Le faux départ calqué sur le système nerveux

Proposé par
le

En athlétisme, les coureurs de sprint sont disqualifiés pour faux-départ s'ils partent moins de 100 millièmes de seconde après le coup de feu de départ. Cette durée correspond selon l'IAAF au temps minimal de réaction qu'a le corps humain pour réagir à un stimuli sonore. Des études scientifiques laissent penser que ce temps minimal serait plus proche des 120 ms et que tout départ avant ce délai serait anticipé.


Commentaires préférés (3)

Le ping d'un coureur est de 120 ms, c'est tout? Mon opérateur peut faire mieux, 3000 ms!

Posté le

android

(138)

Répondre

a écrit : D'accord c'est de la triche mais comment font-ils ?? Les tricheurs s'arrangent avec avec le type qui lance la course pour le faire x secondes après le "prêt, feu, go" ? Ils se contentent de regarder des replay des starters (ceux qui donnent le départ) pour connaître leur façon de le donner. Ou tout simplement ils anticipent le "dernier ordre".

À savoir que pour la natation, en relai, les nageurs peuvent partir jusqu'à 3 centièmes AVANT que le nageur précédent ne touche le mur.

a écrit : Le ping d'un coureur est de 120 ms, c'est tout? Mon opérateur peut faire mieux, 3000 ms! Le ping, étant le temps de réponse, est préférable lorsqu'il se rapproche de 0, alors si tu as 3000ms de ping cela signifie qu'une information va mettre 3 secondes pour faire un aller-retour depuis le serveur! Du coup, je ne vois pas l'intérêt de se vanter d'avoir 3000ms de ping.

Posté le

android

(315)

Répondre


Tous les commentaires (90)

Le ping d'un coureur est de 120 ms, c'est tout? Mon opérateur peut faire mieux, 3000 ms!

Posté le

android

(138)

Répondre

D'accord c'est de la triche mais comment font-ils ?? Les tricheurs s'arrangent avec avec le type qui lance la course pour le faire x secondes après le "prêt, feu, go" ?

Pour partir aussi vite, même au delà de 120ms, il faut tout de même anticiper un minimum le départ

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : D'accord c'est de la triche mais comment font-ils ?? Les tricheurs s'arrangent avec avec le type qui lance la course pour le faire x secondes après le "prêt, feu, go" ? Ils se contentent de regarder des replay des starters (ceux qui donnent le départ) pour connaître leur façon de le donner. Ou tout simplement ils anticipent le "dernier ordre".

À savoir que pour la natation, en relai, les nageurs peuvent partir jusqu'à 3 centièmes AVANT que le nageur précédent ne touche le mur.

Aux yeux de tout le monde ce temps peut sembler dérisoire voire insignifiant mais quand on est aligné et qu'on voit quelqu'un partir trop tôt c'est beaucoup.

a écrit : D'accord c'est de la triche mais comment font-ils ?? Les tricheurs s'arrangent avec avec le type qui lance la course pour le faire x secondes après le "prêt, feu, go" ? Si il parte X secondes aprés le prêt feu go je vois pas trop comment il peut y avoir faut départ ;-)

a écrit : Le ping d'un coureur est de 120 ms, c'est tout? Mon opérateur peut faire mieux, 3000 ms! Le ping, étant le temps de réponse, est préférable lorsqu'il se rapproche de 0, alors si tu as 3000ms de ping cela signifie qu'une information va mettre 3 secondes pour faire un aller-retour depuis le serveur! Du coup, je ne vois pas l'intérêt de se vanter d'avoir 3000ms de ping.

Posté le

android

(315)

Répondre

Bonjour, est-ce que le décompte est toujours identique ? Ou est-ce que l'arbitre peut rallonger ou raccourcir le suspense du dernier ordre pour enrayer toute anticipation ? Et si oui, y a-t-il des limites pour ce décompte ? Merci.

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Pour partir aussi vite, même au delà de 120ms, il faut tout de même anticiper un minimum le départ Ild n'anticipent pas. La reaction au stimulus sonore ou visuel fait parti fr lentrainement, et pas seulement en athletisme. D'ailleurs, avant 12 ans, crst l'age le + propice pr ce genre f'zntrainement.

a écrit : Le ping, étant le temps de réponse, est préférable lorsqu'il se rapproche de 0, alors si tu as 3000ms de ping cela signifie qu'une information va mettre 3 secondes pour faire un aller-retour depuis le serveur! Du coup, je ne vois pas l'intérêt de se vanter d'avoir 3000ms de ping. Je pense qu'il ironisait empli d'exaspération au lieu de s'en vanter. Ou bien j'ai mal compris.

Posté le

android

(83)

Répondre

a écrit : Bonjour, est-ce que le décompte est toujours identique ? Ou est-ce que l'arbitre peut rallonger ou raccourcir le suspense du dernier ordre pour enrayer toute anticipation ? Et si oui, y a-t-il des limites pour ce décompte ? Merci. Non ce n'est pas forcément le même. En fait le juge avec le "pistolet" donnant le départ observe les athlètes qui, en général se mettent en place assez rapidement (même s'il y a toujours des crâneurs qui mettent 20 ans à se mettre dans les starting blocks). Mais si un athlète prend trop de temps ou continue de bouger, alors le juge demande aux athlètes de se relever et ce premier prend un carton jaune, si mes souvenirs sont bons.

Posté le

android

(15)

Répondre

Un coureur peut il demander une analyse pour prouver que son temps de reaction a un stimuli sonore est extraordinaire?

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Le ping, étant le temps de réponse, est préférable lorsqu'il se rapproche de 0, alors si tu as 3000ms de ping cela signifie qu'une information va mettre 3 secondes pour faire un aller-retour depuis le serveur! Du coup, je ne vois pas l'intérêt de se vanter d'avoir 3000ms de ping. C'est bien la tout l'intérêt de la blague ;)

a écrit : Un coureur peut il demander une analyse pour prouver que son temps de reaction a un stimuli sonore est extraordinaire? Pas besoin d'analyse tout est automatique, les starter savent quand les coureurs démarre (avec des capteurs de pression j'imagine) et le pistolet est relié aux starters de façons à connaitre le moment exact ou l'arbitre presse le bouton.

J'avoue je connais pas trop le mécanisme exacte, mais c'est clairement totalement automatisé et pas besoin d'analyse ou quoi que ce soit, par ailleurs il n'y a jamais de contestation (jutstement parce que 100ms c'est pas 120ms et donc le coureur sait bien qu'il a anticipé)

a écrit : Le ping, étant le temps de réponse, est préférable lorsqu'il se rapproche de 0, alors si tu as 3000ms de ping cela signifie qu'une information va mettre 3 secondes pour faire un aller-retour depuis le serveur! Du coup, je ne vois pas l'intérêt de se vanter d'avoir 3000ms de ping. Je suis pas sur mais je penses que c'etait de l'ironie le "mon opérateur peut faire MIEUX" :p

a écrit : Le ping d'un coureur est de 120 ms, c'est tout? Mon opérateur peut faire mieux, 3000 ms! Alors, soit ta vanne est complètement bidon.. Soit j'ai pas compris

Posté le

android

(8)

Répondre

Ms : milliseconde ; 1 sec = 1000 ms
Plus le nombre est petit, plus le temps de réaction est court.

C'est en réponse à 2 commentaires au début que j'ai eu du mal à comprendre.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le ping, étant le temps de réponse, est préférable lorsqu'il se rapproche de 0, alors si tu as 3000ms de ping cela signifie qu'une information va mettre 3 secondes pour faire un aller-retour depuis le serveur! Du coup, je ne vois pas l'intérêt de se vanter d'avoir 3000ms de ping. Je pense que c'était du second degré en fait...

Personnellement je ne vois pas le problème d'anticiper si le coureur part après le coup de feu. La chance et le mental font parties du jeu, ce sont des paramètres importants du sport.

Posté le

android

(10)

Répondre