La Ville-aux-Dames est une ville française très féminine

Proposé par
Invité
le

En Indre et Loire, à côté de Tours, il existe une ville appelée La Ville-aux-Dames, abritant 5000 habitants. Il s'agit de la seule commune française dont tous les noms de rues, de monuments et de bâtiments importants sont uniquement des noms de femmes. Le conseil municipal adopta cette originalité en 1974.


Commentaires préférés (3)

Heureusement qu'il n'existe pas de ville similaire pour les hommes sinon j'imagine que le conseil municipal se ferait cataloguer de machiste par les femen

Posté le

android

(540)

Répondre

Ce n'est pas tout à fait exact
En effet une rue se nomme "impasse de la dame en noir" en référence à un curé le seul homme de la commune qui sauva des personnes pendant la guerre en les cachant

Posté le

android

(241)

Répondre

a écrit : Tu vois ce qui me dérange avec ton commentaire, en tant que féministe (mais pas pro-femen):
C'est que j'aurai du mal à comprendre la décision d'une ville de ne prendre que des noms d'hommes pour ses rues, avenues, etc etc... dans une société encore extrêmement patriarcale et dominée par les hommes..
Je suis cependant d'accord avec l'intervenant auquel tu réponds car il a sûrement raison sur la finalité, si l'inverse de l'anecdote se produisait... À l'instar de Desproges qui disait : "j'adhèrerai à SOS racisme quand le mot "racisme" aura un "S"... On pourrait dire : "je lutterai contre le sexisme, quand celui-ci sera au pluriel"...
Au final : "gros cons de machos sexistes et "females" : Même combat", inversement proportionnel...
Concernant l'anecdote : je suis un homme et je trouve très originale cette façon de nommer les rues...


Tous les commentaires (100)

Heureusement qu'il n'existe pas de ville similaire pour les hommes sinon j'imagine que le conseil municipal se ferait cataloguer de machiste par les femen

Posté le

android

(540)

Répondre

Apres un petit passage sur Maps, on peut voir:
- Avenue Jeanne D'Arc
- Avenue George Sand
- Avenue Marie Curie (inévitable à mon avis)
- Rue Colette
- Rue Eugénie Grandet
- Rue Louise Michel
Je ne savais pas qu'on pouvait donner des noms de personnages de fiction à des rues en fait

Ce n'est pas tout à fait exact
En effet une rue se nomme "impasse de la dame en noir" en référence à un curé le seul homme de la commune qui sauva des personnes pendant la guerre en les cachant

Posté le

android

(241)

Répondre

a écrit : Heureusement qu'il n'existe pas de ville similaire pour les hommes sinon j'imagine que le conseil municipal se ferait cataloguer de machiste par les femen Il y a bien une ville qui s'appelle homme jumelée avec la ville aux dames

Posté le

android

(8)

Répondre

Et dans le même registre un hameau en Saône et Loire porte le doux nom de "La Mouille à la Dame" voilà voilà..

a écrit : Heureusement qu'il n'existe pas de ville similaire pour les hommes sinon j'imagine que le conseil municipal se ferait cataloguer de machiste par les femen Tu vois ce qui me dérange avec ton commentaire, en tant que féministe (mais pas pro-femen):
C'est que j'aurai du mal à comprendre la décision d'une ville de ne prendre que des noms d'hommes pour ses rues, avenues, etc etc... dans une société encore extrêmement patriarcale et dominée par les hommes..

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Heureusement qu'il n'existe pas de ville similaire pour les hommes sinon j'imagine que le conseil municipal se ferait cataloguer de machiste par les femen Ben si ! Quasiment toutes les autres. Cherche les noms de femmes dans les rues, il n'y en a pas des tonnes.

J'habite dans cette ville, le nom n'a jamais déranger personne. Et il y a une ville qui s'appelle Hommes non loin de la Ville aux dames.
Je vois pas pourquoi cela changerait pour satisfaire quelques abrutis qu'on rien d'autre à faire que de râler.

a écrit : Tu vois ce qui me dérange avec ton commentaire, en tant que féministe (mais pas pro-femen):
C'est que j'aurai du mal à comprendre la décision d'une ville de ne prendre que des noms d'hommes pour ses rues, avenues, etc etc... dans une société encore extrêmement patriarcale et dominée par les hommes..
Je suis cependant d'accord avec l'intervenant auquel tu réponds car il a sûrement raison sur la finalité, si l'inverse de l'anecdote se produisait... À l'instar de Desproges qui disait : "j'adhèrerai à SOS racisme quand le mot "racisme" aura un "S"... On pourrait dire : "je lutterai contre le sexisme, quand celui-ci sera au pluriel"...
Au final : "gros cons de machos sexistes et "females" : Même combat", inversement proportionnel...
Concernant l'anecdote : je suis un homme et je trouve très originale cette façon de nommer les rues...

a écrit : Tu vois ce qui me dérange avec ton commentaire, en tant que féministe (mais pas pro-femen):
C'est que j'aurai du mal à comprendre la décision d'une ville de ne prendre que des noms d'hommes pour ses rues, avenues, etc etc... dans une société encore extrêmement patriarcale et dominée par les hommes..
Mouais, la moitié de nos ministres sont des femmes, le français le plus riche est une française, le dirigeant du grand et prestigieux FMI est une dirigeante. Le maire de notre capitale ainsi que son président de région est une femme... Franchement ce débat est dépassé (je sais que je vais me faire fusillé mais je m'explique comme même) car il n'y a plus de barrière à l'ascension des femmes à part celles qu'elles se mettent elles-mêmes ! Il y a bien du machisme mais franchement si c'est navrant ce n'est plus une barrière.
La discrimination positive à des limites qui arrivent très vite.

Par contre ce que je trouve odieux et encore bien trop présent c'est la différence de salaire !

Bref je suis parfaitement d'accord avec son commentaire, stigmatiser les hommes au nom du féminisme comme cette ville est dérangeant pour moi.

Les habitants de cette commune sont appelés les Gynépolitains ! Gyné pour Femme et Polis pour Ville, si je ne me trompe pas :)

a écrit : Tu vois ce qui me dérange avec ton commentaire, en tant que féministe (mais pas pro-femen):
C'est que j'aurai du mal à comprendre la décision d'une ville de ne prendre que des noms d'hommes pour ses rues, avenues, etc etc... dans une société encore extrêmement patriarcale et dominée par les hommes..
Je ne prends que très rarement la parole (de mémoire, ça doit être mon troisième commentaire depuis ma venue sur cette application quasiment à sa création) mais je voulais exprimer mon mécontentement sur ce nouveau principe qui est de souligner telle ou telle catégorie.
Je vous propose donc de suivre l'opinion des Immortels sur ce sujet et de n'appliquer qu'un genre non marqué.
Pour ceux qui ne comprendraient pas ce que je raconte (si, si des fois je ne suis pas très clair), je vous conseille de rechercher dans Google : académie française + genre non marqué. Ce qui s'applique dans la langue française, peut très bien s'appliquer dans la vie quotidienne.

a écrit : Apres un petit passage sur Maps, on peut voir:
- Avenue Jeanne D'Arc
- Avenue George Sand
- Avenue Marie Curie (inévitable à mon avis)
- Rue Colette
- Rue Eugénie Grandet
- Rue Louise Michel
Je ne savais pas qu'on pouvait donner des noms de personnages de fiction à des rues en fait
TU as bien des villes avec tout un quartier où les nom de rue sont ceux de personnage de jeux vidéos

Il y a d'ailleurs une très belle chanson appelé La villo, villo villodames. Pour les connaisseurs. Villo représente.

Posté le

android

(0)

Répondre

Commentaire supprimé Si on parlait d'un village avec que des noms de rues rendant hommage à des personnalités africaine et que je disais que les magasins vendent des bananes des capotes xxl ou que sais je comme connerie, ça te ferait peut être rire mais ce serait clairement raciste, bin là c'est pareil donc normal que ça gêne des gens.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Je suis cependant d'accord avec l'intervenant auquel tu réponds car il a sûrement raison sur la finalité, si l'inverse de l'anecdote se produisait... À l'instar de Desproges qui disait : "j'adhèrerai à SOS racisme quand le mot "racisme" aura un "S"... On pourrait dire : "je lutterai contre le sexisme, quand celui-ci sera au pluriel"...
Au final : "gros cons de machos sexistes et "females" : Même combat", inversement proportionnel...
Concernant l'anecdote : je suis un homme et je trouve très originale cette façon de nommer les rues...
Afficher tout
Toi t'a regardé des paroles et des actes hier soir avec l'autre zouave de pseudo intellectuel qui a cité cette même phrase.....

Ah super j'ai enfin l'occasion de commenter sur scmb, effectivement j'habite dans cette petite commune, et pour ma part le nom de ma rue es Pauline carton !
Bonne journée à toutes et à tous !

Commentaire supprimé Je pense que ce que veut dire le monsieur, c'est que en 2016, les blagues machistes c'est juste un peu lourd. Peut être qu'il y a d'autres sujets, qui sait en cherchant un peu...