans les jardins.
Plutôt cool ce Coolidge... ^^
J'ai eu peur de se que tu allais écrire après "il avait pour habitude de la"...

Posté le

android

(42)

Répondre

a écrit : Pas avide de pouvoir ni de dollars, pas braillard ni ostentoire, pas violent ni insultant ... si tous les Présidents étaient comme ça! C'est pour ça que je dis souvent qu'on devrait être dirigés par une IA... quand on aura réussi à leur apprendre l'humour ;)

a écrit : J'ai eu peur de se que tu allais écrire après "il avait pour habitude de la"... rhooo, un peu de respect, jamais un président ne se permettrai de... salement déraper! ^^

a écrit : Déconnécté du monde réel comme tous les politiciens finalement... Elle est facile cette critique. On peut aussi y voir un mec qui est resté simple malgré le protocole et l'aspect honorifique de sa fonction. Parce que la blague de l'alarme je pense que nombreux sont ceux, sur ce forum notamment, qui aimeraient la faire.

Posté le

android

(243)

Répondre

Coolidge restaura la confiance du peuple américain envers la Maison-Blanche après les nombreux scandales de l'administration de son prédécesseur Warren Harding et il quitta ses fonctions avec une popularité importante, un bon président en somme.
Je doute que Donald Trump en fasse autant ...

a écrit : Coolidge restaura la confiance du peuple américain envers la Maison-Blanche après les nombreux scandales de l'administration de son prédécesseur Warren Harding et il quitta ses fonctions avec une popularité importante, un bon président en somme.
Je doute que Donald Trump en fasse autant ...
Mais si, il est parti pour faire exactement la même chose, mais dans l'ordre inverse.

a écrit : Déconnécté du monde réel comme tous les politiciens finalement... Il avait peut être des problème mentaux surtout. Je te rappelle qu'on a eu un president français qui grimpez les arbres de l'Elysée

a écrit : Il avait peut être des problème mentaux surtout. Je te rappelle qu'on a eu un president français qui grimpez les arbres de l'Elysée Avoir un président avec de l'humour ou un président qui monte les arbres, ne fait pas d'eux des malades mentaux !

Posté le

android

(43)

Répondre

a écrit : Il avait peut être des problème mentaux surtout. Je te rappelle qu'on a eu un president français qui grimpez les arbres de l'Elysée ct ki ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : ct ki ? Deschanel je crois. Mais à sa décharge il était apparemment somnambule.

Posté le

android

(26)

Répondre

a écrit : Deschanel je crois. Mais à sa décharge il était apparemment somnambule. C'est bien Deschanel. Il avait un comportement parfois singulier, mais au moins il s'est opposé à toute exécution de la peine de mort pendant sa présidence. Pas si fou que ça, donc, en comparaison avec d'autres dont les capacités mentales ne sont pourtant pas remises en cause.

Est ce que l'effet coolidge a un rapport avec ce personnage ?

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Est ce que l'effet coolidge a un rapport avec ce personnage ? Qu'il est bon de voir montrer un sens de l'humour! Bravo!

a écrit : Est ce que l'effet coolidge a un rapport avec ce personnage ? Apparemment c'est le cas. Et en plus c'est très drôle. Voir l'origine de l'expression sur fr.m.wikipedia.org/wiki/Effet_Coolidge

L'anecdote voudrait que le président américain Calvin Coolidge et sa femme Mrs Coolidge fussent en visite d'un élevage de volaille. Pendant la visite, Mrs Coolidge demanda à l'agriculteur comment il arrivait à obtenir autant d'œufs fécondés avec aussi peu de coqs. L'agriculteur répondit fièrement que chaque coq accomplissait son devoir des dizaines de fois par jour.

« Expliquez cela à Mr Coolidge ! » dit alors la première dame.

Le président demanda à l'agriculteur si chaque coq côchait la même poule à chaque fois.

« Non », répondit-il, « chaque coq dispose de nombreuses poules ».

« Expliquez cela à Mrs Coolidge ! », répondit le président.

Posté le

android

(60)

Répondre