Quand le tabac vous protège d'une maladie

Proposé par
le
dans

Il existe une maladie pour laquelle le tabac a des effets positifs. C'est en cas de crise de rectocolite hémorragique, une maladie auto-immune qui affecte le côlon et le rectum. Il a été constaté que le tabac protège de cette maladie, et l'arrêt de sa consommation par le patient pendant une crise risque de l'aggraver davantage.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Mais si cette personne ne fume pas elle doit se mettre à fumer ou est ce une maladie de fumeur? Merci de m eclairer Mais je suis là pour ça... ;)

Posté le

android

(717)

Répondre

En gros : "Ça me ferait mal au cul d'arrêter de fumer !" XD

Posté le

android

(316)

Répondre

a écrit : Pas la première fois!!! Sans vouloir lui donner une nouvelle vertue, La cigarette diminuerait les effets et la propagation de Parkinson également. normal tu creves avant

Posté le

android

(324)

Répondre


Tous les commentaires (71)

Combattre le mal par le mal !!! Je savais que le tabac d'une cigarette pouvait servir d'antiseptique, une fois appliqué sur une blessure, mais pas que fumer pouvais ralentir une maladie.

Posté le

android

(21)

Répondre

J'aime bien l'genre d'excuse pour pas arrêter de fumer haha !

Posté le

iphone

(20)

Répondre

Mais si cette personne ne fume pas elle doit se mettre à fumer ou est ce une maladie de fumeur? Merci de m eclairer

Posté le

iphone

(47)

Répondre

a écrit : Mais si cette personne ne fume pas elle doit se mettre à fumer ou est ce une maladie de fumeur? Merci de m eclairer Mais je suis là pour ça... ;)

Posté le

android

(717)

Répondre

En gros : "Ça me ferait mal au cul d'arrêter de fumer !" XD

Posté le

android

(316)

Répondre

a écrit : Mais si cette personne ne fume pas elle doit se mettre à fumer ou est ce une maladie de fumeur? Merci de m eclairer Si un fumeur est atteint de cette maladie, il lui est déconseillé d'arrêter de fumer car ils ont observé que le tabac avait une fonction protectrice. Mais si le patient ne fume pas, on ne lui dit pas de s'y mettre rapidement! T'imagine:
' monsieur, je vous prescrit un paquet de cigarettes par jour pr stabiliser votre affection'

Posté le

iphone

(58)

Répondre

a écrit : Si un fumeur est atteint de cette maladie, il lui est déconseillé d'arrêter de fumer car ils ont observé que le tabac avait une fonction protectrice. Mais si le patient ne fume pas, on ne lui dit pas de s'y mettre rapidement! T'imagine:
' monsieur, je vous prescrit un paquet de cigarettes par
jour pr stabiliser votre affection' Afficher tout
si ils sont remboursés c'est intéressant

Posté le

android

(41)

Répondre

Ça me rappelle ces vieux posters des années cinquante qui étaient affichés chez un ami de mon père. J'ai essayé de retrouver celui dont je me souvenais le mieux : une énorme pub présentant textuellement les gitanes comme des médicaments pour la gorge, mais impossible de remettre la main dessus. À défaut voici un site recensant pas mal de pubs sur lequel je suis tombé pendant que je cherchais ladite affiche, il est ultra documenté et prête à la fois à sourire, et à pleurer.
tobacco.stanford.edu/tobacco_main/main.php

Posté le

website

(13)

Répondre

Adrien59: je ne peux pas voir les images dont tu parle, ton lien et invalide

Posté le

iphone

(0)

Répondre

[quote="Sandy0959"]Adrien59 : je ne peux pas voir les images dont tu parles, ton lien est invalide[/quote]
Essaie avec ton pc. Chez moi ça marche très bien. Désolé de ne pas pouvoir t'aider plus.

Posté le

website

(0)

Répondre

@Adrien59: L'argument de vente de "la cigarette médicinale et bonne pour la santé" a en effet été très utilisé jusqu'à la moitié des années 50, date des premiers articles publiés dans la presse américaine dénonçant les méfaits du tabac. Jusqu'aux années 60, les marques de cigarettes allaient jusqu'à représenter le médecin de famille, une cigarette à la bouche ou à la main, qui vantait les bienfaits du tabac de cette marque. Ca a bien changé... D'ailleurs, pour ceux qui suivent la série Mad Men, dans un épisode ils parlent justement de ce changement de mentalité.
Par rapport à l'anecdote, faut croire que dans certains cas, fumer tue...pas.

Posté le

android

(14)

Répondre

Perso je trouve que c'est juste déplacer le problème (la maladie), d'accord ça peut ralentir cette maladie mais ça accélère une ou plusieurs autres vu tout ce qu'il se trouve dans une cigarette..

Posté le

android

(20)

Répondre

Yes, c'est bien la promière fois que l'on peut lire une information positive sur le tabac :)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Yes, c'est bien la promière fois que l'on peut lire une information positive sur le tabac :) Pas la première fois!!! Sans vouloir lui donner une nouvelle vertue, La cigarette diminuerait les effets et la propagation de Parkinson également.

Posté le

iphone

(3)

Répondre

a écrit : Pas la première fois!!! Sans vouloir lui donner une nouvelle vertue, La cigarette diminuerait les effets et la propagation de Parkinson également. normal tu creves avant

Posté le

android

(324)

Répondre

Mais quel est le principe actif de la cigarette qui ralenti cette maladie ? La nicotine ? Auquel cas, des substituts nicotiniques feront le même travail sans le côté négatif de la cigarette

Posté le

iphone

(11)

Répondre

a écrit : Mais quel est le principe actif de la cigarette qui ralenti cette maladie ? La nicotine ? Auquel cas, des substituts nicotiniques feront le même travail sans le côté négatif de la cigarette apparemment oui ce serait bien la nicotine qui ralentit cette maladie.
par contre ds la seconde source il n'est pas precisé si les substitut nicotiniques on les mêmes effets.

Posté le

android

(2)

Répondre

Il faut savoir que si le tabac est un facteur protecteur de la RCH, il est un facteur de risque de maladie de Crohn, (semblable à la RCH, toute les deux sont des MICI) et que la maladie de Crohn est bien plus fréquente, donc en dehors de toute pathologie, le rapport bénéfice risque du tabac n'est pas bon.

Posté le

iphone

(9)

Répondre