Une vieille peinture qui cache un trésor

Proposé par
le
dans

En 1989, un américain acheta pour 4 dollars une vieille peinture dans un marché aux puces à Adamstown en Pennsylvanie, car il était intéressé par son cadre. Une fois rentré chez lui, il découvrit plié et caché à l’intérieur une copie de la Déclaration d’Indépendance des Etats-Unis, qu'il revendit deux ans plus tard pour deux millions et demi de dollars. 26 copies de cette déclaration ont été recensées, dont seulement 3 appartiennent à des collectionneurs privés.


Tous les commentaires (46)

a écrit : Mais qu'est-ce exactement qu'une "copie" d'un document datant de 1772 ?
Le document est certainement manuscrit, mais si il signé c'est un original, au même titre que celui qui se trouve dans the Library of Congress à Washington, ce qui explique le prix.
La déclaration d'indépendance américaine est le 4 juillet 1776, pas 1772..

Ça fait penser au mec en Angleterre qui dans un vide-grenier a acheté un vieux violon dégueu à 10£ qui après expertise s'est révélé être un Stradivarius à plus de 40 millions d'euros.
Y en a qui sont sacrément chanceux !

a écrit : Pourquoi l'avoir cachée ? Mais parce qu'elle vaut 2.500.000 dollars pardi ! Je ne pense pas que ce soit la réponse... À l'époque ce n'était jamais qu'un document officiel qui ne valait pas ce prix là.
Et puis si c'était ça, on retrouverait aujourd'hui les 74 manquants ; tu penses bien qu'ils seraient "sur le marché"... Non, je pense qu'ils sont encore cachés là où on ne les attend pas. Là où des ancêtres les ont planqués (mais pourquoi ?) et sont morts avec leurs secrets.
Pour le coup c'est une belle chasse au trésor : 74 fois 2 500 000 $ ! Même si certains ont dû disparaître vraiment.

Cherchez pas, y a rien de caché derrière ceux d ikea !

a écrit : Ça me fait penser à l'œuf de Fabergé d'une valeur de 24 millions d'euros qui avait été vendu dans une brocante .. Je crois qu'il y a une anecdote la dessus d'ailleurs ! L'œuf de Fabergé a été acheté 10.000$ à une vente aux enchères, le but de l'acheteur étant de le revendre au poids avant de se rendre compte que c'était un des nombreux œufs créé pour le tsar Nicolas II et ayant été semé aux quatre vents par les bolchéviques après la révolution russe...chacun de ces œufs étaient une pièce unique et d'une très grande complexité ce qui explique le prix .

Il aurait du augmenter le prix

Comment fait on pour vendre ce genre d'article précieux, pour contacter connaître ou rencontrer des potentiels acheteurs ?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je ne pense pas que ce soit la réponse... À l'époque ce n'était jamais qu'un document officiel qui ne valait pas ce prix là.
Et puis si c'était ça, on retrouverait aujourd'hui les 74 manquants ; tu penses bien qu'ils seraient "sur le marché"... Non, je pense qu'ils son
t encore cachés là où on ne les attend pas. Là où des ancêtres les ont planqués (mais pourquoi ?) et sont morts avec leurs secrets.
Pour le coup c'est une belle chasse au trésor : 74 fois 2 500 000 $ ! Même si certains ont dû disparaître vraiment.
Afficher tout
Je ne trouve pas ce qu'il y a d'exceptionnel à cacher CE document officiel. Il n'avait peut être pas de valeur pécuniaire pour l'époque, mais une valeur historique et bien plus. On ne l'encadre pas au dessus d'une cheminée.

Ps : Si j'avais été un bourgeois fanatique français de l'époque, je pense que je n'aurais pas hésiter à me procuré une "copie" par tout les moyens. Ce qui expliquerai la discrétion des propriétaires.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ça me fait penser à l'œuf de Fabergé d'une valeur de 24 millions d'euros qui avait été vendu dans une brocante .. Je crois qu'il y a une anecdote la dessus d'ailleurs ! Il voulait la fondre... quel abruti!

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Les sources disent que cent "copies" (en anglais dans le texte) ont été signées par par la "bande des cinq"... Diffusées dans les "colonies", aux journaux, etc... Ce sont donc bien cent "originaux" ; dont on n'en recense aujourd'hui que 26.
Celle de l'anecdot
e a été retrouvée pliée derrière un tableau de merde ; on peut se demander ce qu'elle fichait là et, pour le coup, on est en droit de penser que les 74 restantes sont "quelque part", cachées aussi.
On peut aussi essayer de chercher ce qui a poussé, à l'époque, les récipiendaires à les cacher... Il y a là une petite intrigue historique à découvrir.
Afficher tout
Ça c'est une affaire pour Benjamin Gates !

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : C'est fou combien il y a des gens qui ont autant de chance!! Moi, si j'avais regardé, j'suis sûre j'aurais trouver un chew gum maché avec une dent dedans.. Mais peut-être que la dent aurait été en or ou qu elle aurait appartenu à quelqu un de célèbre !

Posté le

android

(3)

Répondre

Ça me fais penser à l'épisode des Simpson où Lisa découvre une déclaration de Jebediah Springfield (héros local) sur un bout d'une toile de Georges Washington ^^

Posté le

android

(4)

Répondre

J'ai juste un doute... "Plié et caché". Ca ne devrait pas s'écrire au féminin, ça ? Puisqu'il s'agit d'UNE copie... À moins que quelque chose ne m'échappe.

Et si il ne s'était pas rendu à cette brocante ? Et si il était arrivé avec 10 minutes en moins ? Et si il avait mangé trop épicé la veille ? Et si... Punaise comme quoi, chaque minuscule choix que l'on fait modifie notre avenir.

a écrit : Wow je devrais faire les brocantes ou autre vides-greniers plus souvent! Surtout des vide grenier ou des puces souvent les gens ne savent pas la valeur de certaine chose moi j'adore en faire on trouve des trucs de dingue parfois comme 5 Louis d'or bien cacher dans une vielle boite a bijoux ;)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Le marchand à du s'en mordre les doigts... C'est plus les doigts dans ce cas - ci mais les os qui vont avec la moelle et tout ce qui les composent, le tout qui reste en travers de la gorge. Ps : bon appétit même si je crois pas que le malheureux vendeur avait encore du goût pour la vie après cela :')

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Mais qu'est ce que la déclaration fesait dans un tableau ? :) Sûrement la caché, et dans un tableau sans aucune valeur pour que personne n'ai l'idée d'y aller fouiller ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Comment fait on pour vendre ce genre d'article précieux, pour contacter connaître ou rencontrer des potentiels acheteurs ? en salle des ventes. tout simplement

a écrit : Ce n'est pas la peinture qui a de la valeur mais la Déclaration d'Indépendance, vérifie dans le boîtier du jeu, tu en trouveras peut-être une! S'il ouvre la boîte, il risque plutôt la déclaration de dépendance !

Posté le

android

(1)

Répondre