Un ouragan a libéré un poisson dangereux

Proposé par
le
dans

En 1992, l'ouragan Andrew détruisit un aquarium de Floride libérant 6 spécimens de rascasses volantes, un poisson venimeux extrêmement vorace. Depuis ce jour, sa population n'a cessé d'augmenter et envahit peu à peu l'Océan Atlantique et la Mer Méditerranée, ce qui pourrait entrainer dans les scénarios les plus pessimistes la disparition de 80% des poissons endémiques.

La similitude de date entre l'ouragan et la prolifération du poisson est troublante, même si quelques spécimens avaient déjà été observés auparavant dans les eaux de l'Atlantique.


Commentaires préférés (3)

Rassurez moi, rascasse volante c'est bien un surnom hein!!?

Posté le

android

(391)

Répondre

On applaudit tous Andrew pour la prestation ! Clap clap clap

L'endémisme caractérise la présence naturelle d'un groupe biologique exclusivement dans une région géographique délimitée.

( A chaque fois j'oublie ce que c'est.. Ça pourra peut-être aider quelqu'un d'autre!:) )


Tous les commentaires (68)

Rassurez moi, rascasse volante c'est bien un surnom hein!!?

Posté le

android

(391)

Répondre

On applaudit tous Andrew pour la prestation ! Clap clap clap

Une similitude troublante il est vrai mais pas déterminante. Si on avait effectivement déjà observé ces poissons en atlantique nord, ils auraient tôt ou tard pris le dessus sur les autres espèces. Ça s'appelle la sélection naturelle!

L'endémisme caractérise la présence naturelle d'un groupe biologique exclusivement dans une région géographique délimitée.

( A chaque fois j'oublie ce que c'est.. Ça pourra peut-être aider quelqu'un d'autre!:) )

Cette anecdote ressemble à un synopsis de film catastrophe pourri !

Un moyen pour contrôler leur prolifération est de les pêcher, ça se mange mais il faut bien cuir le poisson, les toxines sont thermolabile (si je me trompe pas), en gros les toxines sont détruites par la chaleur.

Et puis une fois fini le repas les pics peuvent servir de cure dents......

Posté le

android

(45)

Répondre

a écrit : L'endémisme caractérise la présence naturelle d'un groupe biologique exclusivement dans une région géographique délimitée.

( A chaque fois j'oublie ce que c'est.. Ça pourra peut-être aider quelqu'un d'autre!:) )
Exactement et pour avoir un exemple probant, il suffit de regarder la faune et la flore d'Australie (ornithorynque et j'en passe).

Cf anecdote correspondante

Posté le

android

(7)

Répondre

Les rats se cassent avant l'ouragan... Non ?

Posté le

android

(32)

Répondre

A 6 ils ont réussi à coloniser un océan entier ? Ça doit être des sacrés chauds lapins !

Toute blague mise a part, si 80% des espèces marines disparaissaient, je pense qu'on aurait un sérieux problème ...

Que se passerait il si cela arriver dans un laboratoire qui travaille sur des virus mortel? Quand la nature décide de nous punir,elle fait sa très bien

J'avais vu un reportage qui expliquait que les rascasses était originaire de la mer rouge. Là bas, les petites rascasses volantes (moins venimeuses) sont mangées par les requins.
Donc ils avaient eu l'idée de nourrir les requins sauvage de floride avec des petites rascasses pour leur "apprendre" à s'en nourrir. Et donc les éliminées ou les régulées "naturellement".
Au bout des quelques semaines les écologistes ont protestés et l'expérience s'est arrêtée là.

C'est un reportage que j'ai vu, ce n'est pas mon avis personnel.

Posté le

android

(36)

Répondre

On les appelles "Poisson Lion" par chez nous.

_Un oiseau
_Un avion
_Non... une rascasse volante...

Posté le

android

(22)

Répondre

a écrit : Que se passerait il si cela arriver dans un laboratoire qui travaille sur des virus mortel? Quand la nature décide de nous punir,elle fait sa très bien Il est vrai qu'entre un aquarium publique et un laboratoire type P4 il n'y a pas de différence au niveau de la sécurité...

Anecdote à prendre avec des pincettes car ce n'est qu'une théorie parmi d'autres quant à l'accroissement rapide de cette espèce, en tous cas dans l'océan atlantique.
Je précise quand mm que c'est, pour moi qui me suit intéressé au sujet, une des plus plausibles.

Le nouveau scénario catastrophe pour un blockbuster apocalyptique est déjà prêt alors ! Après la planète des singes, la planète des rascasses volantes !

a écrit : L'endémisme caractérise la présence naturelle d'un groupe biologique exclusivement dans une région géographique délimitée.

( A chaque fois j'oublie ce que c'est.. Ça pourra peut-être aider quelqu'un d'autre!:) )
Oui merci !! ;)

Posté le

android

(2)

Répondre

Il n'est pas question dans les sources de la mer Méditerranée ! Ce poisson envahit la mer des Caraïbes et la côte est des États Unis et c'est déjà pas mal. S'il savait s'étendre tout seul à travers les océans, ça serait fait depuis longtemps à partir de sa région d'origine alors je ne vois pas le rapport entre sa libération en Floride et la mer Méditerranée !

Posté le

android

(15)

Répondre

Ce "poisson lion" prolifère terriblement, à tel point que la Floride (notamment) organise des chasses en bouteilles, avec les clubs de plongée, lors de sorties "amateurs" classiques... Ils équipent leurs palanquées de sorte de tubes qui protègent les plongeurs amateurs des dorsales du poisson, et dans lesquels ils "enfournent" les poissons sans risque, après les avoir plantés (ces poissons sont très lents, faciles à harponner).
Ces "tubes"ont été spécialement conçus la bas, pour ce poisson. Le nombre ramassé par les palanquées est impressionnant... À tel point que des cuisiniers les ont mis au menus alors que c'était un poisson considéré comme immangeable jusque là (mais ça demande une préparation)... Il paraît que c'est bon.