La greffe de 6 organes

Proposé par
le
dans

Les greffes d'organes sont toujours des opérations graves et à l'issue incertaine. En octobre 2011, une fillette de 9 ans a subi une greffe non pas d'un organe, mais de 6 organes différents en une opération : le foie, l'intestin grêle, l'estomac, le pancréas, l'oesophage et la rate. Cette opération très rare a permis de la sauver d'un cancer, et elle devrait pouvoir vivre une vie normale.

Pour réaliser cette opération, il fallait un seul donneur, avec des organes ayant la taille adaptée pour un enfant de cet âge.


Commentaires préférés (3)

Elle a eu beaucoup de chances cette enfant. C'est l'une des plus belles traces de notre passage sur Terre qu'on puisse laisser que de faire un don d'organe(s) :)

Posté le

website

(352)

Répondre

a écrit : ouf les parents doit remercier Et je boire l'eau. ;p

Posté le

iphone

(236)

Répondre

a écrit : Je rajoute une petite annecdote: au cours d'une greffe renale, on ne retire pas les reins non fonctionnels, le patient possede donc alors 3 reins. Vu que tu as l'air de t'y connaitre, soumets-le comme anecdote avec plus de précisions, ça me semble digne d'être une anecdote à part entière ;)

Posté le

website

(378)

Répondre


Tous les commentaires (113)

Elle a eu beaucoup de chances cette enfant. C'est l'une des plus belles traces de notre passage sur Terre qu'on puisse laisser que de faire un don d'organe(s) :)

Posté le

website

(352)

Répondre

Oui tout à fait d'accord. Si tout le monde faisait ce choix beaucoup de personnes seraient sauvées !! C'est tellement simple suffit juste de le faire savoir à sa famille. Après tout une fois parti on s'en moque de se faire prélever des organes si c'est pour le bien de quelqu'un.

Posté le

iphone

(35)

Répondre

Une vie normal certe mais avec un suivi sûrement à vie et peut être linterdiction de faire du sport . Néanmoins , elle est vivante cette petite , le stress de fou pour les médecin qui ce sont occupé d'elle . De vrais héros .

Posté le

iphone

(40)

Répondre

Mais si les organes transplantés ont du être choisis par rapport à sa taille, ils ne risquent pas de ne pas être assez performants lorsqu'elle aura grandi et pas eux...? :-/

Posté le

android

(0)

Répondre

@tatawin : le probleme en informant "juste" ca famille c'est que le jour ou le malheur arrive personne n'est sur de la bonne décision a prendre... Je conseil donc (au personne souhaitant faire ce don) de faire une demande auprès des services de dons d'organe qui envoie (gratuitement) une carte a porter sur soi... j'ai la mienne dans mon porte-feuille.... comme ca, aucun doute possible...

Posté le

android

(33)

Répondre

a écrit : Mais si les organes transplantés ont du être choisis par rapport à sa taille, ils ne risquent pas de ne pas être assez performants lorsqu'elle aura grandi et pas eux...? :-/ Ça n'est pas parce que les organes ont été transplantés qu'il ne peuvent plus se développer ;)

Posté le

iphone

(45)

Répondre

ouf les parents doit remercier

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : ouf les parents doit remercier Et je boire l'eau. ;p

Posté le

iphone

(236)

Répondre

Une vie normale, relativement normale à mon avis. Avec une greffe, il faut prendre des imuno-supresseurs pour éviter le risque de rejet des organes par l'organisme. Il y a donc plus de risques d'infections de toutes sortes. Il y a encore le risque de GVH (le greffon s'en prend à l'organisme hôte). Et puis quand on a eu un cancer, il y a un risque de récidive... Tout cela est assez lourd à mon avis. Mais c'est beau ce que ces médecins ont fait.

Posté le

iphone

(16)

Répondre

a écrit : @tatawin : le probleme en informant "juste" ca famille c'est que le jour ou le malheur arrive personne n'est sur de la bonne décision a prendre... Je conseil donc (au personne souhaitant faire ce don) de faire une demande auprès des services de dons d'organe qui envoie (gratuitement) une carte a porter sur soi... j'ai la mienne dans mon porte-feuille.... comme ca, aucun doute possible... Afficher tout Oui je sais j'ai la mienne aussi mais je pense qu'en parler avant peux justement éviter des soucis. Car même avec cette carte tu n es fiché nulle part et si par malheur tu ne l as pas sur toi les personnes de ton entourage peuvent quand même se poser la question. Bon je sais pas si j'ai été très claire!!!

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : Une vie normale, relativement normale à mon avis. Avec une greffe, il faut prendre des imuno-supresseurs pour éviter le risque de rejet des organes par l'organisme. Il y a donc plus de risques d'infections de toutes sortes. Il y a encore le risque de GVH (le greffon s'en prend à l'organisme hôte). Et puis quand on a eu un cancer, il y a un risque de récidive... Tout cela est assez lourd à mon avis. Mais c'est beau ce que ces médecins ont fait. Afficher tout Oui c'est vrai d'autant plus que les immunosuppresseurs augmentent le risque de certains cancers, le systeme immunitaire jouant un role dans l'elimination de cellules anormales. Les organes greffes ont souvent une duree de vie restreinte, de l'ordre de 15 ans. En revanche la GVH est un risque specifique aux greffes de moelle (osseuse), qui impliquent l'apport de cellules immunitaires etrangeres qui peuvent attaquer l'hote.

Posté le

iphone

(7)

Répondre

Je rajoute une petite annecdote: au cours d'une greffe renale, on ne retire pas les reins non fonctionnels, le patient possede donc alors 3 reins.

Posté le

iphone

(41)

Répondre

a écrit : Je rajoute une petite annecdote: au cours d'une greffe renale, on ne retire pas les reins non fonctionnels, le patient possede donc alors 3 reins. Vu que tu as l'air de t'y connaitre, soumets-le comme anecdote avec plus de précisions, ça me semble digne d'être une anecdote à part entière ;)

Posté le

website

(378)

Répondre

Je voudrais également rajouter qu'en France chaque personne décédée a automatiquement donné son accord pour le prélèvement de ses organes si il y en a le besoin. Une personne qui ne souhaite pas se faire retirer ses organes une fois décédée doit remplir et renvoyer un formulaire de refus de son vivant disponible sur le net notamment.
C'est a dire que dans ce cas c'est la règle du "qui ne dit rien consent".

Posté le

iphone

(18)

Répondre

Ah oui j'oubliais aussi. Petite pensée a Éric Abidal notamment et ainsi qu'à toutes les personnes en attentent de greffes car c'est loin d'être une épreuve facile.

Posté le

iphone

(3)

Répondre

chapeau aux chirurgiens ! il existent encore dans le monde ou nous vivons des petits moment ou voir cest de beau de voir des gens sauver des vies

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Et je boire l'eau. ;p si ta l'goût !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Vu que tu as l'air de t'y connaitre, soumets-le comme anecdote avec plus de précisions, ça me semble digne d'être une anecdote à part entière ;) Merci, et voila c'est fait ;)

Posté le

iphone

(2)

Répondre

Par contre en relisant l'anecdote, il me semble peu probable que l'on ai greffé une rate, étant donné qu'il s'agit d'un organe que l'on peut retirer sans trop de conséquences

Posté le

iphone

(3)

Répondre