C'est un Français qui a tiré avec succès sur une cible le plus loin

Proposé par
le
dans

Le record du monde de tir à longue distance est actuellement détenu par un militaire français. Le 22 août 2015, il toucha à plusieurs reprises une cible de 130 cm sur 120 cm à 3 695 mètres de distance avec un fusil de calibre .408 Cheyenne Tactical. Ce record est le résultat d'un travail d'équipe : à cette distance, de nombreux "spotters" (observateurs) sont indispensables afin de fournir des informations au tireur.

La cible n'a été touchée "que" 2 fois sur 18 cartouches tirées, ce qui reste suffisant pour établir le record.


Commentaires préférés (3)

J'aime comment on passe de "il toucha à plusieurs reprises" à "la cible n'a été touchée "que" 2 fois".
Certes, on peut dire plusieurs à partir de deux, et ça n'enlève rien à l'exploit.
Mais quand même.

Ce qui représente près de 37 stades de foot pour toucher une cible de 1,56m². À cette distance il faut prendre en compte une multitude de facteurs environnementaux comme la pression atmosphérique ou bien la rotondité de la Terre !

a écrit : À partir du moment où le gars c'est un militaire,surentraîné,avec des "observateurs",le matériel nécessaire,des conditions optimums,j'ai du mal à considérer ça comme un exploit. Bon,acceptons le record quand même .. Il fallait que le tireur soit aveugle, manchot, seul, et tire à l'arc dans son dos sur une cible de 2cm2 à 5km en pleine tempête pour que ca soit un exploit à tes yeux ?

Renseigne-toi un peu sur les notions de tir à longue distance et oublie American Sniper ou Stalingrad qui en ignorent volontairement une bonne partie. Un sniper, ce n'est pas un génie du fusil qui enchaîne les "frags" seul dans son coin. C'est une équipe de deux au minimum (un tireur et un spotter, voire plusieurs de ces derniers avec une telle distance), avec une étude préalable minutieuse de chaque tir car il faut prendre en compte tous les paramètres qui influeront sur la balistique du tir, à savoir le vent, la température, la pression atmosphérique (liée à la précédente), la trajectoire de la balle et du coup la déclinaison du tir, le différentiel d'altitude entre tireur et cible, temps de trajet de la balle quand la cible bouge (à ces distances, plusieurs secondes entre le tir et l'impact), etc.

Donc oui, il faut forcément être un militaire sur-entraîné avec une équipe derrière pour réussir de telles choses, ce qui n'enlève rien au fait que c'est un exploit de réussir à toucher deux fois de suite une cible à taille humaine à presque 4km alors que le record précédent (établi par un militaire canadien si je me souviens bien) était inférieur de quelques centaines de mètres.


Tous les commentaires (88)

Allez là, Bradley Cooper peut aller se rhabiller !

J'aime comment on passe de "il toucha à plusieurs reprises" à "la cible n'a été touchée "que" 2 fois".
Certes, on peut dire plusieurs à partir de deux, et ça n'enlève rien à l'exploit.
Mais quand même.

À partir du moment où le gars c'est un militaire,surentraîné,avec des "observateurs",le matériel nécessaire,des conditions optimums,j'ai du mal à considérer ça comme un exploit. Bon,acceptons le record quand même ..

a écrit : À partir du moment où le gars c'est un militaire,surentraîné,avec des "observateurs",le matériel nécessaire,des conditions optimums,j'ai du mal à considérer ça comme un exploit. Bon,acceptons le record quand même .. Ah. Et qu'est-ce qu'un exploit pour toi ? N'importe quoi.

Ce qui représente près de 37 stades de foot pour toucher une cible de 1,56m². À cette distance il faut prendre en compte une multitude de facteurs environnementaux comme la pression atmosphérique ou bien la rotondité de la Terre !

a écrit : À partir du moment où le gars c'est un militaire,surentraîné,avec des "observateurs",le matériel nécessaire,des conditions optimums,j'ai du mal à considérer ça comme un exploit. Bon,acceptons le record quand même .. 3 695 mètres !!
C'est quasiment 4 km, en courant tu mettrais 15 min à parcourir cette distance et à l'œil nu tu ne le verrais pas donc ça relève d'un exploit technique du fait du matériel mais c'est aussi un exploit car personne d'autre ne peut le faire.
Personnellement je considérerai toujours Mark Wahlberg comme le meilleur tireur. #BobLeeSwagger

Bonjour , l anecdote dit que l arme utilisée est une .408 Cheyenne tactical or d'après Wikipedia ce n est pas une arme mais une munition . L arme serait un cheytac m200 .

a écrit : À partir du moment où le gars c'est un militaire,surentraîné,avec des "observateurs",le matériel nécessaire,des conditions optimums,j'ai du mal à considérer ça comme un exploit. Bon,acceptons le record quand même .. Il fallait que le tireur soit aveugle, manchot, seul, et tire à l'arc dans son dos sur une cible de 2cm2 à 5km en pleine tempête pour que ca soit un exploit à tes yeux ?

Renseigne-toi un peu sur les notions de tir à longue distance et oublie American Sniper ou Stalingrad qui en ignorent volontairement une bonne partie. Un sniper, ce n'est pas un génie du fusil qui enchaîne les "frags" seul dans son coin. C'est une équipe de deux au minimum (un tireur et un spotter, voire plusieurs de ces derniers avec une telle distance), avec une étude préalable minutieuse de chaque tir car il faut prendre en compte tous les paramètres qui influeront sur la balistique du tir, à savoir le vent, la température, la pression atmosphérique (liée à la précédente), la trajectoire de la balle et du coup la déclinaison du tir, le différentiel d'altitude entre tireur et cible, temps de trajet de la balle quand la cible bouge (à ces distances, plusieurs secondes entre le tir et l'impact), etc.

Donc oui, il faut forcément être un militaire sur-entraîné avec une équipe derrière pour réussir de telles choses, ce qui n'enlève rien au fait que c'est un exploit de réussir à toucher deux fois de suite une cible à taille humaine à presque 4km alors que le record précédent (établi par un militaire canadien si je me souviens bien) était inférieur de quelques centaines de mètres.

a écrit : Bonjour , l anecdote dit que l arme utilisée est une .408 Cheyenne tactical or d'après Wikipedia ce n est pas une arme mais une munition . L arme serait un cheytac m200 . L'anecdote parle d'un "fusil .408 Cheyenne Tactical", ce qui est relativement correct. On accole souvent le calibre ou le type de munition à un type d'arme pour dénommer celle-ci, comme "mitrailleuse .50/12,7mm", "canon de 30mm", etc.
C'est relativement imprécis, car souvent plusieurs armes correspondent, mais ca se dit :)

a écrit : À partir du moment où le gars c'est un militaire,surentraîné,avec des "observateurs",le matériel nécessaire,des conditions optimums,j'ai du mal à considérer ça comme un exploit. Bon,acceptons le record quand même .. Vas y tire, on te regarde

(Avec un fusil hein pas autre chose...)

Le record de tir à longue distance sur une cible vivante est détenu par un britannique, qui a réussi à abattre un taliban à environ 2 km.

a écrit : À partir du moment où le gars c'est un militaire,surentraîné,avec des "observateurs",le matériel nécessaire,des conditions optimums,j'ai du mal à considérer ça comme un exploit. Bon,acceptons le record quand même .. Si un militaire sur entraîné avec toute une équipe d'observateur ainsi que du matériel de pointe n'a touché que 2 fois sur 18 tirs ..

J'ose même pas imagine le résultat sur un amateur avec son fusil à plomb et sans observateur.

a écrit : Le record de tir à longue distance sur une cible vivante est détenu par un britannique, qui a réussi à abattre un taliban à environ 2 km. Après vérification, c'est effectivement un britannique (Craig Harrison) qui a touché coup sur coup deux talibans armant une mitrailleuse à 2'475m de distance.

a écrit : À partir du moment où le gars c'est un militaire,surentraîné,avec des "observateurs",le matériel nécessaire,des conditions optimums,j'ai du mal à considérer ça comme un exploit. Bon,acceptons le record quand même .. Va faire un tour dans un stand de tir, tu verras que ce n est pas si facile. Et à partir d une certaine distance, ce n est presque plus une question d adresse mais une question de calcul. Un matheux qui n a jamais tenu un fusil y arrivera peut être mieux qu un champion de tir à la carabine à 10 metres

Posté le

android

(27)

Répondre

C'est donc un record en compétition (type World records) ou en mission ?
J'imagine que ce n'est pas en mission , imaginant mal une cible humaine de 130 cm de haut et 120 de large..
Si quelqu'un a l'info , ma connexion ne me permet pas de consulter les sources

a écrit : Le record de tir à longue distance sur une cible vivante est détenu par un britannique, qui a réussi à abattre un taliban à environ 2 km. Oui et rappelons qu'un spécialiste des records accompagne chaque soldat afin de valider ce type de record et ce depuis la bataille d'azincourt ou un tir d'arc long anglais ayant tué un chevalier francais à 200 m avait été contesté par certains observateur.
Je crois même qu'ils peuvent arréter la bataille pour mesurer avec précisions les distances.

a écrit : Il fallait que le tireur soit aveugle, manchot, seul, et tire à l'arc dans son dos sur une cible de 2cm2 à 5km en pleine tempête pour que ca soit un exploit à tes yeux ?

Renseigne-toi un peu sur les notions de tir à longue distance et oublie American Sniper ou Stalingrad qui en ignorent volontairement
une bonne partie. Un sniper, ce n'est pas un génie du fusil qui enchaîne les "frags" seul dans son coin. C'est une équipe de deux au minimum (un tireur et un spotter, voire plusieurs de ces derniers avec une telle distance), avec une étude préalable minutieuse de chaque tir car il faut prendre en compte tous les paramètres qui influeront sur la balistique du tir, à savoir le vent, la température, la pression atmosphérique (liée à la précédente), la trajectoire de la balle et du coup la déclinaison du tir, le différentiel d'altitude entre tireur et cible, temps de trajet de la balle quand la cible bouge (à ces distances, plusieurs secondes entre le tir et l'impact), etc.

Donc oui, il faut forcément être un militaire sur-entraîné avec une équipe derrière pour réussir de telles choses, ce qui n'enlève rien au fait que c'est un exploit de réussir à toucher deux fois de suite une cible à taille humaine à presque 4km alors que le record précédent (établi par un militaire canadien si je me souviens bien) était inférieur de quelques centaines de mètres.
Afficher tout
Il faut aussi prendre en compte la rotation de la terre, la température du canon, l âgé de la poudre et autres

a écrit : Le record de tir à longue distance sur une cible vivante est détenu par un britannique, qui a réussi à abattre un taliban à environ 2 km. Un français aussi. 1862 m

J'invite les personnes sceptiques à cet exploit a se rendre dans un stand de tir et essayer de faire un jolie groupé sur un carton à 50 voir 100m.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Après vérification, c'est effectivement un britannique (Craig Harrison) qui a touché coup sur coup deux talibans armant une mitrailleuse à 2'475m de distance. Un australien aurait battu ce record en Afghanistan avec une distance de 2815m. Le tireur n'ayant apparement pas revendiqué le tir, son identité reste inconnue mais je suppose que sa nationalité a été déduite d'après le déploiement des troupes.

Posté le

android

(1)

Répondre