Croissance économique ne va pas forcément de pair avec hausse de la qualité de vie

Proposé par
le
dans

Le lien entre croissance économique et amélioration des conditions de vie, et notamment de la santé, semble évident. L'économiste Angus Deaton a néanmoins cherché à vérifier cette thèse et en a conclu, exemples à l'appui qu'elle était fausse. Ce sont d'après lui les politiques publiques, et non une simple croissance économique, qui permettent d'améliorer ces conditions de vie. Il a reçu le prix Nobel d'économie en 2015 pour ses travaux.


Commentaires préférés (3)

En effet , ce n'est pas parce que plus de richesse est crée qu'elle sera mieux répartis pour autant ..

Posté le

android

(175)

Répondre

Et d'ailleurs, même l'argent investi dans la santé ne suffit pas à garantir une sécurité sociale pour tous. Alors que les États unis dépensent près de 17% de leur PIB pour la santé, une partie non négligeable de la population de retrouve sans assurance maladie. Pour comparaison, la France ne dépense "que" 11% du PIB.
Source: www.google.fr/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.oecd.org/fr/sante/systemes-sante/French%2520Country-Note-FRANCE-OECD-Health-Statistics-2015.pdf&ved=0ahUKEwjksJOe4OXMAhWDWBoKHS9bCf0QFggeMAE&usg=AFQjCNEIECBR7NX4-2LvfxFZnxeszOUK3g

Encore une anecdote floue, si ce n'est complètement fausse... Angus Deaton n'a jamais cherché (ni réussi) à prouver que ce lien était faux, bien au contraire !

Il est évident qu'en prenant une communauté comme un groupe de cro-magnons et la France d'aujourd'hui, c'est la seconde qui propose les meilleurs conditions de vie, et grâce à la croissance économique qui l'a amenée jusque ici. Au passage, les commentaires bien orientés vilipendant "les cadences de travail" quand il y a 400 ans il fallait bosser 14h par jour pour pouvoir se nourrir trois fois pire qu'aujourd'hui font bien rire... Oui la pollution, les conservateurs et d'autres aspects néfastes de notre société aujourd'hui nous font peut-être perdre 1 an ou 2 d'espérance de vie, mais à côté de ça la médécine, la nourriture de relativement bonne qualité et variée bien moins onéreuse qu'il y a 100ans (notamment grâce à ces conservateurs et en fait l'industrialisation de la production alimentaire), la sécurité sociale etc. nous font gagner 25ans sur nos ancêtres d'il y a à peine un siècle, alors soupesez le pour et le contre et concluez en toute objectivité.
(Attention, je ne dis pas que tout est parfait, et que des améliorations ne sont pas possibles, mais la posture du bobo de base crachant sur tout est franchement horripilante d'un point de vue intellectuel...)

Le fait est qu'Angus Deaton a démontré que ce lien n'était pas causal, c-à-d que ce n'était pas DIRECTEMENT la croissance économique qui faisait améliorer ces conditions de vie, mais les politiques publiques. Evidemment, ce n'est pas tant le fait qu'un pays a un PIB 10'000fois supérieur à un autre qui lui permet d'offir de meilleurs conditions de vie, mais le fait que le gouvernement de ce premier pays a mis en place des structures efficaces de recherches scientifiques (système scolaire), a investi dans l'hygiène publique (eau courante, propreté des villes...), propose un système de santé efficace et accessible à tous (sécurité sociale...), etc.
Mais ça, ca n'est possible que si le pays en question a un niveau de richesse suffisant. Le groupe de cro-magnons, même communiste avec la meilleure volonté du monde, ne pourra jamais proposer des conditions de vie aussi appréciables que le plus libéral des pays occidentaux aujourd'hui.

Donc contrairement à ce que dit l'anecdote, Angus Deaton n'a pas fait de révélation là-dessus, tout le monde le savait évidemment.
Par contre, ses travaux ont apporté énormément à plusieurs champs économiques dont cette problématique, établissant quels sont ces liens précis entre politiques publiques et indices de développement, et d'autres choses moins en rapport comme les liens entre évolution de revenus/évolution de la consommation individuelle, etc.


Tous les commentaires (48)

Si croissance économique implique augmentation de la pollution, de la durée des transports, de cadences de travail accrues, etc., il ne faut pas être grand clerc pour découvrir que ce n'est pas une amélioration des conditions de vie.

Dommage de ne l'avoir pas écrit plus tôt, je serais prix Nobel à la place du prix Nobel.

En effet , ce n'est pas parce que plus de richesse est crée qu'elle sera mieux répartis pour autant ..

Posté le

android

(175)

Répondre

Et d'ailleurs, même l'argent investi dans la santé ne suffit pas à garantir une sécurité sociale pour tous. Alors que les États unis dépensent près de 17% de leur PIB pour la santé, une partie non négligeable de la population de retrouve sans assurance maladie. Pour comparaison, la France ne dépense "que" 11% du PIB.
Source: www.google.fr/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.oecd.org/fr/sante/systemes-sante/French%2520Country-Note-FRANCE-OECD-Health-Statistics-2015.pdf&ved=0ahUKEwjksJOe4OXMAhWDWBoKHS9bCf0QFggeMAE&usg=AFQjCNEIECBR7NX4-2LvfxFZnxeszOUK3g

Cela se remarque très clairement avec la Chine et l'Inde par exemple. Beaucoup de richesses y sont créées, pour autant la qualité de la vie des populations n'en ai pas meilleure.

Posté le

android

(9)

Répondre

Encore une anecdote floue, si ce n'est complètement fausse... Angus Deaton n'a jamais cherché (ni réussi) à prouver que ce lien était faux, bien au contraire !

Il est évident qu'en prenant une communauté comme un groupe de cro-magnons et la France d'aujourd'hui, c'est la seconde qui propose les meilleurs conditions de vie, et grâce à la croissance économique qui l'a amenée jusque ici. Au passage, les commentaires bien orientés vilipendant "les cadences de travail" quand il y a 400 ans il fallait bosser 14h par jour pour pouvoir se nourrir trois fois pire qu'aujourd'hui font bien rire... Oui la pollution, les conservateurs et d'autres aspects néfastes de notre société aujourd'hui nous font peut-être perdre 1 an ou 2 d'espérance de vie, mais à côté de ça la médécine, la nourriture de relativement bonne qualité et variée bien moins onéreuse qu'il y a 100ans (notamment grâce à ces conservateurs et en fait l'industrialisation de la production alimentaire), la sécurité sociale etc. nous font gagner 25ans sur nos ancêtres d'il y a à peine un siècle, alors soupesez le pour et le contre et concluez en toute objectivité.
(Attention, je ne dis pas que tout est parfait, et que des améliorations ne sont pas possibles, mais la posture du bobo de base crachant sur tout est franchement horripilante d'un point de vue intellectuel...)

Le fait est qu'Angus Deaton a démontré que ce lien n'était pas causal, c-à-d que ce n'était pas DIRECTEMENT la croissance économique qui faisait améliorer ces conditions de vie, mais les politiques publiques. Evidemment, ce n'est pas tant le fait qu'un pays a un PIB 10'000fois supérieur à un autre qui lui permet d'offir de meilleurs conditions de vie, mais le fait que le gouvernement de ce premier pays a mis en place des structures efficaces de recherches scientifiques (système scolaire), a investi dans l'hygiène publique (eau courante, propreté des villes...), propose un système de santé efficace et accessible à tous (sécurité sociale...), etc.
Mais ça, ca n'est possible que si le pays en question a un niveau de richesse suffisant. Le groupe de cro-magnons, même communiste avec la meilleure volonté du monde, ne pourra jamais proposer des conditions de vie aussi appréciables que le plus libéral des pays occidentaux aujourd'hui.

Donc contrairement à ce que dit l'anecdote, Angus Deaton n'a pas fait de révélation là-dessus, tout le monde le savait évidemment.
Par contre, ses travaux ont apporté énormément à plusieurs champs économiques dont cette problématique, établissant quels sont ces liens précis entre politiques publiques et indices de développement, et d'autres choses moins en rapport comme les liens entre évolution de revenus/évolution de la consommation individuelle, etc.

Aujourd'hui, on nous demande de nous serrer la ceinture, de diminuer nos avantages sociaux, notre sécurité de l'emploi pour augmenter la croissance.
Ça semble presque évident que l'augmentation de la croissance dans ce cas n'ira pas avec l'augmentation de la qualité de vie des gens.

Je ne comprends pas bien cette anecdote, du moins sa rédaction... Il est évident qu'il n'y a pas de relation DIRECTE entre la croissance et la condition de vie ; Deaton a donc, semble-t-il, "démontré" l'évidence... Tout dépend, encore une fois bien sûr, de la répartition des richesses du pouvoir politique en place.
Cependant, la croissance, à partir d'un certain niveau (différent selon le pays), crée l'emploi, donc une amélioration des conditions de vie de certains.

a écrit : Encore une anecdote floue, si ce n'est complètement fausse... Angus Deaton n'a jamais cherché (ni réussi) à prouver que ce lien était faux, bien au contraire !

Il est évident qu'en prenant une communauté comme un groupe de cro-magnons et la France d'aujourd'hui, c'est la sec
onde qui propose les meilleurs conditions de vie, et grâce à la croissance économique qui l'a amenée jusque ici. Au passage, les commentaires bien orientés vilipendant "les cadences de travail" quand il y a 400 ans il fallait bosser 14h par jour pour pouvoir se nourrir trois fois pire qu'aujourd'hui font bien rire... Oui la pollution, les conservateurs et d'autres aspects néfastes de notre société aujourd'hui nous font peut-être perdre 1 an ou 2 d'espérance de vie, mais à côté de ça la médécine, la nourriture de relativement bonne qualité et variée bien moins onéreuse qu'il y a 100ans (notamment grâce à ces conservateurs et en fait l'industrialisation de la production alimentaire), la sécurité sociale etc. nous font gagner 25ans sur nos ancêtres d'il y a à peine un siècle, alors soupesez le pour et le contre et concluez en toute objectivité.
(Attention, je ne dis pas que tout est parfait, et que des améliorations ne sont pas possibles, mais la posture du bobo de base crachant sur tout est franchement horripilante d'un point de vue intellectuel...)

Le fait est qu'Angus Deaton a démontré que ce lien n'était pas causal, c-à-d que ce n'était pas DIRECTEMENT la croissance économique qui faisait améliorer ces conditions de vie, mais les politiques publiques. Evidemment, ce n'est pas tant le fait qu'un pays a un PIB 10'000fois supérieur à un autre qui lui permet d'offir de meilleurs conditions de vie, mais le fait que le gouvernement de ce premier pays a mis en place des structures efficaces de recherches scientifiques (système scolaire), a investi dans l'hygiène publique (eau courante, propreté des villes...), propose un système de santé efficace et accessible à tous (sécurité sociale...), etc.
Mais ça, ca n'est possible que si le pays en question a un niveau de richesse suffisant. Le groupe de cro-magnons, même communiste avec la meilleure volonté du monde, ne pourra jamais proposer des conditions de vie aussi appréciables que le plus libéral des pays occidentaux aujourd'hui.

Donc contrairement à ce que dit l'anecdote, Angus Deaton n'a pas fait de révélation là-dessus, tout le monde le savait évidemment.
Par contre, ses travaux ont apporté énormément à plusieurs champs économiques dont cette problématique, établissant quels sont ces liens précis entre politiques publiques et indices de développement, et d'autres choses moins en rapport comme les liens entre évolution de revenus/évolution de la consommation individuelle, etc.
Afficher tout
L'anecdote est assez floue d'autant que le sujet est complexe.
C'est certain.

Mais comparons ce qui est comparable !
Des cro-magnons avec l'époque contemporaine ne pas être un argument très valable. La durée de vie n'ont plus. Savoir que tu va vivre plus longtemps que ton arrière arrière arrière grand père te fait il vivre mieux au quotidien ?

Nous vivons bien en comparaison au labeur de nos anciens certes.

Mais qui est ce "nous" ?

Il u avait également des personnes qui vivaient treees bien quand nos vieux travaillaient dur et longtemps..

Pour en revenir aux cro-magnons, ils étaient tous dans les mêmes conditions de vie et aujourd'hui, l'économie n'a t'elle pas créé de grandes différences avec des gens qui vivent très bien et d'autres qui vivent bien moins bien.

J'espère que tu ne vois pas une attaque dans mon commentaire, j'ai trouvé ton argumentaire intéressant et je tente d'ajouter un "contre argument" (certainement maladroit) pour ouvrir points de vues et discussions..

Bien à toi

a écrit : Encore une anecdote floue, si ce n'est complètement fausse... Angus Deaton n'a jamais cherché (ni réussi) à prouver que ce lien était faux, bien au contraire !

Il est évident qu'en prenant une communauté comme un groupe de cro-magnons et la France d'aujourd'hui, c'est la sec
onde qui propose les meilleurs conditions de vie, et grâce à la croissance économique qui l'a amenée jusque ici. Au passage, les commentaires bien orientés vilipendant "les cadences de travail" quand il y a 400 ans il fallait bosser 14h par jour pour pouvoir se nourrir trois fois pire qu'aujourd'hui font bien rire... Oui la pollution, les conservateurs et d'autres aspects néfastes de notre société aujourd'hui nous font peut-être perdre 1 an ou 2 d'espérance de vie, mais à côté de ça la médécine, la nourriture de relativement bonne qualité et variée bien moins onéreuse qu'il y a 100ans (notamment grâce à ces conservateurs et en fait l'industrialisation de la production alimentaire), la sécurité sociale etc. nous font gagner 25ans sur nos ancêtres d'il y a à peine un siècle, alors soupesez le pour et le contre et concluez en toute objectivité.
(Attention, je ne dis pas que tout est parfait, et que des améliorations ne sont pas possibles, mais la posture du bobo de base crachant sur tout est franchement horripilante d'un point de vue intellectuel...)

Le fait est qu'Angus Deaton a démontré que ce lien n'était pas causal, c-à-d que ce n'était pas DIRECTEMENT la croissance économique qui faisait améliorer ces conditions de vie, mais les politiques publiques. Evidemment, ce n'est pas tant le fait qu'un pays a un PIB 10'000fois supérieur à un autre qui lui permet d'offir de meilleurs conditions de vie, mais le fait que le gouvernement de ce premier pays a mis en place des structures efficaces de recherches scientifiques (système scolaire), a investi dans l'hygiène publique (eau courante, propreté des villes...), propose un système de santé efficace et accessible à tous (sécurité sociale...), etc.
Mais ça, ca n'est possible que si le pays en question a un niveau de richesse suffisant. Le groupe de cro-magnons, même communiste avec la meilleure volonté du monde, ne pourra jamais proposer des conditions de vie aussi appréciables que le plus libéral des pays occidentaux aujourd'hui.

Donc contrairement à ce que dit l'anecdote, Angus Deaton n'a pas fait de révélation là-dessus, tout le monde le savait évidemment.
Par contre, ses travaux ont apporté énormément à plusieurs champs économiques dont cette problématique, établissant quels sont ces liens précis entre politiques publiques et indices de développement, et d'autres choses moins en rapport comme les liens entre évolution de revenus/évolution de la consommation individuelle, etc.
Afficher tout
Nourriture bonne et varié ?
Ogm, agm, additifs, conservateurs.
Juste abondant. La nourriture était meilleurs avant, la notre déclenche des cancers, diabète, ect...
Donc ton argument est valable, mais faux.
On vit dans le paraître aujourd'hui. Se rassurer l'esprit tellement cela est gros est pour moi un acte de faiblesse, mais c'est tout de même bien d'être optimiste ! Malheureusement je crains que nous ne soyons pas d'accord sur ce sujet, j'aurais tant de choses à dire que le débat serai sans fin.
L'industrie.. Est-ce bon ? La même ****** pour tous ? C'est meilleur parce que c'est plus facile d'en avoir ?
Justement, l'envers du décor industriel est horrible, je l'ai vu de moi même, si tu savais ce que tu mangeais tu vomirai sur place mec..
J'ai vu faire. Je bosse 14-15 h par jour, une fois mon "travail capitaliste" terminé, je travail chez moi pour m'apporter de l'indépendance et de l'auto suffisance, mais c'est long et très dur tout seul.
Bref, je suis contre ce monde.
On croit vivre plus longtemps, mais on est pas vivant,reste affamé, reste insensé, ce n'est pas une critique ou une insulte, c'est une phrase sur laquelle je médite et qui m'en apprends le plus chaque jour.
Je te laisse, peace.

Dans le même registre, Émile Durkheim ("père" de la sociologie moderne) démontre dans le "Suicide", que l'on est plus sujet à mettre fin à ses jours en période de forte croissance économique qu'en période de récession.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Le_Suicide

Pour ses travaux ou pour ces travaux ? La nuance prend ici tout son sens ;)

a écrit : Et d'ailleurs, même l'argent investi dans la santé ne suffit pas à garantir une sécurité sociale pour tous. Alors que les États unis dépensent près de 17% de leur PIB pour la santé, une partie non négligeable de la population de retrouve sans assurance maladie. Pour comparaison, la France ne dépense "que" 11% du PIB.
Source: www.google.fr/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.oecd.org/fr/sante/systemes-sante/French%2520Country-Note-FRANCE-OECD-Health-Statistics-2015.pdf&ved=0ahUKEwjksJOe4OXMAhWDWBoKHS9bCf0QFggeMAE&usg=AFQjCNEIECBR7NX4-2LvfxFZnxeszOUK3g
Afficher tout
Mais c'est biaisé étant donné que ce sont les impôts qui financent la sécurité sociale en France, non ?

Posté le

windowsphone

(2)

Répondre

a écrit : Encore une anecdote floue, si ce n'est complètement fausse... Angus Deaton n'a jamais cherché (ni réussi) à prouver que ce lien était faux, bien au contraire !

Il est évident qu'en prenant une communauté comme un groupe de cro-magnons et la France d'aujourd'hui, c'est la sec
onde qui propose les meilleurs conditions de vie, et grâce à la croissance économique qui l'a amenée jusque ici. Au passage, les commentaires bien orientés vilipendant "les cadences de travail" quand il y a 400 ans il fallait bosser 14h par jour pour pouvoir se nourrir trois fois pire qu'aujourd'hui font bien rire... Oui la pollution, les conservateurs et d'autres aspects néfastes de notre société aujourd'hui nous font peut-être perdre 1 an ou 2 d'espérance de vie, mais à côté de ça la médécine, la nourriture de relativement bonne qualité et variée bien moins onéreuse qu'il y a 100ans (notamment grâce à ces conservateurs et en fait l'industrialisation de la production alimentaire), la sécurité sociale etc. nous font gagner 25ans sur nos ancêtres d'il y a à peine un siècle, alors soupesez le pour et le contre et concluez en toute objectivité.
(Attention, je ne dis pas que tout est parfait, et que des améliorations ne sont pas possibles, mais la posture du bobo de base crachant sur tout est franchement horripilante d'un point de vue intellectuel...)

Le fait est qu'Angus Deaton a démontré que ce lien n'était pas causal, c-à-d que ce n'était pas DIRECTEMENT la croissance économique qui faisait améliorer ces conditions de vie, mais les politiques publiques. Evidemment, ce n'est pas tant le fait qu'un pays a un PIB 10'000fois supérieur à un autre qui lui permet d'offir de meilleurs conditions de vie, mais le fait que le gouvernement de ce premier pays a mis en place des structures efficaces de recherches scientifiques (système scolaire), a investi dans l'hygiène publique (eau courante, propreté des villes...), propose un système de santé efficace et accessible à tous (sécurité sociale...), etc.
Mais ça, ca n'est possible que si le pays en question a un niveau de richesse suffisant. Le groupe de cro-magnons, même communiste avec la meilleure volonté du monde, ne pourra jamais proposer des conditions de vie aussi appréciables que le plus libéral des pays occidentaux aujourd'hui.

Donc contrairement à ce que dit l'anecdote, Angus Deaton n'a pas fait de révélation là-dessus, tout le monde le savait évidemment.
Par contre, ses travaux ont apporté énormément à plusieurs champs économiques dont cette problématique, établissant quels sont ces liens précis entre politiques publiques et indices de développement, et d'autres choses moins en rapport comme les liens entre évolution de revenus/évolution de la consommation individuelle, etc.
Afficher tout
Il y a 400 ans, seul 30% de la population travaillait plus de 9h par jours, le reste travaillait en moyenne moins qu'aujourd'hui
De nos jours avec nos moyens de production nous travaillons en effet beaucoup plus qu'à l'époque alors que nos rendements sont beaucoup plus importants..

Le meilleur exemple doit être Cuba, IDH très élevé mais PIB très bas.
Mais ce n'est pas parce que il y a des contres exemples que dans la majorité des cas ça ne coïncide pas.

a écrit : Encore une anecdote floue, si ce n'est complètement fausse... Angus Deaton n'a jamais cherché (ni réussi) à prouver que ce lien était faux, bien au contraire !

Il est évident qu'en prenant une communauté comme un groupe de cro-magnons et la France d'aujourd'hui, c'est la sec
onde qui propose les meilleurs conditions de vie, et grâce à la croissance économique qui l'a amenée jusque ici. Au passage, les commentaires bien orientés vilipendant "les cadences de travail" quand il y a 400 ans il fallait bosser 14h par jour pour pouvoir se nourrir trois fois pire qu'aujourd'hui font bien rire... Oui la pollution, les conservateurs et d'autres aspects néfastes de notre société aujourd'hui nous font peut-être perdre 1 an ou 2 d'espérance de vie, mais à côté de ça la médécine, la nourriture de relativement bonne qualité et variée bien moins onéreuse qu'il y a 100ans (notamment grâce à ces conservateurs et en fait l'industrialisation de la production alimentaire), la sécurité sociale etc. nous font gagner 25ans sur nos ancêtres d'il y a à peine un siècle, alors soupesez le pour et le contre et concluez en toute objectivité.
(Attention, je ne dis pas que tout est parfait, et que des améliorations ne sont pas possibles, mais la posture du bobo de base crachant sur tout est franchement horripilante d'un point de vue intellectuel...)

Le fait est qu'Angus Deaton a démontré que ce lien n'était pas causal, c-à-d que ce n'était pas DIRECTEMENT la croissance économique qui faisait améliorer ces conditions de vie, mais les politiques publiques. Evidemment, ce n'est pas tant le fait qu'un pays a un PIB 10'000fois supérieur à un autre qui lui permet d'offir de meilleurs conditions de vie, mais le fait que le gouvernement de ce premier pays a mis en place des structures efficaces de recherches scientifiques (système scolaire), a investi dans l'hygiène publique (eau courante, propreté des villes...), propose un système de santé efficace et accessible à tous (sécurité sociale...), etc.
Mais ça, ca n'est possible que si le pays en question a un niveau de richesse suffisant. Le groupe de cro-magnons, même communiste avec la meilleure volonté du monde, ne pourra jamais proposer des conditions de vie aussi appréciables que le plus libéral des pays occidentaux aujourd'hui.

Donc contrairement à ce que dit l'anecdote, Angus Deaton n'a pas fait de révélation là-dessus, tout le monde le savait évidemment.
Par contre, ses travaux ont apporté énormément à plusieurs champs économiques dont cette problématique, établissant quels sont ces liens précis entre politiques publiques et indices de développement, et d'autres choses moins en rapport comme les liens entre évolution de revenus/évolution de la consommation individuelle, etc.
Afficher tout
Je pense que c'est toi qui n'a pas bien compris l'anecdote, ou plutôt sa formulation, sa doute rendu ambigüe par sa brièveté et le ton impératif (conséquence de la brièveté !)

Je ne remet pas en cause ce que tu dis, et il est vrai qu'il manque un complément d'information pour qui n'ira pas lire les sources et se renseigner.

Cependant, à aucun moment, dans la formation de l'anecdote, il n'est question de comparer deux économies totalement différente (en plus tu prends le pire des exemples : comparer une économie industrielle et capitaliste à des économies de survivances : "il y a 400 ans", "cro magnon"). Et sans parlé du fait, ça a été relevé, qu'en 1600 on travaillait moins que lors de la révolution industrielles, par exemple...

Bref, je pense que tu t'es un peu emporté sur ton commentaire, et qu'il aurait été plus intéressant de prendre une heures ou deux de réflexion pour le remettre à plat de le dénuer des toutes ces "humeurs", quitte à risque de ne pas être en première page.

a écrit : Encore une anecdote floue, si ce n'est complètement fausse... Angus Deaton n'a jamais cherché (ni réussi) à prouver que ce lien était faux, bien au contraire !

Il est évident qu'en prenant une communauté comme un groupe de cro-magnons et la France d'aujourd'hui, c'est la sec
onde qui propose les meilleurs conditions de vie, et grâce à la croissance économique qui l'a amenée jusque ici. Au passage, les commentaires bien orientés vilipendant "les cadences de travail" quand il y a 400 ans il fallait bosser 14h par jour pour pouvoir se nourrir trois fois pire qu'aujourd'hui font bien rire... Oui la pollution, les conservateurs et d'autres aspects néfastes de notre société aujourd'hui nous font peut-être perdre 1 an ou 2 d'espérance de vie, mais à côté de ça la médécine, la nourriture de relativement bonne qualité et variée bien moins onéreuse qu'il y a 100ans (notamment grâce à ces conservateurs et en fait l'industrialisation de la production alimentaire), la sécurité sociale etc. nous font gagner 25ans sur nos ancêtres d'il y a à peine un siècle, alors soupesez le pour et le contre et concluez en toute objectivité.
(Attention, je ne dis pas que tout est parfait, et que des améliorations ne sont pas possibles, mais la posture du bobo de base crachant sur tout est franchement horripilante d'un point de vue intellectuel...)

Le fait est qu'Angus Deaton a démontré que ce lien n'était pas causal, c-à-d que ce n'était pas DIRECTEMENT la croissance économique qui faisait améliorer ces conditions de vie, mais les politiques publiques. Evidemment, ce n'est pas tant le fait qu'un pays a un PIB 10'000fois supérieur à un autre qui lui permet d'offir de meilleurs conditions de vie, mais le fait que le gouvernement de ce premier pays a mis en place des structures efficaces de recherches scientifiques (système scolaire), a investi dans l'hygiène publique (eau courante, propreté des villes...), propose un système de santé efficace et accessible à tous (sécurité sociale...), etc.
Mais ça, ca n'est possible que si le pays en question a un niveau de richesse suffisant. Le groupe de cro-magnons, même communiste avec la meilleure volonté du monde, ne pourra jamais proposer des conditions de vie aussi appréciables que le plus libéral des pays occidentaux aujourd'hui.

Donc contrairement à ce que dit l'anecdote, Angus Deaton n'a pas fait de révélation là-dessus, tout le monde le savait évidemment.
Par contre, ses travaux ont apporté énormément à plusieurs champs économiques dont cette problématique, établissant quels sont ces liens précis entre politiques publiques et indices de développement, et d'autres choses moins en rapport comme les liens entre évolution de revenus/évolution de la consommation individuelle, etc.
Afficher tout
Eh bien je pense que si. Angus Deaton est un économiste et particulier qui cherche à prouver les postulats qu'utilisent les autres économistes. Il s'est penché sur le cas de l'Inde qui connaît un fort développement économique mais a stagné sur le plan de la santé durant près d'une dizaine d'année. C'est révolutionnaire dans la mesure où les institutions internationales estimaient que la croissance induisait NÉCESSAIREMENT une amélioration des conditions de vie (la Banque mondiale par exemple cherche à doper la croissance des pays les moins avancés). En fait il n'a pas dit qu'il n'y avait pas de lien, mais qu'il y avait que l'un n'induit pas l'autre.
Le Brésil et la Russie sont en décroissance mais la santé s'améliore dans ces pays.
A n'implique pas B pas plus que B n'implique A.
Ce sont des facteurs exogènes à la croissance qui permettent a posteriori de développer un pays.

Mais je reconnais que la formulation eut pu être plus précise.

a écrit : Et d'ailleurs, même l'argent investi dans la santé ne suffit pas à garantir une sécurité sociale pour tous. Alors que les États unis dépensent près de 17% de leur PIB pour la santé, une partie non négligeable de la population de retrouve sans assurance maladie. Pour comparaison, la France ne dépense "que" 11% du PIB.
Source: www.google.fr/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.oecd.org/fr/sante/systemes-sante/French%2520Country-Note-FRANCE-OECD-Health-Statistics-2015.pdf&ved=0ahUKEwjksJOe4OXMAhWDWBoKHS9bCf0QFggeMAE&usg=AFQjCNEIECBR7NX4-2LvfxFZnxeszOUK3g
Afficher tout
On peut voir à l'argent investi pour la "santé" le véritable niveau de maladie d'une civilisation.
Si on a besoin de dépenser des milliards d'euros dans des médicaments ou dans des spécialistes de la spécialité, c'est la preuve que notre civilisation est en pleine déliquescence.

Air pur + eau pur + nourriture bio (avec beaucoup de fruits et légumes) + vivre au soleil + activité physique régulière + bonne nuit de sommeil = pleine santé !

a écrit : Cela se remarque très clairement avec la Chine et l'Inde par exemple. Beaucoup de richesses y sont créées, pour autant la qualité de la vie des populations n'en ai pas meilleure. Dixit qui?

J'habite en Chine depuis 7 ans, à Shanghai.

Alors je veux bien admettre que Shanghai est un cas spécifique, mais il n'empêche que les chinois actuels ont des conditions de vie meilleures que leurs parents, ou arrières grands-parents.

Accès aux moyens de communication modernes, éducation, soins.

Ils aspirent au luxe. Et quand je dis luxe, je parle du vrai, pas juste d'avoir à manger le soir.

Si on se réfère à la pyramide de maslow, si ils sont près à s'acheter les derniers téléphones, les grosses bagnoles, partir en vacances, etc...C'est que les besoins primaires sont globalement couverts, non?

J'y étais pas, mais y'a 80 ans en Chine, je doute que cela ait été le cas!

Donc dire que la qualité de la vie ne s'est pas améliorée, faut arrêter le craquage!

Ps: cela ne remet pas en cause l'existence de fortes disparités au sein de la population...

a écrit : L'anecdote est assez floue d'autant que le sujet est complexe.
C'est certain.

Mais comparons ce qui est comparable !
Des cro-magnons avec l'époque contemporaine ne pas être un argument très valable. La durée de vie n'ont plus. Savoir que tu va vivre plus longtemps que t
on arrière arrière arrière grand père te fait il vivre mieux au quotidien ?

Nous vivons bien en comparaison au labeur de nos anciens certes.

Mais qui est ce "nous" ?

Il u avait également des personnes qui vivaient treees bien quand nos vieux travaillaient dur et longtemps..

Pour en revenir aux cro-magnons, ils étaient tous dans les mêmes conditions de vie et aujourd'hui, l'économie n'a t'elle pas créé de grandes différences avec des gens qui vivent très bien et d'autres qui vivent bien moins bien.

J'espère que tu ne vois pas une attaque dans mon commentaire, j'ai trouvé ton argumentaire intéressant et je tente d'ajouter un "contre argument" (certainement maladroit) pour ouvrir points de vues et discussions..

Bien à toi
Afficher tout
Je trouve ça dommage de dire que parce qu'il y a des disparités, alors les conditions de vie ne se sont pas améliorées.

Par exemple, aujourd'hui en France, on va dire que globalement, tout le monde a accès à l'éducation, aux soins, et la treeeeees grande majorité mange à sa faim, et on a un système de justice décent, accès à l'information, et les plus chanceux peuvent même aller visiter des contrées lointaines!

Disons qu'on ne souffre plus de famines, on a pas peur d'attraper la lèpre au coin de la rue, etc...

Donc, oui, il y a et aura toujours des disparités, mais je pense que les 20% les plus précaires le sont moins qu'au 18e siècle...