Pour payer votre logiciel, envoyez une carte postale

Proposé par
le

Il existe différents types de licence de logiciel, certaines très connues comme les freeware ou les shareware, d'autres moins car plus surprenantes. C'est le cas du postcardware : le logiciel est gratuit mais l'utilisateur régulier doit envoyer une carte postale à l'auteur du logiciel pour le remercier. Le concept vient du créateur de JPEGview, Aaron Gilles. Il aurait reçu entre 5 000 et 10 000 cartes postales.


Tous les commentaires (43)

a écrit : Salut j'ai une carte postale à livrer pour... "Il s'est fait avoir"... D'ailleurs petit HS mais dans le passage ou Fry tombe dans la machine et se fait congeler, on peut apercevoir l'oeil de Nibbler dans la poubelle et l'ombre de Fry et de Nibbler sous la table... ;)

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : oh mais cette anecdote tombe a pic. je passe mon oral d'informatique mardi et sur la partie veille technologique je pourrais conclure avec cette anecdote amusante. Merci SCMB Bonne chance à toi ! ;)

Posté le

android

(6)

Répondre

Envoyer une carte postale à l'heure d'internet ?

Et les e-mails alors, c'est fait pour quoi ?

Posté le

website

(0)

Répondre

il y a aussi des grateware ou il faut envoyer un tiket a grater au concepteur du logiciel.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : D'ailleurs petit HS mais dans le passage ou Fry tombe dans la machine et se fait congeler, on peut apercevoir l'oeil de Nibbler dans la poubelle et l'ombre de Fry et de Nibbler sous la table... ;) et on sais pourquoi dans la saison 5 ou 6.

Posté le

android

(2)

Répondre

Dommage que freeware, shareware et autres ne soient pas des types de licences comme indiqué dans l'anecdote, mais simplement des termes descriptifs, qui généralement ne s'appliquent qu'à des logiciels sous licences propriétaires. Des licences il en existe des centaines, mais leurs noms sont du genre GNU/GPL, LGPL, BSD, Apache... Ou pour les licences propriétaires Microsoft EULA, etc...

Posté le

android

(4)

Répondre

Il existes aussi la licence BeerWare. Elle vous engages si sa création vous a plu à offrir une bière au créateur du contenu et que vous rencontrez l'auteur.

Posté le

website

(10)

Répondre

a écrit : oh mais cette anecdote tombe a pic. je passe mon oral d'informatique mardi et sur la partie veille technologique je pourrais conclure avec cette anecdote amusante. Merci SCMB 3 fois merde pour toi alors :)

Posté le

android

(1)

Répondre

Il y en a d’autres, comme les licences qui demandent de sourire, qui demandent de donner à une œuvre de charité, de payer un repas à un sans-abris…



Le logiciel fonctionnera quand même, mais c’est juste histoire de remettre un peu de bon sens dans cette humanité disparaissante…

Posté le

website

(19)

Répondre

a écrit : Envoyer une carte postale à l'heure d'internet ?

Et les e-mails alors, c'est fait pour quoi ?
Pour cela il existe les logiciel emailware. Indiquer dans la première source ;-)

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : Il existes aussi la licence BeerWare. Elle vous engages si sa création vous a plu à offrir une bière au créateur du contenu et que vous rencontrez l'auteur. Je confirme: l'excellent FinderPop sur Mac, de Turly O'Connor, fût le premier Pintware en 1997. pour le fun je lui en paie une à chaque nouvelle Release :)

Posté le

iphone

(3)

Répondre

a écrit : Supprimons hadoppi et cispa (la nouvelle loi americaine) qui est passer en douce et va tous nous toucher (surtout dans notre domaine privée).
Quand a l'anecdote, elle m'a plus car travaillant dans l'informatique je suis sur le c*l !
c'est quoi Hadopi et cispa?

Posté le

android

(0)

Répondre

Citons aussi Le microsoftware:
Tu paies cher ton produit. Il va avoir des bugs contre lesquels tu ne pourras rien.
Au fil du temps, il ira de moins en moins vite et consommera de plus en plus de ressources.
Pour en finir, tu devras payer pour acheter une nouvelle version du produit qui ne sera pas mieux mais t'obligera a acheter un nouveau PC.
:-)

Posté le

iphone

(23)

Répondre

a écrit : oh mais cette anecdote tombe a pic. je passe mon oral d'informatique mardi et sur la partie veille technologique je pourrais conclure avec cette anecdote amusante. Merci SCMB bonne chance!

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Un concept original qui prône la gratuité et le web libre. Et la politesse !

Posté le

iphone

(1)

Répondre

un informaticen forever alone prêt a tout pour se sentir moins seul en gros.

Posté le

android

(0)

Répondre

Le mec il se fait spammer à l'ancienne et il se régale...

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Personnellement, je préfère la beerware licence Et moi le whiskyware héhé

Posté le

android

(1)

Répondre

Non c'est pas gratuit c'est sous license depotware, vous devez m'envoyer vos ordures...

a écrit : Rien. Il s'agit d'une démarche purement symbolique. Il existe aussi les "abandonware", logiciels qui ne sont plus commercialement exploités ou plutôt exploitables. Je pense que les questions étaient ironiques :)