Mayday : l'origine de l'expression est française

Proposé par
le

Lorsqu'un avion ou un bateau est en détresse, l'usage radio-téléphonique est de prononcer 'Mayday'. Ce mot est en fait une déformation de la phrase française 'Venez m'aider', qui aurait été prononcée par un pilote français en détresse et qui fut comprise par l'opérateur anglais sous le terme 'Mayday'.

En 1927, l'International Radio Telegraph Convention a légitimé cet usage.


Commentaires préférés (3)

Alors là... Je me disais ça... Mais sans savoir que c'etait vrai... Et dans l'espace on dit : "YoustonOuiAveuProblaime" ;)

Posté le

unknown

(263)

Répondre

Hello !
En fait, en marine, ce terme est toujours utilisé en cas de détresse, par la radio VHF.
Pour des problèmes moins graves, deux autres termes, venant eux aussi du français, sont également utilisés :
Sécurité (prononciation française) ou Panpan (à prononcer "panne panne").
Donc anecdote tout à fait authentique. ;)

Posté le

unknown

(184)

Répondre

a écrit : C bizzare je suis pilote d'avion de chasse et je d'emplois jamais se terme Cawette pilote d'avions de chasse? Tu ne serais pas Astronaute plutôt ?? Tu n’es pas trop crédible, parce-que d’une, tu fais beaucoup trop de fautes d’orthographe dans une si petite phrase et de plus Mayday fait partie du message de détresse et si tu étais pilote dans l’armée Française, tu le saurais.
Confère ATPL 091 Communication IFR.
Distress message: It consists of, as many as possible of the following éléments spoken distinctly, and if possible, in the following order.
-Mayday spoken 3 times
-Name of the station
-Callsign of the aircraft
-Nature of the distress conditions
-Intention of the person in command
-Présent position, level and heading.

Posté le

unknown

(264)

Répondre


Tous les commentaires (109)

Bizarre , je suis pilote et je n emplois pas ce terme, c est peut être vrai mais en tout cas pour signaler un problème on utilise aussi le transpondeur. :)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Oui un trans pondeur (de bad news) avec l'avance de la new tech mais avant...

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Alors là... Je me disais ça... Mais sans savoir que c'etait vrai... Et dans l'espace on dit : "YoustonOuiAveuProblaime" ;)

Posté le

unknown

(263)

Répondre

Je sais pas si entant que pilotes vous utilisez l'expression mais en tout cas, moi qui fait du volière, c'est très utilisé ! Pas dans le sens où on a beaucoup d'accidents, mais tu m'as compris !

Posté le

unknown

(4)

Répondre

C'est plus a mon avis a cause de la prononciation de Laurent Delahousse des infos qui met des "ai" la ou il doit y avoir des "e" exemple:" ils sont bien arrivai" c' est le fils spirituel de Fanny Ardant donc au lieu de "m'aider" il a dit "mayday" Capito ?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Info qui releve du gag presque !
Avec les new tech se terme ne doit plus etre utilise . Si ?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Hello !
En fait, en marine, ce terme est toujours utilisé en cas de détresse, par la radio VHF.
Pour des problèmes moins graves, deux autres termes, venant eux aussi du français, sont également utilisés :
Sécurité (prononciation française) ou Panpan (à prononcer "panne panne").
Donc anecdote tout à fait authentique. ;)

Posté le

unknown

(184)

Répondre

Bonjour, je suis aussi pilote et cette expression existe bien et est bien expliquée comme ici dans les bouquins de formation aéro.

Posté le

unknown

(15)

Répondre

Mayday :
Ce message international de détresse vient du français "Venez m'aider". L'anglicisation date de 1927, date à laquelle "Mayday" a été adopté par la Convention Internationale de Radiotélégraphie de Washington.

Posté le

unknown

(9)

Répondre

Moi qui pensais que c'était de l'humour je me coucherai moins bête, cette application est assez intellectuellement rentable :)

Posté le

unknown

(10)

Répondre

Heureusement qu'il n'a pas fait de politesse : si vous play, venay mayday!

Posté le

unknown

(23)

Répondre

C'est vrai dans la marine, on utilise ce terme trois fois avant de signaler un état de détresse grave et imminent.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

C bizzare je suis pilote d'avion de chasse et je d'emplois jamais se terme

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Je confirme cette anecdote, mon prof d'anglais me l'a déjà dit!

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Je sais pas si l'origine est véridique, mais dire mayday 3 fois ( et pas 2 fois comme dans les films), ça fait parti de la procédure en cas de panne (ainsi que le transpondeur sur 7700). Dans l'aviation légère en tout cas !

Posté le

unknown

(10)

Répondre

a écrit : C bizzare je suis pilote d'avion de chasse et je d'emplois jamais se terme Cawette pilote d'avions de chasse? Tu ne serais pas Astronaute plutôt ?? Tu n’es pas trop crédible, parce-que d’une, tu fais beaucoup trop de fautes d’orthographe dans une si petite phrase et de plus Mayday fait partie du message de détresse et si tu étais pilote dans l’armée Française, tu le saurais.
Confère ATPL 091 Communication IFR.
Distress message: It consists of, as many as possible of the following éléments spoken distinctly, and if possible, in the following order.
-Mayday spoken 3 times
-Name of the station
-Callsign of the aircraft
-Nature of the distress conditions
-Intention of the person in command
-Présent position, level and heading.

Posté le

unknown

(264)

Répondre

a écrit : Bizarre , je suis pilote et je n emplois pas ce terme, c est peut être vrai mais en tout cas pour signaler un problème on utilise aussi le transpondeur. :) En réponse au pilote qui n'emploie pas ce terme je réponds "Tant mieux" car le jour où il dira "Mayday" sur la fréquence, il n'aura pas trop le temps de jouir du paysage. Quant à celui qui veut utiliser son transpondeur en cas de détresse, s'il a une panne à basse altitude il aura plus à faire pour gérer sa panne que d'aller afficher 7700 au transpondeur ce qui ne l'empêchera pas de lancer un "mayday" à la radio. Par contre en cas de panne radio le 7600 sera de mise tout comme le 7500 en cas de détournement. Mon expérience de contrôleur aérien (16 ans) et de pilote( 1700 heures de vol) m'ont amené à apporter ces commentaires

Posté le

unknown

(29)

Répondre

a écrit : C bizzare je suis pilote d'avion de chasse et je d'emplois jamais se terme Tant mieux car car le jour où tu l'utiliseras l'éjection (ou le crash) ne sera pas loin !

Posté le

unknown

(3)

Répondre