La mer Caspienne est-elle un lac ?

Proposé par
le

La mer Caspienne contient en sous-sol d'énormes réserves d'hydrocarbures. Les pays alentours se disputent sur son statut juridique, car il modifierait la répartition des réserves. Ainsi, l'Iran et le Turkménistan affirment que celle-ci est un lac, car si elle était reconnue comme tel, elle serait divisée en cinq parties égales. En tant que mer, sa division dépend de la taille du contact entre elle et les pays l'entourant.


Commentaires préférés (3)

C est marrant comme on nous dit "attention" bientôt plus de petrole , plus de gaz ...
Alors que chaque année des gisements immenses sont découvert partout dans le monde .
Ça fait 30 ans qu on dit qu il ne reste que 40 ans de ressources primaire !!!!
Même si c est vrai que ça diminue j ai l impression d' une grosse carotte pour puiser dans nos poches qui elles par contre sont bientôt asséchées ...

Posté le

iphone

(228)

Répondre

a écrit : Il n'y a pas une règle simple qui différencie un lac d'une mer?
Son eau est elle salée?
En fait non il n'y a pas de règles simples, elles sont toutes très compliquées et surtout peut être arbitraire, car l'appellation mer n'a pas de rapport avec la salinité, ni non plus avec son ouverture sur un océan, ni avec le fait qu'elle soit alimenté par un fleuve, ni le faîte qu'elle se déverse dans un océan, ni la profondeur etc.
Certains lacs sont plus profonds que certaines mers, et le grand lac salé n'est pas considéré comme une mer
En fait, il n'y a pas tellement de réponse, ni tellement de solution pour la mer Caspienne...

Posté le

iphone

(91)

Répondre

a écrit : En fait, de ce que j'ai pu entendre, les ressources en pétrole sont suffisamment importantes pour tenir encore plusieurs décennies ... Seulement, actuellement, les industries pétrolières ont les moyens techniques pour extraire seulement 10/20% du pétrole. À l'avenir ils devront trouver d'autres moyens pour extraire plus de pétrole ... Maintenant, il parait que les sources alternatives n'ont pas d'avenir : vous imaginez la consommation en électricité si toutes les voitures devaient rouler électrique ? La France devrait fabriquer encore plus de centrales nucléaires ! Pareil pour les biocarburants : la France entière devrait être un vaste champs de culture biocarburant ... Le pétrole a encore de belles années devant lui ! Afficher tout Imagine deux secondes qu'on arrive enfin à maîtriser la fusion nucléaire comme source d'énergie, tu peux dire adieux à l'énergie polluante, à la radioactivité (le produit de réaction est l'hélium non radioactif) et au pétrole (comme source d'énergie) vu l'énergie dégagée par la fusion. Même l'énergie de la fission est maigre devant celle de la fusion.

Posté le

iphone

(112)

Répondre


Tous les commentaires (35)

Il n'y a pas une règle simple qui différencie un lac d'une mer?
Son eau est elle salée?

Posté le

iphone

(6)

Répondre

Si mais ça arrangerait bien les Pays ayant le moins de contact que ça soit un lac ;-).

Posté le

android

(3)

Répondre

C est marrant comme on nous dit "attention" bientôt plus de petrole , plus de gaz ...
Alors que chaque année des gisements immenses sont découvert partout dans le monde .
Ça fait 30 ans qu on dit qu il ne reste que 40 ans de ressources primaire !!!!
Même si c est vrai que ça diminue j ai l impression d' une grosse carotte pour puiser dans nos poches qui elles par contre sont bientôt asséchées ...

Posté le

iphone

(228)

Répondre

a écrit : Il n'y a pas une règle simple qui différencie un lac d'une mer?
Son eau est elle salée?
En fait non il n'y a pas de règles simples, elles sont toutes très compliquées et surtout peut être arbitraire, car l'appellation mer n'a pas de rapport avec la salinité, ni non plus avec son ouverture sur un océan, ni avec le fait qu'elle soit alimenté par un fleuve, ni le faîte qu'elle se déverse dans un océan, ni la profondeur etc.
Certains lacs sont plus profonds que certaines mers, et le grand lac salé n'est pas considéré comme une mer
En fait, il n'y a pas tellement de réponse, ni tellement de solution pour la mer Caspienne...

Posté le

iphone

(91)

Répondre

Au regard du droit international, l'utilisation des ressources d'un lac ne peut se décider qu'à l'unanimité des pays riverains alors que, dans le cas d'une mer les eaux territoriales ne dépassent pas 12 km. Les Russes plaident depuis longtemps qu'il s'agit d'un lac, mais la découverte de réserve d'hydrocarbures au large des côtes lui fait progressivement revoir sa position bien que le litige demeure avec les pays voisins.

Posté le

iphone

(4)

Répondre

a écrit : C est marrant comme on nous dit "attention" bientôt plus de petrole , plus de gaz ...
Alors que chaque année des gisements immenses sont découvert partout dans le monde .
Ça fait 30 ans qu on dit qu il ne reste que 40 ans de ressources primaire !!!!
Même si c est vrai que ça diminue j ai l i
mpression d' une grosse carotte pour puiser dans nos poches qui elles par contre sont bientôt asséchées ... Afficher tout
Une chose est sûre : il y en a de moins en moins sur la terre...

Posté le

iphone

(4)

Répondre

a écrit : Une chose est sûre : il y en a de moins en moins sur la terre... Bah evidement qu'il y en a de moin en moin vu qu'on en extrait tout les jours ^^ ça tombe sous le sens... apres de là a dire qu'il n'y en a plus...

Posté le

android

(0)

Répondre

Qu'est ce qu'ils font pas pour se disputer du pétrole... Ils feraient mieux de dépenser leur énergie pour trouver une meilleure alternative!

Posté le

iphone

(6)

Répondre

a écrit : C est marrant comme on nous dit "attention" bientôt plus de petrole , plus de gaz ...
Alors que chaque année des gisements immenses sont découvert partout dans le monde .
Ça fait 30 ans qu on dit qu il ne reste que 40 ans de ressources primaire !!!!
Même si c est vrai que ça diminue j ai l i
mpression d' une grosse carotte pour puiser dans nos poches qui elles par contre sont bientôt asséchées ... Afficher tout
En fait, de ce que j'ai pu entendre, les ressources en pétrole sont suffisamment importantes pour tenir encore plusieurs décennies ... Seulement, actuellement, les industries pétrolières ont les moyens techniques pour extraire seulement 10/20% du pétrole. À l'avenir ils devront trouver d'autres moyens pour extraire plus de pétrole ... Maintenant, il parait que les sources alternatives n'ont pas d'avenir : vous imaginez la consommation en électricité si toutes les voitures devaient rouler électrique ? La France devrait fabriquer encore plus de centrales nucléaires ! Pareil pour les biocarburants : la France entière devrait être un vaste champs de culture biocarburant ... Le pétrole a encore de belles années devant lui !

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : En fait, de ce que j'ai pu entendre, les ressources en pétrole sont suffisamment importantes pour tenir encore plusieurs décennies ... Seulement, actuellement, les industries pétrolières ont les moyens techniques pour extraire seulement 10/20% du pétrole. À l'avenir ils devront trouver d'autres moyens pour extraire plus de pétrole ... Maintenant, il parait que les sources alternatives n'ont pas d'avenir : vous imaginez la consommation en électricité si toutes les voitures devaient rouler électrique ? La France devrait fabriquer encore plus de centrales nucléaires ! Pareil pour les biocarburants : la France entière devrait être un vaste champs de culture biocarburant ... Le pétrole a encore de belles années devant lui ! Afficher tout Imagine deux secondes qu'on arrive enfin à maîtriser la fusion nucléaire comme source d'énergie, tu peux dire adieux à l'énergie polluante, à la radioactivité (le produit de réaction est l'hélium non radioactif) et au pétrole (comme source d'énergie) vu l'énergie dégagée par la fusion. Même l'énergie de la fission est maigre devant celle de la fusion.

Posté le

iphone

(112)

Répondre

De l'argent, de l'argent, et encore de l'argent... Je suis triste que notre planete soit detruite a cause de la seule chose qui est aujourd'hui a 99% immaterielle...
En attendant c'est une anecdote relativement interessante qui prouve que quand ca arrange un pays, une mer peut devenir un lac, mais que quand ya 8000 personne executées en Syrie, personne ne bouge pour que la dictature et la repression devienne une democratie libre...
Oh, tiens, encore pour de l'argent.

Posté le

iphone

(16)

Répondre

a écrit : Imagine deux secondes qu'on arrive enfin à maîtriser la fusion nucléaire comme source d'énergie, tu peux dire adieux à l'énergie polluante, à la radioactivité (le produit de réaction est l'hélium non radioactif) et au pétrole (comme source d'énergie) vu l'énergie dégagée par la fusion. Même l'énergie de la fission est maigre devant celle de la fusion. Afficher tout Je suis tout a fait d accord avec toi, vivement que cette source d'energie casi illimitée soit maitriser pour en finir une bonne fois pour toute avec tout ça :)

Posté le

android

(1)

Répondre

Le problème n'est pas de la maîtriser mais de l'atteindre. Pour faire de la fusion nucléaire, il faut une température de 100 millions de degrés... On a partiellement atteint l'objectif, mais le réacteur était trop "faible" (et pourtant, c'est résistant ces machins) et n'aurait pas pu supporter le poids ; ils ont donc du arrêter.

Posté le

website

(4)

Répondre

a écrit : Le problème n'est pas de la maîtriser mais de l'atteindre. Pour faire de la fusion nucléaire, il faut une température de 100 millions de degrés... On a partiellement atteint l'objectif, mais le réacteur était trop "faible" (et pourtant, c'est résistant ces machins) et n'aurait pas pu supporter le poids ; ils ont donc du arrêter. Afficher tout Je parlais de la fusion à froid, qui est une autre branche de la recherche actuelle. D'ailleurs on sait déjà faire une fusion incontrollée dans les bombes à fusion.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : En fait non il n'y a pas de règles simples, elles sont toutes très compliquées et surtout peut être arbitraire, car l'appellation mer n'a pas de rapport avec la salinité, ni non plus avec son ouverture sur un océan, ni avec le fait qu'elle soit alimenté par un fleuve, ni le faîte qu'elle se déverse dans un océan, ni la profondeur etc.
Certains lacs sont plus profonds que certaines mers, et le grand lac salé n'est pas considéré comme une mer
En fait, il n'y a pas tellement de réponse, ni tellement de solution pour la mer Caspienne...
Afficher tout
C'est quand même idiot de choisir quelque chose d'aussi flou comme critère entre deux régimes juridiques très différents et dont les conséquences économiques sont si importantes.
Il me semble qu'il y a eu des guerres pour moins que ça. Mais bon, ce n'est pas comme si les pays cités dans l'anecdote étaient belliqueux ...

Posté le

iphone

(5)

Répondre

elle s'appelle Mer Caspienne... je crois que tous est dans le nom.

Posté le

android

(3)

Répondre

J'ai entendu aux infos un moteur a l'eau... Je crois qu'il reprend le principe des moteurs a vapeur...( pas sur du tout ) en tous cas il utilise beaucoup moins d'essence...

Si quelqu'un en sait plus...?

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Pour moi, cette anecdote est particulièrement révélatrice des limites de la justice internationale qui tente de contrôler ce qu'elle ne peut pas définir. Pour ce qui est de la fusion, même si le projet est révolutionnaire, on est toujours à l'étape "prototype" avec ITER et il risque de se dérouler un certain temps avant que l'on ne puisse la mettre en pratique.

Posté le

website

(0)

Répondre