Il est impossible d'avaler sa langue lors d'une crise d'épilepsie

Proposé par
le

Contrairement à la croyance populaire, une personne ayant une crise d'épilepsie ne peut pas avaler sa langue. Il ne faut donc pas mettre sa main dans la bouche d'une personne en état de crise, car vous risquez de vous faire sectionner le doigt ou d'abimer ses dents. La seule chose conseillée est de la mettre en position latérale de sécurité une fois la crise terminée.

Par contre, une fois la crise passée, il y a de fortes chances que la victime perde conscience et que tous ses muscles désormais fatigués se relâchent. C'est à ce moment-là que la langue peut donc partir en arrière et bloquer les voies aériennes supérieures.


Commentaires préférés (3)

Épilepsie vient du grec ancien (epilambanein) et signifie "prendre par surprise".

Posté le

android

(290)

Répondre

Autre conseil que j'ai pu apprendre en formation de secourisme : ne jamais la tenir ou lui maintenir les bras, au cour d'une crise la force de la personne épileptique est impressionnante et elle risquerait fort de vous briser les os, involontairement.

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, une crise d'épilepsie n'est pas forcément caractérisée par des spasmes violents de la personne. Certains épileptiques ont des crises caractérisées par une absence (la personne s'arrête brutalement dans une action, ou ne réagit plus lors d'une discussion). Celles ci sont un peu moins fréquentes et surtout bien plus difficiles à déceler, et surtout il ne faut jamais les prendre à la légère, ça reste quand même des crises ( j'ai pu le constater par moi même en tant qu' accompagnateur en séjour adapté, c'est très impressionnant)


Tous les commentaires (110)

Épilepsie vient du grec ancien (epilambanein) et signifie "prendre par surprise".

Posté le

android

(290)

Répondre

Autre conseil que j'ai pu apprendre en formation de secourisme : ne jamais la tenir ou lui maintenir les bras, au cour d'une crise la force de la personne épileptique est impressionnante et elle risquerait fort de vous briser les os, involontairement.

Un des états des personnes les plus étranges au monde !

Vous imaginez au Moyen-Âge comment les gens l'interprétaient ?

La pauvre personne devait passer pour le diable et se faisait brûler....

À titre indicatif, on ne pas à proprement parlé "avaler sa langue". La langue peu néanmoins basculer en arrière et bloquer la gorge, provoquant une asphyxie.

Étant épileptique, je confirme! Plus jeune, j'en ai fait une, mon père ne sachant pas quoi faire a mis sa main dans ma bouche. Il était en sang après... Et la perte de connaissance peut intervenir pendant la crise même. Ça arrive même fréquemment, mais effectivement, pas possible d'avaler sa langue. Et beaucoup de force en effet. Même si c'est impressionnant, le tout c'est de pas paniquer et de se dire qu'une fois que la crise est partie, il faut juste attendre qu'elle passe. En faisant les bons gestes, le danger est moindre.

Posté le

android

(57)

Répondre

a écrit : Un des états des personnes les plus étranges au monde !

Vous imaginez au Moyen-Âge comment les gens l'interprétaient ?

La pauvre personne devait passer pour le diable et se faisait brûler....
En général on les prenait pour des possédés. Ou des démons etc... Ceci dit, il y a encore peu, on internait les épileptiques alors... C'est pas forcément mieux... -_-

Posté le

android

(35)

Répondre

Au moment de la crise la personne peut par contre se sectionner la langue, c'est pourquoi il faut aussi la mettre en position latéral de sécurité.

a écrit : Un des états des personnes les plus étranges au monde !

Vous imaginez au Moyen-Âge comment les gens l'interprétaient ?

La pauvre personne devait passer pour le diable et se faisait brûler....
Cesar en était atteint tu peux le voir dans la série Rome, tu vois son esclave le cacher pour que personne le prennent pour un démon.

Posté le

android

(13)

Répondre

En qualité de secouriste :
Il faut aider la personne durant sa chute (oui se fracasser la tête c est pas top) enlever autour tout les objets qui pourrait blessé la personne, la laisser faire sa crise tout en la surveillant, puis a la fin la mettre en pls le temps que la personne redevient elle même.

Posté le

android

(42)

Répondre

On parle de crise d'épilepsie pour une personne souffrant d'épilepsie... Le terme générique est crise convulsive !!!

C'est un état de Zombie cette crise??!

La rumeur a dérivée vers l'avalage de langue a tort, mais je pense que l'idée de mettre un baton dans la bouche, ou a défaut, ses doigts, c'est surtout pour éviter que l’épileptique se sectionne la langue.

a écrit : En qualité de secouriste :
Il faut aider la personne durant sa chute (oui se fracasser la tête c est pas top) enlever autour tout les objets qui pourrait blessé la personne, la laisser faire sa crise tout en la surveillant, puis a la fin la mettre en pls le temps que la personne redevient elle même.
Pour avoir longtemps travaillé avec une personne épileptique j'étais chaque fois surpris lorsqu'une crise survenait et n'avait pas le temps de la rattraper. C'était assez soudain et sans réel signe avant coureur. Je ne sais pas si c'est une généralité mais je ne pense pas qu'on est ai le temps d'amortir la chute, surtout la première fois où l'on y est confronté.
Pour le reste je suis entièrement d'accord avec vous. :-)

Posté le

android

(16)

Répondre

L'épilepsie ne consiste pas seulement en des crises convulsive, certains enfants distrait souffre en fait de micro crise d'épilepsie leur donnant des absences (jusqu'à 200 par jour).
On peut avoir des mouvement incontrôlable mais bien définis (la personne reste consciente et pendant la crise, son bras droit va faire un enchaînement précis qui sera toujours identique ).
Les atteintes sont varié et corresponde a la zone du cerveau lésé.

Posté le

android

(24)

Répondre

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, une crise d'épilepsie n'est pas forcément caractérisée par des spasmes violents de la personne. Certains épileptiques ont des crises caractérisées par une absence (la personne s'arrête brutalement dans une action, ou ne réagit plus lors d'une discussion). Celles ci sont un peu moins fréquentes et surtout bien plus difficiles à déceler, et surtout il ne faut jamais les prendre à la légère, ça reste quand même des crises ( j'ai pu le constater par moi même en tant qu' accompagnateur en séjour adapté, c'est très impressionnant)

Comment faire pour éviter qu'il ne se sectionne la langue durant la crise ?

De ce que j'ai pu voir chez une ex-petite amie épileptique, une minute maximum avant la crise en elle-même, son teint et son regard changeait. Elle devenait très pâle et avait le regard fixe et les pupilles dilatées.
De plus, si elle était en train de faire quelque chose ou de parler, elle s'arrêtait sur le champ. Fallait aller vite pour qu'elle ne se blesse pas dans sa chute ou durant la crise avec les meubles ou objets alentour.

Certains épileptiques prétendent aussi avoir un goût de métal dans la bouche juste avant la crise.

Un footballeur a d'ailleurs récemment sauvé un autre qui allait avaler sa langue.

D'après ce que j'ai pu apprendre à ce sujet, les crises, en plus d'être induites par une trop forte luminosité ou un trop grand contraste de lumière (feu d'artifice) ( ce qui semble représenter une grande partie des cas) peuvent être déclenchées par choc thermique, lorsque on passe d'une pièce surchauffée au froid qu'il fait dehors (en hiver par exemple) ou lorsqu'on se baigne. Et là le premier risque est la noyade, surtout en cas de baignade dans un endroit peu fréquenté sans sauveteurs...

En effet Looserboy certaine personne ont un goût dans la bouche ou ressentent une odeur peu avant la crise c'est ce qu'on appelle une aura et c'est toujours la même .
Les personnes épileptiques ayant identifié leur aura peuvent alors anticiper la crise, prendre leur traitement etc...

Posté le

android

(19)

Répondre