Le premier programme informatique a été écrit au XIXe siècle

Proposé par
le

Le premier programmeur informatique fut une femme. Née en 1815, Ada Lovelace est connue pour avoir écrit le premier programme informatique. Elle travailla sur la machine analytique de Charles Babbage, considérée comme le précurseur des ordinateurs et écrivit de manière formelle les instructions pour effectuer des calculs. En son hommage, son nom fut donné à un langage informatique en 1978, le langage Ada.

Cette machine analytique permettait, en théorie, de résoudre des calculs mathématiques. Dans le travail qu'elle a publié, elle a théorisé entre autre une méthode pour que la machine répète une série d'instruction, plus connue aujourd'hui sous le nom de "boucle".


Commentaires préférés (3)

Certes, mais l'idée de programmer une machine (par cartes perforées) remonte à Jacquard, et son idée a été de combiner la "machine analytique" de Babbage et l'invention destinée aux métiers à tisser. Elle a été fascinée par les deux, à juste raison. Néanmoins, la machine de Babbage n'était guère réalisable avec les techniques de l'époque, il ne reste qu'un prototype au Science Museum of London.
Quant au langage Ada, qui devait devenir LE langage de programmation, il a déçu les espérances de ses promoteurs - français - et n'est plus guère utilisé.
Le nom avait été choisi comme celui de la seconde femme citée dans la Bible.

Ne pas confondre avec Linda Lovelace...

a écrit : Ne pas confondre avec Linda Lovelace... Oui... Ne pas confondre Deep Throat avec Deep Blue ;)

Posté le

windowsphone

(78)

Répondre


Tous les commentaires (28)

Certes, mais l'idée de programmer une machine (par cartes perforées) remonte à Jacquard, et son idée a été de combiner la "machine analytique" de Babbage et l'invention destinée aux métiers à tisser. Elle a été fascinée par les deux, à juste raison. Néanmoins, la machine de Babbage n'était guère réalisable avec les techniques de l'époque, il ne reste qu'un prototype au Science Museum of London.
Quant au langage Ada, qui devait devenir LE langage de programmation, il a déçu les espérances de ses promoteurs - français - et n'est plus guère utilisé.
Le nom avait été choisi comme celui de la seconde femme citée dans la Bible.

Ne pas confondre avec Linda Lovelace...

Je qualifierai Ada Lovelace de première personne vraiment compétente en informatique puis qu’avant elle rien n'existait. Elle n'avait pas de bouquins ni Internet.
Maintenant on a tout ce dont on a besoin pour faire l'informatique.
Avec le temps le copier-coller est devenu un métier à part entière.

a écrit : Ne pas confondre avec Linda Lovelace... Oui... Ne pas confondre Deep Throat avec Deep Blue ;)

Posté le

windowsphone

(78)

Répondre

Je comprends pas bien, c'est le fait que ce soit une femme qui est remarquable dans cette anecdote ou le fait que ce fût il y a environs 150 ans et que son prénom fût donné à un langage informatique ?

C'est flou..

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Je qualifierai Ada Lovelace de première personne vraiment compétente en informatique puis qu’avant elle rien n'existait. Elle n'avait pas de bouquins ni Internet.
Maintenant on a tout ce dont on a besoin pour faire l'informatique.
Avec le temps le copier-coller est devenu un métier à part entière.
Mais si, les automates programmables remontent à l'Antiquité.
hypermedia.univ-paris8.fr/Verroust/cours/CHAP3.HTM

Ils étaient très élaborés au XVIIIème siècle, capables même d'écrire une phrase programmée par l'ancêtre de la carte perforée, et la seule marchandise qui ait impressionné l'Empereur de Chine.

Néanmoins Jacquard a été le premier à en voir l'application industrielle.

Ada Lovelace ne disposait sans doute pas d'Internet, mais elle était très cultivée, grâce aux livres. Ce qui n'enlève rien à son mérite, même Babbage a eu du mal à comprendre le bond en avant qu'était de réunir les notions de machine et programmation.

Un hommage lui est rendu dans la très bonne série Halt and Catch Fire

a écrit : Je comprends pas bien, c'est le fait que ce soit une femme qui est remarquable dans cette anecdote ou le fait que ce fût il y a environs 150 ans et que son prénom fût donné à un langage informatique ?

C'est flou..
Bah nan c'est surement pas le fait que ce soit une femme (enfin je l'espère) sinon ce serait sacrément sexiste genre 'pour une fois qu'une femme fait quelqie chose de bien'

Je pense que c'est plutôt le fait que ce soit très tôt avant l'apparition des premiers ordinateurs 'modernes' ;)

Posté le

windowsphone

(9)

Répondre

Il faut bien reconnaître que de nombreuses femmes sont expertes en programmation. De plus il y en a de plus en plus sur les derniers lave-linge : 40-60-90,les programmes éco, les demi-charge et j'en passe...Non faut pas dire...

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Il faut bien reconnaître que de nombreuses femmes sont expertes en programmation. De plus il y en a de plus en plus sur les derniers lave-linge : 40-60-90,les programmes éco, les demi-charge et j'en passe...Non faut pas dire... Et Grace Hopper fut un moteur (une motrice?) de l'idée de compiler un langage de programmation. Elle a atteint le grade d'Admiral-in-rear, pratiquement équivalent à celui de Générale.
Mais elle a contribué à répandre la légende que "bug" venait d'un insecte coincé dans un relais, alors que le terme provient d'un argot des électriciens victoriens.

On va repeter la boucle du theoreme en remplacement l entité Femme par Homme

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Certes, mais l'idée de programmer une machine (par cartes perforées) remonte à Jacquard, et son idée a été de combiner la "machine analytique" de Babbage et l'invention destinée aux métiers à tisser. Elle a été fascinée par les deux, à juste raison. Néanmoins, la machine de Babbage n'était guère réalisable avec les techniques de l'époque, il ne reste qu'un prototype au Science Museum of London.
Quant au langage Ada, qui devait devenir LE langage de programmation, il a déçu les espérances de ses promoteurs - français - et n'est plus guère utilisé.
Le nom avait été choisi comme celui de la seconde femme citée dans la Bible.
Afficher tout
Ada est encore utilisé, dans l'aérospatial notamment chez Thales Alenia Space par exemple, beaucoup d'offre d'emploi sont sur la régions de Toulouse, et certaines sur la cote d'azur, car Thales y a une implantation assez forte a Cannes.
C'est un langage a typage fort, beaucoup plus fort que le C par exemple, Il est utilisé pour ça entre autre et aussi car il empêche les dépassement de tampon (Buffer Overflow).

Je croyais que le précurseur des ordinateurs était Alan turing , on peut m'éclairer ?

a écrit : Ne pas confondre avec Linda Lovelace... Ne pas confondre non plus la masturbation avec l'acte sexuel, quoiqu'au point où l'on en est tu pourras peut-être finir par te marier avec ton ordinateur.

a écrit : Je qualifierai Ada Lovelace de première personne vraiment compétente en informatique puis qu’avant elle rien n'existait. Elle n'avait pas de bouquins ni Internet.
Maintenant on a tout ce dont on a besoin pour faire l'informatique.
Avec le temps le copier-coller est devenu un métier à part entière.
Pas vraiment, le métier de développeur ne se résume pas à faire du copier coller, aujourd'hui ou dans le futur. Utiliser des librairies et framework est la même démarche qu'un mathématicien qui réutilise le résultat d'un théorème déjà démontré comme étape dans une nouvelle démonstration. Il est vrai que certaine dérives du métier grâce notamment à des ssii peu compétentes ont noyé le marché de pseudo développeurs, incapables de créer et qui recherchent tout le temps un plugin qui fasse pile poil ce qui est attendu d eux par leur clients. Mais ceux là ne sont qu'une dérive et le métier est bien au delà de cela.

a écrit : Je croyais que le précurseur des ordinateurs était Alan turing , on peut m'éclairer ? Turing a fait des travaux remarquables en maths, et d'accès difficile au non-spécialiste. Von Neumann aussi. Mais l'idée de machine programmable est bien antérieure.

a écrit : Ada est encore utilisé, dans l'aérospatial notamment chez Thales Alenia Space par exemple, beaucoup d'offre d'emploi sont sur la régions de Toulouse, et certaines sur la cote d'azur, car Thales y a une implantation assez forte a Cannes.
C'est un langage a typage fort, beaucoup plus fort
que le C par exemple, Il est utilisé pour ça entre autre et aussi car il empêche les dépassement de tampon (Buffer Overflow). Afficher tout
"Guère utilisé" ne signifie pas "Plus du tout utilisé"; il l'est en particulier à Heathrow.
Le problème de diffusion a été qu'il est complexe - bien comprendre ce qu'est une impression demande de saisir la notion de généricité (il faut générer un "package" pour chaque type de résultat!). Quoique très rigoureux, et le seul qui détermine exactement la marge d'erreur due aux arrondis, il n'a pas vraiment introduit de notion nouvelle par rapport au pragmatique PL/I (dont celle d'exception), ni au très mathématique Algol (qui ne souciait même pas d'imprimer).

a écrit : Bah nan c'est surement pas le fait que ce soit une femme (enfin je l'espère) sinon ce serait sacrément sexiste genre 'pour une fois qu'une femme fait quelqie chose de bien'

Je pense que c'est plutôt le fait que ce soit très tôt avant l'apparition des premiers ordinateurs 'modernes' ;)
J'espère aussi !

Posté le

android

(0)

Répondre

Pour avoir commencé la programmation par L'Ada en DUT, c'était une punition...

Posté le

windowsphone

(3)

Répondre

a écrit : Certes, mais l'idée de programmer une machine (par cartes perforées) remonte à Jacquard, et son idée a été de combiner la "machine analytique" de Babbage et l'invention destinée aux métiers à tisser. Elle a été fascinée par les deux, à juste raison. Néanmoins, la machine de Babbage n'était guère réalisable avec les techniques de l'époque, il ne reste qu'un prototype au Science Museum of London.
Quant au langage Ada, qui devait devenir LE langage de programmation, il a déçu les espérances de ses promoteurs - français - et n'est plus guère utilisé.
Le nom avait été choisi comme celui de la seconde femme citée dans la Bible.
Afficher tout
L'Ada est toujours enseigné

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre