En réalité, les narcissiques ne s'aiment pas

Proposé par
le
dans

Si Narcisse dans la mythologie s'aimait (au point d'en mourir), en psychiatrie, le narcissique pathologique est paradoxalement quelqu'un qui ne s'aime pas. C'est un mécanisme défensif douloureux et complexe qui le pousse à vouloir susciter l'admiration des autres.

Selon le DSM-IV, le trouble narcissique fait partie du Groupe B des Troubles de la personnalité, dit "Impulsifs" (dramatique - émotionnel) et sa prise en charge reste assez difficile, du fait notamment des fantasmes mégalomaniaques du malade qui empêchent une remise en question de soi, et il se croit souvent supérieur au médecin. Le manque d'empathie, qui est un des symptômes, coupe souvent le malade du monde et le taux de suicide est alors très élevé.


Tous les commentaires (55)

a écrit : J'ai pas compris , dans le début il est dit que cest quelqu'un qui ne s'aime pas et ensuite que cette personne se croit supérieur même au médecin . Il ne s'aime pas lui même, se qui le pousse à vouloir l'admiration d'autrui pour compenser. Il se veut donc meilleur que le médecin pour impressionner les autres, mais il n'est pas mieux que le médecin bien entendue.

a écrit : Pourquoi vouloir se suicider s'il se croit supérieur à tout le monde ? Le manque de vie sociale j'imagine; il a beau vouloir les faveurs de tout le monde, un comportement aussi mégalomane implique une vie sociale quasi inéxistante..

a écrit : Le narcissique, comme l'égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Ahah, on devait avoir le meme prof de philo

a écrit : On peut résumer en "Plus il y a de gruyère, plus y a de trous et plus il y a de trous moins il y a de gruyère. Donc plus il y a de gruyère, moins il y a de gruyère"

Moins on s'aime, plus on compense pour se faire remarquer, pour se sentir beau. Et plus on se fait remarquer, plus on se pense
supérieur et on s'aime.

Donc moins on s'aime, plus on s'aime.
Afficher tout
En fait c'est l'emmental qui a des trous pas le gruyère... Mais sinon ton com est top.

a écrit : J'ai pas compris , dans le début il est dit que cest quelqu'un qui ne s'aime pas et ensuite que cette personne se croit supérieur même au médecin . Justement c'est complexe, on dit souvent (à raison ou non) que la meilleure défense c'est l'attaque.
Ce mécanisme de défense fonctionne ainsi (pour résumer, le détailler pourrait prendre du temps).
La personne cherche à avoir le contrôle pour ne pas se faire potentiellement avoir, du à un manque de confiance en soi et en l'autre.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : On peut résumer en "Plus il y a de gruyère, plus y a de trous et plus il y a de trous moins il y a de gruyère. Donc plus il y a de gruyère, moins il y a de gruyère"

Moins on s'aime, plus on compense pour se faire remarquer, pour se sentir beau. Et plus on se fait remarquer, plus on se pense
supérieur et on s'aime.

Donc moins on s'aime, plus on s'aime.
Afficher tout
Désolé de remettre en doute ton analyse scientifique mais, plus il y a de trous, plus il y a de gruyère (c'est paradoxal mais c'est vrai [d'ailleurs c'est encore plus paradoxal le fait que nos deux analyses qui se contredisent soient toutes les deux paradoxales]). Bref, revenons-en à nos trous.

Prenons 20g de gruyère en imaginant qu'il y a approximativemet un trou pour 5g. Il y a donc 4 trou dans ce morceau. Maintenant prenons un morceau de 50g, qui a donc environ 10 trous. Le deuxième morceau aura plus de trous que le premier mais il aura aussi plus de gruyère puisque le morceau fait 30g de plus.

Enfin, il faut aussi prendre en compte le fait qu'un petit morceau de gruyère peut contenir plus de trous qu'un autre morceau, plus gros, ce qui fausse nos deux analyses.

Conclusion : il faut arrêter de trouer le gruyère, ça sert à rien et ça nous fais dire des conneries.

Il faut savoir que la ni-polarité (anciennement maniaco-dépressif) peut conduire assez facilement à ce type de comportement (bien que ce ne soit pas du tout du narcissisme à proprement parlé). Cela dépend bien évidemment de la phase dans laquelle le bi-polaire se trouve (il faut être en phase maniac). C'est bien plus dangereux pour le bi-polaire, quo souvent dans un pic haut, va se retrouver avec tellement de "narcissisme" qu'il peut finir par se prendre pour un dieu, et ne plus avoir peur de rien.


Source : mes nombreuses années de galères avant que les médecins trouvent enfin ma maladie et m'aide à grand coup de médicament abrutissant (mais nécessaires).

Intéressant de faire partager ce genre de troubles, en revanche il est plus juste de parler du DSM 5 désormais qui a remplacé le DSM IV depuis quelques années

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Intéressant de faire partager ce genre de troubles, en revanche il est plus juste de parler du DSM 5 désormais qui a remplacé le DSM IV depuis quelques années On est d'accord

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : La recherche du top-com scmb fait elle partie des symptômes ? (Que je sache si il faut que je me fasse soigner...) En tt cas je suis jalouse de tous tes topncom meme si je les like tous!

a écrit : On peut résumer en "Plus il y a de gruyère, plus y a de trous et plus il y a de trous moins il y a de gruyère. Donc plus il y a de gruyère, moins il y a de gruyère"

Moins on s'aime, plus on compense pour se faire remarquer, pour se sentir beau. Et plus on se fait remarquer, plus on se pense
supérieur et on s'aime.

Donc moins on s'aime, plus on s'aime.
Afficher tout
Et moins on nous aime!

a écrit : Faut y aller cash, vous êtes des proches après tout.
Ce proche est mytho? Dès qu'il déclare quelque chose de douteux, il faut lui demander des preuves/sources.
Ce proche est narcissique? Faut pas trop flatter son ego, lui faire comprendre que ce n'est pas un surhomme,etc...
Mieux vaut se
dire les choses directement entre proches plutôt que d'en payer le prix via les connaissances/collègues de bureau (qui se moqueront sûrement dans son dos de son caractère)... Afficher tout
c'est pas si simple. tu remets tout son monde en cause et tu le frustres en ne rentrant pas dans son jeu. pour des personnes pas malades, des fois, selon comme ca touche, c'est deja pas facile de garder son calme. imagine avec quelqu'un de desequilibre. il y a quand meme une part de dangerosite dans la reponse qu'il va te faire si ''si lui rentre dans le lard''. de plus il risque aussi de se dire que t'es dingue et ca ne va meme pas l'atteindre du coups. ou tout simplement ne pas comprendre que tu lui dises ca alors ''qu'il va tres bien''... ce ne sont pas, je pense des personnes raisonnables comme nous...

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : Le narcissique, comme l'égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Ambrose Bierce ? :)

a écrit : c'est pas si simple. tu remets tout son monde en cause et tu le frustres en ne rentrant pas dans son jeu. pour des personnes pas malades, des fois, selon comme ca touche, c'est deja pas facile de garder son calme. imagine avec quelqu'un de desequilibre. il y a quand meme une part de dangerosite dans la reponse qu'il va te faire si ''si lui rentre dans le lard''. de plus il risque aussi de se dire que t'es dingue et ca ne va meme pas l'atteindre du coups. ou tout simplement ne pas comprendre que tu lui dises ca alors ''qu'il va tres bien''... ce ne sont pas, je pense des personnes raisonnables comme nous... Afficher tout Je suis d'accord, c'est pas facile, mais rentrer dans son jeu ne va pas l'aider à s'arrêter (au contraire ça renforce son comportement)...
Je le connais pas donc je saurai jamais vraiment l'aider mais pour ma part soit je suis franc (en gardant du tact, bien entendu), soit je surjoue/tourne ça à l'absurde.
Oui ça risque de le frustrer, mais parfois faut se prendre une douche froide de vérité que se ramasser un torrent par après...
Mieux vaut lui faire remarquer la chose en huis clos, tranquillement plutôt qu' il se tape la gêne dans une soirée/ ai boulot entouré de parfaits inconnus. :/

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je suis d'accord, c'est pas facile, mais rentrer dans son jeu ne va pas l'aider à s'arrêter (au contraire ça renforce son comportement)...
Je le connais pas donc je saurai jamais vraiment l'aider mais pour ma part soit je suis franc (en gardant du tact, bien entendu), soit je surjoue/tour
ne ça à l'absurde.
Oui ça risque de le frustrer, mais parfois faut se prendre une douche froide de vérité que se ramasser un torrent par après...
Mieux vaut lui faire remarquer la chose en huis clos, tranquillement plutôt qu' il se tape la gêne dans une soirée/ ai boulot entouré de parfaits inconnus. :/
Afficher tout
c'est pas comme quand par exemple tu me dis : ''tu t'ennerves trop vite, essayes de prendre du recul''. si tu mes dis ca, (mettons que se connaisse hein) ben je vais raler une soiree, reflechir et tenter un truc. les gens qui sont narcissiques (desolee, je sais plus pour l'orthgraphe) ne se raisonnent (en tout cas pas grace a des conseils avises de proches). c'est pas un mauvais trait de caractere a gommer, comme on pourrait le faire. ils ont pas la capacite d'analyser ce comportement et de dire si oui ou non ils veulent le garder. ils comprendront peut-etre que c'est mal et voileront ce bout d'eux, mais il ne s'eteindra pas comme je pourrais temperer une colere qui vient facilement parce que je me laisse depasser par mes emotions. c'est des personnes pour ca n'a pas de sens ce que tu vas dire : ils comprendront les mots, la phrase, mais ca ne sera pas relie a quelque chose de concret et qui fait sens pour eux.
ca reste mon point de vue par rapport a ce que j'ai pu vivre.

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre