Au début de l'aviation, on se repérait de la même manière que sur les navires

Proposé par
le

Lors des vols des premiers avions long-courrier, la technologie ne permettait pas de naviguer sans repères tout en étant absolument certain de sa position. C'est pour cela que l'équipage comptait un officier navigateur, qui regardait les étoiles la nuit avec un sextant pour se repérer, à la manière des marins. Cette pratique a disparu il n'y a pas si longtemps que cela, dans les années 90.

En effet, les avancées technologiques dans le domaine aéronautique à l'époque n'incluaient pas tous les moyens de navigation actuels, et lors de longs vols au-dessus des océans ( qui s'effectuaient généralement de nuit ), le navigateur pouvait, car un avion vole très souvent au-dessus des nuages, observer la voûte céleste grâce à un sextant, qui passait par un trou spécialement fait pour dans le cockpit. En repérant les étoiles, il était capable de donner avec précision la position de l'avion, permettant ainsi de savoir si les pilotes faisaient bonne route.


Commentaires préférés (3)

Commentaire supprimé C'est vrai qu'aujourd'hui les pilotes sont très mauvais...
Le niveau des pilotes n'a pas changé, c'est les méthodes de navigation qui ont évolués.

a écrit : Impressionnent ! Encore un savoir-faire que la technologie fait disparaître Et la technologie crée un nouveau savoir faire, celui de programmer des appareils de navigation.

Posté le

android

(368)

Répondre

Tu vas me dire que ça faisait 20 ans qu'on avait déjà marché sur la lune mais qu'on volait comme à l'époque de pirate des caraïbes??


Tous les commentaires (93)

Ouais, et à l'époque c'était de sacrés pilotes ;)

Posté le

android

(8)

Répondre

Et ils faisaient comment le jour?;)
Sans doute avec le soleil, ce qui paraîtrait logique...

Impressionnent ! Encore un savoir-faire que la technologie fait disparaître

Un métier qui n'existe plus tout comme bien d'autres. Mais bon, la technologie fournit des emplois aussi on va dire ...

Posté le

android

(7)

Répondre

Commentaire supprimé C'est vrai qu'aujourd'hui les pilotes sont très mauvais...
Le niveau des pilotes n'a pas changé, c'est les méthodes de navigation qui ont évolués.

a écrit : Impressionnent ! Encore un savoir-faire que la technologie fait disparaître Et la technologie crée un nouveau savoir faire, celui de programmer des appareils de navigation.

Posté le

android

(368)

Répondre

Tu vas me dire que ça faisait 20 ans qu'on avait déjà marché sur la lune mais qu'on volait comme à l'époque de pirate des caraïbes??

a écrit : Et la technologie crée un nouveau savoir faire, celui de programmer des appareils de navigation. Effectivement ! C'est tout aussi impressionnant

C'est ce qu'on appel avoir la tête dans les nuages

Bien, bien...
jusqu'aux années 1990 ?!!
Bonne planque comme boulot en fin de vie, le navigateur devait passer plus de temps au bar que dans le cockpit !

a écrit : C'est ce qu'on appel avoir la tête dans les nuages Ah bah non justement, au-dessus des nuages !

a écrit : C'est vrai qu'aujourd'hui les pilotes sont très mauvais...
Le niveau des pilotes n'a pas changé, c'est les méthodes de navigation qui ont évolués.
Euh oui les pilotes de lignes sont bien moins bons car trop assistés par la technologie !
Et je parle en connaissance de cause...

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Ouais, et à l'époque c'était de sacrés pilotes ;) Ils ne sont pas moins bons aujourd'hui. Simplement le spectre des connaissances à maîtriser est très différent. Au lieu d'être 3 dans le cockpit ils ne sont plus que 2.
Aucun problème, tant que tout va bien.......

a écrit : Tu vas me dire que ça faisait 20 ans qu'on avait déjà marché sur la lune mais qu'on volait comme à l'époque de pirate des caraïbes?? Les vols vers la lune se faisait aussi par la même méthode en pointant des étoiles pour garder la bonne direction.

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Euh oui les pilotes de lignes sont bien moins bons car trop assistés par la technologie !
Et je parle en connaissance de cause...
Assistés par la technologie certes, mais va utiliser tout ça. Je pense pas que n'importe serait capable d'analyser, comprendre et gérer toutes ces données présentes sur le tableau de bord d'un pilote.
Bien plus que savoir les lire il faut également savoir comment toutes ces informations arrivent, et interpréter une défaillance. Quand un outil à bord plante, tu lâches pas les commandes et fermes les yeux !

"Nous survolons actuellement les caraïbes ... ou l'Australie, en fait on est perdu !! " x)

Posté le

android

(21)

Répondre

Les astrolabes et les octans sont des instruments de mesures utilisés vers le IIIe siècle avant Jésus-Christ. Toutefois, le sextant moderne fut inventé dans les années 1730, par deux inventeurs indépendamment. John Hadley ( mathématicien anglais ) et Thomas Godfrey ( américain ).

Comme dans Terre des Hommes de St Exupéry

a écrit : Bien, bien...
jusqu'aux années 1990 ?!!
Bonne planque comme boulot en fin de vie, le navigateur devait passer plus de temps au bar que dans le cockpit !
Comme les pilotes début qu'ils ont le pilote automatique, t'as même eu des films relatant les histoires de pilotes drogués et complètement saouls.

Posté le

android

(1)

Répondre