On a déjà couru un marathon et un triathlon de l'espace

Proposé par
le
dans

Le marathon de Boston en 2007 a vu la "participation" de Sunita Williams. Une participante un peu spéciale, car elle a parcouru les 42 km depuis la Station Spatiale Internationale, en même temps que les coureurs à terre. En 2012, elle "participa" au triathlon de Malibu grâce à un tapis roulant, un vélo d'intérieur et un mécanisme de poids pour nager.


Commentaires préférés (3)

Il y a "volonté" et "volonté".. J'y penserai à deux fois avant d'aller pleurer après 20 minutes de tapis roulant..
Comme quoi on peut garder les pieds sur Terre même dans l'espace !

Triathlon de l'espace : Saut en apesanteur (record pas encore établi l'athlète n'est toujours pas retombé), 110m astéroïde et on termine tranquillement avec un marathon de 42 années lumière

a écrit : Ils ont rien d'autre à faire dans l'ISS...vu le coût qu'elle doit représenter... Je t'invite à lire l'autre anecdote qui dit que les astronautes dans l'ISS doivent faire du sport plusieurs heures par jour


Tous les commentaires (47)

Il y a "volonté" et "volonté".. J'y penserai à deux fois avant d'aller pleurer après 20 minutes de tapis roulant..
Comme quoi on peut garder les pieds sur Terre même dans l'espace !

Ils ont rien d'autre à faire dans l'ISS...vu le coût qu'elle doit représenter...

Triathlon de l'espace : Saut en apesanteur (record pas encore établi l'athlète n'est toujours pas retombé), 110m astéroïde et on termine tranquillement avec un marathon de 42 années lumière

a écrit : Ils ont rien d'autre à faire dans l'ISS...vu le coût qu'elle doit représenter... Bah, laisse courir...

a écrit : Ils ont rien d'autre à faire dans l'ISS...vu le coût qu'elle doit représenter... Je t'invite à lire l'autre anecdote qui dit que les astronautes dans l'ISS doivent faire du sport plusieurs heures par jour

Elle arriva tout de même à faire de beaux temps. 4h23 minutes pour le marathon et 1h48 minutes et 33 secondes pour le triathlon !

a écrit : Ils ont rien d'autre à faire dans l'ISS...vu le coût qu'elle doit représenter... Si justement car les os et muscles s'atrophient du fait de la pesanteur donc tout astronautes ce doit de faire plusieurs heures de sport par jours pour se muscler au risque que,lors du retour sur terre,le corps ne soit plus capable de tenir face à la gravité

Mais qui était là pour la voir passer la ligne d'arrivée ?

Et le contrôle anti-dopage ? Elle ne respirait pas la même chose que ceux des courses de Boston (tiens donc !) ou Malibu.

a écrit : Ils ont rien d'autre à faire dans l'ISS...vu le coût qu'elle doit représenter... Ils ont un certain temps de repos, ils ne bossent pas h24, ça serait contre productif.. c'est pas parce qu'ils sont dans l'espace qu'ils n'ont pas de vie hein ;)

Posté le

android

(23)

Répondre

En parlant de la station, vers 2024 la station spatiale i. devrait entrer dans l atmosphère pour se désintégrer(elle est en constante chute libre, c est ce qui crée la micro pesanteur)... et on ne sait tjrs pas comment s y prendre, surtout que la chose fait quand meme plus de 420 tonnes je crois.

Elle aussi elle était payée 8 dollars par jour? ^^

a écrit : Je t'invite à lire l'autre anecdote qui dit que les astronautes dans l'ISS doivent faire du sport plusieurs heures par jour 2 heures par jour et un triathlon c'est pas pareil

Posté le

android

(3)

Répondre

Dommage si elle avait battu un record il n'aurait jamais été homologué ...

Elle doit être moins fatiguée vu la différence de gravité entre la Terre et l'Espace.

a écrit : Ils ont rien d'autre à faire dans l'ISS...vu le coût qu'elle doit représenter... Haha, tu penses à l'argent ... c'est comme si tu disais , "ceux qui font le marathon de 42km ont rien d'autres à faire ?" Et bien, non, pas à ce moment, ils se lancent un défi, comme l'a fait la personne dans L'ISS et en même temps ça permet de se garder en forme... Va rester plusieurs mois confiné dans un espace clos en pesanteur...

Posté le

android

(19)

Répondre

Courir sur un tapis est beaucoup moins dur que courir naturellement puisqu'on est entraîné par le tapis. Peut-on donc homologuer son temps ?

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : 2 heures par jour et un triathlon c'est pas pareil 1h48 le triathlon. Tu sais raison, elle aurait dû aller plus doucement encore ! J'ai fait mon premier marathon en courant 3 fois 1h par semaine, donc si elle faisait 2h par jour, elle serait hyper large pour ses entraînements !

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Ils ont rien d'autre à faire dans l'ISS...vu le coût qu'elle doit représenter... Tu coûtes à ton employeur, pourtant il ne te fait pas travailler 24h par jour...

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : Courir sur un tapis est beaucoup moins dur que courir naturellement puisqu'on est entraîné par le tapis. Peut-on donc homologuer son temps ? On voit bien que tu ne cours pas ! Je t'invite à le le compte rendu de Christian Mauduit. Champion du monde de 48h sur tapis. Non seulement un tapis c'est chiant car le décor ne bouge pas, les supporters ne changent pas, pas d'impatience de passer une ligne, un point que sais je mais surtout... Pas d'équilibre ! Tu n'es pas entraîné par ta vitesse, indispensable pour tenir debout. Donc obligé de gainer beaucoup plus et de corriger avec les jambes ! Nettement plus dur ! Pour comparaison, cette année, que je sache, sur le tour de France, un seul cycliste arrive à s'entraîner sur tapis !... Le manque d'équilibre...!

Posté le

android

(26)

Répondre