La sucette goût morphine

Proposé par
le
dans

Afin de pouvoir administrer facilement une dose sûre (sans risque de surdosage) aux soldats blessés en poste sur le terrain, des médecins de l'armée américaine ont mis au point une sucette à la morphine. Ce système a l'avantage de diffuser la morphine bien plus rapidement, et de pouvoir ajuster la quantité de morphine en fonction de l'état du soldat.


Commentaires préférés (3)

Pfffffff ! Sacrée anecdote,encore une fois si je la raconte à quelqu'un de l'extérieur on ne va pas me croire!

Posté le

website

(175)

Répondre


Tous les commentaires (50)

a écrit : Parfait pour une rage de dents ! carrément ! un bon gros morceau de sucre sur une carrie ya rien de tel ^^

Posté le

android

(19)

Répondre

Je serais curieux de savoir quand ils sortiront le même procédé dans les hôpitaux?

Posté le

android

(4)

Répondre

c'est bien trouvé mais sa m'étonnerait que l'armée française adopte se procédé sachant que les doses sont déjà calculées dans des seringues individuels

Posté le

android

(2)

Répondre

Cela me rappelle l'histoire de Mallory Kievman, adolescente de 13 ans, qui aurait trouvé le remède au Hoquet, mécanisme que les scientifiques ne s'expliquent toujours pas.
L'idée, là aussi, est de dispenser le remède via des sucettes commercialisée sous le nom "Hiccupops"
Elle a été récompensée d'un prix de l'innovation par le MBA de l'université du Connecticut.
- Source: www.ladepeche.fr/article/2012/05/10/1350037-une-ado-invente-une-sucette-contre-le-hoquet.html -
Mais il y a un non-sens. Elle s'est inspirée de la recette de grand-mère conseillant du vinaigre et du sucre en tant que remède. Donc, à savoir, où est l'innovation?
Je vous laisse réfléchir ^^

Posté le

android

(29)

Répondre

Gare aux gourmands qui en redemandent !

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Cela me rappelle l'histoire de Mallory Kievman, adolescente de 13 ans, qui aurait trouvé le remède au Hoquet, mécanisme que les scientifiques ne s'expliquent toujours pas.
L'idée, là aussi, est de dispenser le remède via des sucettes commercialisée sous le nom "Hiccupops"
Elle a été
récompensée d'un prix de l'innovation par le MBA de l'université du Connecticut.
- Source: www.ladepeche.fr/article/2012/05/10/1350037-une-ado-invente-une-sucette-contre-le-hoquet.html -
Mais il y a un non-sens. Elle s'est inspirée de la recette de grand-mère conseillant du vinaigre et du sucre en tant que remède. Donc, à savoir, où est l'innovation?
Je vous laisse réfléchir ^^
Afficher tout
Sucettes composées de vinaigre et de sucre, le super mélange quoi mais si serait vraiment efficaces!Il y a aussi la sucettes à la varicelle aussi aux USA pour que les enfants en soient immunises.
Edit: je viens de voir que tu avais modifié ton commentaire, mais le mécanisme est bien expliqué dans ton lien, le mélange fait réagir les nerfs de la gorge et de la bouche responsable du hocket.

Posté le

android

(7)

Répondre

@Abdelhandsome : si le fait de sucer augmente l'efficacité du remède (ce qui ne m'étonnerait pas pour le cas du hoquet) alors oui, c'est une belle invention!

Posté le

android

(5)

Répondre

j imagine la scène au front.
oh mon pauvre soldat tu as un bobo, viens je vais te donner une sucette et tu n auras plus mal.
ok je sors.

Posté le

android

(12)

Répondre

Pfffffff ! Sacrée anecdote,encore une fois si je la raconte à quelqu'un de l'extérieur on ne va pas me croire!

Posté le

website

(175)

Répondre

Le marché noir doit déjà en détourner en masse, les dealer US doivent commencer à les distribuer là...

Posté le

iphone

(3)

Répondre

a écrit : Je serais curieux de savoir quand ils sortiront le même procédé dans les hôpitaux? Ceci existe déjà et est disponible depuis pas mal d année en pharmacie d hôpital comme en pharmacie de ville (officine). Ce médicament s appel "Actiq ®" et est composé de citrate de fentanyl. Il existe à dosage de 200 mcg à 1600 mcg.

Indication: Ce médicament est indiqué pour le traitement des accès douloureux paroxystiques chez des patients recevant déjà un traitement de fond morphinique pour des douleurs chroniques d'origine cancéreuse.

Un accès douloureux paroxystique est une exacerbation passagère d'une douleur chronique par ailleurs contrôlée par un traitement de fond.

Les patients recevant un traitement de fond morphinique sont ceux prenant au moins 60 mg de morphine par voie orale par jour, au moins 25 microgrammes de fentanyl transdermique par heure, au moins 30 mg d'oxycodone par jour, au moins 8 mg d'hydromorphone par voie orale par jour ou une dose équianalgésique d'un autre opioïde pendant une durée d'au moins une semaine.
Source 1: (il est accessible à tous il suffit de créer un compte. Bien outil pour mon métier, plus détaillé que le célèbre Vidal)
www.theriaque.org/apps/recherche/rch_simple.php

Source 2:
www.vidal.fr/Medicament/actiq-19378.htm

Image:
t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRNn0vAJ1qfFeM89AO6MugBj0WIpNPbwp_wsI67uIo570LdmUeq

Max, préparateur en pharmacie, pour vous servir ;-)

Posté le

iphone

(30)

Répondre

a écrit : Si j'avais su'cette anecdote plus tôt ! j'adore les bons jeux de mots! bien trouvé pour le coup!

Posté le

android

(7)

Répondre

Pour préciser un petit peu : une "sucette" fond en 15 minutes. De plus, elle doit être collée et frottée sur la face interne de la joue. Il ne faut pas sucer, mâcher ou croquer... Du coup, c'est plus rapide qu'un comprimé pelliculé, mais nettement moins qu'une injection intraveineuse.

C'est surtout utilisé pour déterminer la dose efficace.

Source : vidal.

Posté le

android

(7)

Répondre

Une sucette à la morphine ? C'est Annie qui va être contente...

Posté le

iphone

(15)

Répondre

Pour les gamins qui ont les dents qui poussent... Magique

Posté le

iphone

(1)

Répondre

police1:regarde la bas un dealer!!
police2:mais non il vend des sucettes banane

Posté le

iphone

(3)

Répondre

a écrit : Une sucette à la morphine ? C'est Annie qui va être contente... Pas sur! Elle serait virée de la chanson et remplacée par Christine pour que ca rime !!

Posté le

iphone

(8)

Répondre