Les plantes entendent quand on les mange

Proposé par
le
dans

Les plantes ont l'ouïe fine ! Une étude a montré que des plantes pouvaient "entendre" une chenille manger leurs feuilles : les scientifiques ont diffusé le bruit d'une chenille mangeant des feuilles, et les plantes ont réagi en émettant des molécules chimiques de défense. Elles seraient particulièrement sensibles aux vibrations, et capables de les différencier du simple vent.


Commentaires préférés (3)

Après "les murs ont des oreilles" : les plantes ont des oreilles.
Décidément, on n'a vraiment plus aucune intimité.

Posté le

android

(460)

Répondre

Ma pauvre plante doit entendre mon chat se soulager dans son pot sans pouvoir rien faire...

Posté le

android

(485)

Répondre

Je ne verrai plus jamais les plantes de la même facon

Posté le

windowsphone

(287)

Répondre


Tous les commentaires (106)

Je savais pas que les plantes avaient des oreilles

Une raison de plus pour ne pas manger de salade

Posté le

android

(32)

Répondre

Après "les murs ont des oreilles" : les plantes ont des oreilles.
Décidément, on n'a vraiment plus aucune intimité.

Posté le

android

(460)

Répondre

Ma pauvre plante doit entendre mon chat se soulager dans son pot sans pouvoir rien faire...

Posté le

android

(485)

Répondre

Cela n'est pas étonnant, les plantes sont également vivantes !
Ça me fait penser au film "phénomène" avec Mark Wahlberg !

Je ne verrai plus jamais les plantes de la même facon

Posté le

windowsphone

(287)

Répondre

Les murs ont des oreilles, les plantes aussi, un mur végétal possède donc 2 paires d'oreilles. A méditer !!!

Bientôt il existera des associations de défense des végétaux !

Un jour peut être les vieux arbres nous raconteront ce qu'ils ont entendu...

Posté le

android

(60)

Répondre

2 questions me viennent a l'esprit: Comment les plantes arrivent-elles à entendre le bruit et surtout à le "comprendre" vu qu'elles n'ont ni cerveau ni oreilles?

Édit: après quelques recherches sur cette incroyable expérience, j'ai déjà découvert que cette conclusion n'est pas du tout évidente,il existe une autre possibilité qui expliquerait que la plante ait compris que l'asticot lui mangeait ses feuilles: les plantes étant sensibles au champ magnétique terrestre, peut-être sont-elles aussi capables de percevoir un champ magnétique ultra-faible émanant de l'asticot ? Cependant les scientifiques préfèrent garder la deuxième possibilité : le son.

Les plantes peuvent "entendre", certaines peuvent "voir" en prenant la forme de leurs voisines, elles peuvent "communiquer" entre elles par l'émission de substance. Il reste tellement de chose a apprendre des plantes que ça en donne le ver..tige :)

a écrit : 2 questions me viennent a l'esprit: Comment les plantes arrivent-elles à entendre le bruit et surtout à le "comprendre" vu qu'elles n'ont ni cerveau ni oreilles?

Édit: après quelques recherches sur cette incroyable expérience, j'ai déjà découvert que cette conclusion n'es
t pas du tout évidente,il existe une autre possibilité qui expliquerait que la plante ait compris que l'asticot lui mangeait ses feuilles: les plantes étant sensibles au champ magnétique terrestre, peut-être sont-elles aussi capables de percevoir un champ magnétique ultra-faible émanant de l'asticot ? Cependant les scientifiques préfèrent garder la deuxième possibilité : le son. Afficher tout
Selon la première source : " Mais parallèlement, un nouveau champ d'études, la neurobiologie des plantes, se développe. Un système dénué de cerveau et de neurones mais qui serait capable de réactions complexes..."

Posté le

android

(27)

Répondre

Donc les mûres ont des oreilles ?

Posté le

android

(80)

Répondre

Si on peut avoir la même chose pour différencier les bons gens des c** !

Posté le

android

(2)

Répondre

Ca me rappel avoir vu dans une émission (je ne sais plus laquelle), un test où, dans deux serres différentes étant composé des même plantes, deux musiques différentes étaient diffusées en continu.

Dans l'une c'était du Mozart.
Dans l'autre c'était du Metallica.

Il en est ressorti qu'après un mois ou deux (je ne sais plus), les plantes écoutant du Mozart s'étaient développées deux fois vite que celle écoutant du Metallica.

N'arrosez jamais les feuilles ! Risque d'otite !

Posté le

android

(44)

Répondre

Et comment c'est possible ?? C'est le même systéme que notre ouïe ? Si quelqu'un peut m'aider :) merci d'avance !

Posté le

android

(2)

Répondre

Depuis 1981 on sait que la courge a les feuilles mangées par une coccinelle . La courge allertée par son " ouïe " se défend en rendant ses feuilles toxiques . La coccinelle ne meurt pas car la courge n'a pas eu assez de temps pour enrichir significativement ses tanins . Le lendemain la coccinelle entame son repas foliaire toujours à 6 mètres de distance d'une feuille attaquée . Pourquoi ? Tout simplement parceque l'information du message d'alerte envoyée par la courge n'est perçu par ses congénères qu'à une distance de six mètres et ne peuvent donc pas se rendrent pareillement toxiques . La coccinelle par interconnexion est capable de calculer et de neutraliser la contre attaque de la courge .

Source : Les Langages secrets de la nature - Fayard 1996 -

Il faut savoir que le son n'est rien d'autre d'une vibration de l'air. Quand nous entendons quelque chose, c'est juste notre cerveau qui convertit ces vibrations. Ça doit être pareil avec les plantes : leurs feuilles et tiges vibrent d'une certaine manière et elles "savent" que ce son/vibration est celui d'une chenille les mangeant.