La cataracte influença l'oeuvre de Monet

Proposé par
Invité
le

En 1908, à l'âge de 65 ans, le peintre Claude Monet, réputé pour son travail sur les couleurs, est diagnostiqué comme atteint de la cataracte, qui cause une perception altérée des couleurs. On peut voir le résultat de ce problème dans les tableaux de cette époque, bien plus vifs et moins détaillés qu'avant (bien qu'il essayait de se repérer par le nom des couleurs sur ses tubes). Il se fit opérer et son style redevint alors proche de celui de ses débuts.


Commentaires préférés (3)

Opéré aux alentours de 1908?
Déjà à cette époque ?

Posté le

android

(211)

Répondre

C'est quasiment pareil pour Van Gogh, il était épileptique et son médecin le traitait avec de la digitale qui avait comme effet secondaire d'avoir une vision plus jaune. C'est pour ça que dans beaucoup de ses tableaux le jaune était dominant.
Cf : une anecdote est paru à ce sujet

a écrit : Opéré aux alentours de 1908?
Déjà à cette époque ?
Oui je me suis posé la même question. En fait, l'opération de la cataracte se pratique même depuis l'antiquité, nous dit Wikipedia. Mais c'était moins attrayant que maintenant parce que la chirurgie de l'époque utilisait une aiguille non stérile dont l'extrémité pointue perçait l'oeil tandis que l'extrémité émoussée chauffée à blanc cautérisait la plaie...

Posté le

android

(174)

Répondre


Tous les commentaires (51)

Je pensais que la cataracte étais dut à une opacité du cristallin, en quoi cela affecte la perception des couleurs captés par la rétine ? Je comprends qu'elles paraissent plus pales mais sinon...

Posté le

android

(21)

Répondre

Ces œuvres sont d'ailleurs parmis les plus chers.

Posté le

android

(0)

Répondre

Dans un certain sens, je trouve un peu dommage qu'il ai "rectifiées" les couleurs de ses tableaux. Pour moi, la peinture est plutôt personnelle et reflète ce que l'on voit ou pense.
Avec les "fausse" couleurs (donc les vraies), j'imagine que le résultat est un peu altéré, et que sa retranscription est changée, si vous voyez ce que je veux dire.

Enfin, bon, je pense qu'il savait ce qu'il faisait, quand même. Il peint ce qu'il veux et comme il veux.

Opéré aux alentours de 1908?
Déjà à cette époque ?

Posté le

android

(211)

Répondre

Seuls les daltoniens appréciaient son travail à cette époque.

a écrit : Je pensais que la cataracte étais dut à une opacité du cristallin, en quoi cela affecte la perception des couleurs captés par la rétine ? Je comprends qu'elles paraissent plus pales mais sinon... Je crois que justement, il voyait un peu flou et pâle, et qu'il peignait justement en couleurs vives pour compenser l'effet de filtre.

C'est quasiment pareil pour Van Gogh, il était épileptique et son médecin le traitait avec de la digitale qui avait comme effet secondaire d'avoir une vision plus jaune. C'est pour ça que dans beaucoup de ses tableaux le jaune était dominant.
Cf : une anecdote est paru à ce sujet

a écrit : Je pensais que la cataracte étais dut à une opacité du cristallin, en quoi cela affecte la perception des couleurs captés par la rétine ? Je comprends qu'elles paraissent plus pales mais sinon... L'opacité du cristallin delave les couleurs, ainsi les couleurs blanches paraissent plus jaunâtres, etc etc

a écrit : Opéré aux alentours de 1908?
Déjà à cette époque ?
Si j'ai bien compris, il a commencé à avoir un problème en 1908 mais à été opéré en 1923 et je reconnais que c'est très surprenant!

Par curiosité j'ai lu les sources et deux erreurs ici : il avait 68 ans et non 65 en 1908, et de plus le diagnostic n'a été fait qu'en 1912 et non 1908! Et il ne se fera opérer que 11 ans plus tard!
C'est pourtant marqué noir sur blanc...

Posté le

android

(35)

Répondre

a écrit : Opéré aux alentours de 1908?
Déjà à cette époque ?
Oui je me suis posé la même question. En fait, l'opération de la cataracte se pratique même depuis l'antiquité, nous dit Wikipedia. Mais c'était moins attrayant que maintenant parce que la chirurgie de l'époque utilisait une aiguille non stérile dont l'extrémité pointue perçait l'oeil tandis que l'extrémité émoussée chauffée à blanc cautérisait la plaie...

Posté le

android

(174)

Répondre

Pour résumer la cataracte de Monet , j 'ai trouvé un très joli titre qui résume tout : La cataracte de Monet ou " LA MÉTAMORPHOSE DES NYMPHÉAS "

a écrit : C'est quasiment pareil pour Van Gogh, il était épileptique et son médecin le traitait avec de la digitale qui avait comme effet secondaire d'avoir une vision plus jaune. C'est pour ça que dans beaucoup de ses tableaux le jaune était dominant.
Cf : une anecdote est paru à ce sujet
Je ne remet pas en cause ce que tu dis.

Je trouve juste ça un peu bizarre.
Pour me faire comprendre :
Quand il voyait une "intensité 50" de jaune, il en voyait réelement 75 disons.
Quand il peignait, pour recréer ce qu'il voyait, c'est pas dire une intensité 75 de jaune, il lui suffisait de ne peindre qu'une "intensité 50" de jaune.
Les personnes "saines" voyaient donc un tableau normal, non ?

J'espère m'être bien fait compris.

En y réfléchissant, je crois plutôt que j'ai rien comprendu.

Allez voir sur internet le tableau "pont japonais à Giverny", il y a une version de 1899 et une version de 1922/1923 où il est gravement atteint, les formes se distordent, les couleurs tirent fortement vers le rouge, ce doit être un enfer de voir de cette façon, surtout pour un peintre, comme la surdité pour un musicien

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Oui je me suis posé la même question. En fait, l'opération de la cataracte se pratique même depuis l'antiquité, nous dit Wikipedia. Mais c'était moins attrayant que maintenant parce que la chirurgie de l'époque utilisait une aiguille non stérile dont l'extrémité pointue perçait l'oeil tandis que l'extrémité émoussée chauffée à blanc cautérisait la plaie... Afficher tout L'œil n'étant pas innervé, il n'y a pas besoin d'anesthésie pour pouvoir supporter l'opération!

a écrit : Oui je me suis posé la même question. En fait, l'opération de la cataracte se pratique même depuis l'antiquité, nous dit Wikipedia. Mais c'était moins attrayant que maintenant parce que la chirurgie de l'époque utilisait une aiguille non stérile dont l'extrémité pointue perçait l'oeil tandis que l'extrémité émoussée chauffée à blanc cautérisait la plaie... Afficher tout On m'avait appris que les médecins arabes pratiquaient cette opération avec une aiguille creuse à l'époque où on pratiquait encore les saignées (de plusieurs litre de sang) chez nous pour se soigner.
Ça donne le niveau ;)

a écrit : Pour résumer la cataracte de Monet , j 'ai trouvé un très joli titre qui résume tout : La cataracte de Monet ou " LA MÉTAMORPHOSE DES NYMPHÉAS " Je pense qu'il s'est très bien occupé de leur métamorphose car il y a environ 250 peintures sur ce même sujet sans oublier le pont japonais qui en représente aussi!
Je n'ai absolument rien contre ton commentaire que je trouve très sympa, c'est juste une information!

J'ai froid dans le dos rien qu'à penser à l'opération de la cataracte en 1908...

a écrit : J'ai froid dans le dos rien qu'à penser à l'opération de la cataracte en 1908... Il s'est fait opérer en janvier 1923 et ce n'est absolument pas douloureux!
Le diagnostic est de 1908 mais étant réticent, il reportait sans cesse l'échéance et arrivé au bord de la cécité, il a cédé aux conseils de ses amis et médecins!