Payer son ticket de métro avec ses poubelles, c'est possible

Proposé par
le

À Pékin, afin de favoriser le recyclage, il est possible de payer son ticket de métro avec des bouteilles en plastique. Pour cela, des collecteurs automatiques sont mis en place et il suffit juste d'insérer les bouteilles usagées dans la machine (20 bouteilles sont nécessaires pour avoir un ticket). La société qui s'occupe de la mise en place de ce système prévoit d'implanter 3000 machines.


Commentaires préférés (3)

oui mais si il faut prendre 3 tickets pour la journée , je me vois mal marché avec mes 60 bouteilles plastiques!

20 bouteilles bien écrasées et compressées ne prennent finalement pas beaucoup de place, un petit sac suffit. C'est une excellent idée, l'Europe devrait s'en inspirer.

@rem170, Cela m'insupporte de voir des réactions aussi peu réfléchies et a ce point tranché...
<br>Qui a dit qu'il fallait que tu te ballades avec 20 bouteilles tout les matins ?
Si tu avais lu les sources tu aurais compris que 1 bouteille = 1/20ème du prix du ticket qui sera donc crédité sur ton compte, donc tu peux très bien tout les jours avant de partir au boulot déposer 2 ou 3 bouteilles pour par la suite obtenir ton ticket !
Ensuite tu n'imagines pas le nombre d'employés déjà affectés à l'entretien d'un réseau de métro tel que celui de Pékin... Alors crois moi que venir récupérer un conteneur de bouteilles écrasées par la machine pour le déposer sur le passage d'un camion collecteur (comme il en existe partout dans les pays qui font le tri) ce n'est ni extraordinaire ni très compliqué.
Et enfin encourager les gens à devenir eco responsable (surtout en Chine !!!) est une formidable idée et fait parti intégrante du développement de la filière recyclage.


Tous les commentaires (86)

oui mais si il faut prendre 3 tickets pour la journée , je me vois mal marché avec mes 60 bouteilles plastiques!

Je me vois bien me balader avec 20 bouteilles dans mon sac pour un ticket ^^, mais sinon c'est une bonne idée pour le recyclage :)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : oui mais si il faut prendre 3 tickets pour la journée , je me vois mal marché avec mes 60 bouteilles plastiques! C'est sur... Tu peux pas venir avec ton petit porte-monnaie, là tu viens avec un sac immense !

Posté le

android

(0)

Répondre

J'imagine le contrôle de billet,,,Bonjour monsieur. Puis-je voir vos 20 bouteilles en plastique svp...

Ils peuvent payer en bouteille mais sont pas obliger, il reste l'argent.

Posté le

android

(25)

Répondre

pourquoi dans la vidéo ils mettent qu'une bouteille?

Posté le

android

(20)

Répondre

20 bouteilles bien écrasées et compressées ne prennent finalement pas beaucoup de place, un petit sac suffit. C'est une excellent idée, l'Europe devrait s'en inspirer.

Ils peuvent peut-être les compacter ?
Elles sont vouées au recyclage,donc la forme de remise compte peu et en les "écrabouillant"on en met facilement 20 dans le même sac.

Posté le

android

(17)

Répondre

Je trouve cette idée absolument débile, sous couvert d'une "trouvaille" environnementale... 1) Il faut une valise pour prendre le métro (20 bouteilles !) ; 2) La collecte des machines sera un casse tête et les coûts de collecte dans chaque station de métro seront énormes ; 3) On n'économise rien en transport, au contraire : des camions devront circuler en ville pour vider les machine et les emmener dans les centres de traitement ; et du coup, il faut recalculer le bilan carbone... Bref, à mon sens ce n'est même pas une "fausse bonne idée" écologique, mais une "vraie mauvaise"... Ils feraient mieux de travailler sur les centres de tri et les filières de recyclage.

Hey oui ça fait longtemps qu'on recycle tout et n'importe quoi en Chine. Pendant son enfance m'a mère collectait des épluchures de clémentine pour les échanger contre des bonbons.

Et à l'entrée d'une bouche, un sdf assis au pied de son caddy avec un bout de carton où on peut lire : 5 cts la bouteille :)

Posté le

android

(22)

Répondre

Et ils fabriquent quoi avec le plastique recyclé ? Des collecteurs automatiques :D

a écrit : Je trouve cette idée absolument débile, sous couvert d'une "trouvaille" environnementale... 1) Il faut une valise pour prendre le métro (20 bouteilles !) ; 2) La collecte des machines sera un casse tête et les coûts de collecte dans chaque station de métro seront énormes ; 3) On n'économise rien en transport, au contraire : des camions devront circuler en ville pour vider les machine et les emmener dans les centres de traitement ; et du coup, il faut recalculer le bilan carbone... Bref, à mon sens ce n'est même pas une "fausse bonne idée" écologique, mais une "vraie mauvaise"... Ils feraient mieux de travailler sur les centres de tri et les filières de recyclage. Afficher tout Je pense que même si le bilan carbone est nul, l'intérêt est surtout d'éduquer la population. Et ça réduit la pollution par les plastiques dans la nature, en plus d'économiser du pétrole.

En outre, si elles ne sont pas recyclées, elles iraient où, ces bouteilles ?

Dans une décharge ? Elles sont alors "perdues" pour le recyclage et seront, au mieux, incinérées (gros impact carbone en général).

Dans les poubelles de rues ? Il faut aussi des camions pour les collecter, et il y a sûrement plus de poubelles dans la rue que de stations de métro.

Par terre, dans la rue ? C'est le pire des cas : soit il faut pas mal d'infrastructure pour les ramasser (ouvriers, outils, moyen de transport) et on retombe ensuite sur le problème "poubelles de rue".

Donc oui, c'est pas forcément la panacée, mais ça éduque les gens et c'est "moins pire" que la situation actuelle côté pollution.

C'est fou, j'aurais plus un pays scandinave faire cela.

Posté le

android

(6)

Répondre

@rem170, Cela m'insupporte de voir des réactions aussi peu réfléchies et a ce point tranché...
<br>Qui a dit qu'il fallait que tu te ballades avec 20 bouteilles tout les matins ?
Si tu avais lu les sources tu aurais compris que 1 bouteille = 1/20ème du prix du ticket qui sera donc crédité sur ton compte, donc tu peux très bien tout les jours avant de partir au boulot déposer 2 ou 3 bouteilles pour par la suite obtenir ton ticket !
Ensuite tu n'imagines pas le nombre d'employés déjà affectés à l'entretien d'un réseau de métro tel que celui de Pékin... Alors crois moi que venir récupérer un conteneur de bouteilles écrasées par la machine pour le déposer sur le passage d'un camion collecteur (comme il en existe partout dans les pays qui font le tri) ce n'est ni extraordinaire ni très compliqué.
Et enfin encourager les gens à devenir eco responsable (surtout en Chine !!!) est une formidable idée et fait parti intégrante du développement de la filière recyclage.

a écrit : Je trouve cette idée absolument débile, sous couvert d'une "trouvaille" environnementale... 1) Il faut une valise pour prendre le métro (20 bouteilles !) ; 2) La collecte des machines sera un casse tête et les coûts de collecte dans chaque station de métro seront énormes ; 3) On n'économise rien en transport, au contraire : des camions devront circuler en ville pour vider les machine et les emmener dans les centres de traitement ; et du coup, il faut recalculer le bilan carbone... Bref, à mon sens ce n'est même pas une "fausse bonne idée" écologique, mais une "vraie mauvaise"... Ils feraient mieux de travailler sur les centres de tri et les filières de recyclage. Afficher tout Rem170 personnellement je trouve que l'idée est excellente et peut permettre de faire en sorte que beaucoup plus de monde se mettent à recycler. Beaucoup de personne ont malheureusement soit la flemme, soit un désintérêt de l'écologie à cause du bourrage de crâne que les médias nous font ! (je suis le premier concerné, je m'excuse).
Quand ont voit que les patrons des chaînes de recyclage se font des millions sur notre dos, un petit geste de leur part est apprécié, surtout qu'ils encouragent l'utilisation des transports en commun...

a écrit : Ils peuvent payer en bouteille mais sont pas obliger, il reste l'argent. Merci de la précision je ne l'aurait sûrement jamais deviné !!

Le plastique recyclé perd ses qualités sanitaires et sert dans des proportions diverses pour les plastiques industriels, comme les garnitures de voitures (tableaux de bord, doublures de portes et tous les plastiques non-alimentaires) mais comme les matériaux recyclés perdent une grande partie de leurs qualités d'origine, actuellement il y a environ 80 % de matières maximum recyclées mais ne servent pas pour des bouteilles d'eau par exemple!

a écrit : Je pense que même si le bilan carbone est nul, l'intérêt est surtout d'éduquer la population. Et ça réduit la pollution par les plastiques dans la nature, en plus d'économiser du pétrole.

En outre, si elles ne sont pas recyclées, elles iraient où, ces bouteilles ?

Dans une d
écharge ? Elles sont alors "perdues" pour le recyclage et seront, au mieux, incinérées (gros impact carbone en général).

Dans les poubelles de rues ? Il faut aussi des camions pour les collecter, et il y a sûrement plus de poubelles dans la rue que de stations de métro.

Par terre, dans la rue ? C'est le pire des cas : soit il faut pas mal d'infrastructure pour les ramasser (ouvriers, outils, moyen de transport) et on retombe ensuite sur le problème "poubelles de rue".

Donc oui, c'est pas forcément la panacée, mais ça éduque les gens et c'est "moins pire" que la situation actuelle côté pollution.
Afficher tout
Tu ne comprends pas ce que je veux dire. Tu vas "éduquer" qui ? Ceux qui prennent le métro ? C'est combien en % ? Tu crées simplement un ramassage supplémentaire dans les métros avec un bilan carbone catastrophique. Donc, "éducation", oui bien sûr ; déjà chez soi, mettre les bouteilles dans la bonne poubelle et ça part au recyclage. Multiplier les containers c'est multiplier les collectes... Donc les camions en ville.

Actuellement en France, on garde ses bouteilles, quand le contenant est plein on le porte au conteneur, hop, on le vide et on repart. Avec ce système qu'est qui changerai? Ha oui : on garde ses bouteilles, on les porte au conteneur et toutes les 10 bouteilles, hop, on a un ticket de métro, qu'on peut garder tranquillement dans sa poche pour prendre le métro plus tard, rien n'obligeant à partir le matin avec ses 40 bouteilles pour son AR quotidien. Bilan? Un encouragement au recyclage pour faire évoluer les mentalités. Et pour ceux qui ne boivent rien en bouteille? Et bien ils vont continuer à utiliser leur argent...