En Pologne, le parti politique des amis de la bière a eu des élus

Proposé par
le

En Pologne, le parti polonais des amis de la bière (PPPP en polonais) eut un réel poids politique. Conçu comme une blague, ce parti a réussi grâce au scrutin à la proportionnelle à obtenir 16 députés élus au Parlement en 1991 avec 3% des suffrages. Le parti se divisa ensuite en deux courants, les petites bières (l'aile droite du parti) et les grosses bières (aile gauche) avant de disparaitre, victime de tensions internes.


Commentaires préférés (3)

Et en France les partis politiques sont aussi partis d'une blague ?

De toute façon, boire les paroles des politiciens c'est saoulant.

Posté le

android

(635)

Répondre

À force d'être sous pression il fallait bien qu'il se divise.


Tous les commentaires (31)

Et en France les partis politiques sont aussi partis d'une blague ?

De toute façon, boire les paroles des politiciens c'est saoulant.

Posté le

android

(635)

Répondre

Ça fait un peu penser a Coluche qui voulait se présenter a la présidentielle et qui allait recevoir un réel succès..

Posté le

android

(77)

Répondre

À force d'être sous pression il fallait bien qu'il se divise.

Je reviens à peine de l'isoloir, je serais allez voter en Pologne si j'avais su !

je sens que je vais lancer un partis comme ca en Belgique ! ca y est, dans deux mois je suis élu !!

Posté le

windowsphone

(19)

Répondre

Duffman en president du conseil?

Posté le

android

(38)

Répondre

a écrit : Ça fait un peu penser a Coluche qui voulait se présenter a la présidentielle et qui allait recevoir un réel succès.. Mais les politiciens n'aiment pas les gens honnêtes qui ont du succès

Posté le

android

(41)

Répondre

a écrit : Mais les politiciens n'aiment pas les gens honnêtes qui ont du succès C'est Coluche lui même qui s'est rétracté avant les élections, quand il a vu que dans les sondages il avait 13% d'intentions de vote au 1er tour ça l'a un peu fait flipper (ce qui ne devait être qu'une blague allait beaucoup trop loin).

Des tensions internes? Ils n'arrivaient pas à se mettre d'accord sur la marque de bière qu'ils buvaient??

a écrit : C'est Coluche lui même qui s'est rétracté avant les élections, quand il a vu que dans les sondages il avait 13% d'intentions de vote au 1er tour ça l'a un peu fait flipper (ce qui ne devait être qu'une blague allait beaucoup trop loin). C'est dommage mais bon si il avait pas envie c'est son choix

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : C'est Coluche lui même qui s'est rétracté avant les élections, quand il a vu que dans les sondages il avait 13% d'intentions de vote au 1er tour ça l'a un peu fait flipper (ce qui ne devait être qu'une blague allait beaucoup trop loin). C'est aussi parce qu'il avait reçu des menaces car il commençait à faire peur à certains...

Coluche c'est rétracté pour laisser les potentiel voix qu'ils obtiendrait aux gauchos.
Il était lui même parti prit pour la gauche et ami avec certain homme politique et assez proche d'eux

Posté le

android

(3)

Répondre

La blague aurait pu être poussée jusqu'au bout si ça c'était passé à Malte :p

Posté le

android

(18)

Répondre

Il faut qu'ils installent un parti de la bière en Bretagne, succès garanti.

Confirmation que la politique de nos jours est une vaste supercherie?En tout cas,ce parti au nom superficiel n'est en définitive pas plus inutile qu'un autre!

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Il faut qu'ils installent un parti de la bière en Bretagne, succès garanti. Plutôt du cidre, pour la Bretagne, non ;-) ?!?!

C'est une mauvaise cuvée qui a divisé ce parti??

a écrit : je sens que je vais lancer un partis comme ca en Belgique ! ca y est, dans deux mois je suis élu !! Étant belge( oui je devrai me taire mais bon) je pense que tes intention de votes dépasserait celle des élections nord-coréennes...on haterai les élections

Posté le

android

(10)

Répondre

Commentaire supprimé Moi j'avais plutot pensé au FN ... Mais bon vaux mieux pas parler d'avis polotiques car ça finit souvent mal ;)

Posté le

android

(2)

Répondre