Mozart a écrit une partition qui peut se lire dans les 2 sens

Proposé par
Invité
le
dans

Afin de rendre le travail des musiciens plus ludique, Wolfgang Amadeus Mozart créa une partition spéciale : le duo de la table. Elle tient son nom du fait qu'elle peut être posée sur une table et les deux violonistes la jouent l'un à l'endroit et l'autre à l'envers. C'est pour cette raison qu'elle est aussi souvent appelée duo inversus.


Tous les commentaires (42)

Mozart, le hard rocker de l'époque.

a écrit : Je suis trop déçu je pensais qu'ils allaient le montrer comme tel dans la vidéo... C'est le cas :-) C'est juste que ça sonne comme un morceau unique.

Posté le

android

(0)

Répondre

Un grand homme qui a su mêler le génie, l'art et le loisir. Gros respect.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Je suis trop déçu je pensais qu'ils allaient le montrer comme tel dans la vidéo... Ah ? Il y a les 2 violonistes, la table, la partition posée sur la table. Je crois qu'il ne manque rien. Tu n'espérais pas voir W. A. Mozart dans la vidéo quand même ?

Posté le

android

(24)

Répondre

a écrit : Je ne suis pas tout a fait d'accord avec toi. C'est bien au musicien de donner vie à l'écrit non ? Et d'autant plus si ce musicien joue avec virtuosité. Il peut donner vie à ce qu'il veut mais faut bien que ce soit écrit avant, c'est à ce moment que la musique est crée.
En fait ce que tu dit c'est : l'important c'est que l'œuf soit couvé pour éclore et donner vie, moi je dit vaut mieux que l'œuf soit fécondé pour prendre vie :)

a écrit : Euh, non. Dans un palindrome tu vas lire les signes dans l'ordre inverse et ça va donner la même chose (Anna = annA). Ici il s'agit juste de voir la partition à l'envers. Tu prends Anna renversé à 180 en gros (le mot hein). Renversée ! -_-"

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ah ? Il y a les 2 violonistes, la table, la partition posée sur la table. Je crois qu'il ne manque rien. Tu n'espérais pas voir W. A. Mozart dans la vidéo quand même ? Il manque la partition et c'est je pense ce qu'il souhaitait faire remarquer...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Et après joué la partition les musiciens peuvent échanger leur place et la jouer à nouveau dans l'autre sens ! Ou bien juste retourner la partition, c'est plus rapide :-)

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Qui est le vrai pro, le musicien ou le compositeur? Heu... Le compositeur est à la base un musicien.

a écrit : Renversée ! -_-" Non, le mot "Anna" est renversé. Sinon il prend Anna et c'est beaucoup moins tout public d'un coup...

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Je suis trop déçu je pensais qu'ils allaient le montrer comme tel dans la vidéo... la partition est telechargeable dans le premier lien sous la video .

a écrit : Le talent ne réside pas dans le musicien qui joue, mais dans celui qui écrit. un compositeur n existe pas sans ses interpretes et vice versa alors qui est un artiste ou pas franchement quelle importance ? je crois qu il y a des mauvais compositeurs et des interpretes extraordinaires et inversement. reduire l art aux createurs est a mon sens une heresie liée au pouvoir et a une culture intellectuelle de la hierarchie qui pourrit l'art et nos societes.

Mais sans Mozart la musique n'existerait pas telle qu'on l'entends... !

Posté le

android

(0)

Répondre

Dans la même veine. J'ai entendu dire que la chanson "Destiné" chanté par Guy Marchand est une inversion de "l'Été Indien" interprété par Joe Dassin.

En réalité cette technique était déjà utilisée bien avant par d'autres musiciens tels que J. S. Bach par exemple. Et ce n'est pas la seule. Il s'amusaient aussi à écrire un duo où celui qui tenat la 1ère voix jouait la ême partition mais 2 fois plus vite que le 2ème, etc. Donc désolé mais Mozart n'a rien inventé. Cela dit, il reste quand même un grand génie de la musique

En réalité ce genre de "prouesse" musicale avait déjà été réalisée bien avant par d'autres musiciens tels que J-S Bach. Il a, non seulement a composé des duos tels que celui-ci, mais aussi d'autres non moins compliqués comme par ex, un duo où les deux musiciens jouent la même partie, mais le premier joue DEUX FOIS plus vite que le 2ème ou encre un duo où le premier joue la partition à l'endroit et le 2ème A L'ENVERS, c'est à dire la dernière note, puis l'avant dernière, etc. Et ça marche ! Cela n'enlève rien au génie de Mozart, mais ce n'est pas lui qui a inventé ce genre de trouvaille, désolé de vous démentir (à moitié)

a écrit : Les battles de l'époque, ça devait être quelque chose ! Qui n'a jamais rêvé de voir un "yo mama" façon Mozart ? C était pas "yo moma"?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Peux t' on parler de partition palindromique ? Si l'on pouvait y appliquer le terme

Posté le

android

(0)

Répondre