Les plus célèbres contes arabes ne font pas partie des Mille et une Nuits

Proposé par
le

Tous les commentaires (41)

a écrit : Cela dépend des textes. Certaines parties de la bible ont été modifié. On le constate avec un étude approfondie (cohérence dans la continuité du style etc) une certaines maîtrise dans les différentes parties. On retrouve beaucoup cela dans l'ancien testament. Mais il y a des parties que personne ne peux modifier comme les parties poétiques (Psaumes, Coran). Afficher tout Le Coran aussi a été écrit par plusieurs personnes, d'après Wikipéia : fr.wikipedia.org/wiki/Coran#Datation_de_la_r.C3.A9daction_et_de_la_constitution_du_Coran

Le dernier paragraphe de l'article :
"À l'instar de Qais Assef, chercheur au CNRS pour l'Institut français du Proche-Orient, nombre d'auteurs, s'accordent sur les quatre points suivants :
[...] La fixation du texte coranique est un processus long et complexe étalé sur plus de 3 siècles."

Cette affirmation est étayée de sources, pour ceux qui voudraient creuser (je ne les ai pas regardées).

Si je puis me permettre étant conteuse bénévole depuis 3 ans :

Le conte est avant tout une tradition orale. Chaque conteur, peut modifier le contenu d'une histoire, et chaque spectateur y trouvera son interprétation . Ainsi, suivant le lieu ou les époques, on retrouve des "trames" identiques.
Les frères Grimm ou monsieur Charles Perrault ont couché par écrit ces "histoires voyageuses" et se sont sûrement permis de faire quelques modifications.
En Europe nous avons Perrault, Grimm, Andersen...
Pour l'Afrique il y a le grand Hamadou Ampatê Bâ dont je conseille les recueils.

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : Les premiers négriers de l histoire étaient arabo-musulmans Donc les premiers esclaves sont apparus apres 622? On t'a reconnu Jean-Marie, faudra en parler aux grecs, aux romains et a a peu près toute les grande civilisation de l'antiquité. C'est pas parce que nous dans notre occident on fait semblant de l'avoir abolit que l'esclavage existe plu et n'a été qu'une petite période, on peut le voir hors d'occident même aujourd'hui (au quatar pour construire des stades de foot par exemple). L'esclavage et donc les négriers sont apparu en même temps que l'humanité et disparaîtra sûrement en même temps qu'elle..

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Curieux; j'ai une édition de 1824 et n'ai rien remarqué de semblable. L'origine des contes est diverse (surtout arabe, d'après les noms de lieux, mais aussi perse et indienne, voire cingalaise, avec des allusions à la Chine). J'aimerais connaître les références exactes de l'édition: ajouts d'un anti-Juif ? Je me rappelle juste que j avais emprunté le bouquin à la bibliothèque de la Part-Dieu á Lyon. Mon souvenir dit 1ère édition 1830, mais les souvenirs c est trompeur. Le bouquin en tout cas était assez ancien, la couverture, l odeur du livre.. mais aucune certitude. Je pense que les ajouts anti-juifs sont d origine, du reste dans le monde musulman il est courant de considérer que le chrétien n est pas mauvais en soi, simplement qu il est dans l erreur, que par contre le juif est délibérément du côté de Satan. C était du reste assez commun de penser comme ça en Europe jusqu à la deuxième moitié du XXe siècle.

a écrit : Qu'est-ce-qui est vrai?
Oublié: des allusions à l'Afrique. Les Noirs sont tous des esclaves dans les contes, sauf erreur. Les Chinois, ça peut aller.
VRAIment ça dans les.. (et suite de ce que j ai écrit)

Je parle de ce que disais le bouquin que j ai lu, pas de moi. Vous allez me faire passer pour un raciste ou quoi!? , mais c est le bouquin dont je parle qui l est . Si c est moi qui vous ai mal compris dites le moi. J ai l impression qu il y a un malentendu.

a écrit : Donc les premiers esclaves sont apparus apres 622? On t'a reconnu Jean-Marie, faudra en parler aux grecs, aux romains et a a peu près toute les grande civilisation de l'antiquité. C'est pas parce que nous dans notre occident on fait semblant de l'avoir abolit que l'esclavage existe plu et n9;a été qu'une petite période, on peut le voir hors d'occident même aujourd'hui (au quatar pour construire des stades de foot par exemple). L'esclavage et donc les négriers sont apparu en même temps que l'humanité et disparaîtra sûrement en même temps qu'elle.. Afficher tout Je me trompe peut être mais il me semble que la traite négrière s'applique à l'esclavage exclusif des noirs...toute traite négrière est de l'esclavage, tout esclavage n'est pas de la traite négrière.

Les sociétés antiques comme en Grèce ou dans l'empire romain réduisaient en esclavage toute sorte de population, et d'ailleurs bien souvent des membres de leurs propres sociétés. C'est à dire qu'il n'y avait pas de "race" (notez que j'emploie ce terme qui par convention n'a plus lieu d'être pour distinguer les Hommes) prédestinée à être mise en esclavage, contrairement à la traite négrière.

a écrit : Les comptes des 1004 nuits ça sonne moins bien du coup... Les 3 contes ne font PAS partie du livre alors qu'ils sont compter de base , donc tu enlève 3 , tu ne rajoute pas 3 ;) mais c'est vrai que les contes des 998 nuits sa le fait pas non plus ^^

a écrit : VRAIment ça dans les.. (et suite de ce que j ai écrit)

Je parle de ce que disais le bouquin que j ai lu, pas de moi. Vous allez me faire passer pour un raciste ou quoi!? , mais c est le bouquin dont je parle qui l est . Si c est moi qui vous ai mal compris dites le moi. J ai l impression qu il y a un malentendu.
J'ironisais juste gentiment sur une expression un peu maladroite, sans jamais avoir cru que le "c'est vrai" s'appliquait dans votre pensée à la description des Juifs. Mille pardons.

a écrit : Je me rappelle juste que j avais emprunté le bouquin à la bibliothèque de la Part-Dieu á Lyon. Mon souvenir dit 1ère édition 1830, mais les souvenirs c est trompeur. Le bouquin en tout cas était assez ancien, la couverture, l odeur du livre.. mais aucune certitude. Je pense que les ajouts anti-juifs sont d origine, du reste dans le monde musulman il est courant de considérer que le chrétien n est pas mauvais en soi, simplement qu il est dans l erreur, que par contre le juif est délibérément du côté de Satan. C était du reste assez commun de penser comme ça en Europe jusqu à la deuxième moitié du XXe siècle. Afficher tout Les positions vis-à-vis des Juifs ont été très variables, tant dans le monde musulman que celui chrétien. Les persécutions sont loin d'avoir été de tous temps et de tous lieux. Par exemple les musulmans Soliman le Magnifique, et plus encore Babur en Inde étaient très tolérants; celui-ci allant jusqu'à faire construire à ses frais des lieux de culte pour toute religion dont se réclamaient ses sujets (une dizaine en tout).
Le Musée d'art et d'histoire du Judaïsme à Paris montre très objectivement les hauts et les bas de la manière dont les Juifs ont été traités en Occident.
Quant à mon livre de 1824, je l'ai reparcouru, sans rien trouver de contestable; ou bien votre édition a subi des ajouts, ou bien la mienne a été expurgée.
Vers la fin de l'Antiquité, il y avait plus de Juifs à Alexandrie qu'en Palestine (je parle de la région géographique incluant Israël actuel), vivant sans être inquiétés. La diaspora forcée, après l'écrasement par les Romains (en fait d'origine grecque) de la résistance en Palestine est une légende.

a écrit : Je me rappelle juste que j avais emprunté le bouquin à la bibliothèque de la Part-Dieu á Lyon. Mon souvenir dit 1ère édition 1830, mais les souvenirs c est trompeur. Le bouquin en tout cas était assez ancien, la couverture, l odeur du livre.. mais aucune certitude. Je pense que les ajouts anti-juifs sont d origine, du reste dans le monde musulman il est courant de considérer que le chrétien n est pas mauvais en soi, simplement qu il est dans l erreur, que par contre le juif est délibérément du côté de Satan. C était du reste assez commun de penser comme ça en Europe jusqu à la deuxième moitié du XXe siècle. Afficher tout Cependant, le Parthénon a été temporairement une église chrétienne, puis une mosquée, mais jamais une synagogue.

a écrit : Les positions vis-à-vis des Juifs ont été très variables, tant dans le monde musulman que celui chrétien. Les persécutions sont loin d'avoir été de tous temps et de tous lieux. Par exemple les musulmans Soliman le Magnifique, et plus encore Babur en Inde étaient très tolérants; celui-ci allant jusqu'à faire construire à ses frais des lieux de culte pour toute religion dont se réclamaient ses sujets (une dizaine en tout).
Le Musée d'art et d'histoire du Judaïsme à Paris montre très objectivement les hauts et les bas de la manière dont les Juifs ont été traités en Occident.
Quant à mon livre de 1824, je l'ai reparcouru, sans rien trouver de contestable; ou bien votre édition a subi des ajouts, ou bien la mienne a été expurgée.
Vers la fin de l'Antiquité, il y avait plus de Juifs à Alexandrie qu'en Palestine (je parle de la région géographique incluant Israël actuel), vivant sans être inquiétés. La diaspora forcée, après l'écrasement par les Romains (en fait d'origine grecque) de la résistance en Palestine est une légende.
Afficher tout
Du coup la méchanceté envers les juifs serait elle corollaire de la construction progressive d états modernes ? Une auteure avance pour sa part l idée que la méchanceté envers les juifs correspond avec les prémices du capitalisme financier, quand les chrétiens eux aussi commencent à pratiquer le prêt à usure.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Du coup la méchanceté envers les juifs serait elle corollaire de la construction progressive d états modernes ? Une auteure avance pour sa part l idée que la méchanceté envers les juifs correspond avec les prémices du capitalisme financier, quand les chrétiens eux aussi commencent à pratiquer le prêt à usure. Je me sens obligé de répondre, quoique ce soit en dehors de la charte qui n’admet que des commentaires relatifs à l’anecdote.
1- Est Juif celui qui se proclame comme tel et est reconnu par ceux qui font de même. Je laisse bien entendu de côté l'appartenance à telle ou telle branche de la religion hébraïque.
2- Ce n’est pas une ethnie physiquement différente, le brassage des populations au Moyen-Orient a été tel qu’il faut le vêtement, l’uniforme ou la coiffure pour distinguer. Deux exemples: une affiche de propagande nazie représentait une belle petite aryenne, blonde aux yeux bleus, horreur quand on a découvert qu’elle était juive; dans le film « le Dictateur », une scène célèbre représente cinq Juifs essayant tous sauf un de se refiler une pièce d’or qui désigne celui qui va faire une mission-suicide: ils sont tous réellement juifs, mais de types aussi dissemblables que possible. Qui en Occident peut être sûr de n’avoir aucun ancêtre juif ?
3- L’Église a longtemps interdit le prêt avec intérêt; aussi des Juifs se sont-ils installés dans le créneau, en particulier en prêtant à des rois voulant mener des guerres coûteuses, et faisant des fortunes attirant des jalousies. C'est alors qu'elle a inventé la malédiction des déicides, oubliant que Jésus et tous les apôtres étaient juifs.
4- Quand cela va mal dans un pays, on ne recherche pas une faute en soi, mais un bouc émissaire; la société des Juifs, fermée et minoritaire, convient parfaitement. Il n’y a qu’à voir la presse française entre 1894 et 1914, entièrement déchaînée, sauf exception, contre Dreyfus: la France trouvait un bon exutoire pour se consoler de ses échecs en trouvant un traître. Hitler n’était pas particulièrement antisémite au début, mais lui-même se sentant un raté, il a saisi un argument expliquant la défaite de 1918, autre exutoire latent et excellent pour gagner les élections.

a écrit : Je me sens obligé de répondre, quoique ce soit en dehors de la charte qui n’admet que des commentaires relatifs à l’anecdote.
1- Est Juif celui qui se proclame comme tel et est reconnu par ceux qui font de même. Je laisse bien entendu de côté l'appartenance à telle ou telle branche de la religion hébraïque.<
br /> 2- Ce n’est pas une ethnie physiquement différente, le brassage des populations au Moyen-Orient a été tel qu’il faut le vêtement, l’uniforme ou la coiffure pour distinguer. Deux exemples: une affiche de propagande nazie représentait une belle petite aryenne, blonde aux yeux bleus, horreur quand on a découvert qu’elle était juive; dans le film « le Dictateur », une scène célèbre représente cinq Juifs essayant tous sauf un de se refiler une pièce d’or qui désigne celui qui va faire une mission-suicide: ils sont tous réellement juifs, mais de types aussi dissemblables que possible. Qui en Occident peut être sûr de n’avoir aucun ancêtre juif ?
3- L’Église a longtemps interdit le prêt avec intérêt; aussi des Juifs se sont-ils installés dans le créneau, en particulier en prêtant à des rois voulant mener des guerres coûteuses, et faisant des fortunes attirant des jalousies. C'est alors qu'elle a inventé la malédiction des déicides, oubliant que Jésus et tous les apôtres étaient juifs.
4- Quand cela va mal dans un pays, on ne recherche pas une faute en soi, mais un bouc émissaire; la société des Juifs, fermée et minoritaire, convient parfaitement. Il n’y a qu’à voir la presse française entre 1894 et 1914, entièrement déchaînée, sauf exception, contre Dreyfus: la France trouvait un bon exutoire pour se consoler de ses échecs en trouvant un traître. Hitler n’était pas particulièrement antisémite au début, mais lui-même se sentant un raté, il a saisi un argument expliquant la défaite de 1918, autre exutoire latent et excellent pour gagner les élections.
Afficher tout
Je me souvient qu'une etude avait etait faite en espagne ou au portugal et qu'une grande partie de la population avait en partie des racines juives, provenant des juifs qui se se sont convertis a la periode de l'inquisition.Et aussi des signes de judaicite comme l'allumage des bougies le vendredi soir (comme les juifs) , sans que les personne ne sache pourquoi il le font, le sachant parce que leur famille le font depuis des generations.

Il y a aussi plusieurs "tribus perdus" a plusieurs endroit de la planete (Ethiopie, Chine...) .

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je me souvient qu'une etude avait etait faite en espagne ou au portugal et qu'une grande partie de la population avait en partie des racines juives, provenant des juifs qui se se sont convertis a la periode de l'inquisition.Et aussi des signes de judaicite comme l'allumage des bougies le vendredi soir (comme les juifs) , sans que les personne ne sache pourquoi il le font, le sachant parce que leur famille le font depuis des generations.

Il y a aussi plusieurs "tribus perdus" a plusieurs endroit de la planete (Ethiopie, Chine...) .
Afficher tout
Sur les sorts très variables des Juifs en Europe, suivant les pays et les époques, une référence bien documentée:
fr.wikipedia.org/wiki/Juifs_et_juda%C3%AFsme_en_Europe

a écrit : Sur les sorts très variables des Juifs en Europe, suivant les pays et les époques, une référence bien documentée:
fr.wikipedia.org/wiki/Juifs_et_juda%C3%AFsme_en_Europe
Plutot l'Inquisition Espagnole , qui elle se distinguait des autres inquisitions européennes car particulièrement ciblées sur les juifs.
D'ailleurs meme les juifs convertis au christianisme etaient eux memes persécutés car accusés de ne pratiquer un christianisme que de "facade"

fr.wikipedia.org/wiki/Inquisition_espagnole

Ce sont des comptes perses et non arabes ! En mélangeant les deux c'est comme si on disait que les français sont des anglais ....

Posté le

android

(0)

Répondre

Les fables des mille et une nuits ne sont pas arabes mais indiennes d'origine. Elles sont d'abord Adaptées par les perses dans le recueil "Kalila wa dimna", puis traduites à l'arabe.

Comme vos sources le rappellent, ce recueil est perse et non arabe. Merci de corriger la coquille.