Le b.a.-ba : origine de l'expression

Proposé par
le

L'expression "c'est le b.a.-ba", que l'on emploie pour désigner les notions élémentaires à savoir sur quelque chose, est tirée de la méthode d'apprentissage de la lecture dite syllabique : celle-ci repose sur la création de sons par assemblage de syllabes. D'où le B et le A qui donnent assemblés BA.

Cette méthode d'apprentissage est la plus utilisée en France (tout du moins les professeurs l'utilisent en partie avec d'autres méthodes), et est souvent opposée à la méthode dite globale, qui veut que l'on reconnaisse les mots individuellement comme des éléments distincts, et non par syllabes.


Commentaires préférés (3)

Ah tien, je me demandais justement d'où ça venait ^^

Posté le

unknown

(45)

Répondre

Merci, je me suis toujours demandé la provenance de cette expression farfelue :)

Posté le

unknown

(40)

Répondre

a écrit : Qui donne le BA? J'ai pas compris... :-/ Bah si tu vois un B et un A a coté, tu lis BA, c'est comme ca que la plus part des enfant apprennent a lire, du moins ils passent par la. Ce sont les bases, le B+A=BA si on veut

Posté le

iphone

(90)

Répondre


Tous les commentaires (20)

Ah tien, je me demandais justement d'où ça venait ^^

Posté le

unknown

(45)

Répondre

Merci, je me suis toujours demandé la provenance de cette expression farfelue :)

Posté le

unknown

(40)

Répondre

C'est un truc hyper logique pourtant (quasiment) personne ne pense que ça peut signifier ça...

Posté le

website

(10)

Répondre

Qui donne le BA? J'ai pas compris... :-/

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Qui donne le BA? J'ai pas compris... :-/ Bah si tu vois un B et un A a coté, tu lis BA, c'est comme ca que la plus part des enfant apprennent a lire, du moins ils passent par la. Ce sont les bases, le B+A=BA si on veut

Posté le

iphone

(90)

Répondre

Désolé mais je trouve que l'explication n'est pas très claire puisque la réponse est axé sur la lecture du mot mais n'explique pas son origine :)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Qui donne le reconnaissance bien sur ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Désolé mais je trouve que l'explication n'est pas très claire puisque la réponse est axé sur la lecture du mot mais n'explique pas son origine :) en effet, on comprend la logique de l'expression, mais pas pourquoi on a choisi cette syllabe ou ces lettres plutot que d'autre

Posté le

windowsphone

(6)

Répondre

a écrit : en effet, on comprend la logique de l'expression, mais pas pourquoi on a choisi cette syllabe ou ces lettres plutot que d'autre B et A étant les 2 premières lettres de l'alphabet, ce sont celles que l'on apprend généralement en premier. Donc quand on dit "C'est le b-a ba" dans un domaine, ça veut dire que c'est ce que l'on apprend en premier dans ce domaine, donc la base.

Il est d'ailleurs assez simple de savoir si une personne a apprit à lire avec la méthode syllabique ou la méthode globale. En effet, les personnes ayant apprit avec la méthode globale ont appris à lire plus vite mais ont des difficultés d'écriture. Ils écrivent au global, et non au mot. Par exemple, quand ils entendent le mot ça, ils n'entendent pas le mot, mais le son. Et l'écrivent donc "sa".
La plupart des personnes confondant "sa" et "ça" sont généralement jeunes et ont appris avec la méthode globale, introduite à partir des années 90.

(Ça marche évidemment avec tous les mots proches phonétiquement : c'est/sais/ces/ses moi/mois...)

a écrit : Bah si tu vois un B et un A a coté, tu lis BA, c'est comme ca que la plus part des enfant apprennent a lire, du moins ils passent par la. Ce sont les bases, le B+A=BA si on veut Merci, j'ai compris grâce à toi xD

Posté le

android

(1)

Répondre

D'ailleurs, la méthode dite globale est controversée car elle donnerait des enfants dyslexiques, ... Un enfant lirait : grammaire pour le mot : "raimmagre" car comme dit plus haut, le mot est un tout et non une succession de syllabes correspondant à un son.

A confirmer :)

Sources : mes cours de SVT

a écrit : Il est d'ailleurs assez simple de savoir si une personne a apprit à lire avec la méthode syllabique ou la méthode globale. En effet, les personnes ayant apprit avec la méthode globale ont appris à lire plus vite mais ont des difficultés d'écriture. Ils écrivent au global, et non au mot. Par exemple, quand ils entendent le mot ça, ils n'entendent pas le mot, mais le son. Et l'écrivent donc "sa".
La plupart des personnes confondant "sa" et "ça" sont généralement jeunes et ont appris avec la méthode globale, introduite à partir des années 90.
Afficher tout
La méthode globale a été introduite dans les années 60 et vite abandonnée dans les années 70. Et non pas dans les années 90...

Petite j'ai eu des difficultés à lire et j'ai toujours eu beaucoup de problèmes à écrire correctement. Je me souviens d'exercices qui nous faisaient lire un début de mot et il fallait imaginer la suite. Une vrais catastrophe ! Parce que avec cette imbécilité, quand je lisais, je lisait les premières syllabes et ne lisais pas les suivantes. Du coup je lisais n'importe quoi et devait tout reprendre !
Heureusement que ma mère était a mes côté pour m'apprendre à lire syllabe après syllabe !

Posté le

android

(2)

Répondre

Mais je trouve que le B.A Ba est la meilleure technique pour apprendre à lire... Les autres nous font faire de l'apprentissage à lire un calvaire.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : (Ça marche évidemment avec tous les mots proches phonétiquement : c'est/sais/ces/ses moi/mois...) Autrement dit : les homophones grammaticaux. Merci pour ta précédente explication, en tout cas. (;

Je pense que soit on a pas de difficultés à apprendre à lire soit on en a.... Pour moi, c'est comme ça.... Le b-a ba c'est juste pour "commencer" l'apprentissage, la suite de celui-ci progresse selon les individus..

Posté le

android

(0)

Répondre