Les dangereuses physalies des côtes françaises

Proposé par
le
dans

La physalie est une cousine de la méduse que l'on commence à trouver sur les plages de l'Atlantique et qui n'a pas de cerveau. Elle dispose d'un flotteur gonflé d'air qui la maintient à la surface et qui lui sert aussi de voile, mais elle ne peut pas se diriger et bouge au gré des vents et courants. Elle est très urticante et ses piqûres sont plus douloureuses que celles des méduses des côtes françaises.


Commentaires préférés (3)

Pauvre bête...Une sacrée vdm quand même !

Posté le

android

(109)

Répondre

Son mode de vie à l'air de ressembler à celui du plancton. Sauf que ce dernier est beaucoup moins dangereux pour l'équilibre naturel.
Si les méduses venaient à se multiplier, ce pourrait être dangereux.
En effet, d'après des recherches scientifiques découlant de constatations. Les méduses ont tendance à être surnuméraires. Deux raisons : Dérèglement climatique et surpêche des poissons prédateurs (et même surpêche tout court. :()
L'exemple que je connais est celui de méduse des côtes japonaises. D'une, leurs nombres s'élèvent. Ou tout du moins, leur présence se fait plus marquer. De deux, cette espèce là est énorme. Cette méduse géante (Nemopilema Nomurai) peut atteindre 2 mètres de diamètre et 300 kilos.
De plus, les méduses sont difficiles à étudier. Ce qui ajoute à l'impression d'incompréhension.
Sources: Reportage vu il y a quelques années sur Arte.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Nemopilema_nomurai

Il y a un autre article que j'ai lu récemment, sur Maxisciences ou National Geographic, qui apparemment considére que l'impression de surpopulation des méduses était totalement erronée. Qui a tort? Je ne sais pas

Sinon, pour l'anecdote. L'animal le plus venimeux connu (Encore plus que la grenouille de Dard) à ce jour serait une méduse de l'océan Indien, dite "Guêpe de Mer" ou "Main de Mort", son poison est hémotoxique et neurotoxique. Sans parler du fait qu'il attaque les cellules épithéliales.
Et son poison est tellement puissant et agressif qu'un individu piquè qui ne recoit aucun soin au bout d'une minute est quasiment condamné.
En effet, un sérum existe il n'agit qu'en 15 minutes. Alors que la méduse peut tuer en seulement 5 minutes.
On peut se prémunir des piqûres avec une simple combinaison de plongée.
Source: fr.m.wikipedia.org/wiki/Chironex_fleckeri

Posté le

android

(125)

Répondre

Un gros truc sans cerveau, gonflé, qui bouge au gré des courants et qu'on trouve sur les plages ?
Le beauf ?

Posté le

iphone

(274)

Répondre


Tous les commentaires (47)

Pauvre bête...Une sacrée vdm quand même !

Posté le

android

(109)

Répondre

C'est plus précisement une sorte de méga colonie de bebêtes microscopiques qui ont chacune leur rôle à jouer. Elles sont donc en symbiose avec elles même. Et en plus, c'est joli :-)

Posté le

iphone

(8)

Répondre

a écrit : Pauvre bête...Une sacrée vdm quand même ! Je crois que tu t es planté de site ^^

Posté le

iphone

(16)

Répondre

Il y a une salle réservé aux méduses a l'aquarium de la rochelle. C'est vraiment bien fait. Pour ceux qui ne sont pas loin et que sa intéressent, je vous le recommande vivement.

Posté le

iphone

(8)

Répondre

Son mode de vie à l'air de ressembler à celui du plancton. Sauf que ce dernier est beaucoup moins dangereux pour l'équilibre naturel.
Si les méduses venaient à se multiplier, ce pourrait être dangereux.
En effet, d'après des recherches scientifiques découlant de constatations. Les méduses ont tendance à être surnuméraires. Deux raisons : Dérèglement climatique et surpêche des poissons prédateurs (et même surpêche tout court. :()
L'exemple que je connais est celui de méduse des côtes japonaises. D'une, leurs nombres s'élèvent. Ou tout du moins, leur présence se fait plus marquer. De deux, cette espèce là est énorme. Cette méduse géante (Nemopilema Nomurai) peut atteindre 2 mètres de diamètre et 300 kilos.
De plus, les méduses sont difficiles à étudier. Ce qui ajoute à l'impression d'incompréhension.
Sources: Reportage vu il y a quelques années sur Arte.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Nemopilema_nomurai

Il y a un autre article que j'ai lu récemment, sur Maxisciences ou National Geographic, qui apparemment considére que l'impression de surpopulation des méduses était totalement erronée. Qui a tort? Je ne sais pas

Sinon, pour l'anecdote. L'animal le plus venimeux connu (Encore plus que la grenouille de Dard) à ce jour serait une méduse de l'océan Indien, dite "Guêpe de Mer" ou "Main de Mort", son poison est hémotoxique et neurotoxique. Sans parler du fait qu'il attaque les cellules épithéliales.
Et son poison est tellement puissant et agressif qu'un individu piquè qui ne recoit aucun soin au bout d'une minute est quasiment condamné.
En effet, un sérum existe il n'agit qu'en 15 minutes. Alors que la méduse peut tuer en seulement 5 minutes.
On peut se prémunir des piqûres avec une simple combinaison de plongée.
Source: fr.m.wikipedia.org/wiki/Chironex_fleckeri

Posté le

android

(125)

Répondre

Quel saleté de bête , d'ailleurs sur Arte , y'a peut etre 4 jours , yavais un reportage sur les méduses des cotes australienne , qui donne vraiment pas envie de se baigner ... Tu meurs en 3min.

Posté le

iphone

(7)

Répondre

a écrit : Quel saleté de bête , d'ailleurs sur Arte , y'a peut etre 4 jours , yavais un reportage sur les méduses des cotes australienne , qui donne vraiment pas envie de se baigner ... Tu meurs en 3min. Et @ abdel: j'aurais jamais cru qu'une meduse peut tuer, encore moins aussi vite. Et pour celle ki ne tue pas, uriner sur la zone touchée soulage :)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Je me suis deje fait piqué par un physalie!!
Eh bah sa fait pas du bien :p

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Et @ abdel: j'aurais jamais cru qu'une meduse peut tuer, encore moins aussi vite. Et pour celle ki ne tue pas, uriner sur la zone touchée soulage :) Tout peut tuer. C'est aussi simple que ça.
Parmi les bêtes les plus dangereuses il y a des escargots, des poissons, la belle-mère...
Il y a même une grenouille ou dendrobate qui produit un liquide par les pores de sa peau qui au contact est extremement mortel. Alors même que ce liquide n'a pas de fonction défini.
Au fait, même un raisin mal avalé peut te tuer :)
La mort est partout ;)

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Je me suis deje fait piqué par un physalie!!
Eh bah sa fait pas du bien :p
Is this reality? Or Fanta sea?

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Is this reality? Or Fanta sea? J'avais oublié un mot et "Oui!" c'est la vérité

Posté le

iphone

(0)

Répondre

J'habite dans le sud ouest et j'ai deja vu cette meduse a capbreton , elle est vraimment pas belle a voir avant il n'y en avait pas mais de plus en plus les plages ressencent des blessés à cause de ces meduses.

Posté le

iphone

(3)

Répondre

Un gros truc sans cerveau, gonflé, qui bouge au gré des courants et qu'on trouve sur les plages ?
Le beauf ?

Posté le

iphone

(274)

Répondre

"La physalie et un cousin de la méduse" ne devrais pas être "la physalie est une cousine de la méduse"? Si non, anecdote sympa, j'en suis médusé. Jmcmb.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Ma mere etant petite a ete piquer par cette bete.. Elle s'en souviens encore 50 ans apres...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Un gros truc sans cerveau, gonflé, qui bouge au gré des courants et qu'on trouve sur les plages ?
Le beauf ?
Matinal et en forme! Bravo

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : Et @ abdel: j'aurais jamais cru qu'une meduse peut tuer, encore moins aussi vite. Et pour celle ki ne tue pas, uriner sur la zone touchée soulage :) Uriner ne soulage pas pour toutes ces piqures, uniquement si le venin est thermolabile. En tout cas ne jamais verser de l'eau douce qui aura pour conséquence d'éclater les cellules urticantes

Posté le

iphone

(5)

Répondre

a écrit : Son mode de vie à l'air de ressembler à celui du plancton. Sauf que ce dernier est beaucoup moins dangereux pour l'équilibre naturel.
Si les méduses venaient à se multiplier, ce pourrait être dangereux.
En effet, d'après des recherches scientifiques découlant de constatations. Les méduses ont
tendance à être surnuméraires. Deux raisons : Dérèglement climatique et surpêche des poissons prédateurs (et même surpêche tout court. :()
L'exemple que je connais est celui de méduse des côtes japonaises. D'une, leurs nombres s'élèvent. Ou tout du moins, leur présence se fait plus marquer. De deux, cette espèce là est énorme. Cette méduse géante (Nemopilema Nomurai) peut atteindre 2 mètres de diamètre et 300 kilos.
De plus, les méduses sont difficiles à étudier. Ce qui ajoute à l'impression d'incompréhension.
Sources: Reportage vu il y a quelques années sur Arte.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Nemopilema_nomurai

Il y a un autre article que j'ai lu récemment, sur Maxisciences ou National Geographic, qui apparemment considére que l'impression de surpopulation des méduses était totalement erronée. Qui a tort? Je ne sais pas

Sinon, pour l'anecdote. L'animal le plus venimeux connu (Encore plus que la grenouille de Dard) à ce jour serait une méduse de l'océan Indien, dite "Guêpe de Mer" ou "Main de Mort", son poison est hémotoxique et neurotoxique. Sans parler du fait qu'il attaque les cellules épithéliales.
Et son poison est tellement puissant et agressif qu'un individu piquè qui ne recoit aucun soin au bout d'une minute est quasiment condamné.
En effet, un sérum existe il n'agit qu'en 15 minutes. Alors que la méduse peut tuer en seulement 5 minutes.
On peut se prémunir des piqûres avec une simple combinaison de plongée.
Source: fr.m.wikipedia.org/wiki/Chironex_fleckeri
Afficher tout
Je crois qu'il y avait aussi une recherche qui avait tendance à montrer que certaines méduses étaient immortelles ... Il n'y a pas eu une anecdote la dessus ?

Posté le

iphone

(3)

Répondre