A Shanghai, la publicité est calée sur la vitesse du métro

Proposé par
le
dans

Si vous n'aimez pas la publicité, évitez le métro de Shanghai ! En effet, dans les tunnels entre deux stations, des panneaux publicitaires sont placés sur des centaines de mètres, sur lesquels des publicités sont affichées. Ils s'illuminent au passage du métro, et pour que le message publicitaire accompagne les passagers durant le parcours entre les deux stations, l'image diffusée est calée sur la vitesse de la rame.

D'autres lignes de métro dans le monde sont équipées de ce système


Commentaires préférés (3)

On peut pas utiliser AdBlock alors ?

Posté le

android

(550)

Répondre

Ah la publicité. On est passé de jolis dessins au début du siècle dernier (que je collectionne) à des vidéos souvent bruyantes qui nous bourrent le crâne et qui nous éblouissent...

Posté le

android

(217)

Répondre

Je vis actuellement à Shanghai et ça m'a surpris sur le coup. Mais il y a encore plus surprenant. Deux exemples pour vous illustrer comme ils poussent le vice : dans les taxis il y a un petit écran incrusté dans chaque siège passager qui diffuse des pubs (avec le son en prime). Impossible de les éteindre avant un certain laps de temps. Mieux encore : sur les urinoirs juste au dessus du niveau de votre machin, un écran hyper lumineux qui vous oblige à regarder de la pub plutôt qu'à viser.
Ils sont fous ces chinois.


Tous les commentaires (88)

On peut pas utiliser AdBlock alors ?

Posté le

android

(550)

Répondre

Ah la publicité. On est passé de jolis dessins au début du siècle dernier (que je collectionne) à des vidéos souvent bruyantes qui nous bourrent le crâne et qui nous éblouissent...

Posté le

android

(217)

Répondre

Si vous n'aimez pas la pub vous n'avez qu'à regarder ailleurs! Ah nan c'est pas possible en fait...

Personnellement, quand il y a la pub en France je vais aux toilettes, ils n'ont qu'à faire pareil dans le métro à Shanghai !!!

Posté le

android

(17)

Répondre

Ils avaient aussi l'idée de faire de la pub sonore par vibration sur les fenêtres du train et métro.

Les ondes et les vibrations créent un message lorsque notre tête s'appuie contre une fenêtre, le contact avec les os du crâne renvoie le message dans l'oreille interne, nous donnant l'impression qu'une voix nous parle.
... Charmant programme.

En faite, j'avais lu ça sur SCMB, c'est une anecdote du 17 Septembre 2013, proposée par Bastetmw.

Ils ont gaspillés des sous pour rien vu que personne ne regarde les publicités...

J'ai entendu quelque part le chiffre de 4000 impacts publicitaires par jour pour un ado
Un impact correspond a la vision d'une marque d'un logo d'une pub etc..
Cela fait reflechir

Posté le

android

(36)

Répondre

a écrit : Ils ont gaspillés des sous pour rien vu que personne ne regarde les publicités... Crois moi mon coco si les industriels mettent autant de fric dedans c'est parce que pour la plupart les résultats sont biens visibles, surtout pour les grosses boîtes.

Posté le

android

(54)

Répondre

Je vis actuellement à Shanghai et ça m'a surpris sur le coup. Mais il y a encore plus surprenant. Deux exemples pour vous illustrer comme ils poussent le vice : dans les taxis il y a un petit écran incrusté dans chaque siège passager qui diffuse des pubs (avec le son en prime). Impossible de les éteindre avant un certain laps de temps. Mieux encore : sur les urinoirs juste au dessus du niveau de votre machin, un écran hyper lumineux qui vous oblige à regarder de la pub plutôt qu'à viser.
Ils sont fous ces chinois.

il y a vraiment de la publicite partout. .

Posté le

windowsphone

(3)

Répondre

a écrit : J'ai entendu quelque part le chiffre de 4000 impacts publicitaires par jour pour un ado
Un impact correspond a la vision d'une marque d'un logo d'une pub etc..
Cela fait reflechir
J'ai entendu (on a les mêmes sources super fiables ;) ) qu'on identifie un logo dès l'âge de 6mois et qu'on fait la différence entre une pub et une information à l'âge de 6ans...
Ça fait + de 5 ans à se faire sucer le cerveau sans firewall !!!

Posté le

android

(50)

Répondre

Heureusement la publicité à ses limites et maintenant dans certains endroits ils commencent à l'encadrer ou la limiter, parce-que avec tout ce qui nous entoure on finit par arriver à saturation.

Personnellement même si je trouve que beaucoup de publicités sont bien faites car les publicitaires doivent redoubler d'imagination pour faire accrocher aux futurs clients, je déplore tout de même qu'on puisse être "agressé" par tant de pub.

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : Ah la publicité. On est passé de jolis dessins au début du siècle dernier (que je collectionne) à des vidéos souvent bruyantes qui nous bourrent le crâne et qui nous éblouissent... "Tu pousses le bouchon un peu trop loin garimors !"
(Déformation professionnelle)

A Paris on se souvient de la pub pour l'apéritif Dubonnet. Il n'y avait pas d'écran lunmineux, mais des années 1950 à 1970, les voyageurs du métro parisien voyaient défiler les affichettes rectangulaires de Dubonnet collées sur les parois des tunnels entre deux stations : des rectangles successifs portaient les mentions « Dubo, Dubon, Dubonnet »

a écrit : "Tu pousses le bouchon un peu trop loin garimors !"
(Déformation professionnelle)
Désolé je saisis pas du tout... la clef de la compréhension serait elle liée à mon pseudo? Parce que si oui je peux pas comprendre j'ai "inventé" une combinaison de syllabe et je l'utilise depuis l'âge de 6 ans :/

Sinon pour revenir à la publicité c'est vrai que si il y en a qui y sont allergiques, comme moi, il y en a aussi que ça ne gêne pas plus que ça. Ce serait intéressant de savoir si c'est lié à un usage de la télé depuis la plus tendre enfance ou non..

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Heureusement la publicité à ses limites et maintenant dans certains endroits ils commencent à l'encadrer ou la limiter, parce-que avec tout ce qui nous entoure on finit par arriver à saturation.

Personnellement même si je trouve que beaucoup de publicités sont bien faites car les publicitaires doivent
redoubler d'imagination pour faire accrocher aux futurs clients, je déplore tout de même qu'on puisse être "agressé" par tant de pub. Afficher tout
La ville de Grenoble en est le meilleur exemple, la mairie n as pas renouvellé leur contrat avec le publicitaire JCDecaux.

mobile.lemonde.fr/societe/article/2014/12/02/grenoble-se-reve-en-nouveau-modele-de-la-ville-sans-publicite_4532368_3224.html

Posté le

android

(15)

Répondre

La publicités est l'esclavage du temps moderne, nous en sommes envahis voir même dominé par ce fléau !

a écrit : Désolé je saisis pas du tout... la clef de la compréhension serait elle liée à mon pseudo? Parce que si oui je peux pas comprendre j'ai "inventé" une combinaison de syllabe et je l'utilise depuis l'âge de 6 ans :/

Sinon pour revenir à la publicité c'est vrai que si il y en a
qui y sont allergiques, comme moi, il y en a aussi que ça ne gêne pas plus que ça. Ce serait intéressant de savoir si c'est lié à un usage de la télé depuis la plus tendre enfance ou non.. Afficher tout
Paradoxale pour un mec qui collectionne les anciennes affiches publicitaires nan?

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : J'ai entendu quelque part le chiffre de 4000 impacts publicitaires par jour pour un ado
Un impact correspond a la vision d'une marque d'un logo d'une pub etc..
Cela fait reflechir
Je me souviens plus ou j'avais lu ça mais il me semble que jusqu'à sa majorité, une personne est en moyenne confrontée à 300000 pubs!

Posté le

android

(0)

Répondre