L'hommage de Uderzo à Goscinny dans Astérix

Proposé par
le

Goscinny, scénariste de Astérix, est décédé peu avant la fin de la conception de l'album "Astérix chez les Belges". Très peiné, Uderzo a dessiné un lapin qui part en pleurant dans la dernière case de l'album (celle du banquet final), car Goscinny appelait son épouse "mon lapin".


Commentaires préférés (3)

Je pense que sa femme a certainement été touchée par cette attention...

Posté le

unknown

(397)

Répondre

Une chose est certaine c'est qu'après le décès du regretté Gosciny Asterix est devenu super nul

Posté le

unknown

(215)

Répondre

J'avais remarque ce pauvre petit lapin, mais j'avais jamais compris ce qu'il faisait la !
On peut dire la meme chose pour les dessins animes ! Ca en devient lamentable de voir ce que c'est devenu ! J'en reviens a dire que pokemon s'etait pas si mauvais maintenant, compare a toute ces m**des infames qu'on ose appeler dessins animes (certains restent potables tout de meme, mais sont rares...)

Posté le

unknown

(289)

Répondre


Tous les commentaires (57)

Je pense que sa femme a certainement été touchée par cette attention...

Posté le

unknown

(397)

Répondre

Une chose est certaine c'est qu'après le décès du regretté Gosciny Asterix est devenu super nul

Posté le

unknown

(215)

Répondre

Ce qui est peinant c'est que aujourd'hui on n'est même pas capable de faire de nvl bd (jexclus les gens inventif) mais on reprend des personnages comme Astérix et on demande a des gens sans aucun talent pr la bd de faire le job d'un scénariste (genre un imitateur très connu).

Posté le

unknown

(18)

Répondre

J'avais remarque ce pauvre petit lapin, mais j'avais jamais compris ce qu'il faisait la !
On peut dire la meme chose pour les dessins animes ! Ca en devient lamentable de voir ce que c'est devenu ! J'en reviens a dire que pokemon s'etait pas si mauvais maintenant, compare a toute ces m**des infames qu'on ose appeler dessins animes (certains restent potables tout de meme, mais sont rares...)

Posté le

unknown

(289)

Répondre

Le scénario intégralement rédigé par Goscinny était dans les mains d'Uderzo qui en est à la planche 37. Goscinny en conflit avec Dargaud demande au dessinateur d'arrêter. Il meurt sans avoir vu l'album publié en 1979. A noter que les pages 39 à 45 constituent une adaptation libre du poème de Victor Hugo l'Expiation. Exemple : "Waterloo ! Waterloo ! Waterloo ! morne plaine !" devient" Waterzooie ! Waterzooie ! Waterzooie ! morne plat !".

Posté le

unknown

(49)

Répondre

C'est sur ils ont eu une grande perte ... ce qui faisait le charme de Asterix c'était les dessin de Uderzo et les histoire de Goscinny ...

Posté le

unknown

(20)

Répondre

a écrit : J'avais remarque ce pauvre petit lapin, mais j'avais jamais compris ce qu'il faisait la !
On peut dire la meme chose pour les dessins animes ! Ca en devient lamentable de voir ce que c'est devenu ! J'en reviens a dire que pokemon s'etait pas si mauvais maintenant, compare a toute ces
m**des infames qu'on ose appeler dessins animes (certains restent potables tout de meme, mais sont rares...) Afficher tout
N'empeche rien de tel que les vrai premiers dessin animé de Asterix dans les année s60

Posté le

unknown

(12)

Répondre

Ses très très triste ton histoire mais g crois k ses vrai g aussi remarque le lapin

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Heureusement qu'il n'appelait pas sa femme : " mon petit hippopotame ", cela aurait été drôle de voir un tel animal se promener dans un petit village du nord de la France .... :-)

Posté le

unknown

(57)

Répondre

Très bonne astuce, je comprenais pas ce que ce lapin foutait là...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

J' imagine que l'épouse de Goscinny n' a alors pas osé porter plainte contre Uderzo pour faux, vu que c'est probablement lui qui a signé à sa place la dernière case de la BD ...!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Heureusement qu'il n'appelait pas sa femme : " mon petit hippopotame ", cela aurait été drôle de voir un tel animal se promener dans un petit village du nord de la France .... :-) Sauf que ça se passe en Bretagne, à l'ouest donc.

Posté le

unknown

(15)

Répondre

Ça fait bizarre de se dire qu'apres avoir lu toutes les bd Astérix on n'en lira plus aucune autre écrite avec le même style

Posté le

unknown

(13)

Répondre

Super sympas l'attention ..

Posté le

unknown

(5)

Répondre

l'authenticité peut être changée en "certain". Pas de source internet ici mais mieux: "le livre d'Asterix le Gaulois", préfacé par Anne Goscinny, où il est noté p. CXXXIV dans un article intitulé "le lapaing triste" la chose suivante:

"Le 5 Novembre 1977 René Goscinny partait amuser les anges. Le petit lapin du banquet final d'Astérix chez les Belges symbolise la tristesse de tous ceux qui le connaisaient et d'Albert Uderzo en particulier. Il représente le "Lapaing", surnom donné par René Goscinny à Gilberte, sa femme".

Posté le

unknown

(18)

Répondre

Moi aussi je suis né avec 6 doigt ;)

Posté le

unknown

(0)

Répondre