Le passage de la comète Hale-Bopp a fait 39 morts

Proposé par
le
dans

Pendant le passage de la comète Hale-Bopp en mars 1997, certains ont prétendu qu'elle cachait sur sa face non visible un OVNI. La secte Heaven's Gate en profita pour organiser un suicide collectif dans le but de faire rejoindre leur âme jusqu'au "vaisseau" censé transporter Jésus, causant ainsi la mort de 39 adeptes.


Tous les commentaires (135)

L annecdote ne précise pas si ça a marché ou pas... Dommage

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En parlant de face cachée, dans une vidéo, l'Agence spatiale européenne détaille un projet un peu fou : envoyer des hommes coloniser la face cachée de la lune, qui servirait de base-arrière pour aller plus loin dans la conquête du système solaire.

Toutes les informations ici :
http://www.atlant
ico.fr/decryptage/projet-colonie-humaine-agence-spatiale-europeenne-face-cachee-lune-1970398.html Afficher tout
Moi j'suis partant!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Dans ce cas, si je suis ta logique, tout ceux qui sont aussi "idiots" pour croire à la vierge qui donne naissance à Jésus, à l'arche de Noé, à Moïse qui sépare la mer en deux, globalement, tout ceux qui croient en une religion devraient mourir ? Super logique, tu débarrasserai la Terre de plus de la moitié de ses habitants avec ta grande tolérance Afficher tout Et pourquoi pas, y'aurait des tonnes de problèmes résolus!

Posté le

android

(3)

Répondre

Ce genre de phénomène de suicide collectif ont été étudiés en sociologie, notamment par Émile durkheim (fondateur en France de la sociologie en tant que science). In Le Suicide, il part du constat que le taux de suicide augmente au cours du XIX ème siècle. Durkheim soutient la thèse que la société "modèle" les individus et exerce une force de coercition externe sur eux. (à l'inverse de Max Weber qui soutient que les individus construisent le social). De plus il veut rendre sa science la plus objective possible. Il ne s'intéresse donc pas aux causes personnelles à l'origine de l'acte, mais plutôt en quoi ils sont, littéralement, des victimes de la société.
Enfin, Durkheim soutient que la sociologie se doit également d'avoir pour vocation de remédier à ce qu'il qualifie de "pathologie" de sa société.
Bref, il s'intéresse aux problèmes de son temps. Et par son souci d'objectivité, il constate donc une augmentation des suicides par la statistique. Après avoir redéfini ce qu'etait le suicide, et pensant donc que les causes personnelles ne sont que de simples "déclencheurs", et que la société en est l'origine, il établit une typologie des taux de suicide :
1. Le suicide atomique -> quand la société n'assure plus son rôle régulateur
2. A l'inverse, le suicide fataliste -> trop forte régulation de la société, les individus n'ont plus d'autres voies. Ex: Roméo et Juliette
3. Le suicide égoïste -> manque de solidarité entre les individus se retrouvant seuls avec eux-mêmes dans la masse.
4. Son opposé, et qui correspond ici à celui évoqué dans l'anecdote: le suicide altruiste. La solidarité entre un groupe d'individus est trop forte si bien que la fonction sociale de l'individu surpasse sa propre individualité. Il y a aussi les kamikazes ; ou le capitaine qui préfère couler avec son navire.

D'ailleurs le cas qui nous concerne ici rappelle également l'idéal type de Weber lorsqu'il présente les différentes formes de domination. Ici il s'agirait de la domination charismatique. Par domination Weber entend légitimation par ceux qui s'y soumettent. Celle ci repose donc sur le caractère charismatique du chef. L'individu se met à agir et penser en fonction du chef, comme s'il pensait comme lui. La légitimation ne repose donc pas sur un caractère rationnel. (contrairement à un autre idéal type de domination développé par Weber). Mais plutôt à l'adhérence inconditionnelle en la personne du chef. Seule la personnalité est déterminante. Et l'exemple type que donne d'ailleurs Weber est le prophète, un peu comme ici.

Posté le

android

(11)

Répondre

C'est bête ça fait 39 personnes qui "cotisent" en moins ....

Pour ceux qui se demandent comment notre instinct grégaire peut se manifester au point d'effectuer un suicide collectif, je vous recommande Influence et Manipulation de Robert Cialdini et plus précisément le chapitre sur "la preuve sociale" .

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Ya bien un mec qui a dit un jour que un vieux bonhomme avait créé le monde hein personne ne se dit pas que ya un truc étrange Einstein y croyait. Penses tu être plus savant?

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Le mec est très fort, il leurs fait croire que la comète est " un vaisseau de Jésus "
Personne s'est dit " non c'est juste un cailloux " ..
Le vilain pouvoir des sectes! C'est malheureux, triste et en plus au final DRAMATIQUE!!!

On peut croire ce comportement isolé mais pas tant que ça : le temple du peuple est notamment un autre exemple de secte ayant provoqué un suicide de masse.
On peut penser que les membres sont stupides et que le tout fait nanar, mais tout dans la secte est fait pour les empêcher de penser librement. On les empêche de dormir, ils sont sous-nourris, soumis à de la propagande en masse, on joue avec leurs peurs, on conditionne les enfants avec des chocs électriques et j'en passe !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Problème d'éthique :
Toutes les religions que les Hommes suivent prônent deux grands principes : que l'on peut vous apporter des réponses métaphysique que chacun se pose dans vie que vous n'êtes jamais seul et que vous devez vous aimer les uns les autres tout en restant en harmonie avec le monde.
Pour arriver a respecter et pratiquer une religion, il est indispensable de suivre une discipline et d'elever sa culture. En lisant vos commentaires, vous faites trop rapidement l'amalgame entre la religion et ces pseudo religions qui prônent trop souvent uniquement la discipline et la soumission. Ces pseudo religions sont ce qu'on peut appeller des organisations criminelles à but lucratif (des aberrations). Afficher tout
L'amalgame existe tant que tu veux faire le distinguo entre le fondement d'une religion/ secte et son utilité/ sa raison d'avoir pris naissance. Dans le premier cas on s'accorde a se positionner sur la Véracité du contenu; ce qui laisse le libre arbitre en fonction de nos valeurs, nos capacités intellectuelles et psychologiques. Dans le second cas il faut se demander a quoi et qui sert cette croyance. Et je ne pense pas qu'il faut cibler immédiatement les gourous, mais plutôt voir une croyance comme un outils pour ceux qui y crois. Donc je positionne mon point de vue du côté du croyant lambda et non du côté dirigeant du mouvement spirituel. Si il s'agit d'un outils, alors c'est un outils qui s'adapte a notre construction mentale. Cela ne signifie pas que l'outils sera imbriqué tout au long de notre évolution personnelle, heureusement d'ailleurs, cela nous laisse encore la possibilité (pas le choix, hein! Juste une possibilité) de quitter l'outils et de sortir du contexte de la croyance. J'avoue qu'une secte lâchera moins facilement son adepte qu'une religion plus .... Conventionnel (DSL pour la provoc, j'ai pas trouvé de meilleur mot)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ce qu'il voulait dire c'est qu'il est tout aussi idiot de croire à un jésus conducteur d'ovni que de croire en n'importe quelle autre religion donc si on doit tuer les uns pour leur idiotie il est logique de tuer les autres. Donc avant de dire que qqn est à côté de la plaque , essaies de le comprendre. Sauf qu'il n'a jamais parlé de tuer qui que ce soit. Il a parlé de gens assez con pour se suicider. Et jugé qu'après tout, si c'était leur volonté, tant mieux pour eux quelque part.
Donc il a raison, apprenez à lire.

Je réagis aussi à celui qui a parlé de descente de police pour régler le problème.

Si quelqu'un est assez désespéré pour se suicider avec une telle histoire, j'aimerai bien qu'on m'explique en quoi les flics y changeraient quoi que ce soit ?

Si on pouvait arrêter de croire que les flics résolvent les problèmes...
>_<

Le fascisme n'a jamais été une solution à quoi que ce soit. Ça n'est que de l'apparence, de l'esbrouffe.

a écrit : Une religion n'est rien d'autre qu'une secte qui a réussi dans le buziness ... Ah oui? Mince alors on s'est quasiment tous fait avoir comme des abrutis ? Merci de nous avoir ouverts les yeux.

Posté le

windowsphone

(2)

Répondre

a écrit : Problème d'éthique :
Toutes les religions que les Hommes suivent prônent deux grands principes : que l'on peut vous apporter des réponses métaphysique que chacun se pose dans vie que vous n'êtes jamais seul et que vous devez vous aimer les uns les autres tout en restant en harmonie avec le monde.
Pour arriver a respecter et pratiquer une religion, il est indispensable de suivre une discipline et d'elever sa culture. En lisant vos commentaires, vous faites trop rapidement l'amalgame entre la religion et ces pseudo religions qui prônent trop souvent uniquement la discipline et la soumission. Ces pseudo religions sont ce qu'on peut appeller des organisations criminelles à but lucratif (des aberrations). Afficher tout
Et selon quels critères fais-tu la différence ? Ces critères sont-ils exempts de tout biais ?

Le chiisme n'est pas une religion pour les sunnites mais une secte, selon leurs propres critères, par exemple.

Pour certains athées, les religions ou les sectes sont causées par les mêmes biais cognitifs et la même tendance à croire sans preuve. Je fais partie ce ces personnes.

Le message (amour/haine/etc) n'importe peu, puisqu'il peut facilement être interprété de différentes manières. Le contenu littéral des livres saints est même incohérent de ce point de vue.

a écrit : Non ta rien suivis, apprend a lire avant de répondre a cotée de la plaque tu me fait perdre mon temp. J'ai dit ceux qui croit à l'histoire de lovni sur la comète, pas croire à Jésus Tu veux un Bescherelle ?

a écrit : Non, mais arrête de critiquer les religions. Pourquoi tu ramènes la religion là-dedans? Parce que la religion, au même titre que cette histoire de Jésus qui conduit un ovni n'est rien d'autre qu'une croyance, rien de blasphématoire dans mes propos

a écrit : Le débat commence à partir sur les religions
En soi, les religions ne me posent aucun problèmes, car au départ, chacune d'elles prône la paix et la tolérance.
Le problème, c'est que dans le milieu des religions comme partout ailleurs, y'a des manipulateurs et des pigeons.
Y'a qu�
39;à voire les croisades, la St-Barthélémy, Ben Laden, etc...
Le problème, c'est pas la religion, c'est la connerie humaine. Et ça, on n'y peut rien ( Je tiens à préciser que je suis baptisé catholique mais non-croyant).
Une religion ne fait pas de mal en soi, jamais un père, un imam, un rabbin, un pasteur etc... Ne vous demandera de tuer quelqu'un
Afficher tout
On ne vit pas dans le monde alors.
Dans le mien, il n'y a pas que les bisounours qui construisent des églises.

en.m.wikipedia.org/wiki/List_of_fatwas
www.lexpress.fr/actualite/monde/l-eglise-orthodoxe-russe-eclaboussee-par-le-proces-des-pussy-riot_1149289.html
fr.m.wikipedia.org/wiki/Westboro_Baptist_Church
m.20minutes.fr/monde/938809-pasteur-americain-prone-extinction-homosexuels

Mais eux, "ce ne sont pas des vrais", c'est ça ? Comme tu le vois, il y en a pour tout le monde. Une religion qui aurait un message clair et consistant n'aurait pas besoin d'intermédiaires humains, faillibles, psychopathes, extrémistes, ambitieux, fanatiques ou haineux.

Une religion demande de croire la moindre preuve. C'est la porte ouverte à l'absence de pensée critique, et toutes les conséquences que l'on peut imaginer : croire sans preuve une fantaisie magique, mais pas une autre, alors qu'aucune des deux n'a de preuve à apporter ?

a écrit : Einstein y croyait. Penses tu être plus savant? Non il ne croyait pas à un barbu, il faudrait un peu se renseigner.

As-tu entendu parler de Spinoza ? Du dieu de Spinoza ? Le Dieu qui se fout de sa création comme de sa première baguette magique ? Le dieu qui EST l'Univers et qui n'est pas donc un créateur ?

C'était la "croyance" d'Einstein, disons plutôt une de ses hypothèses.

Et dans le domaine d'une croyance sans preuves, qui peut se targuer d'être plus haut que les autres ? Celui qui a la valise la plus vide ?

a écrit : Je réagis aussi à celui qui a parlé de descente de police pour régler le problème.

Si quelqu'un est assez désespéré pour se suicider avec une telle histoire, j'aimerai bien qu'on m'explique en quoi les flics y changeraient quoi que ce soit ?

Si on pouvait arrêter de croire
que les flics résolvent les problèmes...
>_<

Le fascisme n'a jamais été une solution à quoi que ce soit. Ça n'est que de l'apparence, de l'esbrouffe.
Afficher tout
Il s'agit d'extraire les personnes à l'influence du gourou, qui sont en danger, et les soigner.

Et la police est l'instrument de la justice, qui a tout à voir là-dedans.

Et ils ont tous reçu un Darwin award collectif!