Un cercueil caché dans l'Angélus de Millet ?

Proposé par
le
dans

L'Angélus de Jean-François Millet est un célèbre tableau montrant deux paysans ayant posé leurs outils et en train de prier au milieu d'un champ. Fasciné par l'oeuvre, Salvador Dali prétendait que le couple priait sur le cercueil de leur enfant mort-né. En 1963, une radiographie faite par le Louvre à sa demande révéla sous le panier un caisson noir pouvant être interprété comme un cercueil d'enfant.


Commentaires préférés (3)

Etant un dessinateur acharné je peux t'informer que pour faire un corps, je dessine très souvent une forme grossière avant d'y aposer les détails qui font la partie externe du corps. Parfois même je dessine, le squelette, les organes, les muscles et enfin la peau.
L'idée de décomposer le dessin pour mieux le réussir peut-être transposer pour une peinture. Car oui, une peinture ne se résume quasiment jamais à une seule couche. Mais en plusieurs. Ce qui rend ces oeuvres encore plus unique vis-à-vis des copies car on y devine les élucubrations artistiques, les erreurs, les traits de compositions et les signatures par transparence.

Posté le

android

(295)

Répondre

oui en effet, la plus célèbre etant la joconde, qui contient encore énormément de mystères et qui necessite régulièrement de repousser les limites de nos technologies pour examiner certaines choses et répondre a de nouveaux mystères qui apparaissent au fur et a mesures des etudes. C est fascinant voire boulversant quand on arrive a cerner, ne serait ce que l espace d un instant furtif, la sensibilité de ces peintres, verritables génies de l observation. ce travail et ces chefs d œuvre necessitent probablement un verritable abandon de leurs auteurs, un effort intellectuel et spirituel d une intensité maximale. étant peintre et musicien moi même, mais certainement tres peu talentueux (sans fausse modestie) je vous jure que ce type d activité artistique est totalement transcendant et vous fait ressentir une liberté totalement jouissive, la sensation de disparaitre, la sensation de cesser d etre esclave de son ego, la sensation de percevoir l harmonie de tout ce qui nous entoure... moi rien que d y penser la ce soir je suis extrêmement impatient de me reveiller demain et de prendre ma guitare ou un pinceau ^^ c est doux comme un rêve mais... c est réel en même temps :-)

Posté le

android

(156)

Répondre

Jean-François Millet a dit que son tableau " L'angélus " a été réalisé en pensant à sa grand-mère qui ne manquait pas , en travaillant dans les champs , de marquer une pause en entendant L'angélus pour les morts .

Plusieurs critiques d'art ont extrapolé les dires de Millet démontrant qu' il semblerait que le couple soit en prière sur le cercueil de leur enfant avant de l'enterrer .

Il s'avère que Salvador Dali qui a écrit un livre qui s'intitule " Le Mythe tragique de L'Angélus de Millet " que je conseille très vivement aux lecteurs de lire , porte le même prénom que son frère ainé disparu .

Des psychogénéalogistes ont expliqué que la fascination inconsciente de Salvador Dali pour ce tableau exprimait la hantise des enfants morts de sa famille pour lesquels sa mère priait au moment de l'angélus.

J'admire cette œuvre , une des plus célèbres de la peinture française , elle représente une certaine idée de la France profonde de l'époque : la terre , le travail en famille , la prière .

Posté le

iphone

(149)

Répondre


Tous les commentaires (49)

comment on t il fait pour là radio? j'ai pas tout compris...

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : comment on t il fait pour là radio? j'ai pas tout compris... en fait la radio decompose les couches de peinture et a revele une trace noire dans la terre

Posté le

android

(28)

Répondre

a écrit : comment on t il fait pour là radio? j'ai pas tout compris... La radio permet de voir des choses que nos yeux ne voient pas, je pense. Du coup, ceux du Louvre ont observé une forme ressemblant à un cercueil.

Posté le

android

(2)

Répondre

donc si j'ai bien compris le peintre "peint" le caisson puis le "recouvre" par ce qui represente le sol sur le tableau?!?? Mais pourquoi???

Posté le

android

(40)

Répondre

Si je comprend bien. Dans les couches inférieures de peinture, Millet a représenté une forme rectangulaire noire au niveau du panier ? Ce que l'on peut interprété comme étant un cerceuil étant donné la localisation une fois la peinture achevée ?

Posté le

android

(8)

Répondre

Etant un dessinateur acharné je peux t'informer que pour faire un corps, je dessine très souvent une forme grossière avant d'y aposer les détails qui font la partie externe du corps. Parfois même je dessine, le squelette, les organes, les muscles et enfin la peau.
L'idée de décomposer le dessin pour mieux le réussir peut-être transposer pour une peinture. Car oui, une peinture ne se résume quasiment jamais à une seule couche. Mais en plusieurs. Ce qui rend ces oeuvres encore plus unique vis-à-vis des copies car on y devine les élucubrations artistiques, les erreurs, les traits de compositions et les signatures par transparence.

Posté le

android

(295)

Répondre

Beaucoup d'œuvres doivent cacher des "secrets" comme ça !?

Posté le

iphone

(29)

Répondre

C'est fascinant de voir a quel point la technologie peut nous faire découvrir des choses même sur un tableau.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Etant un dessinateur acharné je peux t'informer que pour faire un corps, je dessine très souvent une forme grossière avant d'y aposer les détails qui font la partie externe du corps. Parfois même je dessine, le squelette, les organes, les muscles et enfin la peau.
L'idée de décomposer le dessin pou
r mieux le réussir peut-être transposer pour une peinture. Car oui, une peinture ne se résume quasiment jamais à une seule couche. Mais en plusieurs. Ce qui rend ces oeuvres encore plus unique vis-à-vis des copies car on y devine les élucubrations artistiques, les erreurs, les traits de compositions et les signatures par transparence. Afficher tout
effectivement vu comme ca...

Posté le

android

(2)

Répondre

oui en effet, la plus célèbre etant la joconde, qui contient encore énormément de mystères et qui necessite régulièrement de repousser les limites de nos technologies pour examiner certaines choses et répondre a de nouveaux mystères qui apparaissent au fur et a mesures des etudes. C est fascinant voire boulversant quand on arrive a cerner, ne serait ce que l espace d un instant furtif, la sensibilité de ces peintres, verritables génies de l observation. ce travail et ces chefs d œuvre necessitent probablement un verritable abandon de leurs auteurs, un effort intellectuel et spirituel d une intensité maximale. étant peintre et musicien moi même, mais certainement tres peu talentueux (sans fausse modestie) je vous jure que ce type d activité artistique est totalement transcendant et vous fait ressentir une liberté totalement jouissive, la sensation de disparaitre, la sensation de cesser d etre esclave de son ego, la sensation de percevoir l harmonie de tout ce qui nous entoure... moi rien que d y penser la ce soir je suis extrêmement impatient de me reveiller demain et de prendre ma guitare ou un pinceau ^^ c est doux comme un rêve mais... c est réel en même temps :-)

Posté le

android

(156)

Répondre

Jean-François Millet a dit que son tableau " L'angélus " a été réalisé en pensant à sa grand-mère qui ne manquait pas , en travaillant dans les champs , de marquer une pause en entendant L'angélus pour les morts .

Plusieurs critiques d'art ont extrapolé les dires de Millet démontrant qu' il semblerait que le couple soit en prière sur le cercueil de leur enfant avant de l'enterrer .

Il s'avère que Salvador Dali qui a écrit un livre qui s'intitule " Le Mythe tragique de L'Angélus de Millet " que je conseille très vivement aux lecteurs de lire , porte le même prénom que son frère ainé disparu .

Des psychogénéalogistes ont expliqué que la fascination inconsciente de Salvador Dali pour ce tableau exprimait la hantise des enfants morts de sa famille pour lesquels sa mère priait au moment de l'angélus.

J'admire cette œuvre , une des plus célèbres de la peinture française , elle représente une certaine idée de la France profonde de l'époque : la terre , le travail en famille , la prière .

Posté le

iphone

(149)

Répondre

J'ai justement lu aujourd'hui l'anecdote sur SCMB à propos de son tableau "la Persistance de la Mémoire" qui n'est, en fait, pas plus grand qu'une enveloppe !
Décidement, quel oeil de lynx ce Dali !

Posté le

android

(7)

Répondre

Il est dit dans la source que la toile à été lacérée par un déséquilibré en 1932 . De plus il a avoué avoir hésité avec la joconde . Encore un peu et il nous transformais notre chef d'œuvre national en albator ;)

Posté le

iphone

(11)

Répondre

Ou peut être que le peintre à d'abord peint un cerceuil, puis s'est ravisé et à peint un panier par dessus, un peu comme les religieux qui ont couvert les sexes du jugement dernier

Posté le

website

(4)

Répondre

a écrit : comment on t il fait pour là radio? j'ai pas tout compris... Apres tout l'information reste probable et pas forcement juste.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : oui en effet, la plus célèbre etant la joconde, qui contient encore énormément de mystères et qui necessite régulièrement de repousser les limites de nos technologies pour examiner certaines choses et répondre a de nouveaux mystères qui apparaissent au fur et a mesures des etudes. C est fascinant voire boulversant quand on arrive a cerner, ne serait ce que l espace d un instant furtif, la sensibilité de ces peintres, verritables génies de l observation. ce travail et ces chefs d œuvre necessitent probablement un verritable abandon de leurs auteurs, un effort intellectuel et spirituel d une intensité maximale. étant peintre et musicien moi même, mais certainement tres peu talentueux (sans fausse modestie) je vous jure que ce type d activité artistique est totalement transcendant et vous fait ressentir une liberté totalement jouissive, la sensation de disparaitre, la sensation de cesser d etre esclave de son ego, la sensation de percevoir l harmonie de tout ce qui nous entoure... moi rien que d y penser la ce soir je suis extrêmement impatient de me reveiller demain et de prendre ma guitare ou un pinceau ^^ c est doux comme un rêve mais... c est réel en même temps :-) Afficher tout J'approuve totalement cette approche de l'art, tu décris très finement ce que l'art fait ressentir. (petite parenthèse, ton avatar est fascinant, je l'ai observé pendant 10 minutes sans comprendre comment cet objet pouvait être assemblé...)

Posté le

android

(8)

Répondre

C'est un "trompe-oeil"- trompe-cerveau plutôt - assez intéréssant mais la mise en scène perfectible rend l'illusion imparfaite.
Perfectible puisque la position de la source de lumière nous dévoile la structure de l'objet par sa résultante: l'ombre.
La branche qui prend naissance dans la partie supérieure de la 1ère colonne et qui semble descendre pour croiser la 2ème colonne en sa partie inférieure est composée de 2 parties.

Posté le

android

(2)

Répondre

"L'art est une liberté d'expression pour celui qui crée, et une liberté d'interprétation pour autrui."

Posté le

iphone

(14)

Répondre

a écrit : J'ai justement lu aujourd'hui l'anecdote sur SCMB à propos de son tableau "la Persistance de la Mémoire" qui n'est, en fait, pas plus grand qu'une enveloppe !
Décidement, quel oeil de lynx ce Dali !
Pour info : on ne dit pas " avoir des yeux de lynx " , mais " avoir des yeux de Lyncée " . Lyncée faisait partie de l'équipage de l' Argo , le bateau qui conduisit Jason vers la Toison d'Or . Il en était le pilote . Il avait été recruté pour sa vue perçante qui lui permettait de voir au travers des rochers , des murs , des nuages et jusqu'au fond des mers . Le lynx étant un animal dont la vue très ordinaire ne justifie en rien l'existence de cette expression . C'est la confusion entre le nom du compagnon de Jason et celui du félin qui dans le langage populaire a provoqué la création de l'expression . Amicalement .

Posté le

iphone

(38)

Répondre