Alice au Pays des Merveilles fut en partie improvisé

Proposé par
le

Lewis Carroll a complètement improvisé "Les aventures d'Alice au pays des merveilles" lors d'une balade en barque avec les filles du doyen de la faculté d'Oxford, le Dr Liddell. Celles-ci lui avaient demandé une histoire et il créa durant cette balade les aventures d'Alice, en s'inspirant du prénom d'une des petites filles et de plusieurs détails de sa vie.


Commentaires préférés (3)

Il y a une petite faute à "ballade", qui n'est pas sur la deuxième d'ailleurs ^^
Une ballade s'utilise en musique pour désigner une chanson douce, alors qu'une balade avec un seul "l" désigne simplement une promenade. Ne vous méprenez plus ! :)

Posté le

android

(282)

Répondre

Rencontre d'Alice avec le chat...

"Mais je n'ai nulle envie d'aller chez les fous", fit remarquer Alice.
"Oh ! vous ne sauriez faire autrement, dit le Chat : Ici, tout le monde est fou. Je suis fou. Vous êtes folle."
"Comment savez-vous que je suis folle ?" demanda Alice.
"Il faut croire que vous l'êtes, répondit le Chat ; sinon, vous ne seriez pas venue ici."

Autre passage du livre que j'aime bien...

"Mais alors", dit Alice, "si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?"

Posté le

iphone

(206)

Répondre

Je sais pas si je suis un cas particulier, mais le dessin animé m'a complètement traumatisé petit. Une reine folle qui veut couper la tête d'une petite fille, un chat vicieux dont le sourire hypocrite en dit long sur ses intentions, j'en passe et des meilleures. Trop psychédélique à mon goût...

Posté le

iphone

(252)

Répondre


Tous les commentaires (87)

Il devait avoir une vie intéressante pour donner un tel conte... :)

Posté le

android

(18)

Répondre

J'aime bien le titre de la deuxième source : "Lewis Carroll au pays des fantasmes" ^^

Posté le

android

(23)

Répondre

Il y a une petite faute à "ballade", qui n'est pas sur la deuxième d'ailleurs ^^
Une ballade s'utilise en musique pour désigner une chanson douce, alors qu'une balade avec un seul "l" désigne simplement une promenade. Ne vous méprenez plus ! :)

Posté le

android

(282)

Répondre

a écrit : Il y a une petite faute à "ballade", qui n'est pas sur la deuxième d'ailleurs ^^
Une ballade s'utilise en musique pour désigner une chanson douce, alors qu'une balade avec un seul "l" désigne simplement une promenade. Ne vous méprenez plus ! :)
JMCMB! :)

Posté le

iphone

(34)

Répondre

Rencontre d'Alice avec le chat...

"Mais je n'ai nulle envie d'aller chez les fous", fit remarquer Alice.
"Oh ! vous ne sauriez faire autrement, dit le Chat : Ici, tout le monde est fou. Je suis fou. Vous êtes folle."
"Comment savez-vous que je suis folle ?" demanda Alice.
"Il faut croire que vous l'êtes, répondit le Chat ; sinon, vous ne seriez pas venue ici."

Autre passage du livre que j'aime bien...

"Mais alors", dit Alice, "si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?"

Posté le

iphone

(206)

Répondre

Livre à ajouter à ma liste des grands classiques à lire cet été !

Posté le

android

(5)

Répondre

C'est qu'elle à durer trés longtemps cette fameuse "ballades" pour pouvoir imaginer un film...

Posté le

android

(0)

Répondre

Je sais pas si je suis un cas particulier, mais le dessin animé m'a complètement traumatisé petit. Une reine folle qui veut couper la tête d'une petite fille, un chat vicieux dont le sourire hypocrite en dit long sur ses intentions, j'en passe et des meilleures. Trop psychédélique à mon goût...

Posté le

iphone

(252)

Répondre

Enfin ça casse bien le truc quand on sait qu'il était pédophile et qu'il avait une relation avec la fameuse Alice..

Posté le

iphone

(4)

Répondre

a écrit : Je sais pas si je suis un cas particulier, mais le dessin animé m'a complètement traumatisé petit. Une reine folle qui veut couper la tête d'une petite fille, un chat vicieux dont le sourire hypocrite en dit long sur ses intentions, j'en passe et des meilleures. Trop psychédélique à mon goût... Les premiers Disney sont tous traumatisants...et pas adaptés a un public jeune. Un chasseur qui doit tuer une jeune fille et ramener son coeur dans un écrin c'est moyen quand même.

Posté le

android

(43)

Répondre

a écrit : C'est qu'elle à durer trés longtemps cette fameuse "ballades" pour pouvoir imaginer un film... plutôt un livre !

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : Enfin ça casse bien le truc quand on sait qu'il était pédophile et qu'il avait une relation avec la fameuse Alice.. faut pas voir le mal partout quand même! ça reste qu une balade!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : faut pas voir le mal partout quand même! ça reste qu une balade! Non c'est vrai que L.Caroll était très très controversé! ses intentions n'étaient pas très clairs et le livre peut prêter à interprétations.
Y'aurait-il un littéraire dans la place pour nous en faire l'explication et l'argumentation?

Posté le

iphone

(19)

Répondre

"-Il n'y a rien de tel que l'herbe quand on sens défaillir."

Le roi blanc dans De l'autre côté du miroir, suite des aventure d'Alice au pays des merveilles.

S'il y a des fans de l'univers d'Alice, testez les jeux American Mcgee Alice et sa suite Alice madness returns, ils sont très bon avec un côté encore plus glauque.

Posté le

website

(9)

Répondre

a écrit : Il y a une petite faute à "ballade", qui n'est pas sur la deuxième d'ailleurs ^^
Une ballade s'utilise en musique pour désigner une chanson douce, alors qu'une balade avec un seul "l" désigne simplement une promenade. Ne vous méprenez plus ! :)
J'ai plus appris avec ton commentaire qu'avec l'anecdote dis-donc !

Posté le

iphone

(15)

Répondre

a écrit : Les premiers Disney sont tous traumatisants...et pas adaptés a un public jeune. Un chasseur qui doit tuer une jeune fille et ramener son coeur dans un écrin c'est moyen quand même. Ou un lion qui tue son frère et accuse le fils de ce dernier afin qu'il s'enfuit ; pour avoir toutes les lionnes pour lui....c'est pas joli joli !!

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Enfin ça casse bien le truc quand on sait qu'il était pédophile et qu'il avait une relation avec la fameuse Alice.. La deuxième source stipule que ce n'était pas le cas.. récemment beaucoup de choses semble avoir été remise en cause sur le passé de Lewis Caroll, tu devrais la lire.

Posté le

android

(19)

Répondre

C'est des bons traumatismes pour les enfants ! N'oublions pas le dénoument de ces histoires ! Ces histoires ont toute une morale fondamentale. On ne trouve plus que très d'histoire avec une morale importante ancrée dans le scénario, et ça se voit. Regardez simplement la génération qui n'a pas grandis avec ça, ça fait la biatch ou ke bonhomme devant le miroir de sa salle de bain car ils veulent ressembler à leurs exemples, leurs personnages favoris dans Secret Story ou Les Ch'tis à Las Vegas !

PS: JLSD pour une fois :D

Posté le

android

(56)

Répondre

mouai, pour enfant... ce livre cache bien de mysteres sur differentes drogues sans compter le coté pedophile de l'auteur. Le "las vegas parano" de l'epoque sans doute

Posté le

android

(0)

Répondre

très intéressante comme anecdote, il paraît aussi que l'auteur avait tendance à des hallucinations, d'où certaines scènes très fantastiques.

Posté le

android

(10)

Répondre