Un ouvrier américain est devenu sans le savoir un chanteur à succès en Afrique du Sud

Proposé par
le
dans

Dans les années 70, Sixto Rodriguez, un ouvrier américain, est devenu sans le savoir l'un des chanteurs les plus connus en Afrique du Sud. Son public pensant qu'il s'était suicidé et n'ayant jamais touché de droits d'auteur de son côté, ce n'est qu'en 1998 que deux fans retrouvèrent sa trace et organisèrent des concerts remplissant les salles.

Cette histoire incroyable est racontée dans le film Sugar man sorti en 2013 et qui a reçu l'Oscar du meilleur film documentaire.


Commentaires préférés (3)

Je ne comprends pas bien comment il a pu devenir l'un des chanteurs les plus célèbres en Afrique du Sud sans le savoir ?

D'après le documentaire Sugar Man, Sixto Rodriguez a continué à vivre modestement même après avoir gagné beaucoup d'argent avec les concerts. Il a offert une grande partie de l'argent à des associations.

a écrit : Je ne comprends pas bien comment il a pu devenir l'un des chanteurs les plus célèbres en Afrique du Sud sans le savoir ? D'après la source wiki, il avait enregistré deux albums mais ils n'avaient pas marché, ils ont été plus tard piraté et diffusé en Afrique, et ont connu un très grand succès a ce moment la :)


Tous les commentaires (32)

Je ne comprends pas bien comment il a pu devenir l'un des chanteurs les plus célèbres en Afrique du Sud sans le savoir ?

D'après le documentaire Sugar Man, Sixto Rodriguez a continué à vivre modestement même après avoir gagné beaucoup d'argent avec les concerts. Il a offert une grande partie de l'argent à des associations.

a écrit : Je ne comprends pas bien comment il a pu devenir l'un des chanteurs les plus célèbres en Afrique du Sud sans le savoir ? C'est ça qui est incroyable!!
Il faut voir le documentaire pour comprendre ;-)

Ça n'a rien à voir mais ça me rappelle over the rainbow de ize. Quand sa chanson est d'un seul coup passé sur toutes les radios (déjà je comprenais open the window au lieu de over the rainbow) j'ai jamais su si c'etait une chanson qu'in avait retrouvé longtemps après sa mort ou s'il était toujours vivant

Ça fait 2 ans que je me passe régulièrement l'album audio tiré du film, c'est un délice !
...et le documentaire est un bijou qui a eu l'Oscar du meilleur documentaire en 2013.

a écrit : Je ne comprends pas bien comment il a pu devenir l'un des chanteurs les plus célèbres en Afrique du Sud sans le savoir ? D'après la source wiki, il avait enregistré deux albums mais ils n'avaient pas marché, ils ont été plus tard piraté et diffusé en Afrique, et ont connu un très grand succès a ce moment la :)

a écrit : D'après la source wiki, il avait enregistré deux albums mais ils n'avaient pas marché, ils ont été plus tard piraté et diffusé en Afrique, et ont connu un très grand succès a ce moment la :) Ah d'accord merci :)

Comme quoi, le piratage, ca peut etre bénéfique

Sixto était non conformiste, refusait de donner des interviews et de se prendre en photo. Les rares fois où il prenait la parole était pour défendre les conditions de vie humaine et social des hispaniques et autres. Il passait de petits boulots à petits boulot et ce même après avoir obtenu un master en philosophie. C'est un véritable artiste qui aime avoir une vie de bohème. Il a beau être marié mais ne vit pas avec sa femme, il refuse les codes qu'on lui impose et à bien raison :D

Merci SCMB ! Encore un faux éspoir qui pourrait me faire penser que Micheal est toujours vivant

a écrit : Comme quoi, le piratage, ca peut etre bénéfique Parce que c'est bénéfique d'avoir un large public sans le savoir et de penser que personne n'aime sa musique ?
Et de ne rien touchersur son travail ?

Je pense que tu à tout à fait raison. Ce type n'aurais probablement jamais connus ce "sucess story" sans le piratage des ses chansons.... Bien que là on parle de piratage des années 70.
Maintenant internet aide beaucoup aujourd'hui pour se faire promouvoir (trop peut être à voir certaint bide).

Ce qui me dérange le plus, c'est qu'en 1998, dans la video du stade Sud Africain, je n'ai vu AUCUN noir. L'apartheid est encore bien vivant.

a écrit : Ça n'a rien à voir mais ça me rappelle over the rainbow de ize. Quand sa chanson est d'un seul coup passé sur toutes les radios (déjà je comprenais open the window au lieu de over the rainbow) j'ai jamais su si c'etait une chanson qu'in avait retrouvé longtemps après sa mort ou s'il était toujours vivant La chanson est bien plus vieille que Iz.

Posté le

android

(7)

Répondre

Looking for Sugar man est un excellent documentaire, je le conseille vraiment à tous ! C'est juste inimaginable le décalage entre le personnage, façonné par les différentes rumeurs, et la personne réelle.

a écrit : D'après la source wiki, il avait enregistré deux albums mais ils n'avaient pas marché, ils ont été plus tard piraté et diffusé en Afrique, et ont connu un très grand succès a ce moment la :) On piratais déjà les chansons à cette époque ??
Les pirateurs gravaient sur des vinyles vierges pendant qu'ils regardais un bon vhs ? :o

a écrit : Comme quoi, le piratage, ca peut etre bénéfique Ça veut dire qu'il faut continuer à télécharger des chansons piratées ?

Le réalisateur et documentariste suédois Malik Bendjelloul est mort mardi 13 mai à l'âge de 36 ans. Son frère Johar Bendjelloul a confié au quotidien suédois Aftonbladet que son jeune frère s'était suicidé après un long combat contre la dépression. « La vie n'est pas toujours simple. Je ne sais pas comment faire », a-t-il dit.

L'unique long-métrage réalisé par Malik Bendjelloul,Searching for Sugar Man, lui avait valu l'Oscar du meilleur documentaire en 2013. Le film, qui relatait la renaissance du chanteur Sixto Rodriguez, surnommé Sugar Man, avait été présenté au festival de Sundance l'année précédente, point de départ d'un succès mondial. 

mobile.lemonde.fr/disparitions/article/2014/05/14/mort-de-malik-bendjelloul-realisateur-de-searching-for-sugar-man_4416281_3382.html

J'avais deja entendu cette histoire dans un episode d'une émission musicale sur youtube : rock my sofa
Elle est peu connue et je vous la recommande c'est de tres grande qualité
L'episode 7 parle de cette histoire et l'explique un peu plus clairement que l' anecdote ou les sources :
youtu.be/jXiuPTZ_dlg