Gainsbourg contre les impôts

Proposé par
le

En 1984, invité sur le plateau de l'émission 7/7, Serge Gainsbourg sortit un billet de 500 francs et le brûla devant des millions de téléspectateurs. Il voulait montrer ce qui lui restait comme argent après impôts. Il reçut de nombreuses lettres d'insulte à la suite de cet acte, qui furent classées par un de ses assistants à qui il offrit un autre billet de 500 francs déchiré en deux et dédicacé.

Ce billet déchiré fit d'ailleurs l'objet d'une vente aux enchères.


Commentaires préférés (3)

De plus, contrairement à la légende, détruire un billet de banque n'est pas illégal, cf une autre anecdote de se coucher moins bête.

a écrit : Ça serait pas mal que les footballeurs fassent la même chose avec tout ce qui leur reste ... on pourrait alimenter un feu de la Saint-Jean ... :) Le problème ne vient pas des footballeurs mais du système dans lequel ils sont, ils ne font qu'en profiter, ce que, entre nous, ferions tous à leur place. Personnellement, c'est plus les dernières affaires en date de paradis fiscaux qui me répugnent...

a écrit : L'impôt est le nerf de l'économie, celui qui n'a pas compris ça est un cretin. Oui enfin je pense que tout le monde sait pourquoi on paie des impôts. On est dans un système qui vise à redistribuer les richesses, et en gros ce sont les politiques qui s'occupent de la redistribution... Quand on voit les affaires dans lesquelles ils sont impliqués et les avantages de certains, on a quand même le droit de s'indigner, crétins ou pas !


Tous les commentaires (139)

L'impôt est le nerf de l'économie, celui qui n'a pas compris ça est un cretin.

Il aurait donner le billet à un spectateur il aurait eu aucune insultes.

Ça serait pas mal que les footballeurs fassent la même chose avec tout ce qui leur reste ... on pourrait alimenter un feu de la Saint-Jean ... :)

Posté le

android

(0)

Répondre

Il voulait aussi dénoncer l'usage de l'impôt : "il faut quand même pas deconner... Parceque ca , c'est pas pour les pauvres, c'est pour le nucléaire..."

De plus, contrairement à la légende, détruire un billet de banque n'est pas illégal, cf une autre anecdote de se coucher moins bête.

a écrit : Ça serait pas mal que les footballeurs fassent la même chose avec tout ce qui leur reste ... on pourrait alimenter un feu de la Saint-Jean ... :) Le problème ne vient pas des footballeurs mais du système dans lequel ils sont, ils ne font qu'en profiter, ce que, entre nous, ferions tous à leur place. Personnellement, c'est plus les dernières affaires en date de paradis fiscaux qui me répugnent...

a écrit : Le problème ne vient pas des footballeurs mais du système dans lequel ils sont, ils ne font qu'en profiter, ce que, entre nous, ferions tous à leur place. Personnellement, c'est plus les dernières affaires en date de paradis fiscaux qui me répugnent... Des footballeurs sont impliqués dans l'affaire des Panama Papers, notamment Messi.

a écrit : L'impôt est le nerf de l'économie, celui qui n'a pas compris ça est un cretin. Le nerf de l'economie c'est la consommation. Mais bon...

a écrit : L'impôt est le nerf de l'économie, celui qui n'a pas compris ça est un cretin. Oui mais l'impôt est parfois abusif.
Et l'état parfois gaspille ridiculeusement cet argent.

Posté le

android

(39)

Répondre

a écrit : De plus, contrairement à la légende, détruire un billet de banque n'est pas illégal, cf une autre anecdote de se coucher moins bête. En france ce n'est pas illégal... mais au japon si XD

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : L'impôt est le nerf de l'économie, celui qui n'a pas compris ça est un cretin. Oui enfin je pense que tout le monde sait pourquoi on paie des impôts. On est dans un système qui vise à redistribuer les richesses, et en gros ce sont les politiques qui s'occupent de la redistribution... Quand on voit les affaires dans lesquelles ils sont impliqués et les avantages de certains, on a quand même le droit de s'indigner, crétins ou pas !

a écrit : Il voulait aussi dénoncer l'usage de l'impôt : "il faut quand même pas deconner... Parceque ca , c'est pas pour les pauvres, c'est pour le nucléaire..." Et quant on vois comment l'état gaspille l'argent des citoyens... Ils peuvent pas se serer la ceinture aussi au gouvernement ? Ils sont obliger de se payer des repas de luxe? De se taper des salaire faramineux ? =w=

Posté le

android

(24)

Répondre

a écrit : Le nerf de l'economie c'est la consommation. Mais bon... "Je gagne plus d'argent en payant mes employé 10 dollars qu'en ne leur donnant 1 dollars"
Henry Ford

a écrit : L'impôt est le nerf de l'économie, celui qui n'a pas compris ça est un cretin. Le nerf de l'économie c'est la production de richesses. Les impôts ne servent qu'à centraliser ces richesses pour les redistribuer efficacement. Quand ils sont détournés, ça donne ce qu'on connaît en France aujourd'hui.

Pour en revenir à cette histoire avec Gainsbourg, je suis conscient que 500F représentAIent quelque chose, mais ça a prouvé à quel point certains peuvent être dépendants de l'argent, comme on dépend d'une drogue. On peut faire plein de choses en se passant de 500F, comme si 500F allait rendre la vie meilleure à tout le monde. Et du coup, je rejoins Gainsbourg, chacun fait ce qu'il veut de ses sous, et donc que les impôts nous foutent la paix, puisqu'à ma connaissance c'était le message qu'il voulait faire passer.

Bien qie ce ne soit qu'une utopie, il faudrait supprimer l'argent de notre vie. Qui dit plus d'argent, dit également pmis besoin de travailler pour en gagner. Dommage que le système soit encore et toujours dirigé par des personnes ne pensant qu'avec leur compte en banque :-/

a écrit : L'impôt est le nerf de l'économie, celui qui n'a pas compris ça est un cretin. Ce n'est pas des impôts dont les gens se plaignent, mais de leur montant.

a écrit : Bien qie ce ne soit qu'une utopie, il faudrait supprimer l'argent de notre vie. Qui dit plus d'argent, dit également pmis besoin de travailler pour en gagner. Dommage que le système soit encore et toujours dirigé par des personnes ne pensant qu'avec leur compte en banque :-/ Et si il n'y a plus besoin de travailler, qui produirait les biens nécessaires à la survie (nourriture, vêtements adaptés au climat, abris...)?

Alors je suis un crétin...le ver a bouffé la pomme depuis longtemps mon ami.

a écrit : Bien qie ce ne soit qu'une utopie, il faudrait supprimer l'argent de notre vie. Qui dit plus d'argent, dit également pmis besoin de travailler pour en gagner. Dommage que le système soit encore et toujours dirigé par des personnes ne pensant qu'avec leur compte en banque :-/ L'argent est très pratique, le troc est horrible.
Combien de baguette de pain pour un poulet?
Combien de poulet pour une voiture ?
Combien de baguette de pain pour une maison ?
Un monde sans argent ne peut exister, et si il existe il faudra dire adieu à l'iPhone 7 et la recherche spatial

a écrit : Le nerf de l'économie c'est la production de richesses. Les impôts ne servent qu'à centraliser ces richesses pour les redistribuer efficacement. Quand ils sont détournés, ça donne ce qu'on connaît en France aujourd'hui.

Pour en revenir à cette histoire avec Gainsbourg, je suis co
nscient que 500F représentAIent quelque chose, mais ça a prouvé à quel point certains peuvent être dépendants de l'argent, comme on dépend d'une drogue. On peut faire plein de choses en se passant de 500F, comme si 500F allait rendre la vie meilleure à tout le monde. Et du coup, je rejoins Gainsbourg, chacun fait ce qu'il veut de ses sous, et donc que les impôts nous foutent la paix, puisqu'à ma connaissance c'était le message qu'il voulait faire passer. Afficher tout
Ton 1er chapitre : pas tout à fait... Le "nerf" de l'économie ce n'est pas la "production", c'est la consommation... Sans consommation tu peux "produire" ce que tu veux et autant que tu veux, tu n'avanceras pas d'un pouce...
Et les impôts, "détournés" ou pas, n'ont rien à voir dans ce schéma de droit privé...
Ton 2ème chapitre : je te rejoins sur Gainsbarre, il fait ce qu'il veut de son pognon...
Mais de dire "que les impôts nous foutent la paix", me paraît un peu léger. Tu es allé à l'école ? Tu as sûrement mis les pieds dans un hosto ? Tu roules sur des routes ? Tu traverses les fleuves sur des ponts ? J'arrête là la liste qui prendrait 20 pages... Mais si tu réponds juste une fois "oui" à l'une de ces question, tu comprends pourquoi tu payes des impôts.
Parles de "répartition" de l'argent si tu veux... Mais la remise en question de l'impôt comme un principe est ridicule.