Saint Santin : une ville double

Proposé par
le

La ville de Saint Santin a la particularité d'être à la fois dans l'Aveyron et dans le Cantal. En effet, chaque moitié appartient à un département et une région différents. Le village dispose donc de 2 mairies, 2 écoles et 2 églises. Il y a un seul terrain de football, mais posé sur la limite, avec un but côté cantalien et un but côté aveyronnais.

Il y a toutefois un seul monument aux morts, édifié sur la limite départementale, qui comporte une face pour les Cantaliens et l'autre pour les Aveyronnais, morts pour la même patrie, mais avec deux cérémonies différentes pour le 11 novembre.


Commentaires préférés (3)

Ceci remonte à la révolution lorsque l'Assemblée constituante entreprit de découper la France en créant les départements. La limite entre le Cantal et L'Aveyron passa au beau milieu du village.

Posté le

unknown

(155)

Répondre

Heureusement les 2 départements font partie de la même zône pour les vacances scolaires.

Posté le

unknown

(243)

Répondre

J'avais entendu il y a quelques années, mais je ne me rappelle pas à quelle émission, que dans un village des Alpes une maison était partagée entre la France et l'Italie. Ceci posait des problèmes juridiques énormes.

Posté le

unknown

(194)

Répondre


Tous les commentaires (43)

Ceci remonte à la révolution lorsque l'Assemblée constituante entreprit de découper la France en créant les départements. La limite entre le Cantal et L'Aveyron passa au beau milieu du village.

Posté le

unknown

(155)

Répondre

Ah c'est un bordel un peu comme après la premiere guerre mondiale au moyen orient et la séparation de l'empire ottoman (et j'en passe). Typique des français ^^

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Chi94 le moyen orient et l empire ottoman c est pas en France. Et ce genre de facétie se voit ailleurs également.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Nan c'est pas en France mais c'est les français et un peu anglais qui ont administré tout ça lors des nouveaux tracés des pays européens (ottoman inclus) ... Enfin le traité de Versailles et le problème des minorités éthniques tu devrais le savoir :)
Bref osef!!

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Hé ben, déjà qu'on patine quand il n'y a qu'une seule mairie alors deux xD c'est d'un pratique...

Posté le

unknown

(11)

Répondre

Heureusement les 2 départements font partie de la même zône pour les vacances scolaires.

Posté le

unknown

(243)

Répondre

encore plus impressionnant : la ville de Comines est une ville à la fois française & belge.

Posté le

unknown

(26)

Répondre

J'avais entendu il y a quelques années, mais je ne me rappelle pas à quelle émission, que dans un village des Alpes une maison était partagée entre la France et l'Italie. Ceci posait des problèmes juridiques énormes.

Posté le

unknown

(194)

Répondre

Sa doit être marrant les matchs de foot la-bas une mi-temps en Aveyron l'autre dans le Cantal ^^

Posté le

unknown

(8)

Répondre

Comme la ville du Perthus à la fois coté Espagne et coté Français.

Posté le

unknown

(15)

Répondre

Je me souviens que ce cas là était passé dans "reportage" le dimanche vers 13-14h sur TF1 mais y'a des années (j'ai une très bonne mémoire pour les trucs inutiles qui regorgent dans ce site).

Et je suis sûr que la cérémonie aux morts étaient communes aux deux, je me souviens bien qu'ils citaient les noms et que chacun disait "mort pour la france".

Enfin bref, le plus important de mes souvenirs est que lors de la révolution et de la création des départements, ils délimitèrent les limites en fonctions des cours d'eau. Et je sais plus pourquoi (une mauvaise carte ou un cours d'eau qui avait disparu), mais ils mirent la frontière sur ce cours d'eau qui n'existe plus.

D'ailleurs dernière anecdote, une famille vit sur la frontière mais il a été dit que la chambre, comme elle était le lieu de procréation, c'était du côté où elle se trouvait que les habitants paieraient leurs impôts.

Et un autre truc qui a rien à voir avec ce village, mais en 4ème ma prof d'allemand vivait dans l'Eure et enseignait dans les Yvelines, donc pas les mêmes vacances que ses enfants !

Posté le

unknown

(26)

Répondre

a écrit : Ceci remonte à la révolution lorsque l'Assemblée constituante entreprit de découper la France en créant les départements. La limite entre le Cantal et L'Aveyron passa au beau milieu du village. Tu sais tout toi

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Regardez la ville de Baarle ... Ville morcelée par le territoire belge et néerlandais. Ca mériterait une anecdote à elle toute seule pour cette ville.

Posté le

android

(8)

Répondre

J'adore mon département !! Aveyron

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Je suis vachement surprise de voir que Fancat a réponse à tout!
Merci pour toute ses précisions Fancat

Et la commune de Saint Pierre d'Entremont est également divisée en deux! Un côté Isère, un côté Savoie, les deux parties séparées par la rivière "Guiers". 2 églises, 2 mairies, 2 cimetières, et il n'y a pas si longtemps de ça, ils se jetaient des pierres depuis les rives du Guiers! Depuis, et heureusement, des ponts ont été construits!

La ville de Seyssel est elle aussi situé sur deux département en haute-savoie et dans l'ain , séparé par le rhone cette ville a 2 eglises , 2 écoles etc...

Posté le

android

(12)

Répondre

C'est exactement le mec cas pour la ville de Seyssel, ou j'habite, il y a un côté Ain et un côté Haute savoie. Les deux cotés étant délimités par le Rhône. Plus facile a identifier comme limite du coup pas sur qu'il y ait un terrain de foot au beau milieu enfin je vérifierai.