Pour perturber son adversaire superstitieux, Nastase mit un chat noir dans son sac

Proposé par
le
dans

En 1977 à Roland-Garros, Ilie Nastase devait affronter en double la paire Bertolucci / Adriano Panatta. Ces derniers étaient favoris, mais Nastase, sachant que Panatta (qui avait remporté Roland Garros en simple l'année précédente) était très superstitieux, mit en place un stratagème pour perturber son adversaire : il enferma un chat noir dans son sac, puis au bout de quelques minutes de jeu, prétexta un incident et ouvrit son sac. Le chat se sauva et traversa le terrain en fonçant vers Panatta, ce qui lui fit perdre sa concentration (il insulta Nastase copieusement) puis le match 6/0 6/1.


Commentaires préférés (3)

C'est pourquoi un grand sportif doit, au-delà de sa forme physique, avoir un mental en béton et être imperturbable.


Tous les commentaires (62)

C'est pourquoi un grand sportif doit, au-delà de sa forme physique, avoir un mental en béton et être imperturbable.

Le chat insulta Nastase? :o

Posté le

android

(74)

Répondre

A chat va pas ! Che pas bien !

En plus , quand on se penche un peu plus sur ce match :

Dans match , il ya 'atch' ce qui donne chat et m qui veut forcément dire maudit donc enfait un match est un chat maudit .

Posté le

android

(141)

Répondre

Cette anecdote me rappelle les Adidas Nastase. La génération 90 saura de quoi je parle :)

Posté le

android

(20)

Répondre

a écrit : En plus , quand on se penche un peu plus sur ce match :

Dans match , il ya 'atch' ce qui donne chat et m qui veut forcément dire maudit donc enfait un match est un chat maudit .
Ça me rappelle les démonstrations en MATHS à l'école, j'utilisais un peu le même genre de théorème pour prouver tout et n'importe quoi !

Et ce fut le seul chat vainqueur de Roland Garros

a écrit : En plus , quand on se penche un peu plus sur ce match :

Dans match , il ya 'atch' ce qui donne chat et m qui veut forcément dire maudit donc enfait un match est un chat maudit .
Toi t'es encore plus bizarre qu'un superstitieux .

La seconde source raconte que Nastase glissa un billet de 500 francs au chef de l'entretien des courts afin que ce dernier lui trouve un chat noir errant dans le quartier, ce dernier ne trouva qu'un chat gris ! Ce qui fit l'affaire manifestement
Peut être était il ailurophobe ?
Peut être était il aili

a écrit : C'est pourquoi un grand sportif doit, au-delà de sa forme physique, avoir un mental en béton et être imperturbable. Mais surtout, toujours avoir un animal dans son sac.

Posté le

android

(26)

Répondre

Le chat était cool. Le mien est pas méchant mais enfermé dans une valise il va bouger comme un fou et hurler à mort...

Posté le

android

(23)

Répondre

Sacré fair play ce Nastase, la même année il a fait chuter Villas de son piédestal grâce à la raquette spaghetti...
Je ne vois pas comment une marque comme Adidas a pu juger qu'il était nécessaire de nommer l'un de leur plus célèbre modèle avec son nom...

Posté le

android

(18)

Répondre

C'est d'une stupidité absolue ! Et le pauvre chat dans tout ça ? L'animal devait être terrorisé ! Sous couvert de faire une "blague" c'est plutôt de la triche couplé à de la maltraitance envers un animal que je constate là...

Posté le

android

(47)

Répondre

On fait parfois de mauvaises choses pour de bonnes raisons .

Posté le

android

(2)

Répondre

Conclusion, il faut toujours avoir un chat noir dans son sac.

Posté le

android

(3)

Répondre

Excellent zeugma qui conclut l'anecdote ! Excellemment bien trouvé si il était volontaire, sinon, bien joué quand même hein ;).
Un zeugma est une figure de style où une répétition est supprimée (la répétition est détestée par ma langue française), ainsi rassemblant deux ou plusieurs éléments n'ayant aucun rapport.
Ex: cela se passe dans ma tête et de commentaire
Le soldat se cramponna à son fusil et à son objectif
Plus la ressemblance est inexistante, plus elle est considérée comme réussie.
Cette figure est particulièrement aimée des profs de français avis au étudiants.