Défibrillateur et massage cardiaque

Proposé par
sonia
le
dans

Dans certains films, on peut voir les médecins se servir du défibrillateur lorsqu'un patient est en arrêt cardiaque total. Pourtant, le défibrillateur, comme son nom l'indique, ne sert que lorsque le cœur fibrille. Pour un arrêt cardiaque, seul le massage cardiaque est efficace, et peut permettre de faire repartir le coeur, qui peut alors avoir besoin de défibrillation.

L'arrêt cardiaque, aussi appelé asystolie, est un arrêt prolongé du coeur. La défibrillation est inutile dans ce cas car le courant électrique ne permet pas de relancer le coeur. La défibrillation n'est utile que quand le coeur fibrille (contraction anarchique des oreillettes). Elle peut alors permettre de 'réinitialiser' le battement cardiaque.Les défibrillateurs automatiques sont utilisables de nos jours par tout le monde et diagnostiquent en fonction de l'état du patient si la défibrillation est nécessaire ou non. C'est la plupart du temps le cas lors de problèmes cardiaques, d'où les campagnes faites afin de multiplier le nombre de défibrillateurs dans les lieux publics.


Commentaires préférés (3)

Sauf que le défibrillateur peut s'adapter au pulsation justement parce que le cœur fibrille ... Un arrêt cardiaque, il n'y a plus de pulsation. Enfin c'est ce que j'ai compris de l'anecdote.

Posté le

unknown

(71)

Répondre

Je sais pas lequel des deux est médecin, mais si les deux le sont, ça fait bigrement peur!

Posté le

unknown

(117)

Répondre

Hayemaker à totalement faux ! ! ! En effet lors d'un arrêt cardiaque total, où le cœur ne bat plus du tout, seul le massage cardiaque et manuel est efficace ! Une décharge électrique ne le fera aucunement repartir ! Seul une injection médicamenteuse prescrite par un médecin pourrait faire repartir le cœur !

Sachez d'abord qu'un défibrillateur cardiaque, ne sert pas à faire repartir le cœur directement, mais sert plutôt à l'arrêter ! Et oui ! Lorsque votre cœur fibrille en fait c'est qu'il fait n'importe-quoi, il est en gros désynchronisé. Le fait d'envoyer du courant électrique de part et d'autre du cœur, le choque, l'arrête puis c'est le système nerveux qui le fait repartir, synchrone comme avant ! Mais l'individu sera gardé en observation afin de connaitre les causes de sa fibrillation.

Je valide donc cette anecdote qui est parfaitement juste !

Posté le

unknown

(223)

Répondre


Tous les commentaires (96)

Faux.le defibrillateur à pour fonction de refaire partir le cœur de façon a ce que l'individu ne meurt pas il envoie une décharge éléctrique en s'adaptant au pulsation de l'individu c'est pour cela qu'il ne faux en aucun cas toucher la personne après avoir installer la machine pour ne pas éronné le défibrillateur.donc le massage cardiaque à la même fonction que le défibrillateur sauf qu'il est manuel et un peut moins efficace. Bye

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Sauf que le défibrillateur peut s'adapter au pulsation justement parce que le cœur fibrille ... Un arrêt cardiaque, il n'y a plus de pulsation. Enfin c'est ce que j'ai compris de l'anecdote.

Posté le

unknown

(71)

Répondre

Je sais pas lequel des deux est médecin, mais si les deux le sont, ça fait bigrement peur!

Posté le

unknown

(117)

Répondre

Oui et c'est cela, il suffit de lire la source qui explique le détail.

Posté le

unknown

(11)

Répondre

Hayemaker à totalement faux ! ! ! En effet lors d'un arrêt cardiaque total, où le cœur ne bat plus du tout, seul le massage cardiaque et manuel est efficace ! Une décharge électrique ne le fera aucunement repartir ! Seul une injection médicamenteuse prescrite par un médecin pourrait faire repartir le cœur !

Sachez d'abord qu'un défibrillateur cardiaque, ne sert pas à faire repartir le cœur directement, mais sert plutôt à l'arrêter ! Et oui ! Lorsque votre cœur fibrille en fait c'est qu'il fait n'importe-quoi, il est en gros désynchronisé. Le fait d'envoyer du courant électrique de part et d'autre du cœur, le choque, l'arrête puis c'est le système nerveux qui le fait repartir, synchrone comme avant ! Mais l'individu sera gardé en observation afin de connaitre les causes de sa fibrillation.

Je valide donc cette anecdote qui est parfaitement juste !

Posté le

unknown

(223)

Répondre

J'ai une question derteaumer81:
Tu dis qune injection médicamenteuse peut faire repartir le coeur?
Quelle sorte dinjection et comment cela marche?
Merci davance

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Le défibrillateur à la même fonction que le massage cardiaque dans le cas ou tous les deux permettent de remettrent le cœur en marche que soit pour un cœur fibrille ou nous utiliserons un defibrillateur et un cœur arreté en utilisant le massage cardiaque il sont tous les deux complémentaire car avant d'entamer un massage cardiaque il faut être sur que le cœur et bien arreté donc pour en être sur a moins d'être médecin le mieu est d' utiliser un défibrillateur avant d' entamer un massage cardiaque.c'est pour cela que j'avais dit qu'il avait la même fonction certe j'aurais du plus détailler je ne suis pas.je ne suis pas d'accord avec l'anecdote car elle ne précise pas qu'il n'est pas facile de reconaitre un cœur fibrille et un cœur Arreté et que le massage cardiaque est parfois insuffisant voir.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

N'importe quoi. Le massage cardiaque ne sert qu'à faire circuler le sang et ainsi irriguer les organes nobles tel que le cerveau. Il sert à patienter en attendant des moyens plus lourds ( choc électrique externe, injection d'adrenalin...). Dans un "arrêt cardiaque" : soit il y a fibrillation (le cœur bat anarchiquement et il n'est plus efficace) : choc electique
Soit il est en asystolie (il ne bat plus) : Adrenaline choc électrique externe

Posté le

unknown

(8)

Répondre

D'après le lien et certains commentaires, c'est inutile d'utiliser un défibrillateur sur un cœur arrêté, c'est bien ça ?
Sinon Chaze, quelle est la différence entre un choc électrique et un choc électrique externe ?
Ou alors tu le relances avec l'adrénaline et tu le régule avec ton défibrillateur ?
Y a-il d'autres médicaments susceptibles de nous faire repartir le cœur ?
Pleins de questions, désolé ^^

Posté le

unknown

(1)

Répondre

(commentaire hors sujet)
Je suis secouchermoinsbete.fr depuis un temps (très sympa comme site :)) et j'ai remarqué que plus le sujet de l'anecdote est "technique" (médecine, physique, ...) plus il y a d'opinions intransigeantes sur des points évidents pour les spécialstes. On ne parle pas de pseudo-science (homéopatie par exemple, et hop c'est parti :)) où la quasi-religion de certains se confronte au faits (et tant pis pour les faits) mais de choses simples: vitesse relaive, défibrillation - bref des trucs qui sont clairs pour ceux qui connaissent le sujet.

Je ne suis pas médecin mais en lisant les 5 premiers liens sur google (dont wikipedia) je remarque que tout le monde est constant sur le point "quand doit on faire une défibrillation" (et la majorité note aussi qu'à la télé c'est mal fait etc.). Enfin bon, si le concept de vitesse pose problème, celui bien plus complexe de l'activité cardiaque va le faire aussi.

Posté le

unknown

(8)

Répondre

Laisse tomber Hayemaker, t'es complètement à côté de la plaque... ! Si c'est pour dire des grosses conneries, vaudrait mieux que tu t'abstiennes !

Pour répondre au sujet de l'injection, il faut une dose d'adrénaline que l'infirmier injecte en intraveineuse sur ordre du médecin ! Sauf erreur de ma part l'adrénaline exite le système nerveux et le cœur pourrait repartir ce selon la dose et la gravité du cas.

Le massage cardiaque manuel est indispensable pour que le sans vienne irriguer les organes, afin que ces derniers soient alimentés en oxygène. A la condition bien entendu, d'insufler de l'air dans les poumons de la victime via un bouche à bouche. Car une personne en fibrillation cardiaque ne respire pas ou très peu, surtout si la personne est en fibrillation depuis plusieurs minutes. Neuf minutes sans oxygène suffit au cerveau à avoir des séquelles irrversibles pour lui. Depuis peu des D.S.A (Défibrillateurs semi-automatique) ou voire des complètement autonomes, sont implantés dans les lieux publics. Ces derniers expliquent par la voix d'un ordinateur intégré les étapes à suivre. Si le cœur de la victime est diagnostiqué en asystolie (le cœur ne bat plus du tout), l'appareil ne choquera pas et demandera aux intervenants de masser en attendant le SAMU. Un choc électrique est totalement inutile face à un cœur en asystolie ! ! ! Comme son nom l'indique, défibrillateur ne sert que si le cœur fibrille !

Quand j'ai passé mon AFPS, on m'a dit qu'il valait mieux masser un cœur qui bat, que ne pas masser un cœur qui bat pas !

Posté le

unknown

(23)

Répondre

Et bien vos mieux pas que vous vous retrouviez tout les deux devant un mec qui fait une crise cardiaque, le temp de vous mettre d'accord le type est enterrer et toute sa famille aussi!!!!....;)

Posté le

unknown

(24)

Répondre

Wahouw... Le débat ! Moi je dis juste que le Verner "fibriller" n'existe pas, on ne peut donc pas dire que le cœur "fibrille" ! Pour le reste, je m'en remet a un cardiologue, sans faire le malin et croire que je peux dechiffrer les termes médicaux...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Verbe, pardon, correcteur automatique ...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Le quel croire? Entre les deux, mon cœur balance ...;-)

Posté le

unknown

(11)

Répondre

Parce que vous doutez encore de mes propos...? Pour info, je suis ambulancier, et cela m'énerve que des personnes peu concernées s'improvisent secouristes, et pire, induisent des gens en erreur...

Posté le

unknown

(30)

Répondre

Euh... Sinon pour faire repartir le cœur, c'est de l'atropine injectée direct dans le myocarde, non?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Je confirme qu'un défibrillation ne sert à rien sur un coeur en asystolie.

Pour préciser l'anecdote, le choc électrique externe (même chose que choc électrique tout court) permet de "défibriller" les ventricules et non pas les oreillettes, des milliers de personnes vivent avec une fibrillation auriculaire (FA ou ACFA)

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Je me trompe peut etre mais il ma semble voir lors de reportage ou lon voit une operation par exemple a coeur ouvert ou il est necessessaire darreter celui ci a la fin pour faire repartir le coeur on lui pose des electrodes et on envoie une decharge il me semble neanmoin que ce gestes nest pas unique dautres sont aussi aplique en parrallele

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Detraumer81.il est plus humble et judicieux de dire je ne suis pas d'accord avec toi que de dire tu est a coter de la plaque,ou même c'est faux.car si tu relit bien mon interprétation elle est certe différente de la tienne initialement mais elle se rejoint dans la finaliter. c'est a dire que l'on a écrit a peut près la même chose.de plus sauf erreur de ma part tu n'est pas médecin tu est juste un simple ambulancier qui conduit les patients maison hopitaux mis apart la formation que tu à subie pour les premier secours tu n'est pas plus compétent que nous tu parle d' intraveineuse adrénaline des hypothèses qui me semble ni fiable ni pertinente renseigne toi sache que l'adrenaline est trop peut utiliser car c'est une substance très dangereuse qu'il faut savoir manier. ton discours est sélective et trop partiel laisse parler les gens l'ambulancier oublie ton ego un instant.

Posté le

unknown

(0)

Répondre