Un virus qui se transmet par le son

Proposé par
Invité
le

Des chercheurs allemands ont mis au point un virus informatique acoustique ! Le virus se propage via les haut-parleurs et les micros, à des fréquences inaudibles par l'Homme. Il n'a même pas besoin que l'ordinateur soit connecté à internet et peut effectuer des opérations simples, mais néanmoins dangereuses comme télécharger un fichier ou désactiver les protections de l'ordinateur.


Commentaires préférés (3)

En lisant le titre, je pensais qu'il s'agissait d'un virus dangeureux pour l'homme :o

Posté le

windowsphone

(284)

Répondre

Il paraît que le groupe de chercheurs s'appelle Tokyo hotel.

Posté le

android

(682)

Répondre

Après lecture des sources, je me permets de nuancer l'anecdote : on ne parle pas là d'un logiciel malveillant se propageant d'ordinateur en ordinateur au gré du vent. Il s'agit plus exactement d'un mode de transmission de données ingénieux, par le biais des ondes sonores (infra/ultra sons y compris) et ainsi accessible à tout appareil disposant d'un micro/haut parleur. Ce moyen de communication est cependant dangereux car très difficilement détectable contrairement aux transmissions de données par internet. Les chercheurs ont en effet pu développer un logiciel qui, une fois installé sur deux ordinateurs, a pu faire communiquer des données d'un appareil a l'autre sans aucun autre moyen que le son (pas de connexions , filaire ou autres).
Cette méthode ne permet en revanche qu'une transmission à environ 20 bits/s, ce qui modère largement la possibilité de transmettre un fichier mais permet tout de même de communiquer des informations telles que les touches saisies sur le clavier ou lancer des commandes simples.

Posté le

android

(469)

Répondre


Tous les commentaires (89)

En lisant le titre, je pensais qu'il s'agissait d'un virus dangeureux pour l'homme :o

Posté le

windowsphone

(284)

Répondre

Cela me fait penser aux services secrets capable de télécharger l'ensemble de vos données sur un ordinateur MÊME ÉTEINT !!
Ils doivent juste être garer devant votre maison ...

Posté le

android

(43)

Répondre

Il paraît que le groupe de chercheurs s'appelle Tokyo hotel.

Posté le

android

(682)

Répondre

Après lecture des sources, je me permets de nuancer l'anecdote : on ne parle pas là d'un logiciel malveillant se propageant d'ordinateur en ordinateur au gré du vent. Il s'agit plus exactement d'un mode de transmission de données ingénieux, par le biais des ondes sonores (infra/ultra sons y compris) et ainsi accessible à tout appareil disposant d'un micro/haut parleur. Ce moyen de communication est cependant dangereux car très difficilement détectable contrairement aux transmissions de données par internet. Les chercheurs ont en effet pu développer un logiciel qui, une fois installé sur deux ordinateurs, a pu faire communiquer des données d'un appareil a l'autre sans aucun autre moyen que le son (pas de connexions , filaire ou autres).
Cette méthode ne permet en revanche qu'une transmission à environ 20 bits/s, ce qui modère largement la possibilité de transmettre un fichier mais permet tout de même de communiquer des informations telles que les touches saisies sur le clavier ou lancer des commandes simples.

Posté le

android

(469)

Répondre

Mon ordi fait tellement de boucan, que je défi ce virus de l'infecter avec un autre son..

Tant d'effort pour des "choses" négatives...

Posté le

android

(12)

Répondre

Le chien étant plus sensible que l'homme aux ultra son, je propose que chaque PC soit vendu avec un yorkshire afin de prévenir ce genre d'intrusion. Quand Norton aboye coupé vos haut parleurs.

a écrit : Après lecture des sources, je me permets de nuancer l'anecdote : on ne parle pas là d'un logiciel malveillant se propageant d'ordinateur en ordinateur au gré du vent. Il s'agit plus exactement d'un mode de transmission de données ingénieux, par le biais des ondes sonores (infra/ultra sons y compris) et ainsi accessible à tout appareil disposant d'un micro/haut parleur. Ce moyen de communication est cependant dangereux car très difficilement détectable contrairement aux transmissions de données par internet. Les chercheurs ont en effet pu développer un logiciel qui, une fois installé sur deux ordinateurs, a pu faire communiquer des données d'un appareil a l'autre sans aucun autre moyen que le son (pas de connexions , filaire ou autres).
Cette méthode ne permet en revanche qu'une transmission à environ 20 bits/s, ce qui modère largement la possibilité de transmettre un fichier mais permet tout de même de communiquer des informations telles que les touches saisies sur le clavier ou lancer des commandes simples.
Afficher tout
heuresement que tu est la parce que javais pas tout compris

Posté le

windowsphone

(20)

Répondre

D'après certains ce n'est plus un "proof if concept". Faites une recherche sur "Badbios"...

a écrit : Et l'antivirus fonctionne comment? Je dirais soit couper le micro/haut-parleur soit émettre une autre fréquence pour interférer, mais là encore il faut le détecter et c'est en ça que ce système est ingénieux car il est presque indetectable

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Cela me fait penser aux services secrets capable de télécharger l'ensemble de vos données sur un ordinateur MÊME ÉTEINT !!
Ils doivent juste être garer devant votre maison ...
Je serai curieux de savoir comment ?

Posté le

android

(11)

Répondre

Je pense qu'une paranoïa générale va s'installer chez tous les lecteurs...

Posté le

windowsphone

(14)

Répondre

a écrit : Cela me fait penser aux services secrets capable de télécharger l'ensemble de vos données sur un ordinateur MÊME ÉTEINT !!
Ils doivent juste être garer devant votre maison ...
Sources ?

Posté le

android

(9)

Répondre

C'est le générique de Derrick fredonné par Carla Bruni!

Posté le

android

(10)

Répondre

Dans le même principe des chercheurs en sécurité on démontré qu'il était possible de pirater un ordi avec un laser et un scanner branchée sur l'ordi l'intérêt est la portée du laser alors que le son il faut être à proximité:-)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Après lecture des sources, je me permets de nuancer l'anecdote : on ne parle pas là d'un logiciel malveillant se propageant d'ordinateur en ordinateur au gré du vent. Il s'agit plus exactement d'un mode de transmission de données ingénieux, par le biais des ondes sonores (infra/ultra sons y compris) et ainsi accessible à tout appareil disposant d'un micro/haut parleur. Ce moyen de communication est cependant dangereux car très difficilement détectable contrairement aux transmissions de données par internet. Les chercheurs ont en effet pu développer un logiciel qui, une fois installé sur deux ordinateurs, a pu faire communiquer des données d'un appareil a l'autre sans aucun autre moyen que le son (pas de connexions , filaire ou autres).
Cette méthode ne permet en revanche qu'une transmission à environ 20 bits/s, ce qui modère largement la possibilité de transmettre un fichier mais permet tout de même de communiquer des informations telles que les touches saisies sur le clavier ou lancer des commandes simples.
Afficher tout
+1
J'allais le dire. Le résumé est trop vulgarisant.
Ça n'a rien d'extraordinaire d'utiliser le son comme protocole de communication, ou des enceintes comme micro.
L'exploit aurait été de trouver une faille dans les drivers audio permettant une intrusion et une propagation dans le système informatique.
En lisant les sources, il n'y a pas de faille logicielle donc pas de virus. Il faut que deux ordinateurs soient déjà contaminés pour que le son puisse ensuite être utilisés pour communiquer entre les deux.
L'anecdote est assez quelconque et de surcroit son résumé prête à confusion.

Posté le

android

(34)

Répondre

Ah maintenant que vous en parler j'ai eu sur mon Pc un de ces virus.
Il disait :
Salut c'est Julien, je vais vois présentez une méthode simple pour gagner de l'argent

Tant qu a faire , Ils auraient dus commencer déjà par trouver comment on peut propager l électricité en mode sans fil et sans danger pour l homme .
Ca aurait fait mieux tourner le schmilblick