Parlez-vous l'espéranto ?

Proposé par
Mutre
le

L'espéranto est une langue construite en 1887 pour permettre la communication entre les peuples de langue différente. Simple et facile à apprendre, c'est une langue bien vivante : le nombre de personnes qui le parlent est estimé entre 100 000 et 2 millions et il y a même quelques centaines de personnes pour qui il s'agit d'une langue maternelle.


Tous les commentaires (100)

a écrit : D'après ce que que je sais, différents sont une langue est un dialecte est la conjugaison, par exemple, le basque est considéré comme un dialecte, le catalan comme une langue. Tiens, ça m'intéresserait de savoir d'où tu tiens une énormité pareille ! Ne le prends pas pour toi, mais ta "source" est parfaitement erronée. À ma connaissance, la distinction entre dialecte et langue ne fait l'objet d'aucune définition consensuelle parmi les spécialistes (c'est parfois assez politique, comme sujet), mais ce qu'il y a de sûr, c'est que la conjugaison n'a rien à voir là-dedans.

Non, mille fois non, le basque n'est pas un dialecte ! (De quelle langue en serait-il un, d'ailleurs ?) Et, à l'inverse, ne pourrait-on pas dire que le catalan, l'espagnol, l'italien, le français et leurs soeurs ne sont que des dialectes d'une macro-langue romane ?

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : J'ai toujours eu du mal avec cette "langue". Et le concept de langue universelle. Car pour moi une des richesse de l'humanité se situe bien dans cette diversité . Il me semble qu'on a déjà apporté des éléments sur ce point, mais je me permets d'enfoncer le clou : en aucun cas l'espéranto n'a vocation a remplacer purement et simplement les autres langues, ce serait à des années-lumières de la pensée profondément humaniste du docteur Zamenhof. Dans son esprit, ça devait juste être une langue auxiliaire, une langue seconde qui ne serait la langue maternelle de personne (même si, apparemment, quelques militants originaux n'ont pas pu s'empêcher de l'apprendre à leur progéniture !), et surtout, qui ne serait pas connotée culturellement. Ensuite, il est vrai que l'eurocentrisme de son vocabulaire et de sa grammaire (sans parler du polonocentrisme de sa graphie !) sont, comme certains l'ont fait remarquer plus haut, de sérieux handicaps qui trahissent un peu cet idéal...

Posté le

android

(7)

Répondre

Pour les pays d'Asie l'espéranto est loin d'être facile à apprendre je pense....

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Soit dit en passant, ce rêve d'un langage universel n'a pas commencé avec l'esperanto ; Leibniz, le philosophe, songeait déjà en son temps à établir une langue universelle et formelle, qu'il appelait conceptuellement la "Caractéristique universelle". Il voyait en les mathématiques le moyen d'y parvenir. C'est pour cela qu'il s'y est intéressé, et que de ses travaux dans la matière sont nées quelques unes des plus grandes innovations que les mathématiques aient connues, pour n'en citer qu'un : la dérivée. Le but de ce langage aurait été d'éviter toute dispute, résolvant les conflits par un simple calcul. Bien entendu ce n'est qu'une simple chimère. Et tant mieux. Qu'est-il de plus beau que les sous-entendus et les non-dits ?

Posté le

website

(5)

Répondre

a écrit : c'est sympa d'aller voir sur Wikipedia les articles en espéranto, bien que très différente du français, elle s'inspire des langues latines, donc quiconque parle français, espagnol, ou même angjais où allemand comprend aisément. L'allemand et l'anglais ne sont pas des langues latine non ?

Posté le

website

(4)

Répondre

a écrit : La seule langue vraiment universelle est la langue des "gestes" (différente de celle des signes) même si dans certains pays tel ou tel geste n'est pas forcément perçu de la même manière.
Néanmoins, dans l'ensemble, on arrive tous à se faire comprendre, certes basiquement mais disons que c'est mieux que rien.
Suis d'accord avec toi. Étant sourde, quand je voyage j'essaie de communiquer en gestes et je me fais très bien comprendre. Cela fait tomber les barrières de communication pour ceux qui ne connaissent pas la langue de l'autre. Ils sont ensuite tentés d'apprendre la langue des signes très représentative des objets.

Posté le

iphone

(5)

Répondre

a écrit : Peace est fait avec la paume de la main face à l'interlocuteur, si c'est de l'autre côté, (comme l'on peut faire pour signifier 2), c'est un peu comme si vous aviez 2 majeurs en l'air, un " double doigt d'honneur"... Ce nest pas un double doigt d'honneur mais le vrai avec les 2 doigts lever. Lorigine viens des archer anglais (si je ne me trompe pas) qui signifiais haut et fort en montrant lindex et le majeur lever en signe de V quils possedaient encore leur deux doigt poir tirer leurs fleches et donc quils etaient encore tres dangereux. Ce geste en signe de V signifiait en gros : attention les mecs ca va chier on va vous en mettre plein le ...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : L'allemand et l'anglais ne sont pas des langues latine non ?
Germaine

Posté le

android

(0)

Répondre

c'est une langue sans vraiment d'intérêt. une langue a une histoire, vit, évolue, à des règles précises qu'elle a suivi pour évoluer sauf accident. c'est un phénomène culturelle et relevant de l'histoire. les substrats et superstrat jouent des rôles important dans une évolution. ici elle dit créée à partir d'autre langue, n'a pas d'identité culturelle, n'a pas d'évolutions à long terme, n'est pas réellement pratiqué dans un pays ou par une communauté fixe. elle ne concerne qu'une minorité. c'est pas une vraie langue quoi !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : La seule langue vraiment universelle est la langue des "gestes" (différente de celle des signes) même si dans certains pays tel ou tel geste n'est pas forcément perçu de la même manière.
Néanmoins, dans l'ensemble, on arrive tous à se faire comprendre, certes basiquement mais disons que c'est mieux que rien.
La seule langue vraiment universelle est celle jouée par les instruments de musique...

Posté le

iphone

(4)

Répondre

[quote="Alexm"]Arkya a écrit



L'allemand et l'anglais ne sont pas des langues latine non ?

Germaine[/quote]

Germaniques, pour être exact. Germaine, c'est ta cousine. ;-)

Posté le

website

(16)

Répondre

a écrit : c'est une langue sans vraiment d'intérêt. une langue a une histoire, vit, évolue, à des règles précises qu'elle a suivi pour évoluer sauf accident. c'est un phénomène culturelle et relevant de l'histoire. les substrats et superstrat jouent des rôles important dans une évolution. ici elle dit créée à partir d'autre langue, n'a pas d'identité culturelle, n'a pas d'évolutions à long terme, n'est pas réellement pratiqué dans un pays ou par une communauté fixe. elle ne concerne qu'une minorité. c'est pas une vraie langue quoi ! Afficher tout On peut faire beaucoup de critiques à l'espéranto, surtout à partir du moment où on l'a un peu étudié, sur sa grammaire, son vocabulaire, ses prétentions un peu naïves à l'universalité... mais de là à dire qu'une langue auxiliaire internationale est une idée sans intérêt sur une planète où il y a 6000 langues naturelles, dont une qui prétend insolemment à l'hégémonie, tu y vas peut-être un peu fort !



Par ailleurs, le caractère naturel ou artificiel, ou évolutif ou non, n'est pas pertinent pour discriminer ce qui est une langue et ce qui n'en est pas une. Une langue est un système de signes doublement articulé, point. Toute langue naturelle est le vecteur d'une représentation du monde particulière. Ériger une langue naturelle au rang de langue internationale serait affirmer la supériorité d'une culture particulière sur les milliers d'autres. C'est justement ce que le Dr. Zamenhof ne voulait pas. Je précise que je ne suis pas un espérantiste militant hein ^^ Personnellement, je ne me réjouirais pas qu'une langue auxiliaire aussi mal foutue que l'espéranto soit adoptée (ce qui n'est de toute façon pas pour demain), mais on lui fait beaucoup de procès injustes qui me font grincer des dents en tant que passionné de langues...

Posté le

website

(5)

Répondre

a écrit : La seule langue vraiment universelle est celle jouée par les instruments de musique... Ah ça, encore un vaste débat ! Ils ne sont pas le reflet d'une culture musicale particulière, d'après toi, les instruments de musique ? Et les gammes de notes qui en sortent ?

Posté le

website

(4)

Répondre

a écrit : J'ai toujours eu du mal avec cette "langue". Et le concept de langue universelle. Car pour moi une des richesse de l'humanité se situe bien dans cette diversité . En effet, c'est souvent mal compris. Moi-même, je préfère utiliser les mots: langue internationale, ou interethnique, ou interculturelle. D’autre part, universalité ne veut pas dire exclusivité. C’est justement le contraire qui est le but de l’espéranto: protéger, préserver toutes les langues, et toutes les cultures. Car l’utilisation de l’Esperanto, met chacun sur un pied d’égalité. C’est une langue créée pour surmonter les différences ethniques, nationales, religieuses et linguistiques, pour favoriser la compréhension entre peuples différents, tout en respectant la diversité culturelle et linguistique de ses locuteurs.

A l’opposé de toute langue dominante, l’Espéranto n’a (et ne peut pas avoir) de tendances impérialistes, il n’a aucun lien avec des intérêts économiques ou politiques.

Voici quelques réponses à des questions au sujet de l’espéranto (écrites par un ancien traducteur/interprète de l’ONU):
[url]claudepiron.free.fr/articles.htm[/url]

A voir également:
20-27 juillet 2013: Pour une justice linguistique sous le slogan "Communication équitable", en relation avec le 98e Congrès mondial de l'Espéranto
[url]www.droits-linguistiques.org/uea/[/url]

Posté le

website

(1)

Répondre

a écrit : Ah ça, encore un vaste débat ! Ils ne sont pas le reflet d'une culture musicale particulière, d'après toi, les instruments de musique ? Et les gammes de notes qui en sortent ? Evidemment mais l'emotion apporté et donc le message sont comprehensible par tous. La musique ( je ne parle pas des texes de chasons, simplement de l'instrumentale ) est un moyen d'expression universelle. Un bon saxophoniste te fait frissoner un péruvien comme un irlandais.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : J'ai toujours eu du mal avec cette "langue". Et le concept de langue universelle. Car pour moi une des richesse de l'humanité se situe bien dans cette diversité . Je suis tout à fait de votre avis. La diversité des cultures est aussi importante que la diversité des espèces végétales et animales. Le problème est que vous ne pouvez pas apprendre l'islandais l'année oû vous irez en Islande et le grec l'année suivante si vous voulez aller en Grèce, et ainsi de suite. l'espéranto sert pour les contacts entre les cultures et RESPECTE les cultures existantes.

Posté le

website

(5)

Répondre

a écrit : Est elle en perpétuelle évolution comme toutes les langues et subie des changement comme l'introduction de nouveaux mots ou dans un état stable svp ? L'espéranto est né dans le cerveau d'un adolescent génial. Après, pris d'assaut par une communauté, il évolue comme une langue ethnique. Le son h avec circonflexe est en train de disparaître, il était très rare et est de plus en plus remplacé par le k. Des mots nouveaux se créent sans problème. Les règles d'économie qui influencent toutes les langues influencent l'espéranto de la même manière.

Posté le

website

(3)

Répondre

a écrit : Moi je trouverais ça dommage car parler avec quelqu'un dans sa langue est très révélateur de la culture d'un pays. Et puis on trouve toujours une langue pour communiquer. En parlant l'espéranto, on a devant soi une fenêtre qui s'ouvre sur l'autre, la langue de l'autre, la culture de l'autre. Je parlais avec un NéoZélandais d'un projet qui comportait diverses difficultés et il me dit: "Estas seoj kaj sedoj" estas = il y a; se = si; kaj = et; sed = mais. Il y a des sis et des mais,ce qui veut dire: il y a des obstacles. C'était justement ça qu'il voulait dire et je l'ai bien compris, même que l'expression était nouvelle pour moi. Et il me l'a dite en anglais: There are ifs and buts.

Posté le

website

(2)

Répondre

a écrit : On peut faire beaucoup de critiques à l'espéranto, surtout à partir du moment où on l'a un peu étudié, sur sa grammaire, son vocabulaire, ses prétentions un peu naïves à l'universalité... mais de là à dire qu'une langue auxiliaire internationale est une idée sans intérêt sur une planète où il y a 6000 langues naturelles, dont une qui prétend insolemment à l'hégémonie, tu y vas peut-être un peu fort !



Par ailleurs, le caractère naturel ou artificiel, ou évolutif ou non, n'est pas pertinent pour discriminer ce qui est une langue et ce qui n'en est pas une. Une langue est un système de signes doublement articulé, point. Toute langue naturelle est le vecteur d'une représentation du monde particulière. Ériger une langue naturelle au rang de langue internationale serait affirmer la supériorité d'une culture particulière sur les milliers d'autres. C'est justement ce que le Dr. Zamenhof ne voulait pas. Je précise que je ne suis pas un espérantiste militant hein ^^ Personnellement, je ne me réjouirais pas qu'une langue auxiliaire aussi mal foutue que l'espéranto soit adoptée (ce qui n'est de toute façon pas pour demain), mais on lui fait beaucoup de procès injustes qui me font grincer des dents en tant que passionné de langues...
Afficher tout
Pour faire bref:

avec l'espéranto, j'ai vécu 6 mois au Japon dans 22 familles sans payer une nuit d'hôtel.

avec l'espéranto, on peut tenir une comptabilité, écrire une recette de cuisine, écrire un roman ou de la poésie, insulter quelqu'un ou faire une déclaration d'amour.

A vous de choisir!

Moi, j'ai utilisé l'espéranto au lit avec grand plaisir....

Posté le

website

(8)

Répondre

a écrit : Dans la Génèse (Bible) il est écrit que le peuple de l'époque sur terre s'étais majoritairement rassemblé à Babylon/Babel et avait construit une tour comme pour atteindre le ciel. Il est ensuite raconté que Dieu se baissa pour observer la scène. Comme Dieu avait dit à l'Homme (avec un grand H) de se disperser et de remplir la Terre, et que l'Homme s'était regroupé un une seule ville, il est écrit que Dieu leur fit parler des langues différentes afin qu'ils ne puissent plus se comprendre et qu'ainsi ils se séparent et reprennent leur expansion sur la terre. Afficher tout Merci pour cette théorie foireuse.

Posté le

android

(0)

Répondre