La mante religieuse ne mange pas toujours son mâle

Proposé par
le
dans

Contrairement à la légende, la mante religieuse ne mange pas toujours le mâle avec qui elle s'est accouplée. Cette idée vient des études en vivarium où l'insecte, ne disposant pas de la nourriture nécessaire à proximité, n'a pas d'autre choix que dévorer le mâle. Lorsqu'elle est dans son milieu naturel, elle trouve souvent la nourriture nécessaire à proximité.


Commentaires préférés (3)

TLBM parce que... Oh excusez moi, je me suis trompé d'application..

Posté le

unknown

(225)

Répondre

La clope après l'amour, version microcosme.

Posté le

unknown

(124)

Répondre

C'est le principe du problème de l'expérimentateur qui modifie les données par son point de vu restreint..
Il y a une blague qui illustre ça: une scientifique apprivoise une puce et lui dit «saute!» alors la puce s'effectue et saute. Il note le résultat sur son carnet. Il coupe ensuite les pattes de la puce et lui dit à nouveau «saute!» mais la puce ne saute pas. Il note alors sur son carnet "quand on coupe les pattes à une puce elle devient sourde".

Posté le

android

(428)

Répondre


Tous les commentaires (29)

TLBM parce que... Oh excusez moi, je me suis trompé d'application..

Posté le

unknown

(225)

Répondre

Étrange, j'avais lu quelque part que la femelle mangeait la tête du Mâle avant même que l'acte commence. Je me souviens plus pourquoi par contre mais c'était apparemment nécessaire la plupart du temps pour que tout se passe bien ^^.
M'enfin c'était peut être pas une source fiable...

Posté le

unknown

(20)

Répondre

La clope après l'amour, version microcosme.

Posté le

unknown

(124)

Répondre

Je corrige :La mante religieuse doit couper la tête du mâle pour permettre l'éjaculation .

Posté le

unknown

(17)

Répondre

Si je ne me trompe pas l'anecdote était passée sur SCMB. Et deux théorie différente. Il faudrait mettre les pendules à l'heure. Me trompe- je ?

Posté le

unknown

(9)

Répondre

"s'est accouplé" est ne s'accouple pas avec elle-même !

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Où c'est les 12 coups de midi sur tf1 qui s'inspire de SCMB soit c'est l'inverse car ils en ont parlé hier

Posté le

unknown

(2)

Répondre

De même que ta phrase n'est pas accordée correctement, Dertraumater ;). Enfin il y a a priori deux écoles de pensée à ce sujet...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Dertraumer, pardon... C'est le matin ;)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

@ konaminimes : oui voilà, je pensais que c'était pour permettre l'erection mais pas sur, jetais pas loin ^^. Donc de toute manière qu'elle le mange ou pas, le mâle terminera sa vie après son premier orgasme, quoi qu'il arrive....

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Je sais pas pour cet article précis, mais ceux que je propose mettent un certain temps à être validé (3~4 semaines), donc le coup du 12 coups de midi qui copie sur ce site, ou l'inverse me parait capilotracté.

Cela dit, le second commentaire de Konaminimes et l'anecdote sont touts les deux aussi macabres pour le mâle…

Posté le

unknown

(7)

Répondre

Elle fait d'une pierre deux coup en quelle sorte...

Posté le

unknown

(3)

Répondre

D' après les connaisances personnel que j ai apprit Grace a des documentaires et des encyclopédie la femelle mange le mal pendant l accouplement et le mal a une particularité que possède notament les caffarts c est que si il perd sa tête et bin il continu a vivre car il possède deux centre nerveux 1 dans la tête l autre dans l abdomen et donc quand la femelle commence a le manger il continu jusqu'à ce qu il doit dévorer complètement.
Au passage si vous couper la tête d' un caffrard il continura a vivre 7 jours

Posté le

unknown

(14)

Répondre

En effet la mante religieuse n'est pas obligé de manger le mâle après l'accouplement, c'est l'examen en laboratoire du mode de vie de cet animal qui a donné lieu à cette "légende", la femelle a besoin de manger après un accouplement et dans un laboratoire elle est souvent seule avec le mâle c'est pourquoi ce sera lui la victime mais dans la nature elle mangera volontiers le premier insecte qui passera a sa portée.

Posté le

unknown

(20)

Répondre

a écrit : En effet la mante religieuse n'est pas obligé de manger le mâle après l'accouplement, c'est l'examen en laboratoire du mode de vie de cet animal qui a donné lieu à cette "légende", la femelle a besoin de manger après un accouplement et dans un laboratoire elle est souvent seule avec le mâle c'est pourquoi ce sera lui la victime mais dans la nature elle mangera volontiers le premier insecte qui passera a sa portée. Afficher tout Merci Captain Obvious :)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Je dis que c'est probable car c'est vrai que on a du mal à observé leurs comportement dans leurs milieu naturel.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Excuse moi mais si la mante dévore la tête du mâle c 'est parce que le mâle se sacrifie pour ce reproduire avec elle après oui elle peut etre cannibale mais seulement après s'être accouplé lorsqu'elle a sacrifié le mâle

Posté le

iphone

(2)

Répondre

C'est le principe du problème de l'expérimentateur qui modifie les données par son point de vu restreint..
Il y a une blague qui illustre ça: une scientifique apprivoise une puce et lui dit «saute!» alors la puce s'effectue et saute. Il note le résultat sur son carnet. Il coupe ensuite les pattes de la puce et lui dit à nouveau «saute!» mais la puce ne saute pas. Il note alors sur son carnet "quand on coupe les pattes à une puce elle devient sourde".

Posté le

android

(428)

Répondre

a écrit : Étrange, j'avais lu quelque part que la femelle mangeait la tête du Mâle avant même que l'acte commence. Je me souviens plus pourquoi par contre mais c'était apparemment nécessaire la plupart du temps pour que tout se passe bien ^^.
M'enfin c'était peut être pas une source fiable...
Ouep, pout stimuler la semence, le male a un systeme nerveux dans son abdomen

Posté le

android

(1)

Répondre