Le baobab peut servir de prison

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (57)

Facile de s'évader d'une prison en bois qd même

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est toujours plus grand que nos chers appartements parisiens

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ca doit etre cool d'etre emprisonne dans un arbre...
Plus serieusement, pourquoi on les emprisonnés ? Parce qu'ils etaient aborigènes ?
Merci Cpt Cook...
On les enfermait pour pouvoir développer l'industrie et leur voler leurs terres. Même principe qu'aux États-Unis avec les Amérindiens... Encore et toujours. Il est arrivé d'autres choses horribles en Australie au XXème siècle, on volait les enfants naissants d'une union entre un(e) blanc(he) avec un(e) aborigène et on les éduquait comme des blancs et on leur donnait des postes importants quand ils pouvaient passer comme des "blancs", pas métis. Les parents ne les revoyaient pas de leur vie et s'ils essayaient d'intervenir, soit on les tuait, soit on les mettait en prison... Les joies de la colonisation !

a écrit : Grâce au chêne plus besoin de chaîne Ceux qui ont fait ça étaient vraiment des glands.

a écrit : "C'est a leur façon de traiter les prisonniers que l'on juge une civilisation" Source?

Si elles existent toujours je pense que les policiers doivent prendre un main plaisir à y enfermer les personnes fortement alcoolisées, le lendemain elle auront une vraie gueule de bois ;)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : L'ironie était facile d'accès ... Se taire ça aurait pu être facile aussi

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Vivant au Sénégal, et ayant constaté l'importance que le peuple accorde à ce symbole de liberté et de tradition, il est vraiment affligeant de voir cet arbre sacré profané de la sorte... Ils faisaient exactement pareil au Sénégal.

a écrit : Ils faisaient exactement pareil au Sénégal. Après quelques recherches, je n'ai rien trouvé, si tu pouvais étayer tes propos ou citer des sources, ce serait franchement génial!

a écrit : Après quelques recherches, je n'ai rien trouvé, si tu pouvais étayer tes propos ou citer des sources, ce serait franchement génial! Je n'ai malheureusement pas de source. J'y ai vécu deux ans et je l'ai vu de mes propres yeux. (Pas des gens vivants enfermés hein ! mais les ossements qui restaient.)

a écrit : Je n'ai malheureusement pas de source. J'y ai vécu deux ans et je l'ai vu de mes propres yeux. (Pas des gens vivants enfermés hein ! mais les ossements qui restaient.) Ah je vois exactement de quoi tu parle !! Il ne s'agit pas à proprement parler de prison mais plus de sépultures destinées aux membres de la caste des griots(chanteur et conteur d'histoire perpétuant la tradition orale). Ces derniers, jugés comme inférieures ne pouvais être enterré décemment " comme les autres " ce qui explique ces ossements dans les baobabs! Pour ceux que le Sénégal intéresse, la Réserve Naturelle de Bandia en est remplie !

a écrit : Mouais ... sauf qu'il s'agit d'un baobab et qu'il n'y a plus de chaînes depuis bien longtemps dans les prisons ... Un trait d'esprit (plutôt réussi en plus) ne nécessite pas forcément d'être reprit afin de faire un commentaire.... on avait tous comprit ça... à part toi apparemment.... ^^

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Qui est le plus mauvais, celui qui enferme ou celui qui est enfermé ? Bien sûr c'est l'enfermé qui est méchant! (Ironie) il n'avait qu'à ne pas vivre là où il vivait depuis des siècles!
Aujourd'hui c'est la même chose dans la plus part des pays en guerre!
Plus on est fort, moins on a tord!!!

a écrit : N'importe quoi ces aborigènes!!
Sous pretexte qu'il habitent en Australie depuis toujours ils se croient chez eux.
Ce sont les aborigènes qui ont été enfermés.. Pas l inverse..

C est quand même original comme chez sois il faut avouer

a écrit : Au cas où je peux prêter celui qui pousse au centre de ma main. Je suis sûr que pas mal de monde y entre.
Sérieusement ce n est pas mauvais pour l arbre? On ne le détériore pas ainsi?
Ce ne sont pas les aborigènes enfermés à tort pour la plupart mais l'arbre ?

a écrit : Facile de s'évader d'une prison en bois qd même Je ne pense pas que les aborigènes, très proches de la nature auraient abîmé un arbre pour survivre