DB Cooper, un mystérieux pirate de l'air introuvable

Proposé par
le
dans

On ne peut plus ouvrir la porte de l'escalier arrière des Boeing 727 depuis l'évasion d'un pirate de l'air en vol ! En 1971, DB Cooper détourna un vol, contre rançon, à l'aide d'une mallette supposée piégée. On ne le retrouva jamais après son saut en parachute avec les 200 000$. Suite à des tentatives similaires de détournement, l'ouverture de cette rampe fut bloquée par une vanne du nom de... Cooper !


Tous les commentaires (85)

Pour lui ça aurais dû être un saut à Cooper le souffle !

Posté le

android

(17)

Répondre

le nom de sly "Cooper" , le personnage de jeu vidéo qui est d'ailleurs un voleur .. doit être une référence à ce "Cooper" dont on parlent ...

Posté le

android

(8)

Répondre

Seulement 200 000 dollars ? Il en demandait pas énormément .

Posté le

iphone

(3)

Répondre

a écrit : prenez un chewing gum emile!!! Monsieur n est pas une tapette,monsieur est commissaire de police....

Posté le

iphone

(5)

Répondre

a écrit : le nom de sly "Cooper" , le personnage de jeu vidéo qui est d'ailleurs un voleur .. doit être une référence à ce "Cooper" dont on parlent ... j'y ai pensé

Posté le

android

(0)

Répondre

sa a du lui faire drole de sauter a plus de 800 km/h dans les airs sans combinaison....

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Seulement 200 000 dollars ? Il en demandait pas énormément . A l'epoque 200 000$ c'etait enorme il me semble.

Posté le

android

(1)

Répondre

Il à sauter d'un Boeing 747 , mais sa n'a pas provoqué de depressurisation dans l'avion quand il à ouvert la porte ? Enfin je ne sais pas à quel altitude ils étaient .

Posté le

android

(0)

Répondre

Un pirate de l'air français a fait ce coup dans les années 60 je crois. Il a sauté au dessus du massif central. On ne l'a jamais retrouvé

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Ça me rappelle le lauréat du Darwin Award 2000 (mort le plus stupide de l'année ne méritant pas de descendance).

Pour rappel :
"Davao City, Philippines, 2000.
Augusto était le genre d'homme qui a une mission à accomplir. Il monta à bord d'un avion d'Air Philippines à destination de Manille, et enfila une cagoule de ski et des lunettes de natation. Puis il sortit un pistolet et une grenade et annonça qu'il allait détourner l'avion. Il exigea que l'avion retourne à Davao City, mais les pilotes réussirent à le convaincre qu'ils n'avaient plus assez de carburant pour faire demi-tour et ils continuèrent vers Manille. Ne perdant pas son sang-froid, Augusto entreprit de dévaliser tous les passagers (il récolta 25 000 dollars !) et demanda aux pilotes de descendre à basse altitude.
Pendant ce temps, Augusto, équipé d'un parachute qu'il avait fabriqué lui-même, obligea le personnel de cabine à dépressuriser l'avion et à ouvrir la porte. Il avait sans doute l'intention de sauter mais le vent était si violent qu'il ne parvenait pas à s'extraire de l'avion. Finalement, un des stewards le poussa à l'extérieur au moment où il dégoupillait sa grenade.
Augusto a alors jeté la goupille de la grenade à l'intérieur de l'avion (oups !) et a poursuivi sa chute avec le reste de la grenade dans les mains... L'impact que fit Augusto en percutant le sol eut un effet très limité sur le reste du monde."

Posté le

android

(52)

Répondre

Ça va cooper l'élan des pirates.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

cette histoire est passé une dizaines de fois sur la chaîne RMC découverte.

Posté le

android

(1)

Répondre

Pourtant inscrite "certaine", cette anecdote n'est pas tout à fait exacte, en tous cas pour toutes les compagnies aériennes. Au début des années 80 Air France avait encore des B727 sur son moyen-courrier et l'escalier arrière fonctionnait normalement. À lire l'anecdote on pourrait croire que tout le monde l'a condamné en 1971.

Posté le

iphone

(4)

Répondre

a écrit : On ne l'a jamais retrouvé car peut-être est-il mort ! On a plus de chance de retrouver un cadavre qu'un homme en fuite, on court beaucoup moins vite quand on est mort...

Posté le

iphone

(17)

Répondre

a écrit : On peut tromper mille fois mille personne mais ... euh non, on peut pas tromper une personne mais ... non ... on peut tromper une fois mille personnes, mais on peut pas tromper milles fois une personne la tour infernal?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pourtant inscrite "certaine", cette anecdote n'est pas tout à fait exacte, en tous cas pour toutes les compagnies aériennes. Au début des années 80 Air France avait encore des B727 sur son moyen-courrier et l'escalier arrière fonctionnait normalement. À lire l'anecdote on pourrait croire que tout le monde l'a condamné en 1971. Afficher tout Étant l'auteur de l'anecdote, je me permets de préciser que celle-ci est basée sur le fait qu'un pirate de l'air avait sauté d'un avion en vol plutôt que sur la date où cette porte a été condamnée...

Posté le

iphone

(7)

Répondre

a écrit : A l'epoque 200 000$ c'etait enorme il me semble. Oui, la valeur du dollars américain était plus grande que celle d'aujourd'hui. Mais lorsque tu compares ces 200k dollars avec, John Davison Rockefeller, dont la fortune est estimée à environ 200 milliards de dollars américains de 2012, qui est mort à la fin des années 30, là oui, on peut clairement se dire que ce n'est rien du tout. Sinon, pourquoi 200k dollars, je ne me souviens plus de la raison du montant cette somme mais je me souviens bien delorsque j'ai vu le reportage sur RMC et quelques recherches sur internet, où on y expliquait que ça avait un rapport avec la compagnie dans laquelle il travaillait; c'était une vengeance personnelle, qui s'est faite sans pertes humaines, il n' y a eu aucun blessé ni tué, seul ces 200k dollars ont été volé, et j'espère de tout coeur pour lui qu'il ne soit pas décédé à la suite du saut en parachute...

Posté le

android

(1)

Répondre