Un vernis à ongle anti violeurs

Proposé par
Invité
le

En Caroline du Nord, des élèves ont pour projet de concevoir un vernis à ongles anti-viol. En effet, il suffira juste de tremper son ongle discrètement dans une boisson pour découvrir si celle-ci contient la "drogue du violeur" : la couleur du vernis change lorsqu'il est mis en contact avec des produits tels que le Rohypnol.


Commentaires préférés (3)

Si le verre contient de la drogue le vernis devient violet

Posté le

android

(401)

Répondre

_Vous voulez un whisky ?
_Ho juste un doigt !
_Vous ne voulez pas un whisky d'abord ?

a écrit : Suffit de beaucoup la faire boire avant,une fois bourré la couleur n'aura plus trop d'importance Dans le prochain commentaire d'Obscuro, nous allons apprendre à cacher un corps en milieu urbain ! :D

Posté le

ios

(1155)

Répondre


Tous les commentaires (82)

Si le verre contient de la drogue le vernis devient violet

Posté le

android

(401)

Répondre

Si ça c'est pas un vrai eurêka?! Par contre quelle couleur d'alerte? J'espère qu'ils penseront aux lumières types néons fluorescents etc...

Heu salut attend avant je vais tremper mes doigts dans une boissons au cas ou tes quelqu'un de mauvais

Posté le

android

(23)

Répondre

Se ronger les ongles en laissant du vernis écaillé est tout aussi dissuasif pour le violeur...

Posté le

android

(21)

Répondre

_Vous voulez un whisky ?
_Ho juste un doigt !
_Vous ne voulez pas un whisky d'abord ?

Et comment est-ce qu'on trempe son ongle "discrètement" dans une boisson qu'on vient de vous offrir? Je suis curieux d'assister à la scène!

Mais comment vais je faire moi maintenant!!!!

Coluche disait:"le viol c'est quand on veut pas, moi je voulais!"

Le GHB est inodore, incolore et insipide. Sont prix est généralement inférieur à celui des autres drogues.
Si ce vernis pouvait marcher, ça serait bien utile pour démasquer quelques pourritures...

Info interessante, ce groupe d'étudiants a été traité de sexiste et promouvant le viol par de nombreuses ONG féministes... genre les mecs essaient de trouver un moyen d'empêcher un viol par ingestion de drogue mais on les traite de violeurs sexistes, logique!

Posté le

android

(165)

Répondre

Si le type est assez psychopathe pour mettre du GHB dans un verre, je me demande sa réaction quand il va voir le changement d'attitude de la fille...

Suffit de beaucoup la faire boire avant,une fois bourré la couleur n'aura plus trop d'importance

a écrit : Suffit de beaucoup la faire boire avant,une fois bourré la couleur n'aura plus trop d'importance Dans le prochain commentaire d'Obscuro, nous allons apprendre à cacher un corps en milieu urbain ! :D

Posté le

ios

(1155)

Répondre

Comme dit plus haut, malgré l'utilité de cet invention, je ne pense pas que le nombre de viol baissera. L'utilisation du GHB pour un viol doit être pas si important, faudrait passer par la prévention pour qu'il y est pas d'homme qui passe a l'acte plutôt que trouvé des barrage à ces crimes.

Je trouve l'idée absolument géniale !!!! J'espère qu'ils vont réussir à réaliser le projet, mais surtout à pouvoir en faire un commerce accessible et à diffuser rapidement partout dans le monde !

Après, je suis assez d'accord avec Medzou, je pense que les personnes qui utiliseront cette méthode sont de bases déjà bien informées et savent comment éviter ce genre de chose. Avant tout, la meilleure défense reste toujours l'information et la vigilance.

a écrit : Je trouve l'idée absolument géniale !!!! J'espère qu'ils vont réussir à réaliser le projet, mais surtout à pouvoir en faire un commerce accessible et à diffuser rapidement partout dans le monde !

Après, je suis assez d'accord avec Medzou, je pense que les personnes qui utiliseront cet
te méthode sont de bases déjà bien informées et savent comment éviter ce genre de chose. Avant tout, la meilleure défense reste toujours l'information et la vigilance. Afficher tout
Il faudrait les deux parce qu'on a beau être informés il restera toujours quelques timbrés et l'information et la vigilance c'est pas toujours suffisant contre 1m80 de détermination surtout droguée (on va me dire qu'un vernis n'aide pas non plus mais au moins on est pas encore droguée et on peut appeler quelqu'un dès qu'il change de couleur)

Et les hommes qui sont victimes, ils font comment ? Ils ne mettent pas de vernis eux

Posté le

android

(42)

Répondre

Ou alors la fille n'accepte pas de prendre un verre avec n'importe qui. C'est aussi une solution

Posté le

android

(40)

Répondre

a écrit : Comme dit plus haut, malgré l'utilité de cet invention, je ne pense pas que le nombre de viol baissera. L'utilisation du GHB pour un viol doit être pas si important, faudrait passer par la prévention pour qu'il y est pas d'homme qui passe a l'acte plutôt que trouvé des barrage à ces crimes. Disons que les victimes ne vont pas souvent porté plainte, car elles ont été pour la plupart fortement alcoolisées, puis après elles ne se souvienne de rien, elles se sentent donc coupable d'une certaine manière . Aussi le GHB n'est détectable dans le sang que pendant une courte période , donc difficile de le prouver au final ...