Une chanson à succès mise à l'envers peut aussi devenir un tube

Proposé par
le
dans

La chanson de Joe Dassin "L'été indien" a servi à l'acteur Guy Marchand pour composer la chanson "Destinée". Il s'est contenté de passer la musique de "l'été indien" à l'envers et d'y enregistrer de nouvelles paroles pour composer la chanson, qui devait servir pour le film "Les sous-doués en vacances". C'était donc à l'origine une parodie de chanson romantique, qui deviendra pourtant le tube de l'été 1982.


Commentaires préférés (3)

C'est le premier tube recto verso de l'histoire !

Posté le

android

(225)

Répondre

Petite erreur dans l'anecdode :
Quelle que soit l'année , le tube de l'été a toujours été une crème solaire !

Comme quoi, pas besoin de grand chose pour faire un tube!

Petite anecdote sur une musique jouée à l'envers, attention on remonte le temps de 2siècles: au XVIIIè et au XIXè, les compositeurs de musiques (et en particulier les pianistes) avaient pour habitude de se tester l'un l'autre au cours de concours d'improvitations, véritables joutes musicales. Ainsi, en 1800, Beethoven se retrouva confronté à Vienne contre un certain Daniel Steibelt, un virtuose de cette époque dont le nom est complètement oublié aujourd'hui. Beethoven ne fait pas impression tandis que Steibelt crée un sentiment de stupéfaction générale parmi son auditoire. Il est clair alors que Beethoven a perdu la première manche. Mais, qui dit première manche dit deuxième manche! Aussi, huit jours plus tard, les deux hommes se rencontrent de nouveau. Steibelt commence et improvise sur un thème de Beethoven, comme pour donner une leçon à se dernier en lui disant "voilà comment il faut traiter ce thème". Piqué au vif, Beethoven prend une partition de Steibelt qui est posée à côté, s'installe au piano et pose la partition à l'envers sur le pupitre! Il commence alors à déchiffrer ces notes à l'envers et une mélodie, si on peut appeler ça une mélodie, se fait entendre. L'auditoire est très perplexe, et cependant peu à peu le génie de Beethoven transforme ces bribes incohérentes en une mélodie fluide, harmonieuse, et Beethoven finit par improviser sur le thème finalement trouvé. Steibelt quitta la salle avant que Beethoven ait fini de joué et refusa à jamais de revoir Beethoven. Fin ;)

Source: Le roman du piano, de Dieter Hildebrandt

Posté le

android

(462)

Répondre


Tous les commentaires (33)

C'est le premier tube recto verso de l'histoire !

Posté le

android

(225)

Répondre

Petite erreur dans l'anecdode :
Quelle que soit l'année , le tube de l'été a toujours été une crème solaire !

Cette anecdote m'a fait tout de suite penser à un morceau des Daft Punk : Da Funk qu'ils ont simplement passé à l'envers pour donner un nouveau morceau : Funk Ad.

Posté le

android

(36)

Répondre

Honnêtement je ne pensais pas ce film si vieux :o

Posté le

android

(7)

Répondre

Est ce que cela peut être considéré comme du plagiat?

Posté le

android

(32)

Répondre

La fin me laisse perplexe .Pourquoi
une parodie de chanson d'amour ne deviendrait elle pas un tube ?C'est pas parce que les parodies des chipmuncks sont horribles qu'il faut généraliser

Tube de l'été ? Ah Ouai ça devait bien bouger sur les Dancefloors : )

Comme quoi, pas besoin de grand chose pour faire un tube!

Petite anecdote sur une musique jouée à l'envers, attention on remonte le temps de 2siècles: au XVIIIè et au XIXè, les compositeurs de musiques (et en particulier les pianistes) avaient pour habitude de se tester l'un l'autre au cours de concours d'improvitations, véritables joutes musicales. Ainsi, en 1800, Beethoven se retrouva confronté à Vienne contre un certain Daniel Steibelt, un virtuose de cette époque dont le nom est complètement oublié aujourd'hui. Beethoven ne fait pas impression tandis que Steibelt crée un sentiment de stupéfaction générale parmi son auditoire. Il est clair alors que Beethoven a perdu la première manche. Mais, qui dit première manche dit deuxième manche! Aussi, huit jours plus tard, les deux hommes se rencontrent de nouveau. Steibelt commence et improvise sur un thème de Beethoven, comme pour donner une leçon à se dernier en lui disant "voilà comment il faut traiter ce thème". Piqué au vif, Beethoven prend une partition de Steibelt qui est posée à côté, s'installe au piano et pose la partition à l'envers sur le pupitre! Il commence alors à déchiffrer ces notes à l'envers et une mélodie, si on peut appeler ça une mélodie, se fait entendre. L'auditoire est très perplexe, et cependant peu à peu le génie de Beethoven transforme ces bribes incohérentes en une mélodie fluide, harmonieuse, et Beethoven finit par improviser sur le thème finalement trouvé. Steibelt quitta la salle avant que Beethoven ait fini de joué et refusa à jamais de revoir Beethoven. Fin ;)

Source: Le roman du piano, de Dieter Hildebrandt

Posté le

android

(462)

Répondre

Pas sûr qu'il ait bien pris le fait que sa chanson jouée à l'envers devienne un tube...
Edit : après quelques recherches je vois qu'il est mort 2 ans avant le film. Donc c'est bon, il l'a pas mal pris...

Posté le

android

(37)

Répondre

Guy Marchand pensait que "destinée" deviendrais un tube "ringard, drôle et sans avenir" mais c'était tout le contraire à l'époque et même maintenant pour certain !

Pour l'anecdote Guy Marchand sortira d'autres chansons mais cette fois ci sérieusement et elles feront toutes un flop. Comme quoi il est très difficile de prévoir les tubes !!!

Ok donc guy marchand a fait une super chanson et c lui qui a ete "recompensé" alors que joe dassin a fait toute la musique!!!

@debuss, - Hé là mon ami ! Je suis ceinture noire de piano , et peut bien vous assurer que Daniel Steibelt n'est pas " complètement oublié aujourd'hui " . Jetez donc un clin d'œil sur You Tube et voyez ces virtuoses en herbe s'user les phalanges sur les inusables rondos , adagios , études et sonatines de Daniel Steibelt !....

Et d'ailleurs Guy Marchand prit très mal le succès de cette chanson car il n'a pas eu besoin de beaucoup d'inspiration pour composer cette musique aux paroles simplistes alors qu'il composé également de "vrai" musiques qui n'ont jamais eu autant de succès !

Posté le

android

(12)

Répondre

Je viens de passer l'été indien à l'envers sur mon pc avec le logiciel Audacity et je n'arrive pas vraiment à entendre Destinée. Elle a du être bien remaniée après coup pour que l'on n'entende plus la musique source.

C'est un sacré bonhomme ce Mr Marchand !
En fait ,il est très mal connu et en faisant un tout sur sa bio ,on découvre un homme très courageux avec de nombreuses cordes à son arc pianiste,saxophoniste,clarinettiste,chanteur et acteur !

Mais d'abord voyons le courage =
-En commençant une carrière militaire ,il intègre la légion étrangère ou il deviendra SOUS LIEUTENANT PARACHUTISTE et APPELÉ pendant la GUERRE D'ALGÉRIE .
Spécialiste du ravitaillement par air ,il est affecté comme officier de liaison.
À ce titre il sera l' un des consultants technique pour le film= " Le jour le plus long"

Maintenant ses talents d'artist et d'acteur=
- En 1965 ,il connaît son premier "tube" avec "La Passionata".
(pour l'avoir écouté,je vous assure qu'il a du coffre et qu'il peut /pouvait facilement monter dans les octaves !)
Il a quand même sorti 18 album!


- On découvrira ses talents d'acteur dans ="Boulevard du Rhum " avec L.Ventura et B.Bardot
Il jouera ainsi dans une bonne cinquantaine de films "CINÉMA"
Quand à ceux "Télé" ,je compte même pas !

Il a même reçu un le César du meilleur acteur pour le second rôle dans "Garde à vue " en 1982.
Et des nominations pour 4 films !

Mais là où on ne l'attendait pas,c'est comme écrivain =
-"Les guignols des Buttes-chaumont " (1987)
-"Un rasoir dans les mains d'un singe "(2008)
-"Le soleil des enfants perdus" (2011) ,qui reçoit le prix "Jean Nohain" en 2012
Donc vous voyez,derrière ce côté "crooner" ringard se cache un homme plein de qualités ,très humble en fait et du coup très mal connu .

Posté le

android

(47)

Répondre

Je vous conseille d'écouter le blues du taxi de nuit. Un régal.

! srevne'l à euqisum enu sim riova'd eédi elleuQ

a écrit : @debuss, - Hé là mon ami ! Je suis ceinture noire de piano , et peut bien vous assurer que Daniel Steibelt n'est pas " complètement oublié aujourd'hui " . Jetez donc un clin d'œil sur You Tube et voyez ces virtuoses en herbe s'user les phalanges sur les inusables rondos , adagios , études et sonatines de Daniel Steibelt !.... Afficher tout Je possède moi-même une ceinture relativement foncée au piano (d'ailleurs mon pseudo vient de mon compositeur préféré) et j'avoue que je ne connaissais pas Steibelt avant de lire le livre que j'ai cité en source (très bon livre d'ailleurs, écrit par un passionné, je le conseille vivement), bon je suis encore jeune et j'ai bcp de choses à découvrir mais il faut avouer que sa notoriété est très (très) inférieure aux autres virtuoses de sa période comme Mozart, Haydn, Chopin, Liszt, Schubert, Beethov'...

Et je profite de se post pour poser une question générale concernant Norton: pourquoi autant de monde met des pouces rouges à ses commentaires alors que ceux-ci apportent souvent des infos intéressantes ou bien ce sont des blagues à l'humour plutôt fin?

Posté le

android

(30)

Répondre