La reproduction des séquoias est très chaude

Proposé par
le
dans

Les séquoias géants ont une manière assez particulière de se reproduire. Ce sont des arbres pyrophytes (résistants au feu grâce à leur écorce), dont les cônes qui contiennent les graines ne s'ouvrent qu'après avoir été exposés à une forte chaleur (une canicule particulièrement forte ou un feu de forêt). Ils peuvent ainsi rester fermés pendant des années.


Commentaires préférés (3)

Ainsi une forêt de séquoias sait renaître de ses cendres

Posté le

android

(202)

Répondre

Surpris par le fait que ces arbres résistent au feu, je me suis documenté: Avec une écorce pouvant aller jusqu'à 90cm, les arbres adultes résistent effectivement aux incendies de faible intensité.
Cela va même plus loin: ils ont besoin de petits incendies réguliers pour éliminer les espèces concurrentes, les petits buissons gênants, etc. Un arbre qui survit grâce au feu, c'est fou. La politique de lutte contre les incendies au début du XXeme siècle a même porté préjudice à cette espèce.

En même temps avec les centaines de millions d'années d'evolution, il était temps que les arbres s'adaptent au feu. Nous, depuis Jeanne d'Arc, on n'a pas fait beaucoup de progrès.


Tous les commentaires (31)

D'après une des sources, "Certains arbres ou plantes buissonnantes tels que les Eucalyptus favorisent les départs de feu en produisant des vapeurs inflammables. Leur meilleure résistance au feu empêche les autres espèces d'envahir leur habitat." Je ne savais pas que certaines espèces herbacées pratiquaient aussi la loi du plus fort

Posté le

android

(45)

Répondre

Ainsi une forêt de séquoias sait renaître de ses cendres

Posté le

android

(202)

Répondre

Du coup les nouveaux arbres grandissent dans des conditions défavorables (sécheresse)... A moins que cela leur ne permette d'avoir un maximum de place pour pousser?
Quelqu'un en connait il la raison?

Les arbres (et plantes en général), ont tellement bien réussi à s'adapter! Cela rend la nature d'autant plus belle (:

Surpris par le fait que ces arbres résistent au feu, je me suis documenté: Avec une écorce pouvant aller jusqu'à 90cm, les arbres adultes résistent effectivement aux incendies de faible intensité.
Cela va même plus loin: ils ont besoin de petits incendies réguliers pour éliminer les espèces concurrentes, les petits buissons gênants, etc. Un arbre qui survit grâce au feu, c'est fou. La politique de lutte contre les incendies au début du XXeme siècle a même porté préjudice à cette espèce.

a écrit : D'après une des sources, "Certains arbres ou plantes buissonnantes tels que les Eucalyptus favorisent les départs de feu en produisant des vapeurs inflammables. Leur meilleure résistance au feu empêche les autres espèces d'envahir leur habitat." Je ne savais pas que certaines espèces herbacées pratiquaient aussi la loi du plus fort Afficher tout Oui c'est ça rattrape toi ^^

a écrit : Ainsi une forêt de séquoias sait renaître de ses cendres Dans une certaine mesure une forme de phénix végétal.

En même temps avec les centaines de millions d'années d'evolution, il était temps que les arbres s'adaptent au feu. Nous, depuis Jeanne d'Arc, on n'a pas fait beaucoup de progrès.

a écrit : Du coup les nouveaux arbres grandissent dans des conditions défavorables (sécheresse)... A moins que cela leur ne permette d'avoir un maximum de place pour pousser?
Quelqu'un en connait il la raison?
Les espèces ne sont pas adaptées à un seul et unique environnement, à vrai dire, une espèce n'est ni "adaptée", ni "mal adaptée" à un environnement donné. Il y a tout un continuum d'environnement le long duquel une espèce arrive plus ou moins facilement à engendrer une descendance.
Rien ne dit qu'une espèce observée dans son environnement évolue réellement dans un environnement optimal pour elle, ce qui est fort probable vu que l'environnement change plus rapidement que le temps met une espèce à atteindre un degré d'adaptation maximum.
Pour ton "Du coup les nouveaux arbres grandissent dans des conditions défavorables ", je dirai plutot : "si des individus d'une certaine espèce arrivent à coloniser un milieu défavorable aux autres individus de l'espèce d'origine, alors il va se créer un isolement géographique entre les deux populations qui sur le long terme deviendront deux espèces".

Pour la relation entre la température et l'ouverture des cônes, on ne peut pas dire que ce soit une adaptation. Cette dépendance pourrait également être une contrainte à l'adaptation initiale : "j'arrive à coloniser cet endroit inhospitalier car j'ai telle résine me le permettant, en revanche cette résine complique l'ouverture de mes graines".

a écrit : Ainsi une forêt de séquoias sait renaître de ses cendres Techniquement non car le séquoïa résiste au feu, il ne renait donc pas de ses propres cendres...

a écrit : Surpris par le fait que ces arbres résistent au feu, je me suis documenté: Avec une écorce pouvant aller jusqu'à 90cm, les arbres adultes résistent effectivement aux incendies de faible intensité.
Cela va même plus loin: ils ont besoin de petits incendies réguliers pour éliminer les espèces concurrentes, le
s petits buissons gênants, etc. Un arbre qui survit grâce au feu, c'est fou. La politique de lutte contre les incendies au début du XXeme siècle a même porté préjudice à cette espèce. Afficher tout
Un séquoia géant n'a pas besoin d'incendie pour empêcher d'autres espèces de le concurrencer, il a déjà ses feuilles au dessus de tout le monde privant les autres espèces d'une grosse partie de l'énergie lumineuse. C'est d'ailleurs la seule raison de développer un tronc, pour foutre ses feuilles au dessus des autres.

a écrit : Oui c'est ça rattrape toi ^^ Grillé ! ^^ Fallait bien que je dise quelque chose d'intelligent !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Techniquement non car le séquoïa résiste au feu, il ne renait donc pas de ses propres cendres... Bien vu l'aveugle ;)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En même temps avec les centaines de millions d'années d'evolution, il était temps que les arbres s'adaptent au feu. Nous, depuis Jeanne d'Arc, on n'a pas fait beaucoup de progrès. Au risque de me prendre des votes négatifs, j'adore cet humour !!!

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : D'après une des sources, "Certains arbres ou plantes buissonnantes tels que les Eucalyptus favorisent les départs de feu en produisant des vapeurs inflammables. Leur meilleure résistance au feu empêche les autres espèces d'envahir leur habitat." Je ne savais pas que certaines espèces herbacées pratiquaient aussi la loi du plus fort Afficher tout C'est bien plus subtile mais bel et bien present. Le fait qu'elle ne puissent pas se deplacer rend certaines adaptations autant indispensable qu'hallucinante. Comme le fait que les graines ne puissent pas etre digerer, ou encore modifier l'ouverture de stomates, sur les feuilles, pour eviter la deshydratation, et bien d'autre encore.

Posté le

android

(2)

Répondre

Les séquoias sont également les arbres les plus grands du monde. En effet ils peuvent dépasser la taille vertigineuse de 100 mètres. L'arbre le plus grand du monde est le séquoias Hyperion et mesure plus de 115 mètres.

Posté le

android

(6)

Répondre

Je m'en vais planter une haie de séquoias autour de la maison

En partie faux, un séquoia géant comme de nombreux autres résineux voie ses "pommes de pins" s'ouvrir avec la sécheresse, ainsi les séquoia géants plantés en Europe n'ont pas besoin d'une source de chaleur accrue pour assécher leur substrat.
Il existe des séquoia géants dans presque chaque régions, prenez en une pomme et mettez là au sec elle s'ouvre comme par magie, sans feu ni rien (je suis entrain de réaliser des semis de séquoia géant je sais ce que je dit)

@Asuka1, ...Ben justement non,Ils ne brulent pas donc...pas de cendre !!!

Posté le

android

(0)

Répondre

En cas d'extinction il faut faire renaître la flamme dans leur couple ^^