La crise des missiles de Cuba a donné lieu à un accord secret

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

En fait la vraie victoire dans cette histoire est celle de Kroutchef :
Avant la crise, Cuba n'était pas complètement ancrée dans le bloc soviétique et des missiles nucléaires étaient présents en Turquie.
A la fin, Cuba tombe définitivement du coté de l'URSS et il n'y a plus de missile en Turquie.

La deuxième source est payante, pour pas moins de 15€ !!!
La première source n'est elle-même pas sourcée, impossible de savoir si l'auteur dit vrai ou part en plein délire sans approfondir les recherches.

Comme souvent, la page wikipédia de l'évenement est très fournie et bien sourcée, pourquoi ne pas la mettre en avant ?
fr.wikipedia.org/wiki/Crise_des_missiles_de_Cuba

De plus en plus de sources sont de mauvaise qualité ou payantes. Je trouve que ça nuit à la qualité de l'application. Il m'a suffit de taper dans Google "Missiles Cuba Turquie" pour trouver pein de sources de qualité.

Je pousse une fois encore l'idée de rendre les champs "sources" et "anecdotes en relation" éditables sous conditions pour essayer de résoudre ce problème.

a écrit : En fait la vraie victoire dans cette histoire est celle de Kroutchef :
Avant la crise, Cuba n'était pas complètement ancrée dans le bloc soviétique et des missiles nucléaires étaient présents en Turquie.
A la fin, Cuba tombe définitivement du coté de l'URSS et il n'y a plus de missile en Turquie.
Je ne suis pas vraiment d'accord avec cette analyse : les missiles Turques étaient obsolètes et leur retrait était acté depuis 1961 ! C'est plus un retait symbolique qu'une concession. De plus, Ils seront remplacés dans d'autres pays par des missiles plus performant et plus dangereux.

L'URSS gagne un nouvel allié : Cuba, qui sera bien embêtant en Amérique centrale et en Afrique, bien que sur ce dernier content ils se casseront les dents. Mais ce nouvel allié n'est pas nouveau : il était déjà acquis à la cause de l'URSS depuis 1961 et l'éched du débarquement de la baie des Cochons. C'est d'ailleurs pour ça que l'URSS voulait placer des ogives nucléaires chez eux.

Kennedy est bel et bien le gagnant : pas de missile à Cuba, c'était son objectif n°1.


Tous les commentaires (14)

En fait la vraie victoire dans cette histoire est celle de Kroutchef :
Avant la crise, Cuba n'était pas complètement ancrée dans le bloc soviétique et des missiles nucléaires étaient présents en Turquie.
A la fin, Cuba tombe définitivement du coté de l'URSS et il n'y a plus de missile en Turquie.

La deuxième source est payante, pour pas moins de 15€ !!!
La première source n'est elle-même pas sourcée, impossible de savoir si l'auteur dit vrai ou part en plein délire sans approfondir les recherches.

Comme souvent, la page wikipédia de l'évenement est très fournie et bien sourcée, pourquoi ne pas la mettre en avant ?
fr.wikipedia.org/wiki/Crise_des_missiles_de_Cuba

De plus en plus de sources sont de mauvaise qualité ou payantes. Je trouve que ça nuit à la qualité de l'application. Il m'a suffit de taper dans Google "Missiles Cuba Turquie" pour trouver pein de sources de qualité.

Je pousse une fois encore l'idée de rendre les champs "sources" et "anecdotes en relation" éditables sous conditions pour essayer de résoudre ce problème.

a écrit : En fait la vraie victoire dans cette histoire est celle de Kroutchef :
Avant la crise, Cuba n'était pas complètement ancrée dans le bloc soviétique et des missiles nucléaires étaient présents en Turquie.
A la fin, Cuba tombe définitivement du coté de l'URSS et il n'y a plus de missile en Turquie.
Je ne suis pas vraiment d'accord avec cette analyse : les missiles Turques étaient obsolètes et leur retrait était acté depuis 1961 ! C'est plus un retait symbolique qu'une concession. De plus, Ils seront remplacés dans d'autres pays par des missiles plus performant et plus dangereux.

L'URSS gagne un nouvel allié : Cuba, qui sera bien embêtant en Amérique centrale et en Afrique, bien que sur ce dernier content ils se casseront les dents. Mais ce nouvel allié n'est pas nouveau : il était déjà acquis à la cause de l'URSS depuis 1961 et l'éched du débarquement de la baie des Cochons. C'est d'ailleurs pour ça que l'URSS voulait placer des ogives nucléaires chez eux.

Kennedy est bel et bien le gagnant : pas de missile à Cuba, c'était son objectif n°1.

L'Accord "secret" entre les États-Unis et l'URSS, comportait plusieurs clauses.
L'une était certes, le démantèlement des bases de missiles nucléaires situés en territoire Turc, tel comme tu l'écris, mais également :
+ Le retrait des missiles balistiques PGM-19 Jupiter de moyenne portée, stationnés dans le Sud de l'Italie.
+ La promesse ferme et publique Américaine, de ne plus organiser ni appuyer une invasion du territoire Cubain, tel comme ceci avait eu lieu durant l'affaire de La baie des cochons.

Fidel Castro fut écarté de ces négociations secrètes Americano-Soviétiques, car Moscou avait l'opinion que le Leader Castriste préférerait "aucun Accord qu'un mauvais Accord" pour Cuba.
Durant ces années 60, Moscou était plus intéressé par un retour à l'équilibre des forces entre les USA et l'URSS, qu'à une confrontation militaire qui aurait pu monter en spirale et devenir incontrôlable.

Curieusement, les deux protagonistes de la Crise des missiles de Cuba, ne resteront pas longtemps, postérieurement, au Pouvoir.
Kennedy sera assassiné.... Et certaines théories désignent cet homicide, comme une conséquence de la Crise Cubaine.
Kroutchev fut écarté de son poste au Politburo, en Octobre 1964.

a écrit : La deuxième source est payante, pour pas moins de 15€ !!!
La première source n'est elle-même pas sourcée, impossible de savoir si l'auteur dit vrai ou part en plein délire sans approfondir les recherches.

Comme souvent, la page wikipédia de l'évenement est très fournie et bien sourc
ée, pourquoi ne pas la mettre en avant ?
fr.wikipedia.org/wiki/Crise_des_missiles_de_Cuba

De plus en plus de sources sont de mauvaise qualité ou payantes. Je trouve que ça nuit à la qualité de l'application. Il m'a suffit de taper dans Google "Missiles Cuba Turquie" pour trouver pein de sources de qualité.

Je pousse une fois encore l'idée de rendre les champs "sources" et "anecdotes en relation" éditables sous conditions pour essayer de résoudre ce problème.
Afficher tout
Je suis désolé pour les sources. Après avoir mis la première (wikipédia pourtant il me semble), j'ai appuyé sur "Entrée" pour aller à la ligne, et en fait ça a envoyé l'anecdote sans possibilité de revenir dessus pour en ajouter.

a écrit : La deuxième source est payante, pour pas moins de 15€ !!!
La première source n'est elle-même pas sourcée, impossible de savoir si l'auteur dit vrai ou part en plein délire sans approfondir les recherches.

Comme souvent, la page wikipédia de l'évenement est très fournie et bien sourc
ée, pourquoi ne pas la mettre en avant ?
fr.wikipedia.org/wiki/Crise_des_missiles_de_Cuba

De plus en plus de sources sont de mauvaise qualité ou payantes. Je trouve que ça nuit à la qualité de l'application. Il m'a suffit de taper dans Google "Missiles Cuba Turquie" pour trouver pein de sources de qualité.

Je pousse une fois encore l'idée de rendre les champs "sources" et "anecdotes en relation" éditables sous conditions pour essayer de résoudre ce problème.
Afficher tout
Ce que je préfère perso c'est quand il y a 2 ou 3 sources pour montrer "qu'on a bien cherché" et qu'elles ramènent toutes vers Wikipedia. ^^

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je suis désolé pour les sources. Après avoir mis la première (wikipédia pourtant il me semble), j'ai appuyé sur "Entrée" pour aller à la ligne, et en fait ça a envoyé l'anecdote sans possibilité de revenir dessus pour en ajouter. Ah combien de fois ça m'est arrivé :)

a écrit : L'Accord "secret" entre les États-Unis et l'URSS, comportait plusieurs clauses.
L'une était certes, le démantèlement des bases de missiles nucléaires situés en territoire Turc, tel comme tu l'écris, mais également :
+ Le retrait des missiles balistiques PGM-19 Jupiter de mo
yenne portée, stationnés dans le Sud de l'Italie.
+ La promesse ferme et publique Américaine, de ne plus organiser ni appuyer une invasion du territoire Cubain, tel comme ceci avait eu lieu durant l'affaire de La baie des cochons.

Fidel Castro fut écarté de ces négociations secrètes Americano-Soviétiques, car Moscou avait l'opinion que le Leader Castriste préférerait "aucun Accord qu'un mauvais Accord" pour Cuba.
Durant ces années 60, Moscou était plus intéressé par un retour à l'équilibre des forces entre les USA et l'URSS, qu'à une confrontation militaire qui aurait pu monter en spirale et devenir incontrôlable.

Curieusement, les deux protagonistes de la Crise des missiles de Cuba, ne resteront pas longtemps, postérieurement, au Pouvoir.
Kennedy sera assassiné.... Et certaines théories désignent cet homicide, comme une conséquence de la Crise Cubaine.
Kroutchev fut écarté de son poste au Politburo, en Octobre 1964.
Afficher tout
En effet, Kroutchev a été limogé "manu-militari" par le Politburo. En occident, d'aucun ont écrit qu'il avait "entrouvert une porte, laissant passer un souffle d'air frais"... Il n'a pas été tué pour haute trahison, mais mis hors jeu en résidence surveillée dans une Datcha loin de tout. Devenu dépressif il y est mort 7 ans après (je ne sais plus de quoi), dans l'anonymat le plus complet. Les médias ayant reçu l'ordre de ne même pas mentionner sa mort.

a écrit : En effet, Kroutchev a été limogé "manu-militari" par le Politburo. En occident, d'aucun ont écrit qu'il avait "entrouvert une porte, laissant passer un souffle d'air frais"... Il n'a pas été tué pour haute trahison, mais mis hors jeu en résidence surveillée dans une Datcha loin de tout. Devenu dépressif il y est mort 7 ans après (je ne sais plus de quoi), dans l'anonymat le plus complet. Les médias ayant reçu l'ordre de ne même pas mentionner sa mort. Afficher tout Tout à fait exact !

Kroutchev fut victime d'une conspiration organisée par Léonid Brejnev, dès mars 1964.
Kroutchev multiple les voyages officiels aux autres Républiques et à l'étranger, afin de tenter faire retarder ce qu'il pressant: son limogeage.
Convoqué à Moscou en octobre, alors qu'il est en vacances en Géorgie, sous l'excuse d'une réunion convoquée par le Ministère de l'Agriculture, il s'y rend néanmoins.
Là, il devra écouter les critiques de Brejnev et autres membres du Présidium, avant d'accepter son retrait "volontaire" du Pouvoir.
Il sombra ensuite dans une longue dépression, pour finalement décéder d'un infarctus du myocarde.

Bien que les opinions soient encore divisées, la population Russe actuelle voit dans les actions et réformes impulsées par Kroutchev, un héritage plutôt positif. Il est le seul des ex-dirigeants de l'URSS, à avoir cette image.

a écrit : La deuxième source est payante, pour pas moins de 15€ !!!
La première source n'est elle-même pas sourcée, impossible de savoir si l'auteur dit vrai ou part en plein délire sans approfondir les recherches.

Comme souvent, la page wikipédia de l'évenement est très fournie et bien sourc
ée, pourquoi ne pas la mettre en avant ?
fr.wikipedia.org/wiki/Crise_des_missiles_de_Cuba

De plus en plus de sources sont de mauvaise qualité ou payantes. Je trouve que ça nuit à la qualité de l'application. Il m'a suffit de taper dans Google "Missiles Cuba Turquie" pour trouver pein de sources de qualité.

Je pousse une fois encore l'idée de rendre les champs "sources" et "anecdotes en relation" éditables sous conditions pour essayer de résoudre ce problème.
Afficher tout
Et quelles sont les sources des sources ? A partir de quand peut on estimer qu'une source est fiable.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je ne suis pas vraiment d'accord avec cette analyse : les missiles Turques étaient obsolètes et leur retrait était acté depuis 1961 ! C'est plus un retait symbolique qu'une concession. De plus, Ils seront remplacés dans d'autres pays par des missiles plus performant et plus dangereux.

L
'URSS gagne un nouvel allié : Cuba, qui sera bien embêtant en Amérique centrale et en Afrique, bien que sur ce dernier content ils se casseront les dents. Mais ce nouvel allié n'est pas nouveau : il était déjà acquis à la cause de l'URSS depuis 1961 et l'éched du débarquement de la baie des Cochons. C'est d'ailleurs pour ça que l'URSS voulait placer des ogives nucléaires chez eux.

Kennedy est bel et bien le gagnant : pas de missile à Cuba, c'était son objectif n°1.
Afficher tout
J'aime cette analyse type l'émission décryptage BFMTV sans nuance.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : La deuxième source est payante, pour pas moins de 15€ !!!
La première source n'est elle-même pas sourcée, impossible de savoir si l'auteur dit vrai ou part en plein délire sans approfondir les recherches.

Comme souvent, la page wikipédia de l'évenement est très fournie et bien sourc
ée, pourquoi ne pas la mettre en avant ?
fr.wikipedia.org/wiki/Crise_des_missiles_de_Cuba

De plus en plus de sources sont de mauvaise qualité ou payantes. Je trouve que ça nuit à la qualité de l'application. Il m'a suffit de taper dans Google "Missiles Cuba Turquie" pour trouver pein de sources de qualité.

Je pousse une fois encore l'idée de rendre les champs "sources" et "anecdotes en relation" éditables sous conditions pour essayer de résoudre ce problème.
Afficher tout
Pas faux

a écrit : En fait la vraie victoire dans cette histoire est celle de Kroutchef :
Avant la crise, Cuba n'était pas complètement ancrée dans le bloc soviétique et des missiles nucléaires étaient présents en Turquie.
A la fin, Cuba tombe définitivement du coté de l'URSS et il n'y a plus de missile en Turquie.
Et Kennedy réalise que cette escalade dans la folie ne les mène qu’à la destruction mutuelle. D’où l’amorce de détente entre les deux K.

a écrit : J'aime cette analyse type l'émission décryptage BFMTV sans nuance. J'aime ce genre de commentaire dénué de sens qui ne sert à rien.
Vas-y éclaire moi, toi qui sait tout mieux.

Ah non, c'est vrai tu n'as rien à dire si ce n'est cracher ton venin :)