Michael Jordan avait une clause l'autorisant à jouer au basket

Proposé par
le

Michael Jordan avait fait inclure dans son contrat avec les Chicago Bulls une clause lui permettant de jouer n'importe où et à tout moment au basket. En effet, pour éviter les blessures accidentelles, les contrats des sportifs leur interdisent souvent des activités physiques en dehors des matchs et des entrainements. Jordan voulait pouvoir jouer au basket quand il voulait, d'où le nom de la clause : "Love of the Game".


Commentaires préférés (3)

On ne peut qu'admirer ce joueur... Pour son talent déjà, pour cette anecdote qui prouve (si il le fallait) que c'était un vrai fan de son sport mais aussi pour son humilité. Une de ses grandes citations (aujourd'hui inscrite sur les murs des vestiaires des Bulls si je ne me trompe) qui devrait faire réfléchir certains autres athlètes suffisants et arrogants :
"Le talent permet de gagner des matchs mais c'est le travail d'équipe qui permet de gagner des titres". Inspirant.

a écrit : On ne peut qu'admirer ce joueur... Pour son talent déjà, pour cette anecdote qui prouve (si il le fallait) que c'était un vrai fan de son sport mais aussi pour son humilité. Une de ses grandes citations (aujourd'hui inscrite sur les murs des vestiaires des Bulls si je ne me trompe) qui devrait faire réfléchir certains autres athlètes suffisants et arrogants :
"Le talent permet de gagner des matchs mais c'est le travail d'équipe qui permet de gagner des titres". Inspirant.
Afficher tout
Attention Jordan était aussi connu pour être un tyran dans son équipe jusqu'à terroriser et humilier le général manager de l'équipe devant tout le vestiaire.

a écrit : JORDAN aurait pu mettre n'importe quelle clause, il était tellement énorme que les bulls ne pouvaient pas refuser.

Je crois me souvenir que l'ensemble des titre NBA des bulls, ont été gagné quand JORDAN jouait. De memoire et a confirmer, quand il a fait une pause de 2 ans pour jouer au baseball
les bulls n'ont rien gagné. Il est revenu et a gagné 2 titres de NBA.
Si quelqu'un peut confirmer...
En tout cas c'est l'un des rares qui a son effigie sur une chaussure et qui finalement a sa propre marque tellement cela se vend!
Des anecdotes sur son talent et son empreinte dans le baseball, comme son titre de meilleur joueur de tous les temps, il y en a des tonnes!
Chapeau l'artiste!
Afficher tout
Pour être tout à fait exacte MJ prit une retraite sportive de 1an suite au décès de son père qui l'affecta énormément. Il avait besoin de temps pour réfléchir et savoir si le basket lui importait toujours assez pour continuer à jouer. Mais un an après s'être retiré des parquets il annonce déjà sont retour. Il fera son retour au milieu de la saison 94-95. Beaucoup de personnes étaient à ce moment là perplexe quant au niveau que Jordan pouvait avoir après un si long moment sans entraînement: mais il lui fallut seulement 5 matchs pour reprendre la mesure et planter un match à plus de 40 points!
Cependant cette saison les Bulls se sont fait sortir en 6 matchs au deuxième tour des Playoffs pour le Magic d'Orlando si mes souvenirs sont exactes.
C'est donc avec un Jordan tout fâché que les Bulls vont entamer la saison 95-96. Et cette saison sera une véritable boucherie. Les Bulls vont finir la saison à 72 victoires pour 10 défaites (records absolue qui n'a été battu que cette année par les Golden state Warriors de Stephen Curry (73-9))
Jordan sera logiquement élu MVP de la saison, et sera nominé dans la meilleure équipe offensive et défensive de la saison (il gagnera le titre de MVP 10 fois au total dans sa carrière! Et oui car Jordan n'était pas seulement un monstre offensif, mais aussi un des meilleurs défenseurs de l'histoire si ce n'est pas le meilleur défenseur de l'histoire à son poste). Cette année la les Bulls remporteront logiquement les finals NBA.
L'année suivante sera un remake de la précédente, les Bulls finissent à 69-13 et remporteront les nouvelles finales NBA (la 5eme pour MJ). Cependant cette année la c'est Karl Malone qui finit MVP de la saison avec Jordan juste derrière.
L'année 97-98 marque la dernière saison de MJ sous les couleurs des Bulls avant sa deuxième retraite sportive. Les spécialistes sont septique quant aux chances des Bulls d'aller décrocher un deuxième three-peat (qui signifie 3 finales remportées d'affilées), en effet l'équipe est vieillissante et dépasse les 35ans d'âges de moyenne.
Bien que cette saison le bilan victoires-défaites est plus faible que les deux dernière, Jordan est encore élu MVP de la saison avec 29pts de moyenne et est encore élu dans le meilleur 5 défensif de l'année.
Les Bulls rejoigne le Jazz d'Utah en finale cette année la. Et la fin de match sera digne d'un scénario hollywoodien. Match 6: alors qu'il ne reste que quelques secondes à jouer, les Bulls perdent de 3pts. Jordan marquera alors le panier qui ramène les Bulls a 1pt à 20 secondes de la fin du match. Possession Jazz, Jordan parvient à intercepter le ballon dans les mains de Karl Malone, il garde la balle pour lui, il sait que cette dernière action sera décisive. Il attend les ultimes secondes du match pour prendre le dernier tir de sa carrière sous le maillot des Bulls. Jordan marque. Les Bulls sont champions pour la 3eme fois de suite et Jordan est logiquement élu MVP de la saison et des finals, et tout cela se passe comme un symbole, le jour de la fête des pères...
Bref aujourd'hui il ne fait aucun doute que MJ est, et restera le meilleur joueur de l'histoire que le basket ait connu, peu importe les LeBron, Steph Curry ou Kobe que l'on peut entendre, aucun joueur n'aura plus jamais la même aura et la même passion et détermination que MJ a eu, il était tout simplement trop fort, trop beau pour être égalé. Une carrière parfaite.

Ps: si jamais cela vous a intéressé je vous conseil vivement la chaine YouTube "the ball never lies" qui bien que le titre soit en anglais est une chaine française ;) c'est une chaine ultra pédagogique qui convient tout aussi bien au néophyte qu'aux plus callé en basket. Vous pouvez y retrouver un documentaire sur MJ bien plus détaillé et mieux expliqué que mon commentaire. ;)


Tous les commentaires (47)

Le mec qui sait se faire respecter..en même temps quand on s'appelle michael jordan .....

Posté le

android

(1)

Répondre

Il faut vraiment aimer le jeu pour s'en taper en dehors des nombreux entraînements et matchs NBA. C'est comme Johnny Wilkinson qui venait deux heures avant les entraînements pour botter et qui repartait deux heures après... Le génie ca se travaille!

Sympa les bulls de prendre le risque de perdre le plus gros joueurs que le basket ai jamais connue pour lui faire plaisir.

JORDAN aurait pu mettre n'importe quelle clause, il était tellement énorme que les bulls ne pouvaient pas refuser.

Je crois me souvenir que l'ensemble des titre NBA des bulls, ont été gagné quand JORDAN jouait. De memoire et a confirmer, quand il a fait une pause de 2 ans pour jouer au baseball les bulls n'ont rien gagné. Il est revenu et a gagné 2 titres de NBA.
Si quelqu'un peut confirmer...
En tout cas c'est l'un des rares qui a son effigie sur une chaussure et qui finalement a sa propre marque tellement cela se vend!
Des anecdotes sur son talent et son empreinte dans le baseball, comme son titre de meilleur joueur de tous les temps, il y en a des tonnes!
Chapeau l'artiste!

Un grand homme au sens le plus complet du terme.

On ne peut qu'admirer ce joueur... Pour son talent déjà, pour cette anecdote qui prouve (si il le fallait) que c'était un vrai fan de son sport mais aussi pour son humilité. Une de ses grandes citations (aujourd'hui inscrite sur les murs des vestiaires des Bulls si je ne me trompe) qui devrait faire réfléchir certains autres athlètes suffisants et arrogants :
"Le talent permet de gagner des matchs mais c'est le travail d'équipe qui permet de gagner des titres". Inspirant.

a écrit : Sympa les bulls de prendre le risque de perdre le plus gros joueurs que le basket ai jamais connue pour lui faire plaisir. Ils ont accepter surtout pour satisfaire ses exigences pour qu'il veuille bien signer le contrat ;)

a écrit : JORDAN aurait pu mettre n'importe quelle clause, il était tellement énorme que les bulls ne pouvaient pas refuser.

Je crois me souvenir que l'ensemble des titre NBA des bulls, ont été gagné quand JORDAN jouait. De memoire et a confirmer, quand il a fait une pause de 2 ans pour jouer au baseball
les bulls n'ont rien gagné. Il est revenu et a gagné 2 titres de NBA.
Si quelqu'un peut confirmer...
En tout cas c'est l'un des rares qui a son effigie sur une chaussure et qui finalement a sa propre marque tellement cela se vend!
Des anecdotes sur son talent et son empreinte dans le baseball, comme son titre de meilleur joueur de tous les temps, il y en a des tonnes!
Chapeau l'artiste!
Afficher tout
Il a en effet realisé deux three-peat (3 championnats gagnés de suite). De 1991 à 1993 suivi d'une pause de d'un an (mort de son père) et d'un nouveau three peat de 96 à 98.

a écrit : On ne peut qu'admirer ce joueur... Pour son talent déjà, pour cette anecdote qui prouve (si il le fallait) que c'était un vrai fan de son sport mais aussi pour son humilité. Une de ses grandes citations (aujourd'hui inscrite sur les murs des vestiaires des Bulls si je ne me trompe) qui devrait faire réfléchir certains autres athlètes suffisants et arrogants :
"Le talent permet de gagner des matchs mais c'est le travail d'équipe qui permet de gagner des titres". Inspirant.
Afficher tout
Attention Jordan était aussi connu pour être un tyran dans son équipe jusqu'à terroriser et humilier le général manager de l'équipe devant tout le vestiaire.

Ben moi c'est jordan aussi :)
Mais sans Mickael...

Une autre anecdote intéressante, qui fait légèrement écho à celle de Stiffler: lors d'un entraînement, Jordan se fait réprimander sur son jeu jugé trop perso par son entraîneur, qui lui balance "There is no "I" in "Team"". Michael lui rétorque alors, sur un élan de génie" "But there is an "I" in "Win"".

Michael Jordan, à qui Adidas a refusé un contrat lors de ses débuts pensant qu'il ne serait pas assez performant pour vendre des chaussures...

a écrit : On ne peut qu'admirer ce joueur... Pour son talent déjà, pour cette anecdote qui prouve (si il le fallait) que c'était un vrai fan de son sport mais aussi pour son humilité. Une de ses grandes citations (aujourd'hui inscrite sur les murs des vestiaires des Bulls si je ne me trompe) qui devrait faire réfléchir certains autres athlètes suffisants et arrogants :
"Le talent permet de gagner des matchs mais c'est le travail d'équipe qui permet de gagner des titres". Inspirant.
Afficher tout
Jordan n'était pas particulièrement reconnu pour son humilité. Il aimait beaucoup la provoc', le bizutage etc

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : JORDAN aurait pu mettre n'importe quelle clause, il était tellement énorme que les bulls ne pouvaient pas refuser.

Je crois me souvenir que l'ensemble des titre NBA des bulls, ont été gagné quand JORDAN jouait. De memoire et a confirmer, quand il a fait une pause de 2 ans pour jouer au baseball
les bulls n'ont rien gagné. Il est revenu et a gagné 2 titres de NBA.
Si quelqu'un peut confirmer...
En tout cas c'est l'un des rares qui a son effigie sur une chaussure et qui finalement a sa propre marque tellement cela se vend!
Des anecdotes sur son talent et son empreinte dans le baseball, comme son titre de meilleur joueur de tous les temps, il y en a des tonnes!
Chapeau l'artiste!
Afficher tout
Pour être tout à fait exacte MJ prit une retraite sportive de 1an suite au décès de son père qui l'affecta énormément. Il avait besoin de temps pour réfléchir et savoir si le basket lui importait toujours assez pour continuer à jouer. Mais un an après s'être retiré des parquets il annonce déjà sont retour. Il fera son retour au milieu de la saison 94-95. Beaucoup de personnes étaient à ce moment là perplexe quant au niveau que Jordan pouvait avoir après un si long moment sans entraînement: mais il lui fallut seulement 5 matchs pour reprendre la mesure et planter un match à plus de 40 points!
Cependant cette saison les Bulls se sont fait sortir en 6 matchs au deuxième tour des Playoffs pour le Magic d'Orlando si mes souvenirs sont exactes.
C'est donc avec un Jordan tout fâché que les Bulls vont entamer la saison 95-96. Et cette saison sera une véritable boucherie. Les Bulls vont finir la saison à 72 victoires pour 10 défaites (records absolue qui n'a été battu que cette année par les Golden state Warriors de Stephen Curry (73-9))
Jordan sera logiquement élu MVP de la saison, et sera nominé dans la meilleure équipe offensive et défensive de la saison (il gagnera le titre de MVP 10 fois au total dans sa carrière! Et oui car Jordan n'était pas seulement un monstre offensif, mais aussi un des meilleurs défenseurs de l'histoire si ce n'est pas le meilleur défenseur de l'histoire à son poste). Cette année la les Bulls remporteront logiquement les finals NBA.
L'année suivante sera un remake de la précédente, les Bulls finissent à 69-13 et remporteront les nouvelles finales NBA (la 5eme pour MJ). Cependant cette année la c'est Karl Malone qui finit MVP de la saison avec Jordan juste derrière.
L'année 97-98 marque la dernière saison de MJ sous les couleurs des Bulls avant sa deuxième retraite sportive. Les spécialistes sont septique quant aux chances des Bulls d'aller décrocher un deuxième three-peat (qui signifie 3 finales remportées d'affilées), en effet l'équipe est vieillissante et dépasse les 35ans d'âges de moyenne.
Bien que cette saison le bilan victoires-défaites est plus faible que les deux dernière, Jordan est encore élu MVP de la saison avec 29pts de moyenne et est encore élu dans le meilleur 5 défensif de l'année.
Les Bulls rejoigne le Jazz d'Utah en finale cette année la. Et la fin de match sera digne d'un scénario hollywoodien. Match 6: alors qu'il ne reste que quelques secondes à jouer, les Bulls perdent de 3pts. Jordan marquera alors le panier qui ramène les Bulls a 1pt à 20 secondes de la fin du match. Possession Jazz, Jordan parvient à intercepter le ballon dans les mains de Karl Malone, il garde la balle pour lui, il sait que cette dernière action sera décisive. Il attend les ultimes secondes du match pour prendre le dernier tir de sa carrière sous le maillot des Bulls. Jordan marque. Les Bulls sont champions pour la 3eme fois de suite et Jordan est logiquement élu MVP de la saison et des finals, et tout cela se passe comme un symbole, le jour de la fête des pères...
Bref aujourd'hui il ne fait aucun doute que MJ est, et restera le meilleur joueur de l'histoire que le basket ait connu, peu importe les LeBron, Steph Curry ou Kobe que l'on peut entendre, aucun joueur n'aura plus jamais la même aura et la même passion et détermination que MJ a eu, il était tout simplement trop fort, trop beau pour être égalé. Une carrière parfaite.

Ps: si jamais cela vous a intéressé je vous conseil vivement la chaine YouTube "the ball never lies" qui bien que le titre soit en anglais est une chaine française ;) c'est une chaine ultra pédagogique qui convient tout aussi bien au néophyte qu'aux plus callé en basket. Vous pouvez y retrouver un documentaire sur MJ bien plus détaillé et mieux expliqué que mon commentaire. ;)

a écrit : Sympa les bulls de prendre le risque de perdre le plus gros joueurs que le basket ai jamais connue pour lui faire plaisir. Je ne pense pas qu'ils aient fait ça "pour lui faire plaisir" ils ont plutôt fait ça pour qu'il joue pour Chicago et pas ailleurs

a écrit : Ben moi c'est jordan aussi :)
Mais sans Mickael...
Ben moi c'est Einstein ! Mais pas Albert. Frank.

a écrit : Ben moi c'est jordan aussi :)
Mais sans Mickael...
comme moi: c'est Einstein! mais pas Albert: Franck

a écrit : Pour être tout à fait exacte MJ prit une retraite sportive de 1an suite au décès de son père qui l'affecta énormément. Il avait besoin de temps pour réfléchir et savoir si le basket lui importait toujours assez pour continuer à jouer. Mais un an après s'être retiré des parquets il annonce déjà sont retour. Il fera son retour au milieu de la saison 94-95. Beaucoup de personnes étaient à ce moment là perplexe quant au niveau que Jordan pouvait avoir après un si long moment sans entraînement: mais il lui fallut seulement 5 matchs pour reprendre la mesure et planter un match à plus de 40 points!
Cependant cette saison les Bulls se sont fait sortir en 6 matchs au deuxième tour des Playoffs pour le Magic d'Orlando si mes souvenirs sont exactes.
C'est donc avec un Jordan tout fâché que les Bulls vont entamer la saison 95-96. Et cette saison sera une véritable boucherie. Les Bulls vont finir la saison à 72 victoires pour 10 défaites (records absolue qui n'a été battu que cette année par les Golden state Warriors de Stephen Curry (73-9))
Jordan sera logiquement élu MVP de la saison, et sera nominé dans la meilleure équipe offensive et défensive de la saison (il gagnera le titre de MVP 10 fois au total dans sa carrière! Et oui car Jordan n'était pas seulement un monstre offensif, mais aussi un des meilleurs défenseurs de l'histoire si ce n'est pas le meilleur défenseur de l'histoire à son poste). Cette année la les Bulls remporteront logiquement les finals NBA.
L'année suivante sera un remake de la précédente, les Bulls finissent à 69-13 et remporteront les nouvelles finales NBA (la 5eme pour MJ). Cependant cette année la c'est Karl Malone qui finit MVP de la saison avec Jordan juste derrière.
L'année 97-98 marque la dernière saison de MJ sous les couleurs des Bulls avant sa deuxième retraite sportive. Les spécialistes sont septique quant aux chances des Bulls d'aller décrocher un deuxième three-peat (qui signifie 3 finales remportées d'affilées), en effet l'équipe est vieillissante et dépasse les 35ans d'âges de moyenne.
Bien que cette saison le bilan victoires-défaites est plus faible que les deux dernière, Jordan est encore élu MVP de la saison avec 29pts de moyenne et est encore élu dans le meilleur 5 défensif de l'année.
Les Bulls rejoigne le Jazz d'Utah en finale cette année la. Et la fin de match sera digne d'un scénario hollywoodien. Match 6: alors qu'il ne reste que quelques secondes à jouer, les Bulls perdent de 3pts. Jordan marquera alors le panier qui ramène les Bulls a 1pt à 20 secondes de la fin du match. Possession Jazz, Jordan parvient à intercepter le ballon dans les mains de Karl Malone, il garde la balle pour lui, il sait que cette dernière action sera décisive. Il attend les ultimes secondes du match pour prendre le dernier tir de sa carrière sous le maillot des Bulls. Jordan marque. Les Bulls sont champions pour la 3eme fois de suite et Jordan est logiquement élu MVP de la saison et des finals, et tout cela se passe comme un symbole, le jour de la fête des pères...
Bref aujourd'hui il ne fait aucun doute que MJ est, et restera le meilleur joueur de l'histoire que le basket ait connu, peu importe les LeBron, Steph Curry ou Kobe que l'on peut entendre, aucun joueur n'aura plus jamais la même aura et la même passion et détermination que MJ a eu, il était tout simplement trop fort, trop beau pour être égalé. Une carrière parfaite.

Ps: si jamais cela vous a intéressé je vous conseil vivement la chaine YouTube "the ball never lies" qui bien que le titre soit en anglais est une chaine française ;) c'est une chaine ultra pédagogique qui convient tout aussi bien au néophyte qu'aux plus callé en basket. Vous pouvez y retrouver un documentaire sur MJ bien plus détaillé et mieux expliqué que mon commentaire. ;)
Afficher tout
Je ne suis pas un grand connaisseur de basket, mais je me suis régalé à lire ton commentaire, merci ! :D

a écrit : On ne peut qu'admirer ce joueur... Pour son talent déjà, pour cette anecdote qui prouve (si il le fallait) que c'était un vrai fan de son sport mais aussi pour son humilité. Une de ses grandes citations (aujourd'hui inscrite sur les murs des vestiaires des Bulls si je ne me trompe) qui devrait faire réfléchir certains autres athlètes suffisants et arrogants :
"Le talent permet de gagner des matchs mais c'est le travail d'équipe qui permet de gagner des titres". Inspirant.
Afficher tout
Tu fais une recherche sur chaque article posté dans SCMB ou bien c'est toi qui les rédiges ?

Ps: Après m'être relu j'aimerais rectifier une erreur (que je ne peux plus rectifier sur le post original malheureusement) que j'ai commise dans le pavé que j'ai écris sur les 3 derniers titres NBA remportés par MJ!
Je me suis quelque peu emmêlé les pinceaux dans ce flot de chiffres: J'ai écris que MJ a été élu 10 fois MVP (meilleur joueur de la saison), c'est en fait une erreur, il a été 5 fois MVP de la saison et 6 fois MVP des finales.
Par contre il a bel et bien remporté 10 fois le titre de meilleur scoreur de la saison!
Voilà désolé pour cette petite boulette... :)