La grande ville la plus au nord sur Terre est très polluée

Proposé par
le

La ville industrielle minière de Norilsk située dans le cercle polaire en Sibérie est considérée comme la ville de plus de 100 000 habitants la plus septentrionale (au nord) au monde. Elle est également l'une des villes les plus polluées en émettant autant de pollution que la France entière. 17% de la production mondiale de nickel proviennent de l’agglomération ainsi que 41% de celle de palladium.


Tous les commentaires (51)

a écrit : Et évidemment, le sempiternel commentaire sur les US... Pour le coup c'est la chine qui serait à blâmer niveau pollution en se moment

a écrit : Tu commences le boulot à 10h ? Tu n'étouffes pas sous le travail c'est déjà ça ;) Big Brother is watching you...

Déjà il a un travail, soyons positif

cette ville est-elle jumelée avec Ushuaia, la ville la plus australe au monde?

a écrit : cette ville est-elle jumelée avec Ushuaia, la ville la plus australe au monde? Ils sont pas très Nature apparemment xD

a écrit : " Est considerer comme la ville de plus de 100.000 habitants " Ca sonne bizzare.
La ville de plus de 100.000 habitants est considerer comme, cest mieux ^^
Ben non c'est pas bizarre.. Avec ta reformulation on perd une partie de l'information.. Cette ville est celle qui, parmi les villes de plus de 100 000 habitants, est la plus au Nord. Suffit juste de réfléchir 2 secondes pour voir que ta phrase ne convient pas au cas présent.

a écrit : Ce n'est pas en ces termes qu'il faut poser la question... Il est clair qu'un pays, très industrialisé polluera. S'il est vaste en plus il sera dans le carré "gagnant" à l'évidence. Tout est question de zone industrielles concernées et de qualité ou pas de la prise en compte environnementale des pays dans ces zones, et de vérifier si ces pays concernés "font le travail" sérieusement. Dans ce cas de figure, il y a fort à parier que la Russie et la Chine sont loin devant. Même si les USA ne sont sûrement pas exempt de tout reproche... Afficher tout La Russie et la Chine ne sont pas habitées partout à cause de leurs territoires vaste. Il est donc normal qu'ils polluent plus sur une zone plus faible. De plus, si les États-Unis avait le nombre de pop. = à celle de la Chine, il serait gagnant en tout point. Les États-Unis ne compte que 318m d'hab. contre 1.357M. La Chine produit ≈ 10Gt/an, les États-Unis ≈ 5Gt/an. 1.357M / 318m ≈ 4.27. Si les States avait la pop. de la Chine elle polluerait 4,27 fois ce qu'elle fait aujourd'hui, soit 5.30*4.27 ≈ 22,63Gt/an. Les américains sont bien les plus grand pollueur du monde. ( je suis allé dans la simplicité des chiffres et il y a beaucoup de chose que je n'ai pas pris en compte, peut être que si le nombre d'hab était plus grand, ils polluerait moins, comme ils pourraient pollué beaucoup plus que le nombre que je viens de te donner. )

Norilsk est un de ces C.T.P. illustrant la vraie raison de la chute de l'U.R.S.S. : construire des villes dans des zones hostiles en mettant le paquet pour les doter en infrastructure plutôt que de faire des "spots" d'extraction avec un turn-over intelligent des équipes de production.

a écrit : L'OMC a mené une étude: Les français sont champion du monde d'efficacité au travail. Le Médef le passe évidemment sous silence!
Arrêtez de vous faire manipuler!
Je sais je bosse en Amérique Latine, les horaires de bureau sont quasiment de 12h par jour au bureau. Sauf que la pause café dure 3h et que les gens passent leur temps sur FB...

a écrit : Cette pollution n'est évidemment pas sans conséquence sur la santé de la population. Celle ci a une espérance de vie de 60 ans, soit 10 ans de moins que celle du pays (la Russie). Qui reste 13 ans de moins qu'en France. (L'espérance de vie en France est de 83ans environ contre 70 ans en Russie et 60 dans cette ville) !

j'avais vu que les moteurs, même lorsqu'on en a pas l'utilité, tournent car autrement ils gèlent et ne peuvent plus redémarrer

Posté le

android

(0)

Répondre